Le mariage gay rend fou…ceux qui en parlent

Comme dans le saloon d’un western italien, [...]

Mots-clés : · ·

Posté par Jérôme Leroy le 29 Janvier 2013 à 12:00 Dans Brèves,Politique

Comme dans le saloon d’un western italien, on sent bien que partisans et adversaires du mariage pour tous ont la main à proximité du flingue. Il suffit d’un hennissement de cheval à l’extérieur ou d’un verre qui tombe d’une table pour qu’on se mette à défourailler plus vite que son ombre. J’ai sans doute dégainé un peu vite dans ma dernière brève [1] en taxant d’homophobie le site des Jeunes Pop du 31. Celui-ci a ému un moment la Toile en reprenant pour illustration un jeune gay torse nu sur le point de se pendre avec comme légende « Tu ne seras pas une pédale mon fils. » Il se trouve que l’illustration était accompagnée d’un article qui …dénonçait l’homophobie et faisait entendre une voix discordante, comme celle du député UMP Frank Riester ! Il s’agissait de celle de Thomas Bertrand, ancien responsable du Mouvement des Etudiants à Toulouse et militant à l’UMP.

L’article et la photo ont cependant été retirés ainsi que l’explication donnée par le site. Il est vrai que dans un contexte de nerfs à vifs, cette illustration empruntée au mouvement Homosexualité et socialisme a donné l’impression d’être détournée tandis que d’autres articles parus sur ce site [2] étaient nettement moins ouverts au dialogue.

Chez les uns et chez les autres, cela a pu créer un malentendu, y compris chez votre aimable serviteur, sur les intentions réelles de Thomas Bertrand, qui s’explique. Il a voulu faire part d’une opinion nouvelle, et pour le choix de l’image, il ne renie rien : « Si cette image est choquante, explique-t-il, c’est qu’elle reflète la violence que subissent les jeunes homosexuels face à l’intolérance des parents qui n’acceptent pas cette situation ».

On retiendra donc qu’il y a eu cafouillage mutuel et que tout le monde a tiré très vite.  Le Net « pro-mariage pour tous » s’est enflammé et le site des Jeunes pop 31, lui, a décidé de retirer l’objet du scandale tandis que son responsable, Guillaume Brouquières, s’explique sur ce qu’il estime tout de même être une maladresse : « Nous sommes d’autant plus embarrassés que l’article était favorable au mariage gay et que nous ne sommes pas très nombreux à défendre cette idée à lUMP. Nous nous retrouvons à présent pris entre les anti-mariage gay de notre mouvement et les pro-mariage d’ailleurs qui nous reprochent d’être homophobes (…) Les Jeunes Pop 31 sont conscients de l’émoi suscité chez les associations homosexuelles et nous le regrettons car nous défendons les valeurs qui sont les nôtres, contre l’homophobie, et toutes les formes de discriminations, dans le respect du droit à la différence, pour la tolérance ».

Bon, on conclura donc qu’il est très difficile d’être minoritaire au sein d’un parti mais aussi, qu’il faut retenir cette vieille distinction linguistique entre l’énoncé et la situation d’énonciation : même à l’UMP, on peut entendre des propos anti-homophobes. Mais ça surprend tellement dans le camp adverse qu’on comprend le contraire. Si on pouvait, après cette petite histoire, apprendre à lire et à écouter avant de regarder les étiquettes, ce serait déjà un petit progrès.

Article imprimé depuis Causeur: http://www.causeur.fr

URL de l'article: http://www.causeur.fr/ump-mariage-gay,20984

URL dans cet article:

[1] dans ma dernière brève: http://www.causeur.fr/homophobie-ump-mariage-gay,20962

[2] d’autres articles parus sur ce site: http://jeunesump31.fr/le-mariage-et-ladoption-homosexuel/

Copyright © 2011 Causeur. All rights reserved.