Valmy, 20 septembre: la République nous appelle! | Causeur

Valmy, 20 septembre: la République nous appelle!

Repenser l’Europe le jour fondateur de la nation

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 20 septembre 2016 / Histoire Politique

Mots-clés : , , , ,

valmy republique revolution

Bataille de Valmy, 20 septembre 1792.

C’était le 20 septembre 1792.
Les Prussiens marchaient sur Paris.
Kellermann et Dumouriez, à la tête d’une armée de va-nu-pieds, repoussèrent l’invasion — profitant entre autres de l’extraordinaire supériorité de l’artillerie française, pensée par Monsieur de Gribeauval dans les années 1770.
20 septembre 2016. L’Europe n’en finit plus de nous marcher sur les pieds — voire sur la tête.
Claude Beaulieu et le Comité Valmy m’ont expédié, en ce jour anniversaire de la première grande raclée — il y en a eu d’autres — flanquée aux ancêtres d’Angela Merkel par une France révolutionnaire, un petit texte sur la question européenne. Je le reproduis tel quel, en espérant qu’il donnera du grain à moudre à tous les lecteurs assidus ou de passage qui se commettent sur Causeur en général et Bonnet d’âne en particulier.

« Le Brexit inaugure un nécessaire processus de désintégration européenne.
Le Figaro du 30 juin a publié un appel de 20 intellectuels « eurocritiques » pour un nouveau traité européen, basé sur un postulat selon lequel l’Union européenne « actuelle » se serait « laissée enfermer dans une dérive technocratique ». Alertés par le vote des Britanniques qui ont choisi la liberté, ces intellectuels européistes critiques entendent « réorienter » la construction européenne, avant que ce vote courageux ne fasse tache d’huile et concrétise la première étape du nécessaire processus de désintégration européenne souhaité par les peuples.

Retrouvez la suite de l’article sur le blog de Jean-Paul Brighelli.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 25 Septembre 2016 à 17h10

      heraclite dit

      Il me semble que parmi les ancêtres de Mme Merkel il y en a eu certains qui ont infligé à la France des “râclées” dont aujourd’hui encore, hélas, elle ne s’est toujours pas relevée, en 1870 et SURTOUT en 1940 !

      • 25 Septembre 2016 à 19h07

        Cardinal dit

        Elle s’était relevée puis en 1968 un autre allemand a réussi à la couler tout seul.

    • 25 Septembre 2016 à 9h43

      Cardinal dit

      Repensons Valmy !
      Nous avons aujourd’hui les forces armées les plus puissantes d’Europe, envahissons l’Allemagne, occupons là, et récupérons leurs sous, ils en ont trop.
      Chacun son tour.
      Ce sera leur rendre service, ils ne font plus d’enfants.
      Et ce ne sont pas les britanniques qui objecteront, on les laissera récupérer leur industrie automobile.
      Les belges, les hollandais et les polonais approuveront, probablement sous session d’un petit bout de territoire.
      Nous sommes en paix depuis 70 ans, ça devient insupportable.
      La preuve : nous en sommes réduits à combattre les jeunes femmes et les gamins de Daesh, aller faire la guerre au Sahel et au Levant, et à demander à la CGT/FO de faire des manifs pour que leurs casseurs se coltinent avec nos CRS.
      Autres bénéfices :
      1- nous pourrons renvoyer tous les technocrates de Bruxelles et leurs fonctionnaires chez eux,
      2- nos ecolos pourront aller manifester contre leurs fermes à 1000 vaches et leurs centrales électriques au charbon au nom de la COP21,
      3- ce serait plus simple que le machin de Bruxelles.
      Seul problème il nous faudra trouver de nouveaux dirigeants, ceux que nous avons ont déjà du mal à diriger le seul hexagone.

    • 23 Septembre 2016 à 15h37

      persee dit

      Aficion “Valmy serait la suite des tueries napoléonienne” bigre et la chronologie . Vous savez l’histoire sans la chrono , et puis le jugement moral sur l’histoire !!! Bref il y a une Europe qui existe “de l’Atlantique à l’Oural” c’est une réalité quand on regarde tous les échanges (dont les guerres font parties) ; Et le commun de l’Europe du nord (protestant) , du sud(cathos) , de l’est(orthodoxes) ; c’est le christianisme . N’en déplaise aux musulmans et leurs potes socialistes, le logiciel est chrétien ; Paroles d’athée marseillais

    • 21 Septembre 2016 à 22h20

      IMHO dit

      L’union Européenne c’est une colocation, et le tout est donc de ne pas se faire manger ses yaourts par les colocs, par exemple empêcher le Luxembourg d’abriter des sociétés boite-aux-lettres qui envoient en France des travailleurs détachés qui ne le sont pas, ce qui est faisable, il suffit de placer ses yaourts dans un boite à son nom dans le frigo, ce qu’on appelle faire usage de sa souveraineté, ce qui ne demande qu’un peu de fermeté .
      A part ça les distances réelles sont devenues bien trop petites pour que des frontières soient encore possibles .

    • 21 Septembre 2016 à 16h57

      Pyrrhon dit

      Ayant lu la réaction d’Aficion avant de me décider à écrire mon propre commentaire, je l’approuve complètement. Je ne juge pas l’histoire. Les guerres sont LA maladie de l’homme. L’idée européenne était de prévenir les suivantes après l’horreur de 39-45 et celle que promettait le monde communiste. La fin de l’Europe sera désolante. Mais ses suites ne seront pas en notre pouvoir. Notre génération se sera tue.

    • 21 Septembre 2016 à 16h02

      Aficion dit

      Valmy n’en déplaise à l’auteur de ce blog c’est aussi si l’on tire les fils de l’histoire la suite des tueries napoléonniennes qui mirent l’europe à feu et à sang.La suite ce sont les 19eme et 20 eme siècle sanglants des nationalismes d’états ou les états nations s’en donnèrent à coeur joie de turies et de guerres jusqu’à l’aboutissement abject du National Socialisme Hitlérien;C’est cela aussi Valmy le point de départ de l’affaiblissement progressif de l’Europe par des guerres continuelles au nom de l’état nation.Aussi je ne partage pas les idées non seulement rétrogrades mais obscurantistes du comité Valmy qui vomit de façon haineuse la construction européenne.Justement l’entreprise européenne a voulu tourner le dos à cette conception belliqueuse de la vie entre nations, issu de Valmy,et s’est donné pour objectif de rassembler de plus en plus étroitement les peuples par le dialogue et dans la paix ce qui tranche avec les siècles de tueries antérieures.Les thuriféraires de l’état nation appelés souverainistes oublient de nous indiquer comment etre souverain avec une dette de 2000 Milliards d’Euros et que la souveraineté stratégique pour un pays comme la France est minime sinon négligeable.L’expérience Syrienne de FH abandonné par BO est édifiante.Par contre la voix d’une Europe unie aurait il me semble pesé sur ce conflit dont nous ne finissons pas de payer l’addition.Le Comité Valmy se leurre et nous leurre en nous faisant croire que la France seule ayant recouvré une soit disant liberté pourra affronter les aléas et les difficultés des temps à venir.Quand à la tarte à la crème ubuesque de la réunion des nations de l’Atlantique à l’Oural y compris l’arc méditérranéen c’est plus un propos de banquet bien arrosé qu’une perspective raisonnable de construction d’un monde meilleur.

      • 21 Septembre 2016 à 19h45

        plouc dit

        l’ expérience syrienne de FH abandonné par BO !!!!!!!!!!
        Ben voyez vous ça !!!!!
        par contre cette prise de position non ” gratuite” du gugusse hollande pour intervenir en Syrie le fait devenir le 2ème exportateur d’ armes dans le monde et le vendeur exclusif d’ armement des états islamiques d’ Arabie Saoudite , du Qatar et des Emirats Arabs dans leurs massacres des populations chiites au Yemen , Syrie et Irak !!!!
        quand aux certitudes et explications simplistes d’ une intervention en Syrie , il suffit de regarder la situation en Irak !!!!!
        elle est édifiante !!!! les musulmans sunnites ne supportent pas d’avoir perdu leur pouvoir de dominance sur la population chiite majoritaire et qui a duré 80 années !!!!
        lorsque l’ on s’ aperçoit de la haine entre les musulmans sunnites et les musulmans chiites là bas , je ne pense pas que l’ on doit intervenir dans ce conflit religieux dans une région ou les populations chiites sont majoritaires !!!!
        si nous intervenons là bas , ce que souhaitent ardemment l’ Arabie Saoudite et le Qatar , nous déclencherons alors encore plus de haine là bas et nous récolterons en plus du terrorisme musulman sunnite le terrorisme musulman chiite !!!!!
        et si l’on croit qu’un gouvernement sunnite en Syrie en remplacement de Bachar résoudra la situation , on se fait des illusions sur la suites des évènements avec meme un conflit potentiel atomique entre l’ Arabie Saoudite et l’Iran !!!
        on a l’air d’oublier aussi qu’en Irak rien n’est réglé et ce n’est pas près de l’etre meme en supposant se débarrasser de Daech et ça ne fait que commencer !!!!

    • 21 Septembre 2016 à 14h15

      Angel dit

      Bravo et Merci Mr Brighelli
      Valmy est certes un mythe MAIS tout comme Jeanne d’Arc, Verdiun le traite et la bataille, L’appel du 18 Juin.
      Moi qui ne suis pas francais de paier ni de sang le suis de coeur et ces mythes m’emeuvent

    • 21 Septembre 2016 à 12h39

      beornottobe dit

      “l’extraordinaire supériorité de l’artillerie française, pensée par Monsieur de Gribeauval dans les années 1770″!…….
      comment ? encore un aristo ? disent les socialistes!!!!!!!

      (mais heureusement qu’ils se sont préoccupés de la France à une époque !)

    • 21 Septembre 2016 à 11h02

      keg dit

      Notre Valmy s’appelle : pauvreté, état d’urgence, ripoublique….

      Ah que ce Valmy d’antan nous manque, quand effectivement nous étions des lumières (mêmes nos dirigeants blafardent…. )

      Quand pourrons nous dire et chanter “la victoire, en chantant, nous ouvre les barrières….”

      http://wp.me/p4Im0Q-1i4

    • 21 Septembre 2016 à 1h09

      thierryV dit

      La république a parfois trouvé ses limites . Remise en cause pour ses tendances à la largesse , elle s’est toujours relevée grâce à sa numérotation et aux promesses qu’elle distribuait à chaque sortie de guerre . Elle fut longtemps considérée comme la forme la plus aboutit de la liberté collective . Parée d’un certain romantisme . Gavroche nous a longtemps donné la leçon du sacrifice . Un peut à la manière d’une propagande soviétique travaillée   .Zola nous l’a vulgarisé , rendu besogneuse et sublime , mais là aussi on nous l’a habillé .  Au fond , on ne veut pas voir qu’elle attire le pire du meilleur . La démocratie représentative et ses inévitables vices . De la promesse à la prébende , du pantouflage au détournement . Beaucoup pensent et avec juste raison que le suffrage censitaire était autrement plus élitiste . Alors on peut en déduire que nos république on démocratisé l’accès au pouvoir , facilité le carriérisme pour tous , éteint la classe des notables aussitôt remplacée par son alter ego de masse . La notabilisation low-cost  en quelque sorte . A la manière d’une démocratisation du luxe dont beaucoup de français se sont emparé . De croisière en ameublement tendance et de mini pour bourgeoise “libérée” en jeux tv d’argent ou la seule préoccupation des candidats semble être le voyage et les loisirs . Cette mutation des valeurs prend un air de consommation   forcenée que notre pauvre république ne peut couvrir ou habiller de son habit de vertus collective , citoyenne . 
      A quoi donc sert elle encore ? À justifier toujours plus de dépenses et de lois de validation des mœurs ? En a t on encore vraiment besoin ?   

    • 20 Septembre 2016 à 20h30

      GigiLamourauzoo dit

      Dsl,j’ai un double appel,la prochaine fois,merci

    • 20 Septembre 2016 à 18h13

      expz dit

      Il existe une autre hypothèse,me semble-t’il sur cette “victoire”. C’est celle de la disparition des “diamants de la couronne royale” quelques jours auparavant et qui servit de garantie lorsque Danton (Franc-maçon comme Brunswik- ça aide dans les relations…)négocia financièrement le retrait avant la bataille.Bizarrement,Brunswik,ne fur plus endetté ensuite.Napoléon qui racheta plus tard ces diamants,eu quelques doutes-à St Hélène- sur la validité de la thèse officielle…

    • 20 Septembre 2016 à 15h45

      Martini Henry dit

      Valmy, encore un chapitre de l’indispensable roman national, comme les gaulois de Sarkozy que les Tartuffes font semblant de prendre pour du racisme… Et quand elle lui répond, Vallaud Belkacem, fait une nouvelle fois la preuve de son insondable inculture, en voulant faire la maline… Elle a appris sa fiche, rédigée par d’autres ignares de son accabit, issus de son cabinet de nuls, et elle se plante! “La ministre que je suis connait parfaitement les premières lignes de ce livre, “le tour de France par deux enfants” d’Ernest Lavisse…” Raté, Najat! C’est ballot! L’auteur de ce livre n’est pas Lavisse! Pas de bol, comme dirait ton mentor! Eh non, tu ne connais pas parfaitement un livre dont tu ignores même l’auteur! Tu annones lamentablement les fiches minables d’incultes de ton niveau, en voulant jouer à ce que tu n’es pas : cultivée…
      http://www.fdesouche.com/768669-nos-ancetres-les-gaulois-vallaud-belkacem-repond-sarkozy

      • 20 Septembre 2016 à 15h54

        steed59 dit

        c’est fou la facilité avec laquelle la gauche médiatique tombe dans les pièges à con de sarko

      • 20 Septembre 2016 à 19h12

        Sancho Pensum dit

        Ben oui, et Nigaude-Becassine n’a pas commis que cette erreur, car elle a aussi affirmé que l’ouvrage commençait par : “Autrefois notre pays s’appelait la Gaule et les habitants, les Gaulois”…
        Ce qui est faux.
        “Par un épais brouillard du mois de septembre deux enfant, deux frères, sortaient de la ville de Phalsbourg en Lorraine” – tels sont les premiers mots du livre…
        Si l’on exclut le sous-titre du chapitre : “Rien ne soutient mieux notre courage que la pensée d’un devoir à remplir”…

    • 20 Septembre 2016 à 15h27

      L'Ours dit

      Je pense plutôt que…
      Pour lire la suite:
      https://pixabay.com/fr/fl%C3%A8ches-symboles-design-945969/

      • 20 Septembre 2016 à 15h36

        steed59 dit

        en gros ça part dans tout les sens

        • 20 Septembre 2016 à 15h49

          L'Ours dit

          oui amigo et le jeu de piste pour savoir la suite ne finit jamais.

    • 20 Septembre 2016 à 14h35

      Martini Henry dit

    • 20 Septembre 2016 à 13h54

      Sancho Pensum dit

      “Une fois la France libérée, son peuple pourra, avec les autres peuples d’Europe, construire de l’Atlantique à l’Oural une alliance de nations et de peuples souverains, sans hégémonie et dans une coopération mutuellement avantageuse.”
      On casse tout et on recommence !?
      Et pour asseoir les conditions de cette “coopération mutuellement avantageuse”, on met quoi en place : une Commission européenne ?

      • 20 Septembre 2016 à 14h12

        steed59 dit

        c’est bien la limite intellectuelle de ceux qui réclament une “autre” europe. Toute forme politique transnational à caractère continentale tendra forcément vers une monstruosité bureaucratique et anti-démocratique. l’europe, quelque soit la forme qu’elle prenne, est une vue de l’esprit

        • 20 Septembre 2016 à 14h48

          Sancho Pensum dit

          Oui, et d’ailleurs, je viens de relire un vieux texte, rempli de synonymes de “coopération mutuellement avantageuse” :

          - avoir pour but essentiel l’amélioration constante des conditions de vie et d’emploi de leurs peuples ;
          - action concertée en vue de garantir la stabilité dans l’expansion, l’équilibre dans les échanges et la loyauté dans la concurrence

        • 20 Septembre 2016 à 15h05

          Villaterne dit

          Tiens c’est marrant, exactement les mêmes buts qu’un pays souverain !

        • 20 Septembre 2016 à 15h11

          JeanBart dit

          C’est si savoureux : la “dérive technocratique (…) sur la base de traités marqués au coin du néolibéralisme alors triomphant (…), ou de l’ordo-libéralisme allemand”.
          Ainsi, la technocratie est libérale comme “La liberté, c’est l’esclavage”
          Et on parle d’eux comme des intellectuels.

    • 20 Septembre 2016 à 13h27

      Habemousse dit

      « Le jour fondateur de la nation »

       Rien que ça : alors vous aussi, à l’instar de Vincent, Peillon, françois et les autres, vous pensez que la nation française est née à Valmy ?
      C’est à désespérer des intellectuels. 

      • 20 Septembre 2016 à 13h49

        steed59 dit

        surtout que pour les contemporains de l’époque la vraie victoire, celle qui a sauvé la France de l’invasion, c’est la victoire de Jemappes. Les révolutionnaires ont même donné le nom de Jemappes à un département (l’actuel hainaut belge). Plus tard les républicains de la IIIème rep. lorsqu’ils ont voulu construire leurs mythes fondateurs ont “construit” la victoire de valmy (dont la mollesse de l’armée prussienne indiquait clairement que le roi de Prusse de l’époque était peu intéressé par l’invasion de la France et cherchait un prétexte tout trouvé pour quitter la coalition, en revanche il était bcp plus intéressé par le partage de la Pologne à venir) contre Jemappes pour une raison inconnue – à mon avis parce que Jemappes est en Belgique, ou alors parce que Valmy se situe juste avant la proclamation de la république.

      • 20 Septembre 2016 à 13h54

        Villaterne dit

        Comme d’autres il a ouvert son livre d’histoire à la page 1789.
        Comment voulez-vous qu’il connaisse le traité de Verdun d’août 843 et la bataille de Bouvines en 1214 ?

        • 20 Septembre 2016 à 13h57

          steed59 dit

          et la Pucelle c’est quoi ? une pauvre fille qui a eu du mal à se trouver un mec ?

        • 20 Septembre 2016 à 14h02

          Villaterne dit

          On parle de jour fondateur de la nation pas de ceux qui se sont battus pour la sauvegarder !