Entre dick pics, compétition féminine et « dernière tournée », Peggy Sastre partage ses découvertes du mois. Il manquait une rubrique scientifique à Causeur. « Peggy La Science » comble enfin cette lacune. À vous les labos!  


Aux jeux des amours et des hasards contemporains, une question qui se pose : mais au fait, pourquoi des hommes se photographient-ils les bas morceaux avant d’intégrer ces images à leurs correspondances galantes ? Selon un sondage YouGov de 2017, du côté des émetteurs, le phénomène des dick pics (« photos de bite », dans la langue de Molière) concernerait 27 % des hommes de 19 à 39 ans et, du côté des destinataires, 53 % de leurs homologues féminines.

Tout le monde sourit pour la photo !

Si on y réfléchit trois secondes, il ne s’agit que de la métamorphose ultra moderne d’une très vieille habitude tant, depuis que le monde est monde, le phallus et l’imagerie phallique symbolisent à la fois la masculinité triomphante et nombre de ses annexes thématiques comme la puissance, la virilité, la

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Octobre 2019 - Causeur #72

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite