Accueil Société Fils de…

Fils de…

Le billet satirique de Denis Hatchondo


Fils de…
Numério 1956 du "Nouveau Detective". D.R.

Bon sang ne saurait mentir, le fils de Fourniret et de Monique Olivier s’est jeté sur une jeune fille dans un ascenseur, tentant de la violer… Si la Justice, qui a condamné ses parents, par prévention, avait fait couper les c… du gamin, cette agression aurait pu être évitée. En se fiant à la génétique du gosse, il était facile d’imaginer qu’à l’âge adulte, il n’aborderait pas les femmes avec une carte de visite ou une invitation à voir le dernier Ducobu. Faisons confiance à la science, et interdisons à certains “fils de” la pratique d’une discipline où les parents ont failli. La politique par exemple…


Piquons Nemo. Après sept ans de Macron, l’État de droit marche à l’envers, le fait-divers dicte le droit, l’économie du chèque en bois marche sur la tête, en plein ramadan les barbus de l’intérieur ne risquent pas l’ulcère, ceux d’Iran, d’Algérie, de Turquie et de l’ONU se tapent le ventre à rouler par terre. Et il reste quatre ans au maitre des horloges, quatre ans à jouer la montre, à planquer la poussière, à jouer la diversion ses communicants à la baguette, ses réformes d’opérette, à savonner la planche des candidats à sa succession, son égo en liberté, son absence de conviction, ses mots dans le zig son action dans le zag. Après ce constat, il faut absolument éloigner ses enfants d’une carrière politique. Quoi ? Il n’a pas d’enfant ? Il a un chien ? Nemo ! Ok, piquons Nemo. Ce chien va embrouiller la race. Avec lui les chiens vont faire des chats, en même temps les chats des chiens. Des unions contre-nature en mairie de Béziers laissées à l’arbitrage de Bob Ménard.

Mattéo et Kevin Darmanin, interdits de toucher à la Sécurité. Je ne sais si le diminutif de Gégé, est accolé à Darmanin pour Gérald ou Génie. Car il en faut une sacrée dose, de génie, pour incarner, avec un tel bilan, la Sécurité, l’Autorité. Depuis Charles Pasqua, pas un ministre de l’Intérieur n’a endossé le costume du Père Fouettard avec autant de naturel, une authentique seconde peau. Même son mentor, Nicolas Sarkozy, il est vrai pas aidé par les équipes de Chirac, ne faisait qu’illusion quand il se mettait au galop sur ses grands chevaux. Alors que le Gégé, qui a absolument tout raté, apparait comme le rempart absolu devant la vague irrésolue de tous les fêlés de la création. Bon, Macron a inventé la jurisprudence de la non-démission quoi qu’il arrive, un avatar du “qu’ils viennent me chercher”.

En piqure de rappel un petit bilan non exhaustif de l’action du Gégé de Tourcoing. Le fiasco du Stade de France avec un bobard soutenu pendant trois mois devant la mine déconfite des chancelleries du monde entier. Et, tout penaud, de discrètes excuses à l’arrivée. Ridiculisé par un imam de 40 kilos qui a fui son assignation à résidence la barbe dans la chaine de son vélo jusqu’en Terre Promise, en Belgique. Humilié par une brochette d’ados mis à l’isolement à leur descente du bateau. Ils se sont envolés comme des frelons à la nuit tombée. Pas une manif qui ne finisse en gore-tennis, blacks contre blues les vitrines au-milieu en guise de filet. Toutes les nuits illuminées aux tirs de mortier, au point qu’ils envisagent de passer directement du 13 au 15 juillet, le 14 étant devenu obsolète avec ce feu d’artifice permanent. Et les “Grands Frères” de la mosquée et de la place de deal, qui seraient les vrais responsables du retour au calme. N’en jetons plus et éloignons Mattéo et Kevin, les deux créatures du Dark, de tout ce qui ressemble de près ou de loin à l’Ordre Public.

Le prénom. L’AS Monaco vient de faire signer un nouvel entraineur, un Autrichien. Nom: Hutter. Prénom: Adolf. Quand la réalité dépasse la fiction…

Le fils de l'ogre

Price: 19,90 €

26 used & new available from 15,16 €



Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !

Article précédent Noces de papiers?
Article suivant Rites d’été
Journaliste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération