Le coup d’Etat rémanent | Causeur

Le coup d’Etat rémanent

C’était écrit

Auteur

Jérôme Leroy

Jérôme Leroy
Ecrivain et rédacteur en chef culture de Causeur.

Publié le 16 octobre 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Si la réalité dépasse parfois la fiction, c'est que la fiction précède souvent la réalité. La littérature prévoit l'avenir. Cette chronique le prouve.
coup etat mitterrand bresil turquie

Pixabay.

Au-delà des interprétations données au coup d’État raté contre Erdogan, en juillet 2016, le côté « vintage » de l’événement était frappant. On croyait ces images de chars dans les rues et d’avions bombardant des bâtiments officiels réservées à une histoire dont seuls les plus de 50 ans gardent dans leur mémoire en noir et blanc le 11 septembre 1973 au Chili ou le 25 avril 1974 au Portugal.

[...]

  • causeur.#39.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 98 - Octobre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#39.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 18 Octobre 2016 à 13h43

      Pol&Mic dit

      “rémanent” ….. c’est un peu comme “Pérenne”…….
      il y a vingt ans nous n’en entendions pas parler , mais “pérenne” = “durable” alors “rémanent” remplace quoi?…. (dans le nouveau langage……)

    • 17 Octobre 2016 à 10h54

      keg dit

      Doit-on se laisser baiser, sans c=vaseline, tous les 5 ans, (en râlant, ensuite pendant 5 ans moins un jour)?
      Nous pouvons dès 2017 voter adultes, en disant non aux non-choix (de droites, de gauches, des centres, des extrêmes et des écolo-parvenus)

      Nul ne peut vous interdire de voter blanc, excepté vous et votre aveuglement en un espoir voué, chaque fois à l’échec….?
      Vous pouvez continuer le mème système ou faire savoir que vous êtes prêts à le changer.

      Démontrez aux politicards que vous savez dire non (il n’y a que deux moyens : dire non dans l’urne ou dire non derrière une barricade). Essayez la première avant de passer à la seconde.

      Vous voulez faire savoir aux politiques que vous en savez assez, dites le leur!

      http://wp.me/p4Im0Q-1kD

      • 20 Octobre 2016 à 2h26

        Pol&Mic dit

        ouiiiiii!!!!!! voter blanc (pas pour ce “parti” mais le bulletin nécessite une petit pratique : une feuille 21X27 pliée en quatre (et découpée bien sûr!) pour être comme les autres bulletins et valable (c’est à dire compté comme “blanc”)(bulletin)

    • 17 Octobre 2016 à 8h10

      L'Ours dit

      J.L.,
      je me demande si vous croyez à ce que vous dîtes ou si c’est vos “camarades” qui font les nègres.
      Parce qu’autrefois j’étais certes à 95% en désaccord avec vous sur les plans économiques et politiques, mais au moins vous aviez des arguments honnêtes.
      Là ce n’est même pas construit, comme pris à la pelle dans un tas de vieux lieux communs pour un chantier qui n’a plus de clients.

      • 17 Octobre 2016 à 16h33

        Hannibal-lecteur dit

           :- )))).    Exact .

    • 17 Octobre 2016 à 2h44

      Warboi dit

      “Referendum victorieux de Tsipras” ?? Ce n’est pas vous qui dans un article récent autrement plus pertinent que cet enfilage de poncifs gauchistes nous démontrait que le referendum est toujours un plébiscite ? Alexis n’a pas failli à la règle avec son “voulez-vous plus d’austérité ?” auquel les Grecs ont répondu… “Non”. La bonne blague. Il aurait fallu préciser pour être honnête “Voulez-vous continuer à vivre sur le dos des Européens”, cela aurait été plus près de la réalité. “Oui” !!
      La porte était ouverte, aucun char n’aurait empêché le grexit. Mais les Grecs ne sont pas si fols, et Tsipras encore moins. L’aventure solitaire dont il connaissait l’issue, il l’a renvoyée aux calendes grecques.
      Il sait très bien où est son intérêt. Et les Grecs l’ont réélu sans état d’âme, vous donnant une belle leçon de real politik.
      Quant à Dilma, corrompue jusqu’au trognon, vomie par son peuple, qui pleurera sur elle ??

    • 16 Octobre 2016 à 23h46

      Cardinal dit

      Ah ! Où est la suite de l’article ?
      JL écrit “Non, si l’on en croit un certain François Mitterrand qui,…” mais hélas personne ne croit François Mitterand, il a menti sur tout : pétainisme, programme politique, santé et même amour alors ?
      S’agit il de comparer Erdogan et de Gaulle ?
      Erdogan a remplacé Erdogan dans son propre coup d’état pour liquider son opposition, donc rien de commun de ce coté là.
      Ou s’agit il de salir de Gaulle ?
      Probablement, le communisme chez Jérôme Leroy est rémanent.

      • 17 Octobre 2016 à 7h02

        kelenborn dit

        Probablement, le communisme chez Jérôme Leroy est rémanent.

        Tout à fait Thierry! et… cela rejoint ce que dit le Blue Monkey, c’est comme ces maladies chroniques dont on ne guérit pas! On s’en accommode et on évite le croquemort mais elle est là et se rappelle au malade et à son entourage! Il faut la nourrir, il faut la dissimuler sans pouvoir cesser d’incommoder les autres… C’est devenu une seconde nature au fil des temps et chassez le naturel…
        Le pîre est d’ailleurs que l’on ne peut mettre sur le dos de ce médiocre bonasse les crimes de Staline et de Pol Pot…entre temps il aura exhibé le rapport Krouchtchev et célébré Che Guevarra , Castro ou Chavez … Ceux la ont ils le cul un peu sale qu’il trouvera bien un nouveau sauveur en Mélenchon (version la révolution pour les nuls) ou dans une cause verte , la nouvelle virginité des facho-staliniens de tous poils!
        La bêtise est inguérissable mais.. en bon dialecticien, il faut se consoler en se disant qu’elle est la condition du progrès de l’humanité
        MK

    • 16 Octobre 2016 à 22h09

      Singe bleu dit

      L’auteur du galimatias au dessus, il écrit dans Causeur pour couler Causeur ?

    • 16 Octobre 2016 à 20h12

      alain delon dit

      @Jérôme Leroy

      Pas de panique: votre Roi C3 vers B4 et avec un peu de chance votre cavalier prend la Reine

      • 16 Octobre 2016 à 20h56

        kelenborn dit

        Mais enfin, Mr Delon, Queen Elisabeth ne se fait pas prendre par le premier cavalier venu, fût il mandaté par Le Roy afin de vérifier qu’elle porte bien sa ceinture de chasteté!!

    • 16 Octobre 2016 à 20h03

      Singe bleu dit

      Ce qui est rémanent dans l’article ce sont les clichés et lieux communs de gauche.

    • 16 Octobre 2016 à 19h42

      Villaterne dit

      Le coup d’état permanent nous le vivons depuis pratiquement trois décennies quelques soient nos gouvernements successifs et cela ne concerne pas seulement l’UE. Il se vit dans des domaines aussi variés que la sécurité, la santé, le sociétal etc…..
      Ce coup d’état permanent c’est celui des minorités braillardes dont les revendications (donc minoritaires) sont légalisées par nos élus clientélistes. Et ce ne sont certainement pas les sondages avantageusement bidonnés qui leur donnent une quelconque légitimité.
      Quant aux images de chars dans les rues, Kelenborn a raison, quitte à les citer il faudrait toutes les citer… Budapest en 56, Prague en 68, Tian’anmen en 89 etc…..
      Pour ce qui est de Dilma Roussef, que je ne porte pas dans mon cœur, vous avez raison, il y a là un défaut de démocratie. Vous auriez pu aussi citer la mise en place en Italie du « technicien » Mario Monti, non élu par le peuple.

    • 16 Octobre 2016 à 18h47

      kelenborn dit

      “On croyait ces images de chars dans les rues.. réservées à une histoire dont seuls les plus de 50 ans gardent dans leur mémoire en noir et blanc le 11 septembre 1973 au Chili ou le 25 avril 1974 au Portugal.”
      Elle est bonne celle la!! c’est marrant, les chars dans les rues ça me rappelle plutôt le film de Forman ” l’insupportable légèreté de l’être” avec les chars russes dans les rues de Prague!! Pas besoin d’avoir plus de 50 ans il est passé à la téloche il y a deux mois! Bon c’est vrai que ce n’était pas un coup d’état puisque la souveraineté de la Tchécoslovaquie étant limitée par la doctrine Brejnev, ce dernier ne faisait qu’une opération de maintien de l’ordre avec une compagnie de CRS du Caucase!

      Et puis ça continue
      “De fait, en Grèce, l’UE a avantageusement remplacé les chars par les banques.”

      Ben oui, c’est vrai que Brejnev, y avait pas de banque , juste des tickets de rationnement!
      C’est marrant !!! je croyais qu’on chassait ici (sur Causeur) le langage de la pensée unique. Ouais, j’ai du me tromper… c’est pas la pensée unique c’est la pensée stalinienne dans toute sa splendeur!!
      Cela me rappelle un journal tchécoslovaque de cette période bénite où l’on avait photographié une queue devant une boulangerie parisienne pour bien montrer au bon peuple que la bas , c’était pas si rose sauf que c’était devant…. chez Poilane

      On a le droit et je ne m’en prive pas , de dire que par certains aspects la pensée unique qui censure ici , qui fait virer Zemmour et Verdier et boycotter bien d’autres pour donner la parole aux mollahs du régime (Liogier, Joffrin-Mouchard, Askolovitch, et tutti quanti)rappelle l’URSS mais pour cela il ne faut pas avoir le nez sale et le cul merdeux!!
      La dénonciation de l’UE mérite de meilleurs champions que les anciens camarades de Castro et Chavez!!!
      Je ne commente pas le fond
      Nul à chier comme d’habitude!! Leroy c’est le “marronnier” qui fleurit à propos quand Causeur ne parvient pas à combler le vide

      • 16 Octobre 2016 à 20h41

        i-diogene dit

        .. Les chars dans la rue, c’ est encore plus proche, dans le temps:

        - Mali, Libye, Syrie, Afghanistan, Iraq, Turquie, Ukraine, Tchécoslovaquie… Ca ne compte pas..?

        Peu d’infos, parfois pas d’infos ou des intox..!^^

        • 16 Octobre 2016 à 20h59

          kelenborn dit

          La!!! généralement j’arrivais à repérer que tu racontais des conneries mais… ce …coup ci!!!! Dis donc , où elle est la bouteille d’absinthe que tu as débouchée pour ton goûter ?

    • 16 Octobre 2016 à 16h58

      Schlemihl dit

      La volonté du peuple grec a du composer avec un adversaire plus fort que les banques , qui ne gouvernent pas le monde , plus fort que la lamentable UE qui semble incapable de gouverner quoi que ce soit . 

      Cet adversaire s’appelle la réalité , et tout le monde devrait le craindre et en tenir compte: Français socialistes islamistes verts Américains Ukrainiens Russes dictateurs épiciers et moi aussi .

      La parade consistant à nier la réalité ne fonctionne pas .

      La vie est devenue meilleure , la vie est devenue plus gaie ( Staline ) . Les dirigeants occidentaux sont des petits vers ( Hitler ) . L’ économie , on peut tirer dessus tant qu’on veut ( Peron ) . L’ immigration est une chance pour la France . Les races n’ existent pas . Il n’ y a aucun rapport entre l’ islamisme et l’ Islam . La criminalité diminue . La France est un hôtel . etc

      Les méthodes très particulières des socialistes grecs ont fait plus de mal au peuple grec que les monstres en chapeau haut de forme et à chaîne d’ or qui dirigent les banques et le FMI .