Voter Fillon: la honte? Il paraît… | Causeur

Voter Fillon: la honte? Il paraît…

Réflexions sur une brève de “20 Minutes”

Auteur

Ingrid Riocreux

Ingrid Riocreux
Agrégée de lettres modernes et auteur de "La Langue des médias"

Publié le 06 avril 2017 / Médias

Mots-clés : , , ,

Matériel de campagne des militants de François Fillon, Bourgoin-Jallieu, avril 2017. SIPA. 00801201_000015

« Ils se cacheraient pour voter Fillon » : titre racoleur, article vide mais subrepticement tendancieux. Un exemple parmi d’autres.

(L’article de 20 Minutes est plus lisible ICI)

Plusieurs indices suggèrent que la journaliste auteur de l’article n’a pas eu le temps de se relire. Ou bien alors, qu’elle s’est relue sur écran. Soit dit en passant, c’est un vrai problème, sur lequel des spécialistes commencent seulement à se pencher mais dont tout le monde peut faire l’expérience : la relecture est beaucoup plus efficace sur papier que sur écran. Et quand on sait que l’on commet, en général, plus de fautes avec un clavier que le stylo en main (en cause, la nature et la vitesse plus difficilement contrôlable du geste), cela explique, nonobstant la réelle dégradation de l’enseignement de la langue, l’impression actuelle d’une prolifération des fautes, en dépit de l’existence des correcteurs automatiques (qui agissent souvent comme des machines à proposer des bêtises). Nos pédagos feraient bien de s’intéresser à ce sujet avant de généraliser l’utilisation des tablettes dans les classes. Si Mme Najat me lit…

Mais revenons à nos moutons. Pour moi, il y a deux éléments qui suggèrent un défaut de relecture :

« L’incertitude des électeurs rend le scrutin d’avril très incertain ». Cette figure porte le doux nom d’isolexisme mais, en l’occurrence, je soupçonne que sa présence ne soit pas le fait d’une intention stylistique particulière. Je crois que l’adjectif « incertain » n’est pas le mieux choisi ici. Je suggère: « le trop grand nombre d’électeurs indécis rend le résultat du scrutin d’avril très difficile à prévoir ». C’est une maigre besogne, mais avant qu’un logiciel de correction en fasse autant…

« Le sénateur socialisre ». Là, on voit que la journaliste a travaillé sans correcteur orthographique (qui eût bondi sur ce lapsus digital), ce qui me la rend sympathique, je l’avoue.

Examinons à présent le contenu de l’article.

Les trois paragraphes correspondent à trois phases du raisonnement, qui ressemblent au plan d’une dissertation ratée :

I. Non, Fillon n’est pas sous-évalué dans les sondages.

 

II. Si : Fillon est probablement sous-évalué dans les sondages.

 

III. Cette question n’a aucun intérêt.

Ce qui trouble, à la première lecture, c’est le décalage entre le caractère très alléchant du titre et la dernière phrase du texte, qui remet en cause l’intérêt même du sujet de l’article.

Autre point dérangeant, l’impression d’une contradiction interne. Et ce n’est pas qu’une impression. Dans le premier paragraphe, la journaliste écrit que « les instituts de conseil et de sondage BVA Opinion, Ifop, OpinionWay et PollingVox répondent en chœur: non, F. Fillon n’est pas sous-coté ». Pourtant, dans la deuxième partie du texte, les spécialistes cités comme accréditant l’hypothèse du « vote honteux » (et donc, implicitement, de la sous-estimation de Fillon dans les sondages) sont… Jérôme Sainte-Marie de PollingVox et Bruno Jeanbart d’OpinionWay.

