Natacha Polony évincée, la chasse aux sorcières est lancée | Causeur

Natacha Polony évincée, la chasse aux sorcières est lancée

En marche vers la mise au pas des médias

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 16 juin 2017 / Médias

Mots-clés : , , , ,

Après l’arrêt de « Polonium », sur Paris Première, je n’ai pas misé cher sur la peau de Polony à Europe 1. L’éviction de Thomas Sotto, dont elle s’était payé le luxe de dire du bien alors même qu’on lui avait collé au dos l’écriteau des bannis, était le prélude. La voici elle-même éjectée de la revue de presse qu’elle faisait trop bien, avec trop d’humour et trop d’audience pour que le nouveau maître de la tranche horaire, Patrick Cohen, n’en prenne pas ombrage avant même toute cohabitation.

Cela faisait une semaine qu’elle en parlait. Elle avait demandé que l’on restât discret, en attendant l’ultime round de négociations. Mais Arnaud Lagardère, que l’on sait si compétent dans la gestion de l’empire de papa, a joué au chef.

Que lui fait-on payer ? Peut-être pas ce qu’elle disait sur Europe, qui était de toute façon tributaire de l’actualité — sauf à penser que le pouvoir politique, qui l’amuse ou qui ne l’amuse pas, ou le pouvoir médiatique, dont elle égratignait parfois les belles plumes si rarement prétentieuses, ont décidé de se tenir par la main et de nettoyer tout ce qui ne « marche » pas à à l’uniçon, comme le « mur du çon » cher au Canard.

Que voulez-vous, la bêtise n’est pas son fort…

Résumons. Pujadas — pourquoi Pujadas, sinon parce que Delphine Ernotte, qui se sentait sur siège éjectable, voulait faire un sacrifice au nouveau pouvoir en espérant dévier la foudre jupitérienne — a été viré de France 2 alors que son Journal progressait nettement, et avait rattrapé celui de TF1. Polony, qui n’aura plus les divans de Paris Première pour y distiller un peu d’intelligence dans un monde de brutes. Moi-même, remercié par le Point.fr pour incompatibilité politique — alors même qu’ils affichaient depuis trois ans, sous mon nom, ma proximité avec NDA. Il y en aura d’autres. La démocratie est en marche. Mais si l’on tente d’éliminer tous les souverainistes de France, de NDA à Mélenchon, cela va faire du monde. Quant à prétendre qu’aimer la langue et la culture françaises c’est entrer dans le point Godwin…

Le plus drôle, c’est que l’on fait surtout payer à Polony les gentillesses qu’elle écrit hebdomadairement dans le Figaro. Billard indirect. Que voulez-vous, la bêtise n’est pas son fort, et par les temps qui courent, c’est un défaut capital : la preuve, on va chercher Patrick Cohen, l’homme qui sur France Inter tenait absolument à…

Lisez la suite de l’article sur le blog de Jean-Paul Brighelli

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 19 Juin 2017 à 14h03

      Warboi dit

      Ah ah ah ! François Ruffin soutient Natacha Polony parce qu’elle citait son journal dans la revue de presse d’Europe 1 !! Le cinéaste césarisé, admirateur des anciens communistes, lance un clin d’oeil appuyé à l’essayiste phare du “C’était mieux avant”. Aussi sûrement que les extrêmes s’attirent, les souverainistes et/ou populistes des deux bords convergent, lentement mais sûrement, attirés par la lumière Mélenchon -;) Souverainistes de tous poils, unissez vous sur une ligne identitaire et sociale !
      Plus que jamais le vieux clivage droite-gauche est remplacé par un autre, progressistes vs conservateurs, déclinable en plusieurs versions, ouvert vs fermés, européens vs souverainistes, mondialistes vs nationalistes, progrès sociétal vs populisme chrétien etc.

    • 19 Juin 2017 à 11h00

      Dans les petites longueurs dit

      P. Cohen qui revient à Europe 1 ? Non, pitié, pas lui surtout !
      Cette fois-ci, il va vraiment falloir que j’envisage de changer de station…!

    • 19 Juin 2017 à 1h32

      Brice Briselances dit

      Purge en vue du règne sans partage dansles médias des petits marquis macronistes ? Peut-être mais quelque chose ne colle pas : le congédiement de Philippe Meyer de France Culture qui met fin L’Esprit Public, émission qui avait pris partie très clairement, massivement et de longue date pour Macron.

    • 18 Juin 2017 à 19h22

      Moshé_007 dit

      Depuis l’éviction de Natacha Polony d’europe1 de m., son site remporte un succès en nombres d’inscriptions !

    • 18 Juin 2017 à 17h17

      Moshé_007 dit

      Depuis l’éviction de Natacha Polony d’europe1 de merde, son site remporte un succès en nombres d’inscriptions !

    • 18 Juin 2017 à 11h26

      Hannibal-lecteur dit

      JPB, j’ai bien hésité, j’ai relu votre papier et …et alors ? Qui c’est ces princes qui vous virent? Vous causez pas avec eux quand vous vous faites embaucher? Vous n’êtes pas capable d’établir un contrat? 
      Bien sûr que si. Alors vos sanglots vous font passer pour des esclaves, arrêtez un peu, pour des impuissants …ou …peut-être bien pour ce que vous semblez bien être au fond : des individus prêts à toute compromission pour obtenir le droit de causer ( et le salaire correspondant ).
      Là vous ne récriminiez pas contre vos employeurs , non? Alors pourquoi aujourd’hui? Vous ne leur rapportez pas assez ? C’est de leur faute? Faut avoir les couilles de choisir : soit causer ” comme il faut ” dans tel poste, soit aller chez un autre. Votre attitude est méprisable.
      Ce qui n’empêche que j’aime bien vous entendre causer dans Causeur. Mais un peu de dignité, bon d’là. 

      • 18 Juin 2017 à 11h30

        Amaury-Grandgil dit

        “ou …peut-être bien pour ce que vous semblez bien être au fond : des individus prêts à toute compromission pour obtenir le droit de causer ( et le salaire correspondant ).”

        oh ! Quel mauvais esprit !

    • 18 Juin 2017 à 11h01

      Adrien de saint- Alban dit

      Certains médias et particulièrement ceux du service public nourri au lait de vache, les vaches c’est nous, ont vocation à recycler .Le recyclage est à la mode.Le micro-onde hors d’usage trouvera certainement une seconde vie dès lors qu’il tombe entre les mains d’un bricoleur. Il en va de même des stars de la télé.Beaucoup ,tombées en disgrâce médiatique ont été recyclées.Comme aucune chaîne privée ne se risquerait à “retraiter” du déchet médiatique, le seul espoir pour ces haillons déchus, la seule planche de salut pour ces vieilles peaux est une chaîne du service public.Une chaîne qui recycle beaucoup est la CINQ.Poivre et Claire ont trouvé refuge sur la chaîne dédiée aux vieux retraités qui eux ne seront jamais recyclés et feront du compost au cimetière du village.La chaîne des maisons de retraite a su leur donner le gîte médiatique afin qu’ils puissent distiller du quarante ans d’âge jusqu’à leur dernier souffle.Le cas de Claire est typique de l’intolérance de notre société à l’égard des vieux.
      Claire Chazal a été débarquée de manière un peu manu militari du journal de 20h qu’elle présentait depuis presque un quart de siècle.Un exploit me direz vous.Une longévité semblable il n’y a que Michel Drucker qui peut prouver que l’on peut blanchir sous le harnais sans pour autant enrichir les fabricants de teintures pour cheveux sales .Claire Chazal a pleuré et a fait pleurer dans les chaumières .Ses rides,malgré leur nombre,ont n’ont pu canaliser le flot de larmes qui ont inondé son visage.Même les rides de Liliane Bête en cours n’ont pu lui venir en aide et absorber le trop plein de liquide lacrymal.Le prompteur ,désormais au chômage,se lamente encore de se retrouver sur la liste des demandeurs d’emploi et ce par la grâce d’un Nonce pas au lini que ça.Ce qui me laisse chagrin,ce n’est pas l’éviction de la blonde.Elle est partie avec des millions.Et pas des dinars irakiens.On ne risquait pas de la retrouver sous le pont neuf,avec PPDA, et Jaqueleine Joubert,non.Ce qui m