La liberté de Zemmour, c’est notre liberté à tous | Causeur

La liberté de Zemmour, c’est notre liberté à tous

Signez l’appel pour le droit au débat démocratique

Auteur

La rédaction

Publié le 02 janvier 2015 / Médias Politique Société

Mots-clés : , , , ,

zemmour itele petition

Un Premier ministre appelle ses concitoyens à boycotter le livre d’un opposant ; son ministre de l’Intérieur demande sa mise au ban, sur la base d’un truquage éhonté de ses propos ; des médias, des associations, des intellectuels dénoncent en boucle l’ennemi du peuple ; des journalistes réclament que l’on fasse taire cette voix dissidente – et se réjouissent bruyamment d’avoir en partie gagné.

Ça ne se passe pas dans la Russie des années 1950, mais dans la France de 2014.

Qu’ils soient de gauche ou de droite, « mariage pour tous » ou « manif pour tous », adversaires ou partisans d’Eric Zemmour, ceux qui chérissent la liberté d’expression doivent savoir, après son limogeage par iTélé, qu’elle est aujourd’hui menacée.

On peut être en désaccord partiel ou radical avec Eric Zemmour, on peut critiquer et réfuter ses thèses. Elles ne sortent pas du cadre de l’acceptable, tel qu’il est défini par la loi et la décence commune. Si on pense que ses idées sont dangereuses, il faut les combattre, argument contre argument, conformément à l’héritage des Lumières et à l’art français de la polémique. Mais sur ce champ de bataille, une arme devrait être proscrite : celle qui consiste à faire taire l’adversaire.

C’est pourtant celle qu’a choisie iTélé, en supprimant « Ça se dispute » son émission la plus populaire, donc la plus rentable. Cette décision, qui sacrifie ses profits à ses « valeurs », peut sembler noble et vertueuse. On aimerait cependant savoir comment le groupe Canal +, propriétaire de iTélé, a pu, des années durant, oublier ces « valeurs » qui lui sont si chères et contribuer à la diffusion d’idées si détestables. On aimerait aussi comprendre ce qui l’autorise à faire si peu de cas du public d’Eric Zemmour.

Rappelons que c’est sur la base d’un dossier mensonger concocté (involontairement ou pas) par un journaliste italien et ficelé par Jean-Luc Mélenchon qu’a été lancée une campagne demandant explicitement aux médias employant Zemmour de le licencier. Autrement dit, ce n’est pas pour ce qu’il a dit ou écrit qu’on veut le bâillonner, mais pour ce qu’on lui fait dire.

Rappelons que de trop nombreux journalistes, et pas seulement à iTélé, se sont joints avec ardeur à ces campagnes maccarthystes.

Rappelons que des millions de Français se reconnaissent dans les thèses exprimées par Eric Zemmour et que des millions d’autres, sans être d’accord avec lui, souhaitent qu’il puisse s’exprimer librement.

Quand des puissances politiques, médiatiques et économiques se coalisent pour exclure du débat public une partie des électeurs/téléspectateurs, c’est la démocratie qui est en jeu.

Nous ne laisserons pas faire. Montaigne dit qu’il faut « frotter sa cervelle contre celle d’austruy ». Nous continuerons à débattre de tous les sujets, y compris les plus sensibles – et surtout ceux-là –, même avec ceux dont les idées nous déplaisent – et surtout avec eux. Les censeurs peuvent gagner des batailles. C’est la liberté de penser (et de se disputer) qui gagnera la guerre.

Appel pour le droit au débat démocratique (Zemmour)

Eric Zemmour

[signature]

16,119 signatures

Partager avec vos amis :

   

N.B : Votre adresse mail n’apparaîtra pas dans la liste des signataires que vous pouvez consulter ici.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 5 Janvier 2015 à 15h37

      eetu dit

      Dans une récente interview, Attali dit, parlant de Zemmour : “les gens ont acheté son livre mais ne l’ont pas lu …”.
      D’abord, rendons hommage à notre penseur national, qui fait aussi fonction – bénévole – d’institut de sondage à lui tout seul.
      Un peu comme comme la comaneci de Causeur, et sur les mêmes bases scientifiques.
      Et puis, on peut dire qu’à l’inverse, les gens n’achètent pas forcément les (250 ? 500? 1000?) bouquins d’Attali, mais les ont forcément lus déjà quelque part puisque ce sont tous des copier-coller de tas d’autres bouquins parus … 

      • 6 Janvier 2015 à 18h57

        Félix dit

        Vous avez raison. 
        Mes enfants m’ont offert le livre de Zemmour que je suis en train de lire, car ils savaient que je voulais l’acheter et le lire.
        Mes enfants ne m’offriront pas un seul livre d’Attali car ils savent que je ne le lirai jamais. 

    • 4 Janvier 2015 à 12h22

      vieuxtaxi dit

      J’ai lu attentivement la totalité de l’ouvrage, à part la petite erreur cocasse qui consistait à décrire le Charles de Gaulle comme un sous-marin lors des commémorations de Trafalgar (!) ce livre n’est pas un livre à thèse mais un rappel circonstancié des hommes et des évènements qui ont contribué à réduire la Cinquième République à l’équivalent d’une Troisième agonisante ou d’une Quatrième misérable … Tout le monde en prend pour son grade … Une merveilleuse piqûre de rappel …

    • 3 Janvier 2015 à 20h34

      arbrecentenaire dit

      Est-il possible de dire que Zemour dit des choses justes (sur les régimes fascistes et la protection des juifs par exemple) et aussi des choses nauséabondes ? Oui, son islamophobie est le strict équivalent de l’antisémitisme, et son prêche mène à la haine, à l’affrontement, ce genre de propos est terriblement dangereux; faut-il le faire taire ? Non, mais alors qu’on abolisse aussi les mois mémorielles, l’interdiction de mettre en cause l’existence des chambres à gaz etc.

      • 4 Janvier 2015 à 8h52

        Naif dit

        Non l’islamophobie n’est pas strictement équivalente à de l’antisémitisme. vous démontrez votre ignorance de ce qu’est l’antisémitisme. 
        Est ce que l’islam appelle au génocide des juifs ? Oui !
        Est ce que le musulmans qui tuent des juifs en france le font au nom du coran ? Oui !
        est ce que les musulmans de france soutiennent ou se taisent ce qui correspond à un consentement lors de tuerie ou d’appel au massacre des juifs ? Oui !
        Qui y a t’il de comparable dans le judaïsme ? Rien !
        Voilà pourquoi on doit combattre l’antisémitisme c’est parce qu’il véhicule des idées fausses. ce que vous appelez de l’islamophobie ne véhicule pas d’idées fausses.
        C’est toute la différence mais elle est fondamentale.
        Le fait que vous ne le voyez pas prouve votre impossibilité à dialoguer car vous refusez la réalité des faits au profit de l’idéologie. 

        • 4 Janvier 2015 à 10h02

          arbrecentenaire dit

          ah! ah! votre ton, mon cher, ne prouve-t-il pas que l’idéologue, c’est vous ? “Est-ce que l’Islam appelle au génocide des juifs?, oui”, eh! bien non! cet universel abstrait “l’islam” est le ressort même de l’idéologie totalitaire (cf. H. Arendt). Je vous signale que l’antisémitisme fut d’abord fondamentalement chrétien, d’autre part les “juifs” ne tuent pas les musulmans en Palestine ? Votre aveuglement est pathétique. Qu’y a-t-il de comparable dans le judaïsme? Mais relisez la Bible, mon cher, c’est un tissu de meurtres, d’exterminations, d’horribles punitions envoyées par le “bon” béni soit son nom à son cher peuple élu ! Brrr, tout cela n’augure rien de bon.

        • 5 Janvier 2015 à 13h54

          Naif dit

          sourate 30 : 
          Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils (de la vérité)?
          mais je vous fais confiance vous trouverez le moyen de mentir et vous tenterez de me faire croire que le soleil n’existe pas et que la terre est une invention des mécréants.  

        • 5 Janvier 2015 à 13h56

          Naif dit

          ah correction il s’agit de la sourate 9 verset 30. mais un bon musulman comme vous n’a pas besoin de ces précisions !

        • 5 Janvier 2015 à 13h58

          Naif dit

          ah au faite trouver un seul texte sacré dans le judaïsme qui appelle à l’extermination des musulmans et ou des chrétiens ?

        • 5 Janvier 2015 à 15h52

          lisa dit

          Et qui criait “mort aux juifs” cet été dans Paris ? la MPT sans doute, oui j’avais oublié;

        • 6 Janvier 2015 à 19h00

          Félix dit

          Absolument d’accord avec vous. Votre commentaire est pertinent.

        • 6 Janvier 2015 à 19h13

          Félix dit

          Je m’adresse à arbrecentenaire

          Ignorez-vous à ce point ce qu’a été l’islamo-nazisme ? Il y a de nombreux documents et preuves sur cette question quant aux connivences qui ont notamment permis de créer une division SS musulmane dans les Balkans, de donner à l’immam Husseini le titre de général SS à titre honorifique (par Himmler), d’inviter le roi d’Arabie au congrès du parti nazi à Nüremberg. Et bien d’autre choses. 

      • 4 Janvier 2015 à 16h34

        Guenièvre dit

        Beau tour de force d’avoir réussi à imposer ce terme “islamophobie” qui a l’avantage de pouvoir s’appliquer aussi bien à la critique de l’islam et au blasphème qu’aux formes de xénophobie visant des populations immigrées de culture musulmane en regard du terme antisémitisme qui est clairement l’hostilité et la discrimination manifestée à l’égard des juifs !

        • 5 Janvier 2015 à 18h19

          brubru35 dit

          L’islamophobie,insulte à ma mode s’il en est,est un concept inventé par les frères musulmans égyptiens.
          C’est tout simplement un retour du vieux délit de blasphème.
          Il y a déjà le délit d’opinion qui a fait son retour en force,on est gâté:)
          Et sinon , à part les insultes,sur le fond l’antisémitisme et l’islamophobie ne sont pas comparables  tant au niveau historique que sur le fond du problème.
          L’antisémitisme est le racisme envers les juifs en tant qu’ethnie (he oui les juifs correspondent à une seule ethnie pour leur immense majorité,bien qu’ils se soient progressivement et partiellement”occidentalisés” ethniquement). l’islamophobie est la peur de l’islam en tant qu’instrument politique totalitaire par un certain nombre d’illuminés .
          Quand sur les forums on fait un peu parler les gens  qui n’ont que le mot islamophobie à la bouche on se rends compte que =
          1)ils ne savent même pas ce qu’est l’islam
          2)ils en ont une vision naïve et scolaire 
          3)pour eux être islamophobe c’est tenter de cacher son racisme anti-arabe ,ce qui est un comble puisque les arabes peuvent être chrétiens par exemple,mais passons.
          L’islamophobie n’est qu’un concept ramasse-tout pour amalgamer,encore une fois,tout ceux qui pensent mal et tout cela dans le culte imbécile d’une société multiculturelle ou il y a de plus en plus d’interdits sémantiques au nom du “faut fâcher personne” …sauf que tout le monde est fâché parce que beaucoup ont en marre de se faire insulter de facho et que beaucoup de musulmans fantasment ,avec la gauche actuelle(une certaine gauche en tout cas),sur un retour des fachos des années trente qui veulent prendre le pouvoir et ré ouvrir les camps de concentration…bon je schématise à peine tant la vision du monde de certain est binaire…Et tant qu’on en reste aux petites polémiques hebdomadaires qui fantasment sur ce genre de sujet les vrais sujets et les vrais débats sont oubliés …pour notre plus grand malheur.

        • 5 Janvier 2015 à 18h32

          Guenièvre dit

          On est d’accord !

    • 3 Janvier 2015 à 13h00

      Habemousse dit

      J’ai commencé le livre de Zemmour, j’en ai lu quelques soixante dix pages, et ce qui m’a le plus surpris est la qualité de son style et la clarté de sa pensée : je comprends, à l’image de Denis Tillinac pourquoi ses détracteurs s’acharnent : plus que ses idées, ils rejettent son talent, qui les renvoie à celui qu’ils n’ont pas ….

      • 3 Janvier 2015 à 15h24

        i-diogene dit

        On peut écrire des insanités crasses dans un style très académique…

        …Lisez Céline, et vous serez convaincus..!^^

        • 3 Janvier 2015 à 15h29

          gigda dit

          Ah parce que le style de Céline est académique! Vous devriez l’annoncer, tant de professeurs de littérature l’ignorent que vous devriez en hâte leur annoncer la nouvelle!

        • 3 Janvier 2015 à 15h52

          Parseval dit

          Céline n’a pas du tout un style très académique !!
          « Ah ! C’est bien organisé la défense des bonnes frontières démocratiques ! Pas de pitié ! Pas d’erreur ! Pas de resquille ! Les envieux ! les pougnasses, aux chiots ! Chaque peuple pour soi !… Et au surin ! à la grenade si c’est utile ! A la porte de chaque pays c’est écrit, bien noir sur rose… le bel accueil qui vous attend tous les prolétaires du monde ! “ICI C’EST COMPLET”… Voilà ! c’est pesé !… Allez pas vous imaginer pour vous faire une explication, que ce sont spécialement les “gros”, les “deux cents familles”, qui refoulent les truands d’ailleurs… Mais non ! mais non ! comprenez bien… ça leur ferait plutôt plaisir… les “exploiteurs” d’en recevoir des quantités ! des “peigne-cul” des autres hémisphères  !… Pourquoi pas ? Ils auraient qu’à y gagner… Main-d’œuvre moins coûteuse… clients plus nombreux… Pour leur gueule tout bénéfice  ! »
          Et pour ce qui est du livre de Zemmour, que j’ai feuilleté en édition pirate, ce n’est pas indigent mais delà à parler de qualité de son style !
          Personnellement je n’aime pas du tout : beaucoup trop d’adjectifs à la suite ; des redondances ; des enflures ; des affirmations péremptoires utilisant le point de vue omniscient et des impropriétés (à propos des « innombrables films sur la Seconde Guerre mondiale  » : « Les Juifs sont un élément du décor, un personnage secondaire d’une tragédie homérique »).
          Un extrait type : « La plupart des manifestations juvéniles se terminent en effet par des scènes de pillages et de razzias qui épouvantent les médias internationaux, sous les regards désabusés de policiers condamnés à rester l’arme au pied, impavides et vains, tandis que les pillards banlieusards se gobergent. »

        • 3 Janvier 2015 à 16h05

          gigda dit

          Oh Parseval, comment vous n’avez donc pas cru à  la bonne nouvelle qui venait de nous être annoncée : Céline exemple d’académisme ! Que vous êtes un esprit sérieux! Pour une fois qu’on pouvait rire de bon coeur! Et voilà que vous argumenter!! Plouf! 

        • 3 Janvier 2015 à 16h06

          gigda dit

          que vous argumentez replouf!!

        • 3 Janvier 2015 à 16h18

          i-diogene dit

          Bah, j’ avais lu ” bagatelles pour un massacre”, j’ ai aimé le style… Pas le propos..!^^

          N’ empêche que c’ est bien écrit, avec une efficacité que devraient lui envier tout les académiciens qui ont besoin d’ écrire trois pages pour décrire un cailloux..!^^

        • 3 Janvier 2015 à 16h20

          Guenièvre dit

          “Pour que, dans le cerveau d’un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et des bien cruelles.”
          Voyage au bout de la nuit.

        • 3 Janvier 2015 à 20h35

          arbrecentenaire dit

          totu juste…

    • 2 Janvier 2015 à 20h47

      Félix dit

      La Pensée unique censure la vérité et libère la parole mensongère.

      Le huit-clos et la censure ont toujours pour objectif de travestir la réalité.

      Les détracteurs d’Eric Zemmour n’ont aucun argument à lui opposer, sinon des slogans éculés dont la générosité est financée  par le peuple de France.

    • 31 Décembre 2014 à 17h00

      Georges saval dit

      • 31 Décembre 2014 à 17h09

        Georges saval dit

        Mais bon, vous pouvez dormir tranquilles, là aussi, le politiquement correct veille et “la rédaction de Têtu avait déjà commencé à réfléchir à ces changements (dans les règles du concours) avant l’élection de Matthieu Chartraire. Il est probable que tout soit fait, désormais, pour qu’un admirateur déclaré du FN ne puisse plus gagner.”
        Cachez ce pédé incorrect que je ne saurai voir…
        Comme quoi, pour la discrimination, c’est comme pour la liberté d’expression! Ce n’est pas contre le principe de discrimination en lui-même que ces clowns prétendent lutter mais seulement contre la “mauvaise” discrimination : celle qui les touche eux!
        En revanche, ils seront le premiers à la pratiquer pour les autres, ceux qui ne sont pas comme eux, ceux qui ne pensent pas comme eux.
        Comme pour la liberté d’expression : ce n’est pas pour le principe de la liberté qu’ils militent mais seulement pour la liberté de s’exprimer comme eux! La liberté de dire ce qu’ils pensent. Pour les “déviants”, les “pervers”, c’est “qu’ils la ferment”…
        Bandes de tartuffes!

        • 31 Décembre 2014 à 17h26

          mogul dit

          En même temps, on est rassuré que Mister Pédé soit, à l’avenir, moralement et idéologiquement irréprochable. Il est quand même un petit bout de France aux yeux du monde !

        • 31 Décembre 2014 à 18h24

          Fioretto dit

          Donc les votants tout en sachant qu’il était FN on voté tout de même ce type ? Franchement qu’une telle polémique atterrisse sur libé …

        • 31 Décembre 2014 à 18h28

          Georges saval dit

          J’aurais voté à deux mains, moi!

      • 31 Décembre 2014 à 18h04

        Parseval dit

        Tiens, vous n’auriez pas dans vos archive une copie de l’interview parue dans Libération en 1979, et intitulée La Nouvelle droite, contre, tout contre par Guy Hocquenghem ?

        Mais le plus brûlant sujet des néo-droitistes, c’est la “querelle des races”. Commençons par quelques évidences. Le refus systématique de penser “racialement” n’est pas un bon signe, et le repli crispé de la conscience contemporaine dans le refus de constater la différence raciale n’est pas libérateur. (…) Je pense que le puritanisme abstrait de la gauche libérale, qui voit dans le balayeur arabe son égal, mais ne lui sourit pas, ne le touche pas, repose d’abord sur cette terreur que toute “acceptation de la différence” soit raciste. (…) Qui aime quelqu’un d’une autre race ne peut pas ne pas penser “racialement”, étant entendu que j’entends par race – comme les plus malins de la nouvelle droite, hélas – l’ensemble des traits qui composent une “vision du monde”, dont certains sont probablement génétiques. Reconnaître que le corps noir est plus musical que le nôtre n’est pas être raciste. (…)

        Je n’entamerai pas ici tout un débat fondamental sur les notions de Différence, d’Incommensurabilité (terme que je préfère). Disons simplement que je me fais une idée bien différente du simple mixte par applatissement des différences au facteur commun le plus bas. Je crois à l’incommensurabilité (des cultures entre elles, des enfants avec les adultes…) ; affirmer cela n’est pas prôner la ségrégation, mais au contraire l’entrelacs des incommensurabilités, leur circulation intime.

        • 31 Décembre 2014 à 18h12

          Georges saval dit

          C’est du Levi-Strauss en plein. Et c’est aussi un sujet miné et passionnant.

        • 31 Décembre 2014 à 18h25

          Georges saval dit

          Sinon, si vous avez le texte intégral de cette interview, je suis preneur.

        • 31 Décembre 2014 à 18h28

          i-diogene dit

          Chaque humain est différent de son voisin, alors, on pourrait aussi former des communautés basées sur les différences :

          - les rouquins,
          - les blonds,
          - les bruns,
          - les p’ tits,
          - les grands,
          - les gros,
          - les maigres,
          - les intellos,
          - les manuels,
          - etc…
          Mais on pourrait encore affiner la sélection communautariste: 
          - les petits rouquin, gros et intellectuels,
          - les petit rouquin, gros et manuels,
          - les petits rouquins maigres et intellectuels,
          - les… Etc..

          Evidement, si on s’ attache aux différences, on obtient un liste de communautés incommensurable…

          Par contre, si on s’ attache aux point communs :

          - ils sont TOUT humains…  

        • 31 Décembre 2014 à 18h28

          Parseval dit

          Ben non, malheureusement, je le cherche aussi.
          Si quelqu’un passe par ici et peut nous aider…

        • 31 Décembre 2014 à 18h34

          i-diogene dit

          * ….TOUS humains…

        • 31 Décembre 2014 à 18h40

          Georges saval dit

          C’est dans le numéro de Libération du 5 juillet 1979. Peut-être sur le site du journal?

        • 31 Décembre 2014 à 18h46

          Parseval dit

          5 et 6, mais non pas d’archives en ligne avant 94…

        • 31 Décembre 2014 à 18h48

          laborie dit

          Le droit à l’indifférence est-il raciste?
          Si je me contrefiche de mes contemporains, noirs, vert, jaunes, gris ou rouge, suis-je répréhensible?
          La compassion m’étant étrangère suis-je voué aux gémonies?

        • 31 Décembre 2014 à 18h53

          Georges saval dit

          Un développement du contexte de l’interview ici
          https://books.google.fr/books?id=SB6EVKS-zdwC&pg=PT110&lpg=PT110&dq=hocquenghem+nouvelle+droite&source=bl&ots=2iZhkZAsvZ&sig=oY1Q6hpytpKw4hSxhT6M5EfU7Uc&hl=fr&sa=X&ei=nDakVNfFIoWtUY7_gbAL&ved=0CE0Q6AEwCA#v=onepage&q=hocquenghem%20nouvelle%20droite&f=false
          Où l’on voit qu’elle a provoqué le départ de Pierre Goldman du journal en raison de l’antisémitisme dont il accusait Hocquenghem allant jusqu’à dire que, “dorénavant, ecrire dans Libération c’est s’avilir.”
          Quelques développements qui rejoignent de nombreux sujets évoqués dans les fils de Causeur et la liberté d’expression, du genre : “Face à l’antisémitisme, je n’oppose et propose qu’une seule réponse : la haine”.
          Je continue à chercher.

        • 1 Janvier 2015 à 20h16

          i-diogene dit

          Fioretto, heeuuu, je ne vois pas le rapport entre ton lien et le sujet…?