Ce bref article est en grande partie constitué d’une compilation de citations. Ce qui surprend, en la matière, c’est l’irruption soudaine, parmi ces références, d’un sénateur socialiste…

Lisez la suite de l’article sur le blog d’Ingrid Riocreux

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 12 Avril 2017 à 1h34

      Livio del Quenale dit

      Le vote dit “honteux” dans cette feuille de choux” me rappelle cette histoire du gosse qui se cache sous la table après que son père eut distribué des calottes à ses autres frères qui se tenaient supposément mal à table.
      Le père se penche alors et interpelle son dernier : “et toi qu’est ce que tu a pourquoi te planques-tu là, je ne t’ai rien dit ?” et le gamin de répondre : ” moi, ? pour rien , mais tu es tellement con …!”.

      Ceux qui votent Fillon sont le loupiot sous le table et le père ce sont les merdias.
      –  

      • 12 Avril 2017 à 1h52

        Livio del Quenale dit

        En plus, le titre c’est : “il parait…ils se cacheraient” ce n’est même pas sûr quand on en sait si peu “on ferme sa gueule”.
        Comme si l’opprobre ne suffisait pas, il faut inventer un pseudo comportement de l’adversaire pour pouvoir s’en moquer, même pas du candidat, encore moins de son programme, mais de ses électeurs,  ça c’est du journalisme, la classe quoi qui se pavane à la TV avec le même genre de théories que des esprits faibles et suiveurs prennent pour argent comptant et vont voter la tête farcie de ces âneries dans la frange des indécis et ce sont eux qui font les élections de 2012.
        Quelque chose ne tourne pas rond dans notre belle république démocratique et laïque.
        –    

    • 12 Avril 2017 à 1h17

      Livio del Quenale dit

      &&& Les 500 000 fonctionnaires non remplacés vont devenir 500 000 retraités dont les pensions sont intégralement payés par létat. CC’est un transfert d’un poste salaire à celui de pension.&&&
      -
      Non ces retraités le seront de toute façon
      et comme l’état ne paye pas ses charge aux organismes , c’est autant d’économisé pour tout le monde.
      Pour le reste , c’est pareil vous mélangez tout dans une joyeuse fantaisie.

       Mais sur le plan fantaisie le petit-suisse est meilleur et caracole en tête.    

    • 9 Avril 2017 à 12h01

      Darkange dit

      Vote “honteux” ? voilà bien le mépris de la bobosphère journalistique !
      Juste une partie des électeurs qui ne répondent plus aux sondages dont ils se méfient, à supposer qu’ils aient même été sondés. Qui ne fréquentent plus guère les gauchistes, hier copains ou relations, qui sont aux aguets et qui voteront avec une rage, une colère froide, loin des médias et de leurs manipulations insupportables.
      Confisquer des candidats à une présidentielle n’est pas sans risque.

    • 9 Avril 2017 à 5h10

      Livio del Quenale dit

      En politique on choisis toujours la moins mauvaise solution.
      -
      S’il n’est pas l’homme parfait, Fillon propose le moins mauvais programme. Quant à lui, ces affaires ne sont pas si importantes au regard de ce qu’il pourrait et veut faire pour le pays.

       C’est sûr que ses adversaires préfèrent voir et/ou ourdir ce qui pourrait l’empêcher, sinon le faire trébucher ou jeter l’éponge, ce qu’il n’est apparemment pas décidé à faire, montrant ainsi un tout autre coté positif de son personnage qu’il n’a pas pu montrer pendant son service sous Sarkozy.

       Ceux qui votent Fillon ne font pas un si mauvais choix, en pensant à leurs enfants et non à vouloir du nouveau, souvent du n’importe quoi, quand encore ce n’est pas dangereux voire suicidaire.

       Si encore notre pays était florissant nous pourrions, peut-être, nous lancer dans qq fantaisies, mais là franchement ce n’est pas le moment de s’endetter un peu plus, sans même commencer à rembourser ou à faire qq économies .

      Quant a ne pas rembourser en transformant cette dette en dette permanente ou consignée dans les tablettes de la BCE c’est assez irresponsable.
      Elle va s’empresser de la refourguer aux banques qui se rembourseront (oui, maintenant ils auraient le droit sous certaines conditions et/ou prétexte , (faites leur confiance pour en trouver)sur les épargnants surtout les petits qui sont nombreux et faibles à se défendre.
      –  

      • 9 Avril 2017 à 8h11

        eclair dit

        livio

        Il n’ y a aucune économie dans le programme fillon.

        Les 500 000 fonctionnaires non remplacés vont devenir 500 000 retraités dont les pensions sont intégralement payés par létat. CC’est un transfert d’un poste salaire à celui de pension.

        quand fillon veut qremplacer par des policiers municipaux les policiers nationaux on comprend le sérieux.
        En terme de prison la France est à la traine.

        Pour les investissements, ne pas remplacer les centrales qui fonctionent désormais au OX mélange d’uranium et de plutonium. C’est de l’inconscience.

        Fillon ne remboursera pas la dette. 20 milliards de baisse du déficit courant aalors qu’il est de 70 milliards aujotrd’hui.signifie qu’il compte sur un déficit courant vers 2,5% en fin de mandat.

        La dette ne se remboursera jamais.Si la Franceremboursait le système bancaire tombe. La dette des états comme a France est consideré comme des fonds propres pour les banques. Et donc si c’est remourser les banques ne respecteront plus accords de bae et seront considerés en faillite.

        Outre cet aspect là. Rembourser signifiera récession. L’argent sera détruit quand rembourser aux banques. Car cet argent malgré que cela soit consideré comme fonds propres sous forme de dette des états. SI rembourser aux banques. Il faudra rembourser aux banques la BCE de cet aargent qui est preté et créer à partir de rien.

        • 9 Avril 2017 à 20h30

          Darkange dit

          Heu, si vous ne remplacez pas 500 000 postes de personnes qui partent à la retraite, vous ne payez que les retraites (et heureusement) pas retraites plus salaires.
          Vous faîtes des procès d’intention ?
          Si l’on rembourse, le système bancaire tombe ?!! Il s’appuie sur les assurances vie et vous rembourserez mais pas demain. Sur du long terme et avec réformes structurelles, qui elles aussi prendront du temps.Rembourser égale récession ?!! Où diable avez-vous entendu ça ?
          Un discours d’irresponsable, qui déteste la finance et les banques mais vous jette ds les bras de la dette, des emprunts et des intérêts.

        • 9 Avril 2017 à 21h19

          eclair dit

          darkange

          http://www.pauljorion.com/blog/2012/02/08/les-fonds-propres-bancaires-definition-finalite-et-contradictions-par-pierre-sarton-du-jonchay/

          Concrètement, les fonds propres d’une banque sont la fraction de ses actifs dont le prix n’est pas dû aux créanciers, c’est à dire aux déposants ou à tout acteur économique prêtant ses fonds par la banque. Le prix de l’ensemble des investissements, des crédits prêteurs et des biens détenus par une banque doit être supérieur aux dettes. Les fonds propres sont calculés par différence entre les actifs et les crédits emprunteurs ; s’ils sont insuffisants, une baisse ponctuelle trop forte du prix des actifs ou la défaillance d’un débiteur important peut mettre la banque en défaut de paiement.

        • 9 Avril 2017 à 21h23

          eclair dit

          Si tu rembourses la dette des états aux banques le système s’écroule.
          Rembourser la dette signifie moins de fonds propre pour les banques.

          La BCE crée de l’argent ex nihilo. Le prete aux banques qui le pretent ensuite aux états.
          Cette dernière dette est alors consideré comme des fonds propre de la banque.Les assurances vies ne sont pas considerés comme des fonds propres.

      • 9 Avril 2017 à 18h08

        ti suisse dit

        jolie la “fantaisie” (!) adressée à qql concurrence, oui un “peut-être” nous rappelle que la dernière tentative (unique; j’omets sciemment Coluche) fut produite par un camarade du grand Charles, Pierre Dac.
        On est en France ! ..faut pas déconner; aussi je le dis sans taquinerie, moins que de se baisser sur “nos enfants #du nouveau”, un pléonasme qu’attire un oxymore handicapé ? (?) Mais je pinaille, car rien d’important ! D’ailleurs le “danger-suicide” colle plus à l’option ‘de bonne guerre’.
        Bref, ce qui m’amène, -”bonjour” désolé j’oubliais, ni m’encombrer d’x pseudos affaires, elles conviées, stimulées par d’x responsables évidemment malveillants dont l’effet boomerang est aléatoire (médias + politiques + électeurs = un animal de la ferme au choix) alors, ce qui m’intrigue et me chagrine presque est le patent poncif en rengaine qui aligne les heures de vol (dans le désordre) ..”le moins mauvais programme”, certes moins désinvolte que: FF est “Le Meilleur” (etc.)
        On se doute n’est-ce pas que chaque opinion ou conviction valide et certifie l’égale certitude; les 10 autres candidats et leurs adhérents partisans seraient là pour… inutile de les affliger davantage, de médire leur copie d’évidence cafouilleuse ainsi de blâmer leur travail (!) et tant d’autres calculs, ..en éco, réfugiés, chôme, islam, sécurité, éducation, pognon.. rien d’original ni fantaisiste (et) le parti “chasse & pêche” déserte cette élection (et) les écolos disparus ?!
        M’oblige à penser que le candidat favori, bousculé par un tsunami, ‘son’ parti en ricochet, ..Juppé Sarko plutôt discret (!) alors s’accroche à la-branche dispo, qql fondation (dogme) originel: ‘no doute ni ‘vergogne’ /plus bas, j’exposais qql vécu familiale, éducation de droite. Bonne soirée,

    • 8 Avril 2017 à 15h03

      ti suisse dit

      “20 minutes”, ..pas même une feuille de province (!) en gnl le plouc est plus à cheval sur la vergogne, qui elle tourne à la secte; façon “Hare Fifi”, oh dit sans offense ! aussi d’apprécier que l’ex-favori LR, -il l’est tjs! participe au prédicat “les temps changent”, tant pis si accompli/consommé sans (sa) volonté, ou si obligé: ça le regarde. Ni le parigot pressé, -sauf aux remontées mécaniques! d’échanger qql scrupule contre un chouia de pudeur pequenaude, (car) de toutes manières le gougnafier se répand et donc se démocratise (c’est ça.. ?)
      Perso ‘touriste qui s’adapte’, mon vœux & kif pour le 2° tour: Mélenchon/Macron, ..ça aurait de la gueule !

    • 8 Avril 2017 à 11h13

      José Bobo dit

      Pour ma part je trouve intéressant qu’un article présente successivement différents sons de cloches à propos d’un sujet particulier, comme la sous-évaluation dans les sondages du vote pour un candidat. Ce type de composition est très souvent employé dans les articles scientifiques ce qui permet d’éviter l’expression d’opinions trop manichéennes. J’imagine que Mme Riocreux doit avoir une dent (pour des motifs personnels ?)contre l’auteure de cet article qui me paraît d’une qualité tout à fait satisfaisante pour le type de parution où il est publié !

    • 8 Avril 2017 à 10h08

      portalis dit

      Je constate autour de moi que dès qu’il est question de Fillon, les gens expriment spontanément un rejet de ce qu’il a fait et de ses postures ; seuls quelques rares personnes pensent qu’il faut malgré tout soutenir …son programme, le seul selon eux à pouvoir sortir la France du “trou” où elle s’est enfoncée. L’adhésion à sa personne est faible. Y aurai-il un vote “honteux” pour Fillon ? C’est possible ; autrefois Sarkozy comme le FN ont connu cela. Mais dans les circonstances actuelles, il me parait improbable qu’une personnalité politique suscitant un rejet massif dans l’opinion puisse effectuer une telle remontée. D’autant plus qu’il n’arrive même pas à rassembler dans son propre camp.

    • 7 Avril 2017 à 22h34

      Pol&Mic dit

      TOUT mais pas Macron !!!!