Pour éviter la guerre civile, divisons la France

Face à l’islamisation de nos quartiers, la partition est peut-être la solution