Dimanche, je vote (encore) Juppé | Causeur

Dimanche, je vote (encore) Juppé

Pour mieux réformer Fillon?

Auteur

André Sénik
professeur agrégé de philosophie ; à la retraite, heureusement pour lui.

Publié le 23 novembre 2016 / Politique

Mots-clés : , , ,

L'ombre d'Alain Juppé lors du premier tour de la primaire LR, novembre 2016. SIPA. AP21978857_000079

Aux yeux d’un libéral réformateur, les réformes du programme de Fillon sont les plus radicales et les plus prometteuses. Sur le papier.

Les réformes de Juppé sont un peu moins « hard », mais elles sont d’autant plus faisables sans casse.

Le programme et la personne du centre-droit Juppé présentent l’avantage de ne pas reconstituer l’opposition manichéenne entre la droite et la gauche, opposition qui bloque les réformes, et cela en dépit du large accord existant sur ces réformes entre les responsables de la gauche de gouvernement et ceux de la droite et du centre.

La question prioritaire qui se pose dimanche prochain est de savoir lequel des deux postulants défendra le mieux l’avenir de  la France et de l’Europe face à la tentation du repli national, défendu par Marine Le Pen et quelques autres.

Le vrai débat est là.

Ce repli rendrait la France et les autres pays d’Europe impuissants face à tous les mastodontes du monde multipolaire, en particulier face à Poutine et à Bachar el-Assad, vu le retrait possible de l’allié et protecteur américain.

Sur ce plan, Fillon sera le moins battant. Est-ce en raison ou en dépit de sa morale catholique, je l’ignore. Mais toujours est-il qu’il donne son absolution à Poutine et Assad pendant que ces deux-là commettent leurs abominations.

Je voterai donc une deuxième fois Juppé.

En espérant que le vainqueur du second tour passera un compromis sur son programme avec le vaincu, et même avec les bonnes idées avancées par les autres candidats.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 27 Novembre 2016 à 12h09

      André Plougardel dit

      je pensais qu’un ancien professeur de philosophie était intelligent .La preuve que non.

    • 27 Novembre 2016 à 10h55

      philpat dit

      quelqu’un aurait il susurré à l’oreille de F Fillion que pour faire des économies, il aurait pu inclure une réduction du nombre d’élus, sénateurs, députés, conseillers généraux, conseillers (économique social et environnemental) avant de réduire de 500 000 le nombre de fonctionnaire?

      • 27 Novembre 2016 à 10h57

        radagast dit

        Il en a parlé lors du dernier débat disant que c’était une des raisons pour lesquelles il ferait un référendum car il ne voyait pas les chambres votant une telle mesure .

    • 27 Novembre 2016 à 0h52

      José Bobo dit

      Si la seule raison de voter aux prochaines présidentielles était d’empêcher le Front National de passer vous auriez assurément raison. Mais ceci suppose qu’il y a d’un côté les mauvais et que tous les autres sont des bons… et ça n’est malheureusement pas si simple.
      Pour la première fois depuis longtemps nous avons la possibilité de voter pour quelqu’un qui a toutes les chances de battre le FN et la gauche tout en prenant les mesures nécessaires pour que notre économie et notre identité soient préservées, et cet personne est François Fillon. Je n’aime pas son côté catho et je trouve qu’il en fait un peu trop du point de vue de la rigueur économique mais comme on a pu s’en rendre compte avec les deux précédents présidents celui qui est élu a plutôt tendance à faire moins que promis… et j’imagine donc facilement que Juppé ne fera pas grand-chose. Qui plus est ce dernier semble n’avoir pas saisi l’ampleur du défi que nous pose la culture arabo-musulmane, défi qui me paraît encore plus important que nos problèmes économiques.

      • 27 Novembre 2016 à 11h26

        senik dit

        je ressens les choses comme vous, José Bobo, mais je redoute les effets pervers de cette attitude séduisante en elle-même

    • 27 Novembre 2016 à 0h17

      Zouzou dit

      Eh! bien moi, je voterai une seconde fois François Fillon, et allégrement !!!

    • 26 Novembre 2016 à 22h07

      persee dit

      Vous avez raison, Toute ma vie j’ai été obsédé par la syntaxe que je n’ai jamais maitrisé, tout en admirant ceux qui savent écrire. Mea culpa !  

    • 26 Novembre 2016 à 20h21

      jakesurrugne dit

      J’allais rédiger mon avis quand j’ai lu celui de Persee
      ci-dessous qui reprend tout le fond de ma pensée…
      Inutile, donc, de faire double emploi, à ceci près que Persee aurait dû se relire afin de rendre son texte mieux intelligible.
      S’il vous plaît, Messieurs les commentateurs, faites un effort pour donner la leçon aux journalistes qui – pour la plupart – ne savent plus écrire en français.
      Cher Persee, en relisant deux fois votre texte, on finit par comprendre ce que vous voulez dire et cela devient intéressant, une fois que l’on a compris…
      Vous pouvez mieux faire, Bon courage !

    • 26 Novembre 2016 à 16h36

      persee dit

      Démonstration que l’on peut toute sa vie étudier la sagesse des autres et en être totalement dépourvue . c’est un copié-collé du discours médiatique  d’une réalité totalement fabriquée par ceux qui fabriquent l’opinion qui les arrange…

    • 26 Novembre 2016 à 12h21

      castor27 dit

      “La question prioritaire qui se pose dimanche prochain est de savoir lequel des deux postulants défendra le mieux l’avenir de la France et de l’Europe face à la tentation du repli national, défendu par Marine Le Pen et quelques autres.” Mais je me fous de l’avenir de l’Europe. Seul celui de la France m’intéresse. L’Europe, telle qu’elle est faite et voulue par les USA, ne pas l’oublier, elle est un colosse aux pieds d’argile. Qu’à apporté cette Europe des technocrates, rien à part soumettre ses peuples et surtout pas la sécurité. Le seul intérêt que j’y ai vu, c’est passer rapidement les frontières, ce que les terroristes ont bien compris, mais je le faisais avant cette organisation débile, ce machin. Le Général avait prédit que ça ne marcherait jamais.
      “Ce repli rendrait la France et les autres pays d’Europe impuissants face à tous les mastodontes du monde multipolaire, en particulier face à Poutine et à Bachar el-Assad, vu le retrait possible de l’allié et protecteur américain.” Bon déjà je ne vois pas ce que Bachar-el-Assad vient faire là mais pour le reste, vous prouvez que l’Europe n’est rien, sans le parapluie américain et vous prouvez que l’Europe n’est rien, si ce n’est une conglomérat de peuples qui ne parlent pas la même langue et que les politiques ont obligé à “vivre ensemble” ce n’est pas cette Europe là que veulent les dits peuples. Ils ne veulent pas une Europe “intégrée”, ils veulent “rester chez eux” et surtout que tous les politiques et technocrates de Bruxelles leur foutent la paix. D’ailleurs, il serait bon de supprimer la commission.

      • 27 Novembre 2016 à 0h59

        José Bobo dit

        Je ne suis pas entièrement d’accord avec vous. Il existe une culture partagée par tous les peuples européens, il n’y a qu’à regarder où se sont construites la démocratie et la science moderne : partout en Europe et presque nulle part ailleurs. Pour autant cette culture commune ne suffit pas à faire du peuple européen une nation, très probablement, comme vous l’évoquez, en grande partie pour des raisons linguistiques.

    • 26 Novembre 2016 à 12h05

      castor27 dit

      Personnellement, il m’est impossible de voter pour “Ali Juppé”. Il a a beau dire que c’est à cause de “Riposte Laïque” qu’on lui a accroché ce pseudo, mais il oublie que c’est lui qui à fait décorer et décoré Tarek Oubrou le représentant des Frères Musulmans (UOIF) qui à poussé pour la mosquée de Bordeaux. Si c’est voulu, c’est une trahison, si c’est pas électoralisme, c’est pitoyable. Par les temps qui courent, je ne peux pas voter pour ce genre de personnage. Et puis, quelqu’un qui peut être soutenu par Mr Bayrou, et la gauche, ça montre où il se situe.

      • 26 Novembre 2016 à 18h48

        orchidée31 dit

        Bien d’accord avec vous - 

    • 26 Novembre 2016 à 11h47

      meylanville dit

      Monsieur Sénik, se tromper est un droit inaliénable .

    • 26 Novembre 2016 à 11h44

      Caligula dit

      C’est curieux mais cette position me confirmerais dans mon intention de voter Fillon, surtout: “vu le retrait possible de l’allié et protecteur américain”. Et puis n’oublions pas que Juppé a été l’homme lige de Jacques Chirac certainement un politicien mais pas un homme d’Etat.
      Voter Chirac II, pas pour moi……