          Bien que l’ immigration grandissante de juifs vers l’ Israël soit un sujet digne d’ intérêt… 

    • 31 Décembre 2014 à 16h18

      Le Politoblogue dit

      Je suis d’accord avec votre article. Voici ce que j’avais écrit sur mon blogue
      Voltaire, reviens! 
      Eric Zemmour s’est fait virer de son émission sur la chaine Itélé qui vient, par zèle, de céder à la pression d’une certaine gauche qui prétend enlever la possibilité de s’exprimer à ceux dont elle ne partage pas les opinions politiques ! Cette émission était depuis des années un débat démocratique avec un interlocuteur qui ne partage absolument pas les idées de Zemmour mais qui se dit lui-même scandalisé par cette décision. Voilà où nous en sommes dans notre beau pays de France ! Le problème n’est pas de partager ou non les idées de Zemmour, mais s’il tient des propos contre nos lois, il faut le faire condamner par notre justice, ce que personne n’a jusqu’à présent obtenu! En attendant, il a droit à la liberté de parole comme tout citoyen. Mais ce qui gène par dessous tout notre Gauche, actuellement en pleine déconfiture, mais qui veut malgré tout continuer à imposer aux Français son ordre moral, c’est qu’un individu, très médiatisé, puisse remettre celui-ci en cause ! Elle accepte le débat d’idées certes, mais avec des contradicteurs choisis qu’elle même juge convenables ! C’est à dire ceux qui ne remettent pas en cause ses dogmes, ses tabous ou ses ostracismes ! Elle est assez stupide pour ne pas se rendre compte qu’en voulant ainsi nuire à Zemmour, elle lui ouvre un boulevard, tant la réaction des Français contre son attitude sectaire et sa pensée unique est unanime! Allez Eric! On n’est pas souvent d’accord avec tes idées, mais continue d’amener un peu d’air frais dans la maison France ! Et tant pis pour la chaine Itélé, qui supprime bêtement sa meilleure émission, et que moins de Français regarderont maintenant! Et pour le Groupe Canal qui préfère apparemment au débat démocratique, la bêtise et la vulgarité de certaines de ses productions ! 

      • 31 Décembre 2014 à 17h55

        i-diogene dit

        Pures divagations..!

        Zemmour a-t-il déposé une plainte contre Itélé..? 

        Sinon, pour quelles raisons..? 

      • 3 Janvier 2015 à 4h22

        Nolens dit

        10/10

    • 31 Décembre 2014 à 16h07

      Xano dit

      Je suis totalement opposé aux thèses défendues par Zemmour. Cependant, je signerai quand même la pétition, au nom de la liberté d’expression ! Je fais mienne cette phrase, de Voltaire : ” Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse (…) “

    • 31 Décembre 2014 à 13h35

      Georges saval dit

      Nadia, où voyez-vous que cette pétition est adressée à i-télé? Cette pétition ne demande rien à i-télé. Et surtout pas la réintégration de Zemmour. Rien. Elle pose des question et fait un constat.
      Elle est adressée, au contraire, à tous les citoyens que choque cette décision qui semble obéir aux injonctions du pouvoir!
      Le 1er paragraphe semble assez clair :

      “Un Premier ministre appelle ses concitoyens à boycotter le livre d’un opposant ; son ministre de l’Intérieur demande sa mise au ban, sur la base d’un truquage éhonté de ses propos ; des médias, des associations, des intellectuels dénoncent en boucle l’ennemi du peuple ; des journalistes réclament que l’on fasse taire cette voix dissidente – et se réjouissent bruyamment d’avoir en partie gagné.”
      Ce paragraphe pose très exactement le problème et ne constitue pas la remise en cause du droit pour un media de licencier un chroniqueur.
      Et cette phrase du texte pose également parfaitement le problème : “Quand des puissances politiques, médiatiques et économiques se coalisent (…)”
      C’est donc bien cette coalition du pouvoir et des médias qui est ici dénoncé et jugée menaçante.
      Et c’est exactement ce qui me gène aussi et constitue, selon moi, une atteinte intolérable à la liberté d’expression.
      Que d’autres médias (comme RTL ou Paris Première) y aient résisté est rassurant, mais cela ne constitue pas une garantie suffisante! Jusqu’à quand? Jusqu’à quel niveau de pression vont-ils résister?
      La moindre atteinte au principe de liberté d’expression de la part du pouvoir doit être dénoncée.
      Et je m’étonnerai toujours que des démocrates n’y trouvent rien à redire…