Home Édition Abonné EELV n’est plus un parti politique, c’est presque une religion!


EELV n’est plus un parti politique, c’est presque une religion!

Quand les sorcières danseront au milieu des ruines...

EELV n’est plus un parti politique, c’est presque une religion!
Sandrine Rousseau à Poitiers, 20 août 2021 © NOSSANT/HARSIN ISABELLE/SIPA Numéro de reportage : 01034394_000057

Les fadaises progressistes et les délires radicaux de Bayou, Rousseau, Piolle et quelques autres ont réduit au silence leur seul espoir Yannick Jadot…


Les propos et les écrits de Julien Bayou et Sandrine Rousseau, prédicateurs exaltés de ce culte millénariste et apocalyptique, le prouvent. Ils veulent purifier la terre, abattre à jamais le carcan oppressant du vieux monde. Sur les ruines d’une civilisation occidentale désespérément coupable de tout, faire danser les sorcières délivrées, rejetant les oripeaux étouffants de la raison pour s’abandonner aux enchantements des sorts. Sous les noirs nuages des centrales à charbon et à gaz qui remplaceront les centrales nucléaires, bercée par le grincement lancinant des éoliennes qui auront pris la place des forêts, la France s’unira enfin « en vert et pour tou.tes » – mais dans des ateliers en non-mixité.

Les gauchistes ont éclipsé Jadot, le candidat le plus raisonnable

Rendons grâce à Sandrine Rousseau de dire tout haut ce que son parti pense tout bas : par elle, nous savons enfin quel est l’avenir pour lequel les bobos des grandes villes ont voté aux dernières municipales. Ce sera « la fin d’une époque de souillure », le monde ne « crèvera » plus de « trop de rationalité », « les femmes qui jettent des sorts » auront la première place plutôt que « les hommes qui construisent des EPR », et les « potentiels terroristes » pourront tous venir en France, ce qui « permettra de les surveiller » – sans doute grâce aux sorts jetés par les femmes, puisque caméras, bracelets électroniques et autres portes blindées sont logiquement à rejeter car purs produits de cette rationalité dont le monde crève. Vade retro, vous qui pensiez que la baisse historique de la mortalité infantile et l’éradication de la peste étaient dues aux disciples d’Hippocrate et de la logique d’Aristote ! Louée soit EELV pour nous avoir fait connaître Sandrine Rousseau, louée soit l’université française pour avoir nommé vice-présidente cette exceptionnelle visionnaire.

A lire aussi: Le coup de gueule de Robert Ménard contre les maires écolos

Oui, EELV nous ouvrira les portes d’un avenir formidable (du latin formidabilis : affreux, redoutable). Un avenir où la laïcité interdira aux élus les célébrations catholiques traditionnelles mais les encouragera à poser les premières pierres de nouvelles mosquées, comme avec Grégory Doucet. Un avenir où les sapins de Noël seront interdits pour mettre fin à l’intolérable massacre de la flore, mais où l’égorgement sans étourdissement de centaines de milliers de moutons pour l’Aïd El Kébir ne posera aucun problème, comme avec Pierre Hurmic.

Du passé, ils font table rase

Et que résonne, à défaut de raisonner, la parole de Julien Bayou, qui avec une humilité de prophète nous transmet les propos de ceux qui l’inspirent, et les mets en exergue de son livre pour mieux nous délivrer son message : « nous n’avons pas peur des ruines, nous qui portons un monde nouveau dans notre cœur » de Buenaventura Durruti, et « il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l’eau potable pour tous » de Thomas Sankara.

Du passé faisons table rase, les temps nouveaux sont venus, abolissons tout raffinement pour ne garder de l’Homme que ses besoins vitaux. Révolution, anarchie et ascétisme, éblouissante rencontre des débuts du communisme marchant vers les goulags, et d’un je-ne-sais-quoi qui évoque Savonarole et ses autodafés.

A lire aussi, Josepha Laroche: L’agenda politique caché derrière la zadisation de Paris

Réjouissez-vous ! Grâce à EELV, la France pourra participer sans retenue au saccage de la civilisation occidentale, transformer les jardins de Versailles en kolkhozes (pardon, en potagers participatifs auto-gérés), les vignobles de champagne qui assoiffent les pauvres en champs de capteurs solaires, et les bâtiments historiques en centres d’accueil de « potentiels terroristes ». Loin de cette rationalité dont le monde crève, nous aurons le niveau technologique et l’hygiène d’une ZAD mais les maîtres de la Chine trembleront devant la puissance de nos « femmes qui jettent des sorts », et la force de notre exemple les convaincra de ne plus polluer, de respecter les droits de l’Homme et par-dessus tout de faire pipi sous la douche pour économiser l’eau.

Quelle énergie !

Pour un peu, on serait tenté de croire qu’en réalité EELV est dirigée en sous-main par un complot de pollueurs sans scrupules, tant ils consacrent d’énergie et de créativité à décrédibiliser l’écologie. Or l’écologie, la vraie, est un sujet important et sérieux. Les inégalités sont un sujet important et sérieux, à l’heure où 26 personnes possèdent plus à elles seules que la moitié des habitants de la planète réunis. L’incomplétude de la raison humaine, la place de l’intuition, de l’inspiration, de l’enthousiasme, de la foi et des mystères, sont des sujets importants et sérieux. Le féminin sacré et la part féminine du Divin sont des sujets importants et sérieux. La question de savoir si nous devons transmettre quelque chose de ce que nous avons reçu, ou s’il faut anéantir la seule civilisation à avoir d’elle-même aboli l’esclavage et inventé la science expérimentale, est un sujet important et sérieux. L’avenir de la France est un sujet important et sérieux.

Ce sont même des sujets beaucoup trop importants et beaucoup trop sérieux pour qu’on permette aux apprentis sorciers d’EELV d’en faire un champ de ruines.


Previous article Égalitarisme contre élitisme
Next article L’école à l’épreuve du Grand Remplacement
Haut fonctionnaire, polytechnicien. Sécurité, anti-terrorisme, sciences des religions. Disciple de Plutarque.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération