Accueil Société Introduction à l’écosexualité

Introduction à l’écosexualité

Savez-vous planter les choux...

Introduction à l’écosexualité
D.R.

C’est la vidéo du jour. Et elle enrage les opposants au maire EELV de Lyon, suspecté de financer des délires subversifs où « l’on baise avec les plantes et partage des tisanes »…


Sur la musique envoûtante du générique de la série Vikings, « If i had a heart », on aperçoit tout de suite une inquiétante silhouette languissante à quatre pattes, derrière un plant de rhubarbe. Cheveux teints en bleu, ongles verts et intégralement nu, l’homme rampe dans un potager (gare à ne pas se choper des aoûtats, par cette chaleur). Puis, il trempe animalement sa langue dans une source. Désaltéré, il relève la tête, sensuellement, et vient l’écraser contre les feuilles.

Une séquence audacieuse

Avec effroi, nous découvrons, tout de suite après, que la performance a droit à des spectateurs, sans doute bouleversés par l’explicite et audacieuse séquence. On nous offre aussi une vue plus générale de ce jardin. Des gens vont et viennent, ici et là, au milieu de l’éden, presque mécaniquement. Ils sont orchestrés par deux artistes, lesquels mènent la danse – dont l’homme qui se prend pour un ver de terre déjà évoqué. Au point où nous en sommes, on ne tiendra pas rigueur à la femme du duo d’être les seins à l’air, et on ne s’atterdera pas sur le mauvais goût de certains noms des tisanes proposées à la consommation (la « Queen », la « Yoga et Je t’aime », la « MusculaFion »…). Heureusement, l’adorateur des plantes réenfile vite son slip rouge. La bonne humeur semble au rendez-vous ; on se balade, on se sourit…

A lire aussi: L’homme enceint, ou le mensonge banalisé

Bref, un programme familial, auquel même les plus jeunes semblent prendre part [1]. Ne voudriez-vous pas que vos enfants soient ainsi initiés à la pratique de l’éco sexualité ?


 « La ville de Lyon et son maire, Grégory Doucet sabrent 37 subventions culturelles pour financer des individus nus dans un jardin avec sextoys, devant des enfants », tance dans son tweet Pierre Olivier, le maire LR du 2e arrondissement de la ville [2]. Car oui, c’est peut-être un détail pour vous, mais ce qui semble être un sextoy est planté dans la terre. Ou alors, une plante phallique qui y ressemble furieusement !

Bienvenue dans le monde extraordinaire de l’éco sexualité !

Nous sommes allés sur le site d’où provient la vidéo pour en savoir plus. « On fait des narrations, mais qui restent flex, sinon ça ne marcherait pas. On ne peut pas être trop fasciste avec les plantes », y explique Akène Lenoir, danseur du conservatoire de Lyon, interprète et performeur au slip rouge, dans la vidéo accompagnant son « petit manuel indocile d’introduction à l’écosexualité ».

Lucile Genin et lui forment le duo Lundy Grandpré. La performance date de juin 2021 ; c’est une expérimentation menée à la Factatory dans laquelle les artistes envisagent le « jardin comme espace de subversion des normes établies. Un jardin où l’on danse ensemble en hommage aux godes, liens subversifs entre le public et le privé, l’intime et le politique. Un jardin où l’on baise avec les plantes et partage des tisanes. Un jardin où l’on éveille son corps aux joies de la pratique et de la pensée écosexuelle »… Reste une question : pourquoi cet amour excessif pour les godes, et donc le plastique, alors que la nature a créé le concombre ou la carotte ? Alerte au greenwashing !


[1] Important de noter que sur les images consultables, les artistes ont slip et culotte sur les plans où l’on voit des enfants.

[2] Sollicitée par Lyon Mag qui a relayé la vidéo et le tweet de l’élu LR, la mairie n’a pas encore pris le temps de répondre.



Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !

Article précédent La fin des populistes est-elle la fin du populisme?
Article suivant Annecy: Henri d’Anselme, messager d’une renaissance?

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération