Adepte des queer studies et de l’auto-notation, le campus le plus progressiste des Etats-Unis a instauré une journée sans Blancs. Le professeur juif qui s’y est opposé se voit aujourd’hui accusé de racisme. Bienvenue dans un enfer intersectionnel digne de Philip Roth.


Evergreen State College, État de Washington. À une centaine de kilomètres au sud de Seattle, nichés au cœur d’une nature verdoyante, quelques bâtiments de bonne facture composent son campus. Les événements qui se sont déroulés dans ce cadre bucolique de mars à mai 2017 n’ont nullement défrayé la chronique en dehors des États-Unis. Evergreen et les dérives du progressisme, un web-documentaire en français, heureusement mis en ligne en juillet dernier (voir ci-dessous), permet d’observer in vivo la mise en pratique de concepts sociologiques comme le « racisme systémique » – une dérive qui a mené l’université à l’émeute et son président devant une commission du Sénat de l’État de Washington. Des concepts face auxquels, pour l’essentiel, nous demeurons intellectuellement désarmés.

Militants intersectionnels aux Blancs: « vous êtes priés de rester chez vous »

En 2017, près de 4 000 élèves (1) poursuivaient des études dans cette université fondée en 1971 avec la volonté d’offrir à ses étudiants une éducation « alternative ». Difficile effectivement de trouver une communauté plus progressiste que celle d’Evergreen. L’ensemble du projet éducatif met en avant l’inclusion des minorités ethniques et sexuelles, comme en atteste la présence d’une folklorique « Queer Library » (2). L’administration fait de l’équité (et non de l’égalité, pas assez équitable), un mantra omniprésent. Sur une échelle du progressisme multiculturel bienveillant graduée de 1 à 100, Evergreen, où l’auto-évaluation des élèves constitue la règle, mérite un bon 101.

A lire aussi : Vous qui votez à droite, laissez-moi vous expliquer l’intersectionnalité…

Ce state college militant a notamment établi de longue date la tradition d’un « jour d’absence », une journée à l’occasion de laquelle les Noirs désertent Evergreen, afin que les porteurs d’une pigmentation différente prennent conscience de l’importance des « PC » (People of Color). En 2017, pour pimenter la chose, l’administration décidait d’en modifier le principe et d’instaurer en lieu et place un « jour de présence », incitant les Blancs à rester chez eux pour ainsi réserver le campus aux « PC ».

Jusque là parfaitement à l’aise dans l’environnement d’Evergreen, Brett Weinstein (3), professeur de biologie, blanc de peau et accessoirement juif, ressent un malaise à la découverte de ce nouveau modus operandi. Par mail, il fait part à la direction de son désaccord, arguant qu’il y a « une énorme différence entre une population qui s’absente d’elle-même d’un espace public pour mettre en lumière son rôle et une population qui exige d’une autre qu’elle s’en absente ». Cette position de bon sens allait pourtant avoir de funestes conséquences et déclencher une chasse aux sorcièr

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Octobre 2019 - Causeur #72

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite