Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Le mariage gay rend fou…ceux qui en parlent

Publié le 29 janvier 2013 à 12:00 dans Brèves Politique

Mots-clés : , ,

Comme dans le saloon d’un western italien, on sent bien que partisans et adversaires du mariage pour tous ont la main à proximité du flingue. Il suffit d’un hennissement de cheval à l’extérieur ou d’un verre qui tombe d’une table pour qu’on se mette à défourailler plus vite que son ombre. J’ai sans doute dégainé un peu vite dans ma dernière brève en taxant d’homophobie le site des Jeunes Pop du 31. Celui-ci a ému un moment la Toile en reprenant pour illustration un jeune gay torse nu sur le point de se pendre avec comme légende « Tu ne seras pas une pédale mon fils. » Il se trouve que l’illustration était accompagnée d’un article qui …dénonçait l’homophobie et faisait entendre une voix discordante, comme celle du député UMP Frank Riester ! Il s’agissait de celle de Thomas Bertrand, ancien responsable du Mouvement des Etudiants à Toulouse et militant à l’UMP.

L’article et la photo ont cependant été retirés ainsi que l’explication donnée par le site. Il est vrai que dans un contexte de nerfs à vifs, cette illustration empruntée au mouvement Homosexualité et socialisme a donné l’impression d’être détournée tandis que d’autres articles parus sur ce site étaient nettement moins ouverts au dialogue.

Chez les uns et chez les autres, cela a pu créer un malentendu, y compris chez votre aimable serviteur, sur les intentions réelles de Thomas Bertrand, qui s’explique. Il a voulu faire part d’une opinion nouvelle, et pour le choix de l’image, il ne renie rien : « Si cette image est choquante, explique-t-il, c’est qu’elle reflète la violence que subissent les jeunes homosexuels face à l’intolérance des parents qui n’acceptent pas cette situation ».

On retiendra donc qu’il y a eu cafouillage mutuel et que tout le monde a tiré très vite.  Le Net « pro-mariage pour tous » s’est enflammé et le site des Jeunes pop 31, lui, a décidé de retirer l’objet du scandale tandis que son responsable, Guillaume Brouquières, s’explique sur ce qu’il estime tout de même être une maladresse : « Nous sommes d’autant plus embarrassés que l’article était favorable au mariage gay et que nous ne sommes pas très nombreux à défendre cette idée à lUMP. Nous nous retrouvons à présent pris entre les anti-mariage gay de notre mouvement et les pro-mariage d’ailleurs qui nous reprochent d’être homophobes (…) Les Jeunes Pop 31 sont conscients de l’émoi suscité chez les associations homosexuelles et nous le regrettons car nous défendons les valeurs qui sont les nôtres, contre l’homophobie, et toutes les formes de discriminations, dans le respect du droit à la différence, pour la tolérance ».

Bon, on conclura donc qu’il est très difficile d’être minoritaire au sein d’un parti mais aussi, qu’il faut retenir cette vieille distinction linguistique entre l’énoncé et la situation d’énonciation : même à l’UMP, on peut entendre des propos anti-homophobes. Mais ça surprend tellement dans le camp adverse qu’on comprend le contraire. Si on pouvait, après cette petite histoire, apprendre à lire et à écouter avant de regarder les étiquettes, ce serait déjà un petit progrès.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

68

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 30 Janvier 2013 à 0h25

    MONCHERETBEAUPAYS dit

    Toute cette folie….oui, c’est vrai..les mots vont quelquefois trop vite…il n’y a même plus la feuille de papier d’antan qui freinait un peu nos emballements…

    Albert CAMUS à écrit : (je cite de mémoire)

    “Un homme ça s’empêche chaque jour”…..

    Dieu, que c’est difficile à appliquer…

  • 29 Janvier 2013 à 18h11

    Fiorino dit

    @ L’ours
    Je ne pense pas être parfait loin de là, mais il me semble que quand il y a des vrais homophobes (aël), j’évite de causeur avec eux, d’abord pour moi et puis aussi pour les raisons que vous avez évoqué. Pour ma part je ne sais pas si agatha est homophobe, je pense que non, et je n’ai pas l’impression de l’avoir aggressée, je ne connaît pas la société bourgeoise que par des hommes bourges que j’ai frequénté (leur famille n’était pas au courant) une fois un il m’a dit qu’il devait se marier mais la famille de l’épouse à réfusé parce qu’apparement c’était une aristo et elle n’accepteait pas les mariage avec des bourges. J’ai explosé de rire, mais pas par mechanceté mais parce que je ne suis pas habitué à ce monde. Si agatha veut bien m’expliquer qu’elle est la place de l’homosexualité dans la bourgeoisie, moi je pense naïvement que c’ést pas tellement différents qu’ailleurs. Si vos parents vous aiment ils acceptent un jour ou l’autre. S’il ne vous aiment pas à la base c’est une bonne excuse pour se débarasser de vous.

    • 29 Janvier 2013 à 18h24

      agatha dit

      Je ne parlais pas de l’époque actuelle, je parlais d’une époque révolue qui va, disons, jusque dans les années 1950.
      Je n’ai jamais dit que la situation était idéale! J’ai expliqué brièvement la mentalité bourgeoise de l’époque.
      Je comprends, j’approuve même, qu’on ne se contente pas de la place qui était faite alors à l’homosexualité.
      J’ai dit tout simplement à Olyvier : ne soyez pas caricatural.
      Maintenant, que certaine en ait fait “des gorges chaudes” (comme disait ma grand-mère), c’est son problème.
      Bonne soirée à vous, Fiorino, et à tous.

  • 29 Janvier 2013 à 16h43

    Alain Briens dit

    NCC, vous commettez une faute de grammaire. Dans le titre de JL, le mot “fou” fait office d’adverbe et reste donc invariable, comme dans l’expression : “il a mis la barre très haut” (et non pas très haute).
    Par ailleurs, à lire certains commentaires, il semble que les articles de Leroy rendent fou certains Causeurs.
    Il ne s’agit pas de voler au secours de Leroy dont je ne partage pas les idées et qui, de plus, se défend très bien tout seul mais de se demander si l’invective haineuse renforce l’argumentation ou la dévalorise.

    • 29 Janvier 2013 à 16h50

      L'Ours dit

      Voilà qui fait du bien.

      • 29 Janvier 2013 à 19h01

        L'Ours dit

        Oui! plutôt les makrouds.

        :o)
         

      • 29 Janvier 2013 à 19h02

        L'Ours dit

        erreur, je le mets à sa place…

    • 30 Janvier 2013 à 9h49

      NCC dit

      “Fait office”, comme vous l’écrivez si bien. Il s’agit donc d’une tolérance. Vous décidez de transformer un adjectif ou un substantif en adverbe, mais j’aimerais bien avoir l’avis d’un grammairien. En matière de syntaxe comme en d’autres domaines, la tolérance a souvent bon dos et se nomme ainsi pour ne pas s’appeler “laxisme”…
      Mais si j’ai tort, j’accepte volontiers de faire amende honorable ! 

  • 29 Janvier 2013 à 16h38

    L'Ours dit

    Olyvier et Fiorino, franchement sur le sujet du mariage homo, vous êtes comme des juifs avec la shoah  [ :o) ] un peu trop à fleur de peau. Vous savez, dans un post toujours très court, on peut être maladroit, et si l’on considère que chaque maladresse est révélatrice de quelque chose de larvé – ce qui est certes possible – on n’a pas fini de jeter l’anathème sur des personnes qu’on ne connaît finalement pas. Alors si l’on pouvait juste marquer nos désaccord sur ce qui est dit et arrêter les moqueries, j’avoue que personnellement je retrouverais un plaisir à venir sur ce site qui se fait de plus en plus rare.  Moi, j’aime lire Marie, Guenièvre ou Hathorique, entre autres, comme j’aime vous lire tous deux. Ce que je ne sais pas, c’est avec qui je serais vraiment copain si je rencontrais vraiment les une ou les autres. C’est pourquoi je ne me base que sur l’écrit, et si ceux de quelqu’un m’ont passablement énervé un jour, ça ne m’empêchera pas d’être en accord avec les écrits du même intervenant un autre jour.  

    • 29 Janvier 2013 à 16h54

      Olyvier dit

      Quand Bérangère Plaisadieu cite Mélanie Klein, je sors le lance-flamme, c’est vrai. Mais, IRF, ça ne m’empêche pas de reprendre des Boreks de Fortunée Sarfati… voir d’offrir un pot de miel à quelques plantigrades de passage. 
      OOuppsss, je suis parti, vraiment.

      • 29 Janvier 2013 à 17h50

        girafe234 dit

        Erreur: pas de boreks chez les Sarfates!

      • 29 Janvier 2013 à 19h02

        L'Ours dit

        Oui! plutôt les makrouds. :o)   

      • 29 Janvier 2013 à 20h54

        Olyvier dit

        Ma Fortunée à moi me faisait des boreks, c’est comme ça.

  • 29 Janvier 2013 à 16h38

    L'Ours dit

    esprit eetu là?
    Même quand quelqu’un (dont on ne partage pas les idées) fait un mea culpa, il en est qui trouvent encore redire.

  • 29 Janvier 2013 à 16h34

    JeanBart dit

    Reste juste à définir précisément ce qui est homophobe de ce qui ne l’est pas, car la distinction implicite et jusque là acceptée (cad, la tolérance de la sexualité de son prochain, quelle qu’elle soit) n’a plus l’air d’avoir cours.

    • 29 Janvier 2013 à 16h37

      Olyvier dit

      Quand la Marie-Causeuse se veut elle aussi lacanienne, comprenez-bien que tout fout le camp…

  • 29 Janvier 2013 à 16h11

    Olyvier dit

    Le tonton pédé, dans 1900 de Bertolucci qu’on s’arrange pour déshériter… Normal, il n’a pas de descendance…

    • 29 Janvier 2013 à 16h31

      nadia comaneci dit

      C’etait l’avantage du tonton pédé.
      Et puis il faisait de jolis cadeaux, toujours de bon goût, forcément.
      Merde, ça va changer ?!

      • 29 Janvier 2013 à 16h36

        Olyvier dit

        Nous aussi, on va pouvoir infliger des beau-frères à nos soeurs et leur dire d’un air navré mais ferme : “tu devrais faire un effort, toi aussi…

      • 29 Janvier 2013 à 16h51

        nadia comaneci dit

        Et ne plus entendre leurs “de toute façon, tu n’as pas d’enfant, tu ne peux pas comprendre”…

      • 29 Janvier 2013 à 19h19

        Quentin albert dit

        Méfiez-vous de posts pareils qui peuvent laisser penser que vous voulez utiliser l’enfant pour obtenir la reconnaissance sociale…
        De l’enfant comme moyen… Moyen, non?

  • 29 Janvier 2013 à 15h55

    agatha dit

    Ça y est, Nadia Comaneci a ses vapeurs, elle a encore débusqué l’infâme.
    Si vous croyez que je n’avais pas prévu cette réaction…! Lisez mon dernier paragraphe.

    • 29 Janvier 2013 à 16h00

      Guenièvre dit

      Agatha, surveillez votre vocabulaire, surveillez vos points d’exclamation, vos points de suspension, vos virgules…On est sur Causeur voyons !

    • 29 Janvier 2013 à 16h02

      Marie dit

      agatha , n’essayez m^me pas de soutenir les affreux jojos cathos , quoique Patrick soit protestant homophobe antisémites , réacs moisis . Merci tout de m^me
      Merci à JL aussi d’avoir reconnu être tombé dans le piège.

    • 29 Janvier 2013 à 16h02

      Fiorino dit

      agatha desolé mais vous avez une vision normative de ce que doit être un homosexuel, homme avant être homo (et pourquoi faut-il vivre forcement dans une version verticale des ses propres “identités”?), cultivé etc. Je ne connais pas la vie des homos dans les familles bourgeoises mais je pense que ça depend de la famille bourgeoise, dans les familles prolos en tout cas la place de l’homosexualité n’est pas la même selon la famille.

    • 29 Janvier 2013 à 16h02

      nadia comaneci dit

      Mais votre dernier paragraphe il est encore pire.
      C’est avec des gens comme vous que l’accusation, souvent infondée, d’homophobie, reprend tout à coup du poil de la bête. De la bête très bête.
      Ah le tonton pédé, mais shut, on n’en parlait pas, disponible et pour cause, grand voyageur, qui connaissait Proust par coeur, aidait les neveux à faire leurs rédactions et s’habillait comme un milord. Tout le monde l’aimait bien, il avait sa place, même s’il était “un peu original”. Tu parles Charles.
      Mais relisez vous, c’est une caricature. 

      • 29 Janvier 2013 à 16h10

        Olyvier dit

        Ouaf-ouaf.

      • 29 Janvier 2013 à 17h58

        agatha dit

        Ne vous excitez pas, ça n’en vaut pas la peine.
        “des gens comme vous ” : expression de moralisatrice.

      • 29 Janvier 2013 à 18h40

        Eugène Lampiste dit

        je n’y vois pas de morale, moi, j’y vois du dégout.

        et le dégout, ça ne se discute pas. 

  • 29 Janvier 2013 à 15h12

    eetu dit

    Tiens, le pitoyable vychinski de service chez Causeur passe à la phase “violente autocritique”, passage obligé dans le cycle d’évolution du petit staliniste modèle.
    Je rappelle que la phase suivante, au bon vieux temps, était le peloton d’exécution ou le suicide. Un peu sévère, mais c’est vous qui voyez.
    A qui dois-je retourner le brevet de pétainisme que ce type m’avait attribué?

  • 29 Janvier 2013 à 15h04

    MONTCLAR dit

    Voici quarante ans que chaque jour j’ai la confirmation qu’un mariage fou rend gai.

  • 29 Janvier 2013 à 14h40

    Olyvier dit

    Ce que j’aime dans ce débat, c’est voir la Marie prendre des poses lacaniennes, regarder le Patrick s’émouvoir avec Sylviane Agacinski, constater que l’Eclair reproche aux “pour” d’occulter la réalité sexuelle, et quelques autres nous demander d’être for ever des Hocquenghem ou Pasolini que de toutes manières ils n’auraient pas invité chez eux….
    Je ne sais pas si Bergé a organisé une after, mais je sais que les autres prolongent le bal masqué. 

    • 29 Janvier 2013 à 15h13

      agatha dit

      Un peu méprisant, ce regard panoptique jeté brièvement sur la populace anti. Il me semble que Sylviane Agacinsky a fait ses preuves comme intellectuelle, peut-être plus que vous. Je me trompe ? Et Marie est une causeuse respectable, ce n’est ni LA Marie, ni une marie-causeuse .
      En revanche, vous, vous semblez mal connaître les mentalités d’antan, vous inventez des homos ostracisés dans les familles bourgeoises. C’était plus subtil que ça, et les homos pouvaient avoir leur place, entourés, appréciés pour leur disponibilité, leur culture ou leur originalité.
      C’était une place à part, et pas pour tous, certes. Ce n’est pas la place que vos souhaitez. C’est votre droit. Mais arrêtez de jouer le martyr définitif.

      • 29 Janvier 2013 à 15h20

        Fiorino dit

        A ma conaissance Agacinski n’a fait aucune preuve comme intellectuelle, car elle ne sait même pas que la Californie et l’angleterre ont autorisé la gpa avant le mariage homo. D’ailleurs elle sort toujours l’exemple californien mais l’angleterre montre très bien qu’on peut faire une lois sur cela sans sombrer dans la marchandisation comme le dit Badinter qui a bcp plus complète comme intellectuelle et plus soucieuse de l’universalimse républicain.

      • 29 Janvier 2013 à 15h50

        nadia comaneci dit

        “Les homos pouvaient avoir leur place, entourés, appréciés pour leur disponibilité, leur culture ou leur originalité.”
        Au secours ! Vous ne vous rendez pas compte que vous donnez l’impression de parler de malades ? Leur “originalité”, leur “place à part” ??
        Mais c’est à pleurer.

      • 29 Janvier 2013 à 15h58

        Olyvier dit

        Ah oui, oui. Je méprise totalement les postures soudainement lacaniennes de ceux qui se réclament du conservatisme le plus étroit, les amitiés Rétiennes de ceux qui n’avaient pas de mots assez durs contre le couple Jospin, les références pasoliniennes de ceux qui n’ont ni lu les romans, ni vu les films du grand Pier Paolo ; en un mot : pas ça, pas eux. 

      • 29 Janvier 2013 à 16h01

        Olyvier dit

        Ah oui, Nadia, ce second paragraphe d’Agathe-semie-précieuse, cet attendrissement toc, cette tolérance qui me rappelle le discours sudaf sur les ouvriers agricoles…

      • 29 Janvier 2013 à 18h43

        Eugène Lampiste dit

        bah, certains catholiques disent bien qu’il faut traiter les homos avec “compassion et délicatesse”, nadia.

        comme un neuneu, quoi

        et surtout, comme un inférieur.  

    • 29 Janvier 2013 à 15h22

      Guenièvre dit

      Je n’ai jamais invité G.Hocquenghem à la maison et je le regrette mais j’en ai un régulièrement à ma table qui est aussi mignon je vous jure !
      Ah! c’est vrai, ne pas dire que l’on a des amis homos…quand on est contre ce projet de loi, c’est forcément suspect…

      • 29 Janvier 2013 à 15h48

        Olyvier dit

        Rires. S’ils reprend du rôti, c’est qu’il se sent bien chez vous, votre mignon.

      • 29 Janvier 2013 à 15h57

        Guenièvre dit

        Ah! j’ai dit ” mignon” : c’est qu’il faut surveiller son vocabulaire ici :-) !

  • 29 Janvier 2013 à 14h30

    L'Ours dit

    Parfois, s’expliquer, c’est vraiment peigner la girafe.

  • 29 Janvier 2013 à 14h25

    schaffausen dit

    Dont acte. Reconnaître que l’on s’est trompé est devenu rare de nos jours.
    Merci monsieur Leroy.

  • 29 Janvier 2013 à 14h00

    Patrick dit

    Jérôme Leroy fait amende honorable, c’est bien.

    Cependant je reposte mon commentaire posté sur son précédant article.

    L’image “choquante” provient quand-même d’un site nommé “Homosexualité et socialisme France” (HES).
    Leur message : “Refuser d’aborder l’identité du genre au lycée, c’est accepter les violences et les discriminations qui conduisent 1 jeune trans sur 4 à la tentative de suicide“.

    En d’autres termes, si on refuse les fadaises de Judith Butler sur le “gender”, on est criminel !
    C’est grave.

    • 29 Janvier 2013 à 14h09

      lisa dit

      Vous savez bien que le pape est un assassin, c’est la même logique.

  • 29 Janvier 2013 à 13h54

    panpan2017 dit

    Bravo cher Leroy pour le mea-culpa, quelque chose qui est devenu si rare de nos jours.

    Sur le fond, tout à fait d’accord avec le fait que ce sujet rend fou. . d’un coté comme de l’autre.

    Quoique sur la 5 hier soir, un semblant de débat a pu s’établir entre Virginie Merle et  Gérard Miller….
     

  • 29 Janvier 2013 à 13h47

    gafaroun dit

    “Bon, on conclura donc qu’il est très difficile d’être minoritaire au sein d’un parti “.
    C’est vrai, et même au sein du PS il paraît. C’est ainsi que les députés PS n’auront pas la liberté de vote sur ce texte (dixit le PS lui même). On pourra tout de même s’interroger sur la légitimité d’une loi qui a besoin pour être adoptée de refuser que le peuple s’exprime directement ET de refuser à ses représentants majoritaires à l’assemblée ne votent en leur âme et conscience… Une grande leçon de démocratie!

    • 29 Janvier 2013 à 14h51

      Fiorino dit

      Vous voulez déclarer illegitime l’abolition de la peine de mort?

      • 29 Janvier 2013 à 15h52

        gafaroun dit

        Pourquoi pas si les conditions dans lesquelles elle a été votée sont les mêmes? Le problème est sur la procédure. Si cela vous satisfait de constater que, non content de ne pas consulter le peuple, on impose à ses représentants de voter comme l’impose le parti ( que nous n’avons pas élu), libre à vous. A chacun sa conception de la “démocrassie”…

      • 29 Janvier 2013 à 15h55

        nadia comaneci dit

        Hohé du bateau, c’est impossible. Il faudrait avant quitter l’UE. Et oui, encore elle !!! Décidément, elle est partout la sournoise.

      • 29 Janvier 2013 à 16h12

        gafaroun dit

        Nadia, pour l’abroger, sans doute, mais pour dénoncer sa légitimité? A moins que l’UE nous empêche d’avoir un avis autre que le sien. Auquel cas, effectivement, il est urgent de se cassez (pardon casser)…

      • 29 Janvier 2013 à 16h36

        Fiorino dit

        Il y a un élu socialiste qui va voter contre donc on impose rien du tout. D’ailleurs être exclu d’un parti pour avoir voté contre un projet ou n’avoir respecté la discipline de parti est tout à fait démocratique d’un point de vue juridique car cela ne va pas annuller l’election dudit deputé.

      • 29 Janvier 2013 à 19h48

        gafaroun dit

        Oui, Fiorino, en “démocrassie”, c’est tout à fait légitime…

  • 29 Janvier 2013 à 13h11

    girafe234 dit

    T’es toi complètement ouf Leroy  , c’est ça comme:  Merah mériterait d être un grand auteur, tu t”en souviens pépère?

    On a le droit d écrire cpmni d articles débiles à Causeur tout en restant chef de la culture ? Mouarf

  • 29 Janvier 2013 à 12h52

    lisa dit

    On va encore être plus fous.
     http://www.lamanifpourtous.fr/la-manif-pour-tous-reveille-le-debat-parlementaire

  • 29 Janvier 2013 à 12h43

    L'Ours dit

    Bravo JL!
     

    • 29 Janvier 2013 à 13h13

      girafe234 dit

      Grave vous êtes définitivement l’Purd.
      C’est dit de vouloir être aime  par des cons. 

  • 29 Janvier 2013 à 12h32

    NCC dit

    “Le mariage gay rend fou…ceux qui en parlent”. Je mettrais bien un p’tit “s” à fou, tant qu’à faire. Quand il s’agit, qui plus est, d’une faute dans un titre, cela fait un peu désordre ou donne un sentiment, soit d’inachevé, soit de texte écrit dans la précipitation… Mais cela n’est sûrement pas le cas.

    • 29 Janvier 2013 à 16h32

      Alain Briens dit

      Pour NCC :

      Vous commettez une faute de grammaire. Dans le titre de JL, le mot “fou” fa

    • 29 Janvier 2013 à 16h39

      Alain Briens dit

      Pour NCC :

      Vous commettez une faute de grammaire. Dans le titre de JL, le mot “fou” fait office d’adverbe et reste donc invariable, comme dans l’expression : “il a mis la barre très haut” (et non pas très haute).
      Par ailleurs, à lire certains commentaires, il semble que les articles de Leroy rendent fou certains Causeurs.
      Il ne s’agit pas de voler au secours de Leroy dont je ne partage pas les idées et qui, de plus, se défend très bien tout seul mais de se demander si l’invective haineuse renforce l’argumentation ou la dévalorise.