Trump élu à la Maison Blanche | Causeur

Trump élu à la Maison Blanche

Une défaite des élites politiques à la Hillary Clinton

Auteur

Manuel Moreau

Manuel Moreau
est journaliste et syndicaliste.

Publié le 09 novembre 2016 / Monde

Mots-clés : , ,

trump clinton presidentielle

Les résultats de la présidentielle américaine inscrits Etat par Etat sur une carte des Etats-Unis, le 8 novembre 2016 à Coconut Grove en Floride © AFP RHONA WISE

Avec AFP- Contre l’avis d’une écrasante majorité des sondages, qui donnaient Hillary Clinton gagnante depuis des semaines voire des mois, le candidat républicain Donald Trump avait remporté vers 05H00 GMT 245 grands électeurs sur les 270 nécessaires pour gagner la présidentielle aux Etats-Unis, contre 209 à sa rivale démocrate Hillary Clinton. Il s’achemine donc a priori vers la Maison Blanche, sauf rebondissement de dernière minute, comme les élections américianes en ont parfois le secret (souvenons-nous du précédent de l’an 2000, qui vit George W. Bush élu grâce à l’avis d’une majorité de juges de la Cour suprême, alors que son rival démocrate Al Gore avait été précédemment annoncé gagnant par certains médias…).

Le candidat républicain a délivré un coup sévère à Mme Clinton en gagnant la Floride et la Caroline du Nord, des Etats très disputés qui lui apportent 44 grands électeurs.

Les résultats restent encore incertains dans le Michigan et le Wisconsin, deux Etats-clés que les pronostics d’avant scrutin donnaient à Mme Clinton, mais où l’issue du vote semble désormais très incertaine.

Preuve que la confiance est au plus haut dans le camp Trump, le magnat de l’immobilier a tweeté un photo de lui avec son colistier Mike Pence, son équipe et sa famille regardant les résultats depuis l’imposante Trump Tower à Manhattan.

“Je pense que nous allons gagner !”, a lancé Brendon Pena, 22 ans, supporteur de Trump, présent dans l’hôtel new-yorkais où l’équipe de campagne du milliardaire avait prévu “une fête de victoire”. “J’y ai toujours cru. Je pense que Donald Trump est un type très intelligent” a-t-il ajouté.

“C’est incroyable ! Je pense qu’il va aller jusqu’au bout”, a souligné de son côté Glenn Ruti, 54 ans. “Le pays veut du changement”.

Le baromètre établi en direct par le New York Times, donnait plus de 90% de chances à Donald Trump de conquérir la Maison Blanche.

A l’inverse, les mines s’allongeaient à l’intérieur de la soirée électorale d’Hillary Clinton, 69 ans, qui espère devenir la première femme présidente des Etats-Unis. La voix des journalistes de CNN et de CBS, projetées sur des écrans géants, résonnaient dans un étrange silence. “Cela ne va pas fort”, lâchait Joan Divenuti, retraitée des chemins de fer venue du Massachusetts. “La Floride a toujours été un problème”, ajoutait-elle en secouant la tête.

“C’est tout simplement incroyable”, se désolait Anabel Evora, 51 ans. “Je prie et je ne suis pas croyante…Nous avons besoin d’un miracle”. “Je suis triste, je sens que je vais pleurer”.

Plus de 200 millions d’Américains étaient appelés aux urnes mardi pour choisir le successeur de Barack Obama, qui quittera la Maison Blanche le 20 janvier après huit années au pouvoir marqué par une grande déception populaire, malgré la reprise de l’emploi aux Etats-Unis.

Beaucoup de médias français qui ont analysé le phénomène Trump avec des gousses d’ail et de l’ail,  n’approchant ses électeurs white trash qu’avec une longue cuiller, devraient manger leur chapeau…


Revivez le premier discours de Donald Trump…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 11 Novembre 2016 à 11h12

      Jean le Blanc dit

      Un signe du Ciel qui ne Trump pas :

      le 11/9 , effondrement des tours, le 9/11 du haut de sa tour Trump, le nouveau

      président est élu !!! God bless America !!!

    • 10 Novembre 2016 à 8h16

      Broquere dit

      MENTIR aux sondages est une mesure de survie des citoyens non écoutés.
      MENTEZ leur pour que les politiques aient peur
      Leur MENTIR c’est être honnête avec vous-mêmes: