Zemmour, “apologue du terrorisme”? Un mauvais procès! | Causeur

Zemmour, “apologue du terrorisme”? Un mauvais procès!

Qui veut criminaliser le débat d’idées?

Auteur

Régis de Castelnau

Régis de Castelnau
est avocat.

Publié le 07 octobre 2016 / Médias Politique

Mots-clés : , , , ,

eric zemmour terrorisme islam

Eric Zemmour, par Hannah Asssouline.

Éric Zemmour, si l’on en croit le déferlement médiatique, se serait donc converti à l’islam radical. La clameur des professionnels de l’indignation unilatérale n’hésitant pas à instrumentaliser des familles de victimes, réclame à grands cris des poursuites pénales pour « apologie du terrorisme » à l’encontre du polémiste accusé de promouvoir le djihadisme islamiste.

Mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ?

D’abord, mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ? Ensuite, cette façon d’hystériser le débat, et d’en appeler immédiatement à l’intervention du juge pénal en dit long sur ce goût très français de la punition dès lors qu’il s’agit de l’expression d’opinions avec lesquelles on n’est pas d’accord. Dans notre pays, on adore invoquer la liberté d’expression « valeur intangible » de la République, mais dans les faits on la déteste puisqu’on l’a encadrée dans pas moins de 400 textes visant à la limiter ou à l’interdire. Il ne serait pas difficile de pulvériser nombre d’inepties proférées, à mon sens par, l’essayiste, mais par paresse et pour faire taire l’adversaire, on va demander au juge de punir quelqu’un pour ses opinions mais aussi lui faire payer aussi son succès dû à l’écho qu’elles reçoivent. Lors de son interview à Causeur, Éric Zemmour a été interpellé sur ses positions avec lesquelles la rédaction exprimait fermement ses désaccords. On trouvera ici les éléments concrets qui permettent de comprendre ce qu’il a voulu dire et l’inanité de l’accusation formée contre lui.

Il n’est pas vraiment compliqué de comprendre ce qu’il a voulu dire : nous sommes en guerre avec l’islam en général et l’islamisme en particulier. Nous devrions mener le combat et le faire en tenant compte du fait que nous avons des ennemis qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. Et Éric Zemmour d’ajouter qu’il respecte ceux capables de mourir pour leurs idées et que nous ferions bien d’en prendre de la graine. Du Zemmour dans le texte, c’est-à-dire une bêtise du même acabit que celle qui a consisté à dire que Pétain avait protégé les juifs français. Mais l’expression de cette opinion n’est pas l’apologie du terrorisme islamiste, cette présentation est d’une mauvaise foi confondante. Relever que pendant la deuxième guerre mondiale les SS étaient des combattants, certes fanatiques, mais également courageux n’est pas faire l’apologie du nazisme. Considérer, comme je le fais en désaccord avec beaucoup, que les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki étaient nécessaires pour hâter la fin de la guerre et éviter le bain de sang qu’aurait entraîné l’invasion terrestre du Japon ne fait pas de moi un apologiste de crime contre l’humanité, comme le serait l’utilisation de l’arme nucléaire aujourd’hui.

Que dit la loi ?

Que dit la loi récente concernant l’« apologie du terrorisme » ? «Le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l’apologie de ces actes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende. » On voit très bien quelle est la cible de ce texte, les prédicateurs musulmans qui appellent au djihad ou qui se félicitent de celui-ci. On avait eu droit après les attentats de Charlie à des débordements judiciaires assez ridicules, mais depuis le calme est revenu, et le moins que l’on puisse dire est les imams radicaux et leurs soutiens sont relativement tranquilles. Mais il y a eu récemment une condamnation qui donne du grain à moudre à la meute qui rêve de bûcher pour ses opposants. Jean-Marc Rouillan responsable de deux assassinats terroristes du groupe Action directe dans les années 70, sera condamné à la prison à perpétuité dont il sortira au bout de 24 ans dont 7 ans et demi à l’isolement total. Ayant conservé ses idées (pour ne pas devenir fou ?), il sera interrogé par l’Express à propos des attentats du 13 novembre. Il relèvera : « le courage avec lequel se sont battus les terroristes du 13 novembre, dans les rues de Paris en sachant qu’il y avait près de 3 000 flics autour d’eux…on peut dire plein de choses sur eux — qu’on est absolument contre les idées réactionnaires, que c’était idiot de faire ça, mais pas que ce sont des gamins lâches ». C’est une opinion, et qui mérite discussion, mais en aucun cas une « apologie du terrorisme » au sens de la loi, même si en cherchant bien, on peut y trouver une vague empathie pour ceux qui combattent les armes à la main. Ce qui n’a pas empêché la levée de boucliers et une condamnation à huit mois de prison ferme de l’ex-terroriste.

Cette nouvelle défaite de la liberté d’expression produit de façon prévisible ses effets indirects. Elle est aujourd’hui brandie avec gourmandise par tous ceux adeptes de la poussière sous le tapis, furieux des succès d’Éric Zemmour qui ne veulent surtout pas travailler à réfuter ses idées. D’abord l’insulter, ensuite le criminaliser, la pire des méthodes, d’abord au plan des principes et des libertés publiques, ensuite au plan de l’efficacité. Chacun sait bien qu’en faire une victime, surtout à l’aide d’une accusation imbécile va bien sûr lui donner l’auréole du martyr. Et alors même que le débat est important, qu’il ne faut pas sous-estimer l’ennemi, et qu’il est sommaire et surtout faux de prendre les djihadistes pour des abrutis assoiffés de sang. Hier a tourné dans la presse le résultat d’une étude sur les djihadistes ayant fait allégeance à Daesh. Conclusion : « Le niveau d’éducation moyen des recrues de l’État islamique est plus élevé qu’attendu. ». Sans blague ! Le plus drôle dans cette phrase est le mot « attendu ». Attendu par qui ? Pas par Éric Zemmour en tout cas.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 12 Octobre 2016 à 17h14

      beornottobe dit

      c’est même une spécialité sociââââââliste!

    • 12 Octobre 2016 à 17h12

      beornottobe dit

      quand “on” fait abstraction du contexte….. voila ce qui arrive!….

    • 11 Octobre 2016 à 18h31

      Hannibal-lecteur dit

      Finalement le Zemmour-urticant trouve une explication simple dans les commentaires ci-dessous : son comportement est d’inutile provocation. 
      Les postiers du site sont habitués grâce spécialement à trois d’entre eux revêtus de blanche armure ėtincelante et préoccupés à un point extrême de La Défense des Grands Principes et de la Justice, j’ai nommé l’I-dio, SansPensée et ImhoBill. Ils ne sont pas seuls mais sont des exemples spectaculaires : les grands principes ont besoin d’eux pour survivre, ils les dėfendent donc contre vents et marées dans les situations les plus irréelles où les comportements sont si effroyables qu’ils se placent d’eux-mêmes hors du champ de ces grands principes.
      Nos trois chevaliers les y ramènent daredare car quelque chose comme le salut de l’humanité, au moins, en dépend.
      Et voilà que Zemmour, qui n’est pas vacciné là-contre tombe dans le même travers, avec une sottise d’autant plus grande de sa part qu’il se sait sous la lorgnette de tous les Grands Vertueux style nos trois chevaliers.
      C’est une sottise qui montre ses limites. Tout simplement. Un résultat dont on peut dire qu’il l’aura bien cherché. Et qui, malheureusement ôte du crédit à ses meilleures analyses. Il ne peut s’en prendre qu’à lui-même…mais il est possible que son goût pour la polémique soit tel qu’il lui occulte même cette contrition… 

    • 11 Octobre 2016 à 18h23

      commissaire joss dit

      si Zemmour tend le bâton pour se faire battre, c’est parce qu’il ne fait pas assez attention à l’utilisation des mots et des verbes. Dans ce cas précis, s’il utilise le verbe “comprendre” au lieu de “respecter”, sa phrase veut dire la même chose et avec le même impact. Bien entendu, il n’y a en aucun cas apologie du terrorisme. Ceci étant dit, Zemmour qui est un passionné d’Histoire n’a pas encore saisi que celle-ci était terminée chez nous. L’Histoire c’est la guerre entrecoupée de morceaux de paix plus ou moins longs, ce qui n’est plus le cas depuis longtemps en France ; comme l’a si bien dit Marcel Gaucher récemment, le 14 juillet nous n’étions pas en guerre, on était aussi en vacances. Visiblement, Zemmour semble pressé d’en découdre avec l’islam mais pour un intellectuel qui observe la société dans un fauteuil bien confortable, lui, qui n’a jamais connue de guerre, je crois qu’il ne se rend pas vraiment compte de ce que c’est véritablement lorsque ça commence à tuer dans tous les sens. tout le monde regarde la guerre à la télé, il y a des images, elle est en Syrie et en Irak la guerre, pas encore chez nous, elle ne nous touche pas.On ne peut pas confondre des assassinats, des attentats et une guerre. Ce sont là les vraies limites de Zemmour.

    • 11 Octobre 2016 à 18h05

      beornottobe dit

      la “politique” française est tombée bien bas!…..

    • 11 Octobre 2016 à 11h17

      beornottobe dit

      voila un problème à résoudre pour NVB…… (si elle sait lire!)

    • 11 Octobre 2016 à 8h13

      beornottobe dit

      quand on ne sait pas lire…….. voila ce qui arrive! (et c’est -soi-disant- “français” !…….

    • 11 Octobre 2016 à 3h48

      philpat dit

      merci zémmour de nous faire part de vos réflexions, ça donne à réfléchir et ça ne plait pas aux perroquets de base; continuez donc

    • 11 Octobre 2016 à 0h45

      scarlet dit

      Idiogene: Le job d’un procureur, c’est pour partie de décider si les plaintes sont recevables ou pas. Si elles ne lui apparaissent pas recevables, c’est à dire que les faits évoqués ne semblent pas constitutifs d’un délit, il classe l’affaire. Ce qu’il aurait du faire en l’espèce.
      Un magistrat n’a pas à s’immiscer dans un débat pour dire quelles opinions sont exprimables ou pas. Ni Zemour, ni Rouillan ne font l’apologie du terrorisme. Le passé de Rouillan peut certes laisser supposer une bienveillance à l’égard du terrorisme, mais pas les dires pour lesquels il a été condamné. Rouillan s’est pris 8 mois ferme pour avoir évoqué le “courage” des djihadistes face à leur mort! Pour Zemour, son passé rend cette accusation d’apologie du terrorisme, absurde.

      Quant à la question que vous me posez, je vous réponds que cette affirmation d’admiration des prouesses techniques, me choquerait. Il n’en demeure pas moins que “me choquer” n’est pas constitutif d’un quelconque délit. Et donc, il ne m’apparaîtrait pas normal de judiciariser l’expression de cette opinion.

      • 11 Octobre 2016 à 8h14

        Hannibal-lecteur dit

        Scarlet, la clarté de votre post est …éblouissante, bravo! … mais l’I-dio en est à un tel point d’obstination dans l’erreur…
         

        • 11 Octobre 2016 à 11h57

          àboutdepatience dit

          C’est en effet clair et bien dit
          le problème se posera de façon aiguë si par malheur pour la liberté d’expression EZ était inquiété et condamné pour avoir employé un terme donnant lieu à interprétation
          que ferions-nous alors ? Comment vivrions-nous ce baillonnement , ce déni de tolérance ?

      • 12 Octobre 2016 à 4h45

        i-diogene dit

        OPOPOP..!

        - Je ne préjuge en rien l’ issue du jugement.. Si jugement il y a..

        - je ne préjuge pas non-plus du bien-fondé des familles de victimes à porter plainte, puisque je ne suis pas concerné directement par la mort d’ un enfant au cours d’ un attentat terroriste..

        - il n’ y a, en aucun cas tentative de museler la liberté d’ expression, puisque ce n’ est pas l’ Etat, mais des particuliers qui ont déposé plainte: c’ est leur droit le plus élémentaire..

        - Quant-à Zemmour, qu’ il assume ses propos, comme tout adulte responsable..!

        - pour ce qui est du titre de l’ article “mauvais procès”.. Qui dit ça..? A-t-il des enfants..? En a-t-il perdu un récement lors d’ un attentat..?

        Zemmour est un pyromane qui fait feu de tout bois, pour allumer des foyers de haine..:

        - en quoi cela supprimera-t-il le terrorisme..?
        - en quoi cela aidera-t-il les réfugiés à s’intégrer..?
        - en quoi cela résoudra-t-il les problèmes dans les cités..?

        A votre avis: c’est de la bêtise ou de la méchanceté..?

    • 11 Octobre 2016 à 0h23

      scarlet dit

      C. Canse: La liberté d’expression a bien évidement des limites fixées par la Loi et qui sont constituées par l’injure et la Diffamation. Ces deux délits répriment un délit qui porte un préjudice direct à une personne physique ou morale dénommée, soit en l’injuriant (l’insulte) ou en répandant de fausses allégations pour la diffamation.
      L’expression d’une opinion aussi idiote et choquante soit elle, ne doit pas être réprimée. Il est dangereux d’admettre qu’une opinion non conforme, iconoclaste, ou stupide puisse vous valoir une condamnation. Si nous l’admettons pour des gens que nous n’aimons pas et dont nous ne partageons pas les opinions, alors il ne faudra pas se plaindre le jour ou cela nous arrivera. Pour tout vous dire, je n’aime pas du tout la dérive actuelle, qu’il s’agisse de Zemour ou de Rouillan. Je ne trouve pas cela anodin mais inquiétant qu’un magistrat s’immisce dans un débat d’opinions.
      Encore plus inquiétant qu’assez peu de gens en soient choqués.

      Pour reprendre l’exemple que tente de m’opposer Idiogene, si quelqu’un loue les prouesses techniques et/ou l’ingéniosité des nazis concernant la mise en oeuvre de la Shoah, cela me choquerait certes, car des membres de ma famille y ont péri. Mais ce serait néanmoins une opinion qui n’a pas à être judiciarisée.

      • 11 Octobre 2016 à 0h37

        Martini Henry dit

        D’accord avec vous.

      • 11 Octobre 2016 à 0h37

        C. Canse dit

        Nous sommes d’accord, Scarlet.
        Cette liberté suppose que nous supportions l’insupportable.

        Aussi, ici, on peut supposer qu’afin de réduire quelqu’un au silence, EZ, le parquet en soit réduit à cette mascarade.

        Qui peut taxer d’apologie du terrorisme islamiste un prétendu islamophobe ?
        Mais n’est-ce pas au contraire lui faire sa promotion ? Il semblerait aberrant d’embastiller (avec ses gardes du corps, je présume qu’il en a) un journaliste s’entretenant avec d’autres.

      • 11 Octobre 2016 à 0h56

        scarlet dit

        Correction; Oups, ces deux délits répriment une parole…. et pas un délit.

      • 12 Octobre 2016 à 4h56

        i-diogene dit

        Bin tiens, Scarlet..:

        - “L’ expression d’ une opinion….Puisse vous valoir une condamnation.”:

        - Dieudonné, Soral, Le Pen….

        .. ET encore, Dieudonné n’ était pas journaliste mais humoriste, comme Charlie..!^^

    • 10 Octobre 2016 à 22h26

      Guillaume-Salluste dit

      Pour comprendre ce que voulait dire Zemmour en parlant des juifs français protégés par Pétain et ce qu’il dit dans l’entretien reproduit par Causeur, il faut comprendre qu’il est fondamentalement dans la ligne de Hegel qui parlait de “la ruse de la raison” pour nommer les détours que prend l’histoire.
      Ainsi, le statut de juifs édicté par Vichy, visant prioritairement les juifs étrangers, a-t-il, “à l’insu de plein gré” de ce régime, permis à des juifs français d’échapper aux nazis. ce qui n’était sans doute pas le but initial.
      De même, Zemmour me semble-t-il penser le tragique de l’Histoire qui, avec la délicatesse d’un éléphant, piétine des fourmilières humaines, comme un instant de la négativité qui s’inscrit dans un mouvement dialectique.
      Mais, pour expliquer ça, il faut plus qu’un entretient et surtout, des lecteurs objectifs et compétents.

      • 11 Octobre 2016 à 0h21

        gigda dit

        C’est Zemmour lui même qui revendique la “ruse de la raison” hégelienne, ou vous? Si non é vero ben trovato en tous cas;) Au moins ce rappel de la  négativité! 

      • 11 Octobre 2016 à 0h42

        C. Canse dit

        Je ne partage pas la thèse du bouclier soutenue par d’autres, mais là je manque d’arguments, cela relève d’un sentiment personnel.

    • 10 Octobre 2016 à 21h50

      maxou dit

      C’est l’esprit colonial de ces gauchistes qui se croient (encore) plus intelligents que les anciens colonisés. Quand on a l’occasion de voyager dans ces pays d’afrique, d’asie etc… -mais pas en touristes- en travailleur pour vivre au milieu d’eux, on sait que ces gens sont trés intelligents, plein de courage et d’astuces, ils dépannent à peu prés n’importe quoi avec peu de moyen. Il ne faut surtout pas les sous estimer. ni pour la guerre, ni pour quoique ce soit, ce sont des humains avec l’intelligence de l’humain, l’opiniatreté de l’humain, la volonté de l’humain.

    • 10 Octobre 2016 à 17h49

      ludi66 dit

      C’est toujours la même chose. Monsieur Zemmour sera toujours critiqué et attaqué quoiqu’il dise. Mais moi, je le soutiendrais toujours! Il dit tout haut, d’une manière intelligente, ce que pense beaucoup de gens tout bas. Merci Monsieur Zemmour!

      • 11 Octobre 2016 à 23h29

        Grützi93 dit

        C’est un peu la ligne de Robert Ménard, Maire de Beziers. Il est critiqué mais d’autres reprennent ses idées en masquant les avec d’autres mots.

        • 11 Octobre 2016 à 23h31

          Grützi93 dit


          ses idées en les masquant…..