Débat Hollande-Sarkozy | Causeur

Débat Hollande-Sarkozy

L’art discret de la corrida

Auteur

François Miclo

François Miclo
Twitter : @fmiclo

Publié le 03 mai 2012 / Politique

Mots-clés : ,

Les aficionados le reconnaissent : le charme de la corrida est que chacun a sa chance. Taureau et toréador. On ne saura pas avant le 6 mai qui fit, en vérité, l’homme ou la bête dans ce débat qui dura 2 h 40. Un débat que l’on peut supposer physiquement épuisant pour les deux candidats qui s’y livrèrent. Mais chacun garda ses forces et les rôles furent, en fin de compte, assez partagés.

Il fut question de la France. Beaucoup, ce qui est normal pour l’élection d’un président (normal ou pas) de la République. Il fut un peu moins question de l’Europe et du monde. Enferré dans sa logique “la Corrèze avant le Zambèze”, François Hollande, qui ne “connaissait pas Dominique Strauss-Kahn”, se référa à l’exemple corrézien pour rappeler que le point fort de sa vie politique consista à distribuer des iPad aux collégiens de son département. C’est remarquable. Mais contre pareil argument, comment lutter ?

En portant le coup en-dessous de la ceinture ? Ils ont essayé. François Hollande a lancé le mot ultime “Liliane Bettancourt” auquel Nicolas Sarkozy a répliqué par un “Pierre Bergé et Mathieu Pigasse” de derrière les magots. L’argument du président de la République fut ignominieux. Chacun sait qu’à gauche il n’est point de grosses fortunes, juste des nécessiteux. Mathieu Pigasse contesta d’ailleurs, sur Twitter, qu’il avait bénéficié du bouclier fiscal. On veut bien le croire. D’ailleurs, j’organise, à titre personnel, une opération “Pièces jaunes” au bénéfice du patron de la banque Lazard qui, visiblement, est bientôt à la rue. Si vous avez un peu de charité chrétienne et des couvertures chaudes surnuméraires à la maison : envoyez-les lui !

Les choses se corsèrent, cependant, sur le sort de la centrale nucléaire de Fessenheim. François Hollande, revenant mine de rien sur l’accord PS-EELV, fit la promesse de fermer “la plus vieille centrale française” d’ici 2017, c’est-à-dire au début du prochain quinquennat… Bonjour, Cécile Duflot. Au revoir, Eva Joly ! Le problème est que François Hollande est, sur ce sujet, à côté de la plaque : les normes sismiques prévues pour Fessenheim sont dix fois supérieures au dernier grand tremblement de terre alsacien, celui de Bâle qui eut lieu le 18 octobre 1356. Il faudrait peut-être un jour que la gauche française se réconcilie avec la science, plutôt que de verser dans la religion de l’obscurantisme qui prévaut aujourd’hui.

Bref, rien ne s’est passé ce soir. Rien ? C’est vite dit. Les fans de Nicolas Sarkozy frôlèrent l’orgasme, voyant leur champion dominer son concurrent. Quant aux fans de François Hollande, l’opinion de l’ami Joseph Macé-Scaron délivrée sur iTélé résume assez bien leur état d’esprit : “C’est la première fois qu’on voit un homme se casser les dents sur un Flamby.” Le patron du “J’ose” a-t-il inscrit le Flamby à sa carte des desserts ? Il faudrait !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 3 Mai 2012 à 13h49

      bea33 dit

      Si Hollande gagne les mesures structurelles et financières nécessaires ne seront pas prise.
      Si Sarkozy gagne il ne pourra pas les faire du fait de la pagaille organisée par les partis d’opposition dont la haine à l’égard du pouvoir se serait encore renforcée.
      Bref quelque soit le résultat de l’élection on est mal barré et on le sera.

    • 3 Mai 2012 à 13h06

      hedgehogmsx dit

      Je cite «Il faudrait peut-être un jour que la gauche française se réconcilie avec la science, plutôt que de verser dans la religion de l’obscurantisme qui prévaut aujourd’hui.»
      Ce sera tout le sens de mon combat politique lorsque le moment sera venu pour moi de le faire. Il est à mener à face à l’obscurantisme de tous les partis actuels. Ce sera un combat pour la raison, la science, l’intelligence, loin des pitreries idéologiques qui nous mène aux désastres.

    • 3 Mai 2012 à 10h01

      Circé dit

      Vu le débat avec des amis allemands, en Allemagne. Verdict:
      Hollande est discourtois (non mais, pourquoi il coupe la parole tout le temps?) et agressif. Et sa prestation trop préparée…

      • 3 Mai 2012 à 13h18

        hedgehogmsx dit

        C’est un détail mais en effet, Hollande a dit au moins une fois «Je ne vous ai pas interrompu» (ce qui est un refrain habituel dans tous les débats …) ce qu’il a en fait au moins 3 fois sinon plus …

    • 3 Mai 2012 à 9h36

      livia dit

      La haine dont son adversaire à malheureusement été l’objet…

    • 3 Mai 2012 à 9h32

      livia dit

      Fiorino

      Le débat d’hier soir, pollué d’avance par nos médias qui passent leur temps à projeter leurs sentiments perso avec impudeur ,sans nous informer vraiment car c’est leur conception de leur métier et comme ils sont intouchables….

      J’avais très peu écouté/regardé FH depuis le début de la campagne, je n’ai pas été déçue: le digne représentant de notre gauche nationale et pas d’analyse politique de ma part :

      j’ai trouvé en FH un homme très, méchant, un procureur retors et faux, qui joue un role et utilise sans vergogne le ressort de la haine de son adversaire et crée de toutes pièces par les troupes de la Gauche toute puissante par leur pilonnage, jour après jour depuis 5 ans
      par les médias depuis la défaite de 2007 jamais digérée,perdre ou ne pas avoir le l pouvoir les a tjr rendus haineux, violents voire sanguinaires mais ça on le sait depuis lgt.et l’histoire en témoigne aussi jamais digérée elles sont belles les qualités de ” la Gauche Morale”

      • 3 Mai 2012 à 9h42

        Fiorino dit

        Livia, je ne sais pas si c’est la faute uniquement des médias, il y a une part de responsabilité des français aussi apparement ils veulent abdiquer et voter par un type soutenu par les indépendentistes calédoniens, polynésiens, toute les officines qui haïssent la France du plus profond d’eux même ce qui comme méluche vous expliquent que la France sans les maghrébins c’est de la daube (merci pour les ritals, les espagnols, les tos, les polonais etc au passage), le syndicat de la magistrature gauchiste qui est à l’origine du laxisme de la justice. Je suis curieux de combien de drapeau français chez hollande s’il est élu (comme paraît-il sa rappelle les nazis selon son candidat le frère de JFK) et combien des drapeau algérien (vous vous rappellez la tête de bernadette le soir de l’élection? je salue au passage sa fidelité à la droite)

        • 5 Mai 2012 à 23h34

          solitude dit

          je pense qu’il faudrait filmer la fête de la Bastille si Hollande gagne parce que je me demande aussi combien de drapeaux algériens , marocains , tunisiens etc seront agités et combien de femmes voilées ou en burqa viendront fêter la victoire de celui qu’ils ont soutenu.
          Il faudrait montrer ce que les médias ne montreront pas .

          Si la gauche gagne les législatives, elle aura tout pouvoir et la tentation totalitaire sera bien là.
          Comment imaginer Aubry en 1° ministre ? Le laboratoire islamo gauchiste de Lille à l’échelle nationale?

      • 3 Mai 2012 à 10h00

        agatha dit

        Oui, il y avait un air de Sarko-bashing, hier soir, en direct. Mais justement, ça a dû beaucoup plaire, et ça risque de rassembler largement autour d’Hollande. C’était bien joué, alors que sur le fond, il y avait assez peu de divergences entre les deux prétendants dont certains points de vue se sont bien rapprochés (l’interdiction de la burqa qu’Hollande veut maintenant appliquer alors qu’il ne l’a pas votée, le strict contrôle de l’immigration, etc…), et là où Hollande affirme rester sur ses positions premières (l’embauche de fonctionnaires), il n’est qu’à moitié convaincant.
        Bien sûr, restent les téléspectateurs qui n’apprécient pas ce degré de violence appliqué au débat politique en pays démocratique et en climat tempéré.

    • 3 Mai 2012 à 9h21

      agatha dit

      http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-matthieu-pigasse
      Puisqu’il est fait mention de Pigasse et au cas où vous ne l’auriez jamais entendu, vous pouvez, si vous en avez le courage, écouter cette émission. A mon avis, vous ne tiendrez pas jusqu’à la fin, même le journaliste a l’air fatigué de tant de suffisance chez l’homme, de son discours conformiste (dans le sens bien-pensant), ronflant et creux.
      Or j’ai lu, je ne sais plus où, que ce jeune homme est tenté par la politique au plus haut niveau! Au secours!
      Qui parlait ici, récemment, du “terminus des prétentieux”?

    • 3 Mai 2012 à 5h11

      Fiorino dit

      Pas vue le débat, mis à part causueur c’est la haïne anti-sarko sur marianne et chez pinsolle n’en parlont pas, on se rappellera tout de même de toute ces officines qui ont contribué à faire élire (si c’est le cas) hollande quand ils commencerton à le critiquer.
      http://www.gaullistelibre.com/2012/05/et-nicolas-sarkozy-fait-pschitt.html

      • 3 Mai 2012 à 9h03

        from dit

        L’important, c’est de gagner, la suite… suit.

        • 3 Mai 2012 à 9h31

          Fiorino dit

          From, mais ils vont gagner quoi les pinsolles, les desgouilles?