Avec une langue choisie, Jean-Marie Le Pen retrace dans ses Mémoires la première partie de sa vie politique. De Vichy à la fondation du Front national en passant par la guerre d’Algérie, le tribun d’extrême droite y confirme son amour des causes perdues – et parfois indéfendables.


Jean-Marie Le Pen représente l’exact envers de ma tradition familiale, communiste et chrétienne de gauche, pour laquelle la seule droite fréquentable est celle issue du gaullisme. Or, ce qui apparaît comme la colonne vertébrale idéologique de Jean-Marie Le Pen dans Fils de la nation, c’est précisément un anticommunisme et un antigaullisme sans faille : « Par deux fois, en 1944 et 1962, des patriotes malheureux s’étaient fait exclure de l’histoire, par le même adversaire, de Gaulle. » Jean-Marie Le Pen explique lui-même d’ailleurs, à la fin de ce premier volume de Mémoires, que cet anticommunisme et cet antigaullisme seront le ciment qui permettra de fondre les différentes chapelles de l’extrême droite en un parti unique, le futur FN.

Les porteurs de valise, « objectivement des collaborateurs »

Je préciserai d’emblée que ces Mémoires n’ont fait que confirmer ce fossé irréductible sur des épisodes particulièrement sensibles, voire douloureux dans l’histoire des communistes français en particulier et de la gauche en général. Un exemple parmi d’autres : au moment de la guerre d’Algérie, décrivant la campagne médiatique contre la torture, Le Pen parle du livre d’Henri Alleg, La Question, publié en 1958 et interdit aussitôt en France malgré le soutien de Mauriac. Alleg, directeur d’Alger républicain, un quotidien communiste, a été torturé et arrêté avec Maurice Audin, jeune mathématicien qui lui ne survivra pas et dont le corps ne sera jamais retrouvé. Pour moi qui ai connu Henri Alleg, à qui je serrais la main chaque année à la Fête de l’Huma, il peut êt

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2018 - #56

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite