Accueil Société Qui est Egountchi Behanzin, l’homme qui est allé menacer “Valeurs actuelles”?

Qui est Egountchi Behanzin, l’homme qui est allé menacer “Valeurs actuelles”?

Actuellement au Mali, le militant dit que l’Afrique est un camp de concentration

Qui est Egountchi Behanzin, l’homme qui est allé menacer “Valeurs actuelles”?
© Egountchi Behanzin le 6 juin 2020 à Paris © Francois Mori/AP/SIPA Numéro de reportage: AP22462130_000026

Le samedi 29 août dans l’après-midi, deux militants de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) se sont introduits sans autorisation dans les locaux de Valeurs Actuelles.


Dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook lors de l’intrusion, le leader du mouvement, Egountchi Behanzin, a dénoncé « l’incitation à la haine anti-noirs » que représente à ses yeux la publication par l’hebdomadaire d’une fiction racontant la traite négrière en Afrique, accompagnée de dessins de la députée Danièle Obono en esclave. Dans cette vidéo, on pouvait voir Behanzin feuilletant le numéro du magazine contenant la fiction en la commentant : « Voyez comment la haine anti-noirs représente Danièle Obono en esclave. À un moment, il faut réagir […] Nous sommes là mais les lieux ont été désertés à notre arrivée […] ils sont lâches », poursuit-il. 

Quand dans un tweet la rédaction a dénoncé une intrusion « en toute illégalité », Egountchi Behanzin a répondu, agacé : « Selon les fachos de Valeurs Actuelles : on n’a plus le droit de pousser la porte de leurs locaux si on n’est pas un homme rose ?! C’est par ce genre de réflexion atavique que l’on reconnaît les héritiers intellectuels des esclavagistes enfarinés du XVIIIe siècle, leur si cher siècle d’or ». En juin dernier, le journal avait consacré un reportage sur la LDNA et son chef Sylvain Afoua, alias Egountchi Behanzin.

Panafricanisme

La LDNA aurait été créée début 2018 avec comme objectif de lutter pour les droits des Africains et de leurs descendants (afrodescendants), partout dans le monde et sous la bannière du panafricanisme. Très vite le mouvement s’est fait connaître à la suite de plusieurs actions très médiatisées, notamment par le biais des réseaux sociaux. Sylvain Afoua, fondateur et leader du mouvement, se fait appeler Egountchi Behanzin en hommage à l’avant-dernier roi d’Abomey (1889-1894), célèbre pour sa résistance à la colonisation de son royaume par la France.

A lire aussi, Elisabeth Lévy: Concours de beauté morale contre «Valeurs Actuelles»

Âgé de 31 ans, Egountchi Behanzin serait déjà défavorablement connu des services de police (voir ici et ici). Après son passage à la rédaction de Valeurs Actuelles, il s’est enregistré menaçant l’ensemble des journalistes de France de leur « arracher les bras et les jambes » s’ils osaient « parler des noirs »… La justice ayant ouvert une enquête sur les dessins de Valeurs Actuelles dénoncés comme racistes par l’ensemble de la classe politique, on ne peut qu’être étonné que ces menaces de morts ne fassent pas l’objet d’une enquête à leur tour.

En campagne au Mali…

Egountchi Behanzin ne s’arrête pas là. Depuis deux jours, il publie des vidéos depuis le Mali dans lesquelles il explique être allé à la rencontre de la jeunesse malienne pour qui il a un message : la France empêcherait le développement de l’Afrique dont elle ferait le nouvel Auschwitz (!) Appel à la « résistance » donc qui n’est rien d’autre qu’une incitation à la haine de la France, pays pourtant engagé au Mali, et qui y a déjà perdu un certain nombre de ses enfants dans le cadre de l’entraide militaire au Sahel.


« Les quelques soldats volontaires morts au Mali, que représentent-ils comparés au nombre des victimes africaines de l’impérialisme français ? Il est à prévoir que bientôt l’Afrique sera le nouveau Vietnam de la France » ajoute-t-il dans une seconde vidéo.

Egountchi Behanzin considère la France comme un état raciste, négrophobe et esclavagiste, et soutient le déboulonnage des statues depuis l’importation du mouvement Black Lives Matter en France. Il semble si malheureux en France qu’on l’inviterait bien volontiers à rejoindre Kemi Seba, autre activiste panafricain qui faisant le même constat que lui, et a décidé de quitter la France. Hélas, C’est toujours dans l’une de ses récentes vidéos filmée depuis le siège de Valeurs Actuelles qu’il déclarait « À ceux qui pensent que la France est à eux on vous dit que dorénavant on occupe le terrain, De Gaulle, tout ça c’est fini, maintenant c’est la France de la LDNA!»

Egountchi Behanzin semble être bien parti pour agir impunément sur le sol français et ailleurs contre la France et ses intérêts dans l’indifférence générale. Jusqu’à quand est ce que la France va-t-elle tolérer l’intolérance ?



Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !

Article précédent Alain Finkielkraut VS François Sureau: qui menace nos libertés?
Article suivant Madeleine marrie
@imamette

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération