Retrouvez la première partie du débat entre Rony Brauman et Alain Finkielkraut ici.

 

Propos recueillis par Daoud Boughezala, Gil Mihaely et Elisabeth Lévy.

Elisabeth Levy. C’est peut-être irrationnel, mais, maintenant, les gens vivant dans les kibboutz proches de la frontière avec Gaza ont très peur et s’imaginent que des hommes du Hamas peuvent débarquer à n’importe quel moment dans leur cuisine ! Cela ne contribue pas à apaiser le climat en Israël…

Rony Brauman. Je sais, mais enfin le climat est pourri des deux côtés ! Par ailleurs, il y a quelque chose de mystérieux dans cette histoire de tunnels. Tout d’abord, leur existence était connue depuis des années. Et par ailleurs, ils n’ont été employés que dans l’attaque des cinq soldats israéliens dans ce kibboutz qui était tout de même légèrement militarisé…

Alain Finkielkraut. Il le faut bien !

RB. Peut-être…, mais pourquoi les Égyptiens, qui ne sont pas des modèles de vertu démocratique et de retenue militaire, arrivent-ils à détruire un millier de tunnels du côté de Rafah sans tuer personne alors qu’il faut plus de 1 000 morts civils pour venir à bout de 40 tunnels du côté israélien ?

*Photo: Hannah

Lire la suite