Renaud Camus et Richard Millet réprouvés de l'édition

Causeur. Richard Millet est-il un écrivain que vous appréciez ? Que pensez-vous, sur le fond comme sur la forme, de son Éloge littéraire d’Anders Breivik ?

Renaud Camus. Oui, je connais Richard Millet depuis longtemps : nous avons l’un et l’autre été publiés de longues années durant par les éditions P.O.L. Je l’apprécie hautement, au point de lui avoir dédié « fraternellement » un ouvrage récent, Décivilisation. Comment ne me réjouirais-je pas de constater qu’en France, il y a au moins deux ou trois écrivains qui refusent de s’associer à l’énorme mensonge par omission dans lequel se vautre le parti dévot, comme dit Millet, justement, et de faire comme si ne survenait pas le phénomène le plus cataclysmique de l’histoire de l’Europe depuis des millénaires, à savoir le changement de peuple, le changement de civilisation, le Grand Remplacement ? Je ne pense évidemment que du bien de son livre, à une réserve près, que je lui ai très tôt exposée, son titre : personnellement, Breivik me fait absolument horreur, il est le comble de la nocence, jamais de la vie il ne me serait venu à l’esprit l’idée d’associer son nom au terme d’éloge.

Lire la suite