Home Édition Abonné Le rappeur Gims ne veut pas qu’on lui souhaite bonne année!


Le rappeur Gims ne veut pas qu’on lui souhaite bonne année!

Le rappeur accusé de séparatisme

Le rappeur Gims ne veut pas qu’on lui souhaite bonne année!
Gandhi Djuna, dit Gims, soirée pour les glaces Magnum, mai 2021, Paris © JP PARIENTE/SIPA

C’est qu’il est très sélectif dans ses choix ce garçon


Il est né au Congo et a été baptisé chrétien. Puis, il a débarqué en France où il a fait carrière en  chantant. Et plus précisément en Ile-de-France dont la présidente Valérie Pécresse a jugé bon de lui donner un coup de pouce.

Contrairement à celles du Seigneur, les voix du rap sont très pénétrables : elles mènent directement au Coran ! Ainsi, Gims s’est converti à l’islam. Et ce nouveau musulman a toute l’ardeur des néophytes.

En ce début d’année 2022 (après JC, n’est-ce pas ?), il s’est adressé à ses amis « muslims  ». Avec un cri de douleur qui est monté jusqu’à Allah : « J’en ai marre qu’on me souhaite Bonne Année ! ». « C’est pas mon truc et c’est pas notre truc à nous autres musulmans » a-t-il précisé.

Il n’a pas dit toutefois ce qu’il ressentait quand on lui souhaitait Joyeux Noël. Mais il est permis de penser que ça le rend malade et que ça entraîne pour lui une pénible hospitalisation. Car ce calendrier-là est fait pour les kouffars !

Gims en a un autre : celui de l’Hégire qui est le seul qui vaille à ses yeux. En conséquence de quoi il demande aux « muslims » de se « concentrer sur leur truc ». Et ce « truc », explique-t-il, c’est l’Aïd. Ne disposant pas, nous autres, de ce calendrier si précieux, nous ne savons pas toujours quand tombe l’Aïd… Nous ne pourrons donc pas rompre le jeûne avec Gims. Et en solitaire, nous mangeons tristement notre côte de porc.

Pour la petite histoire, notons que Gims a apporté son soutien à Valérie Pécresse lors des dernières élections régionales. L’occasion était trop bonne pour Marlène Schiappa qui a bondi en demandant à la candidate des Républicains de s’expliquer sur les propos du rappeur.

Du côté de chez Pécresse, on n’a pas été en reste et on a rappelé le copinage de Macron avec Yassine Belattar. Dans le bac à sable, la bataille s’annonce féroce…


Qui est Gims ?
Gandhi Djuna, plus connu sous le nom de Maître Gims, est un chanteur et rappeur congolais. Né en 1986 à Kinshasa, il arrive en France à l’âge de 2 ans. Propulsé sur le devant de la scène par le groupe de rap Sexion d’Assaut qui fut autrefois accusé de propos homophobes, ce dernier rencontre un grand succès avec des titres comme « J’me tire », « La même » (en duo avec Vianney) ou « Bella ». Il est le premier chanteur urbain à remplir le Stade de France avec 72 000 spectateurs en 2019. À la fois marié avec une Française au Maroc et uni avec une Française d’origine malienne, Gims (tel qu’on doit l’appeler aujourd’hui) peine à obtenir la nationalité française  • La rédaction


Previous article 15 de nos écrivains reclus avec des moines
Next article Covid-19: indispensables frontières…
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération