Titre de séjour pour tous | Causeur

Titre de séjour pour tous

Auteur

Pascal Bories

Pascal Bories
est journaliste.

Publié le 15 juillet 2014 / Brèves

Mots-clés : , ,

Chez nous, il n’est désormais plus nécessaire de pouvoir faire un bébé avec sa moitié pour fonder une « famille ». Il suffit de s’aimer très fort, et éventuellement d’avoir un « projet parental », parfois plus douteusement appelé « désir d’enfant ». Malheureusement, partout ailleurs à l’exception d’une douzaine de pays, on ne voit pas bien ce que l’union de deux personnes de même sexe aurait à voir avec une famille. Sans doute parce que les technologies de fécondation et d’insémination artificielle comme le marché des gamètes et des utérus y sont encore trop peu développés.

Fidèle à sa mission sur Terre depuis les Lumières, la France entend donc encore une fois faire bénéficier le monde entier de son sens du Progrès. En l’occurrence, c’est le Conseil d’Etat qui s’en est chargé en prenant, selon les mots de nos confrères du Monde, « une décision sans précédent » : le 9 juillet, les juges suprêmes de l’intérêt général ont enjoint l’Etat français de délivrer dans les 24 heures un visa à un Sénégalais vivant au Maroc. Les autorités le lui avaient initialement refusé sur la base de ses « antécédents migratoires », celui-ci ayant séjourné clandestinement en France en 2010.

Motif officiel de sa demande de séjour ? Son mariage… avec un homme de 35 ans de plus que lui. Or selon la loi fort bien surnommée « mariage pour tous », l’union de deux personnes de même sexe dont un ressortissant d’un pays où elle est illégale ne peut être célébrée qu’en France. Dans tous les autres cas où un couple réside à l’étranger, les autorités consulaires locales peuvent s’en charger. La loi sénégalaise définissant encore le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, celui de notre ex sans-papiers doit nécessairement avoir lieu sur le territoire français.

Si cette histoire démontre l’absurdité de la loi Taubira, qui crée en l’espèce une nouvelle inégalité entre hétérosexuels et homosexuels, elle laisse présager bien pire. Vu la différence d’âge entre le requérant et son futur époux, le ministère de l’Intérieur a exprimé des doutes quant à « la sincérité de l’union ». Extension du domaine du mariage blanc ? Le Conseil d’Etat a jugé que non et a sommé le ministère de verser 5 000 euros de réparation au requérant, puisqu’il travaille à Casablanca où il vit avec son compagnon, et ne compterait pas s’installer en France. N’empêche que techniquement, le regroupement homofamilial, c’est maintenant.

 

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 17 Juillet 2014 à 10h11

      Naif dit

      on pourrait penser qu’un gouvernement de droite annulera une loi aussi débile qu’inique et sexiste, mais est ce si sur ?
      quand on a le socialisme le plus sauvage au monde et la droite la plus bête, soit on se sauve soit on pleure. ou alors on vote FN
       

    • 17 Juillet 2014 à 4h07

      Lector laetaberis dit

      effectivement, que vient faire la différence d’^age ici?!
      cela ne démontre en rien une quelconque “absurdité” de la loi Taubira. A tout le moins cela permet-il de placer cette antiphrase de médiocre ironie : Fidèle à sa mission sur Terre depuis les Lumières, la France entend donc encore une fois faire bénéficier le monde entier de son sens du Progrès
      Eh bien je vous le redis, rendez donc au Lumières ce que vous y avez gagner : la publication. L’encyclopédie serait de la merde ?! Vous n’écririez sans doute pas et personne ne vous lirait.

      • 17 Juillet 2014 à 4h16

        Lector laetaberis dit

        l’absurde ce n’est pas cette loi, c’était par contre ce couple d’hommes… heu, enfin… l’un avait un état civil français devenu féminin, et l’autre… le sud-américain qui avait gardé son sce 3 pièces, s’était fait siliconer le poitrail… mais état-civil masculin ; ceux deux là pouvaient donc se marrier… mais non ! Ils voulaient un marriage lesbien dites-donc… 2 travestis (dont un régularisé donc) voulaient un marriage lesbien et s’en faisait tout un monde, et nourrissait leur scandale médiatiquement… voilà l’exemple absurde qui fait de plus symptome d’un problème d’identité.

      • 17 Juillet 2014 à 4h17

        Lector laetaberis dit

        oups erratum “gagné”

      • 17 Juillet 2014 à 8h34

        Cyranitto dit

        Vous avez raison, la différence d’âge ne révèle aucunement l’absurdité de la loi Taubira.
        En revanche il y a bien une discrimination entre les hétéros et les homos au sujet de la délivrance des titres de séjour. Ce dernier sera plus facilement délivré aux ressortissants étrangers désirant convoler avec un(e) français(e) dans le cas où leur pays refuse de reconnaître le mariage unisexe.
        Le “mariage pour tous” ravive encore cette conception aberrante de “l’égalité pour tous” (quelles que soient votre situation ou vos capacités) qui ne sera véritablement réalisée qu’à l’instant où tous les pays du monde auront reconnu le mariage homo. A défaut de quoi, les homos auront un avantage sur les hétéros pour venir se marier en France.
        Essayer de ne pas trop médiatiser la combine sinon le fantasme des militants LGBT, qui veut que les hétéros ne soient que des homos refoulés, pourrait se concrétiser.

        • 17 Juillet 2014 à 14h29

          Lector laetaberis dit

          étant donné ce qui peut se passer dans les prisons ou bien à la légion… j’en conclue que les humains sont tous potentiellement bi. Alors, je n’en veux pas au hétéros refoulés. :D

        • 17 Juillet 2014 à 14h31

          Lector laetaberis dit

          oups “conclus”… orthographe borgne, normal avec un oeil en berne…

    • 15 Juillet 2014 à 22h54

      Wil dit

      Peut être que le conseil d’état a jugé que 35 ans ça n’avait rien de choquant vu que ça doit être la différence d’age moyenne entre les occidentaux qui vont dans des pays en développement pour faire du tourisme sexuel et ceux qu’ils paient pour avoir des relations sexuelles…
      Ok,je sors.;-)

      • 15 Juillet 2014 à 23h02

        ritalino dit

        Will il n’y a pas que les occidentaux qui vont faire du tourisme sexuel. Les saoudiens et les chinois aussi le pratiquent pas forcement dans les memes régions. Je ne vois pas pourquoi vous devez sortir simplement je ne suis pas sur que ce soit pertinent car des femmes ou des hommes qui sortent avec des gens de 35 ans leur ainés il y en aussi en France ne parlons pas des pays du sud ou c’est assez courant.

        • 15 Juillet 2014 à 23h08

          Parseval dit

          C’est ce que je faisais remarquer dans mon commentaire supprimé. Que je sache Moscovici et son étudiante de 30 ans sa cadette ne sont pas la cible d’enquêtes en insincérité.

        • 17 Juillet 2014 à 10h44

          améoui dit

          Ah mais oui mais c’est parce que juste avant c’était un jeune homme de 25 son cadet qui était son compagnon comme ça c’est progressif et alternatif.
          Ah mais oui mais non ya pas de rapport

    • 15 Juillet 2014 à 16h07

      Parseval dit

      Ah tiens, ici aussi on censure. C’est interdit de ruiner l’argumentaire vacillant de l’auteur ?

    • 15 Juillet 2014 à 15h32

      Patrice dit

      Pauvre Pascal Bories… Il ne sait plus quoi raconter pour exalter la fougue des anciens manifestants de la manip pour tous. Au passage il en profite pour caler quelques mensonges de plus dans son article.
      Au 15 juillet 2014, dix-neuf États disposent d’une législation rendant accessible le mariage aux couples de même sexe, dont trois États sur une partie de leur territoire seulement. On est quasiment au double de ce qu’il prétend.

      • 15 Juillet 2014 à 16h09

        Marie dit

        et donc?

        • 15 Juillet 2014 à 16h11

          Marie dit

          au fait la pétition de 700 000 signatures a été validé , Jospin Delors et autres se réveillent …

        • 15 Juillet 2014 à 16h12

          ritalino dit

          Quelle pétition de 700.000 signatures celle pour connaitre le cout économique de la loi taubira ?

        • 15 Juillet 2014 à 16h48

          Patrice dit

          Ben donc, ce n’est pas la France qui initie un mouvement mais la France qui suit un mouvement global et inarrêtable. C’est une nuance face à laquelle vos 700 000 signatures pèsent peu. Vous refusez encore de constater que vous êtes au banc de l’évolution.

        • 15 Juillet 2014 à 23h30

          Marie dit

          Un mouvement global et inarrêtable mais bien sûr…

        • 16 Juillet 2014 à 8h00

          Patrice dit

          Hier l’Ecosse et le Luxembourg, demain le Chili la Finlande et l’Irlande, après demain l’Allemagne, la suisse et l’Australie…
          Oui… le mouvement est inarrêtable 

        • 16 Juillet 2014 à 8h12

          Schiczu dit

          Boh, tant qu’il y a une banc, on peut s’assoir tranquille.
          Ah non, pardon, c’est la mode donc c’est inarrêtable.
          Mon Dieu, faut-il qu’ils n’aient absolument aucun argument pour cette loi absconse qu’il leur faille utiliser l’argument “on a pas le choix, tout le monde le fait”.

        • 16 Juillet 2014 à 18h07

          Patrice dit

          On ne vous a jamais dit qu’il fallait faire le mariage pour tous parce que tout le monde le fait !… On vous a toujours parlé d’égalité des droits.
          C’est Pascal Bories qui ici même essaye piteusement de minimiser l’ampleur de ce mouvement. Son mensonge que j’ai dénoncé est à la mesure du dénie de la manip pour tous qui refuse de constater qu’une large majorité de français y est favorable. 

        • 17 Juillet 2014 à 3h58

          Lector laetaberis dit

          il ne peut y avoir d’ampleur dans un mvt qui concerne des minorités, celles du mirage pour tous.

          En revanche et ça m’avait frappé aussi, c’est vrai :

          “ce n’est pas la France qui initie un mouvement mais la France qui suit un mouvement global”

          Par contre, ça c’est faux :

          “On ne vous a jamais dit qu’il fallait faire le mariage pour tous parce que tout le monde le fait !”

          Ce n’était certes pas un argument, mais “on” l’a répété comme pas.

    • 15 Juillet 2014 à 14h14

      steed59 dit

      je me disais bien que ce mariage pour tous cachait en fait une filière d’immigration légale … je comprends mieux l’acharnement de la gauche à vouloir l’imposer

      • 15 Juillet 2014 à 14h16

        Parseval dit

        Vous avez oublié le djendeur, faut rendre les gens pédés pour qu’ils importent des étrangers.

      • 15 Juillet 2014 à 14h19

        ritalino dit

        voilà steed nous a demasqués :)

    • 15 Juillet 2014 à 14h11

      ritalino dit

      • 15 Juillet 2014 à 14h19

        Schiczu dit

        Oui, voilà, le certificat de coutume. C’est ça qu’on m’a demandé aussi. C’est une histoire de bilatéralisme. On impose à nos partenaires de respecter notre monogamie, mais on s’engage en retour de respecter leurs coutumes quand elles ne sont pas en contradiction avec nos lois.
        Ceci dit, le problème de fond c’est que le consulat du Maroc impose une conversion, ce qui en contradiction avec la loi Française. C’est pour cela que l’affaire devrait plutôt se passer à ce niveau.

    • 15 Juillet 2014 à 13h54

      Schiczu dit

      Ben oui. Enfin surtout quand ce n’est la fille elle-même mais son père qui fait les démarches à la mairie.
      Ah, mon pauvre Parseval, j’ai l’impression qu’on s’ennuie ferme dans les petits bleds des alpes. Et qu’on y comprend pas grand chose à tous ces soucis ces histoires d’immigration et tout ça.

      • 15 Juillet 2014 à 14h07

        Parseval dit

        Je parle de majeurs, abruti.

      • 15 Juillet 2014 à 14h09

        Schiczu dit

        C’est bien ce que je disais : vous n’y connaissez rien. Les mariages forcés c’est aussi avec des majeures.

    • 15 Juillet 2014 à 13h17

      ritalino dit

      Cette histoire ne démontre pas l’absurdité de la loi taubira, mais l’absurdité de revenir sur un fait divers qui n’a rien à voir avec le “regroupement familial”. Car le regroupement homofamilial ça serait un etranger qui epouse au sénégal un autre etranger et une fois en France il demande à le faire revenir. Ici on demande de délivrer un visa pour se marier en France sachant qu’un des deux hommes est français. Donc il y a aucune discrimination envers les hétéros qui ne se privent pas de se marier avec des femmes africaines et le ramener en France. Par contre je ne comprend pas pourquoi il ne se sont pas marié à l’ambassade de France au Maroc.

      • 15 Juillet 2014 à 13h57

        Schiczu dit

        Justement parce qu’ils ne peuvent pas. L’ambassade de France au Maroc, est justement au Maroc. Elle ne peut donc braver les lois marocaines.

        • 15 Juillet 2014 à 14h03

          ritalino dit

          Ah bon ? Pourtant en Italie on a bien pacsés des homos dans les ambassades françaises je crois que ça n’a rien à voir mais c’est en vertu des conventions bilaterales qui entre autre acceptent de facto la répudiation. D’ailleurs en France aussi théoriquement une musulmane marocaine ne peut pas marier un non musulman voir le cas dans lequels les mairies demandent les papiers de conversions.

      • 15 Juillet 2014 à 14h08

        Schiczu dit

        Euh, oui. Il y a probablement des accords particuliers entre pays de l’UE. Je me souviens que la fille du consulat italien à Marseille avait rigolé quand je lui avais demandé un extrait de la legislation italienne sur les mariages.
        Pour les papiers de conversion, je suis assez surpris. Normalement la loi sur la laïcité empêche ce genre chose. Il devait s’agir de conditions particulière peut-être une verification contre les mariages blancs.

        • 15 Juillet 2014 à 14h45

          eclair dit

          Le certificat de coutume vise à savoir comment le pays de leur personne considère un mariage  comme légal.

          Tu n’est pas obligé de te convertir mais dans ce cas le mariage ne sera valide qu’en France pas au maroc dans le cas présent 

        • 15 Juillet 2014 à 14h46

          eclair dit

          l’autre personne

        • 15 Juillet 2014 à 14h55

          ritalino dit

          C’est pas si simple avec le maroc il y a des relations bilaterales qui font que les ressortissants marocains sont soumis à la loi sur le mariage du pays. Donc il faut aller devant un tribunal et invoquer l’ordre public, droit de l’homme et toussa.