Vers une taxe sur la malbouffe ? | Causeur

Vers une taxe sur la malbouffe ?

Publié le 08 octobre 2012 / Brèves

Mots-clés : ,

Ayant œuvré avec abnégation à emmerder les fumeurs et les producteurs de fromage au lait cru, les eurocrates sentent à présent un peu las, oisifs, vaguement déprimés ! Mais ces gens font partie de l’élite fière et ardente qui illumine le monde et ce passage à vide n’est déjà plus qu’un mauvais souvenir !

En effet, nos fonctionnaires européens plancheraient actuellement sur un nouveau projet qui devrait justifier leurs plantureux émoluments: la taxe sur la malbouffe !

Petit problème : qui va décider ce qu’est la malbouffe et sur base de quel critère ? On l’ignore encore. Verra-t-on unis dans un même destin taxé le hamburger dégoulinant, la choucroute bavaroise et le foie gras mi-cuit au Sauternes ? Qui sait….

Mais ce qui est le plus épatant, dans cette histoire, c’est l’idée même de taxe.

Les esprits simples pensaient qu’une taxe, c’était une sorte d’impôt pour un dommage ou une charge que l’on faisait peser sur la collectivité, telles les taxes sur les immondices ou sur le carbone. Ou alors, dans le cas de la TVA, c’était une participation volontaire des consommateurs au Trésor public qui, paraît-il, en a bien besoin.

Mais dans le cas de la malbouffe, ça devient nébuleux. Fait-on peser une charge sur la collectivité lorsque l’on s’enfile un hot-dog saturé de graisse ? S’enrichit-on outrageusement lors de la dégustation de frites-mayo ? Il semblerait que non.

Mais ce ne sont pas ces oiseuses considérations linguistiques, ces byzantines dissertations sur le sexe des mots qui feront reculer les créatifs taxeurs !

Tant pis pour la sémantique, taxe il doit y avoir, taxe il y aura ! La junkfood menace les valeurs fondatrices de l’Europe, l’urgence absolue du moment, c’est donc de moraliser les cheeseburgers !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 9 Octobre 2012 à 14h02

      Patrick dit

      @ lisa – 9 October 2012 à 9h45
      Mais Patrick, il y a déjà une taxe, religieuse, que vous payez sans le savoir.

      Je sais bien Lisa, mais c’est à l’Etat de l’empocher, et il pourrait l’augmenter pour l’occasion. Bien sûr une mesure d’accompagnement s’impose : la mention “HALAL” obligatoire” sur les produits concernés.

    • 9 Octobre 2012 à 9h17

      Toto le héros dit

      Bona, bona, bonap…pétit !

    • 9 Octobre 2012 à 5h14

      Alex73 dit

      “Fait-on peser une charge sur la collectivité lorsque l’on s’enfile un hot-dog saturé de graisse ?”
      Oui, vu qu’en France la sante est prise en charge par la collectivité, une alimentation déséquilibrée augmentatnt les problèmes de sante augmentent les coûts pour la collectivité…
      La socialisation des dépenses et la liberté individuelle sont difficilement compatibles, et en France on a choisi la première… 

    • 8 Octobre 2012 à 20h26

      Sophie dit

      Rigolez pas avec la police nutritionnelle, ça commence. Le dirlo d’Amnesty International Belgique veut faire enlever le distributeur de Coca où s’abreuvent les bénévoles. Pourquoi? “Ca ne correspond pas aux valeurs d’A.I.!” ( qui, en principe, lutte pour la libération des prisonniers d’opinion politique non violents, si quelqu’un peut m’expliquer le rapport avec Coca…..). Le stade d’après c’est quoi? Il ira vérifier ce que les bénévoles mettent dans leur sandwichs?

      • 8 Octobre 2012 à 22h13

        Bibi dit

        Les bénévoles et les salariés sont au régime Bobo. Y compris à Gaza, où il i y a un problème d’obésité.

      • 9 Octobre 2012 à 9h46

        lisa dit

        Parceque coca c’est américain, c’est pas bien….

    • 8 Octobre 2012 à 20h00

      luculus69 dit

      A chaques conneries de cetet nature je me dis que c’est pas pour cette Europe que j’ai voté…de Delors a aujourd’hui ce n’est qu’une grosse bouse infame ….

    • 8 Octobre 2012 à 19h27

      ylx dit

      On parle déjà “d’assiette” pour les impôts. Les percepteurs pourront maintenant regarder ce qu’il y a dans les nôtres. “Dis Patrick, t’as pas entendu sonner ? Je crois bien , attends ne bouge pas je vais voir ! Hé Judith planque les macdos c’est la Police des Mets qui rapplique. . Sors du congelo le filet de Salers premier choix !

      • 8 Octobre 2012 à 19h50

        Bibi dit

        Bonjour Maâme, je suis l’Inspecteur Hamburger de la brigade nutritionnelle. Je viens enquêter sur la disparition du légume 5 de votre frigo, signalé ce matin par un voisin alerté… Euh, Scusez Maâme, vous n’aurez pas une fourchette en plastic recyclable équitable pour ma salade, Maâme Hamburger a oublié de m’en mettre une avec le sachet auto-consommable…

    • 8 Octobre 2012 à 18h35

      ylx dit

      Il n’ont pas encore pensé à une taxe sur la connerie, ? Ils en seraient les premiers contributeurs !

    • 8 Octobre 2012 à 18h25

      L'Ours dit

      Cette fois c’est sûr, les Anglais vont quitter l’Europe!

    • 8 Octobre 2012 à 17h59

      Patrick dit

      Je propose que l’on taxe la “bouffe” halal !
      Pour deux raisons au moins :
      - abattage des animaux sans étourdissement (souffrance),
      - l’égorgement qui provoque des risque sanitaires à la viande.

      OK je sors…

      • 8 Octobre 2012 à 18h41

        Marie dit

        Tiens JL n’a pas réagi là!

      • 9 Octobre 2012 à 9h45

        lisa dit

        Mais Patrick, il y a déjà une taxe, religieuse, que vous payez sans le savoir.

    • 8 Octobre 2012 à 17h15

      Jacques Labbé-Descochons dit

      Ces messieurs et dames de Bruxelles, pour se simplifier la tâche, devrait taxer le Mal une bonne fois pour toute.

    • 8 Octobre 2012 à 16h45

      aladine dit

      et bien moi avec mes plats préparés je suis bonne pour une taxe!
      que la vie est belle quand plus de responsabilités (plateaux télé rosette cornichons)et un brin d’humour

    • 8 Octobre 2012 à 14h43

      lisa dit

      Taxe sur une malbouffe réchauffée au micro-onde à l’électricité payée plus ou moins cher suivant son utilité ?

      • 8 Octobre 2012 à 14h49

        Marie dit

        Mais oui taxer les pauvres en voilà une bonne idée …

    • 8 Octobre 2012 à 14h07

      Marie dit

      On va bien taxer le chauffage en France! c’est juste pas assez cher!

    • 8 Octobre 2012 à 13h55

      Bibi dit

      Petit problème : qui va décider ce qu’est la malbouffe et sur base de quel critère ?
      La mère Michelle! Première dame du régime Obama.

    • 8 Octobre 2012 à 13h47

      SPQR dit

      On aurait tout aussi bien pu decider de baisser les taxes sur la bonnebouffe, s’il s’agit de sante publique. Mais je pense que l’objectif est autre…

      Et dites-donc Sophie, c’est quoi ces histoires de controle des naissances a Bruxelles? On va tirer a vue sur les cigognes? Ca serait pas la faute a Cope ces sous-entendus nauseabonds?