L’extraordinaire résilience des Français face au terrorisme | Causeur

L’extraordinaire résilience des Français face au terrorisme

Nos compatriotes ne cèdent pas au piège du racisme

Auteur

Régis de Castelnau

Régis de Castelnau
est avocat.

Publié le 02 août 2016 / Politique Religion Société

Mots-clés : , ,

Malgré les prévisions des prophètes de malheur prédisant des pogroms antimusulmans, le peuple français n’a pas bougé. Où sont les attaques de mosquées, les attaques à la voiture bélier, les ratonnades dans les quartiers, les émeutes, les voitures brûlées ?
terrorisme islam daech nice

Nice, juillet 2016. Sipa. Numéro de reportage : 00764645_000023.

Après les attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray, les autorités politiques et religieuses ont lancé avec insistance des appels pressants au calme et à la dignité. Terrorisées par l’éventualité de réactions incontrôlées elles ont sermonné les Français: ne craignez rien tout est sous contrôle ont bafouillé ceux qui gouvernent et ne maîtrisent plus rien, ne vous inquiétez pas nous avons les mesures qui vont tout régler, a asséné l’opposition. Chez les religieux, les catholiques nous ont dit qu’il fallait pardonner, et les musulmans que ce n’est pas ça l’islam. Les juifs sont restés plus discrets, sachant que dans ce genre d’histoire, à la fin c’est toujours sur eux qu’on tape.

Faut-il avoir peur du peuple ?

Mais faut-il avoir vraiment peur de ce peuple, jusqu’ici  étonnamment maître de ses nerfs ?

Il est pourtant confronté au défi d’un islam radical, dont les progrès sont trop visibles, et qui donne la priorité à l’allégeance religieuse, mettant en cause une unité à laquelle les Français tiennent énormément, et les plongeant dans une lourde inquiétude. Qui se transforme en angoisse lorsque le terrorisme islamiste aveugle et barbare, enfant de cet islam radical, plonge le pays dans une succession de tragédies épouvantables. La dimension symbolique des cibles choisies balaye toute velléité de considérer cette guerre,  faiblement létale, sous un angle quantitatif. C’est bien notre pays, en ce qu’il est, qui est attaqué et que l’on veut détruire.

Et malgré tout cela, le peuple français n’a pas bougé. Où sont les attaques de mosquées, les attaques à la voiture bélier, les ratonnades dans les quartiers, les émeutes,  les voitures brûlées ? Les seules émeutes, les seules voitures brûlées l’ont été à Beaumont sur Oise après la mort d’une personne interpellée par les forces de l’ordre pour ses liens présumés avec la délinquance. Alors certes, il y a eu les deux tags sur les murs d’une mosquée qui ont permis au préfet du Rhône de se déshonorer en les comparant aux exactions nazies contre les juifs dans l’Allemagne de 1934 (!) Le dépôt d’un sachet de lardons dans la boîte aux lettres d’une mosquée qui a permis à la Justice de se livrer à une nouvelle provocation. Après avoir soigneusement relaxé les Femens pour une agression naturiste à Notre-Dame, elle a condamné en comparution immédiate, un charcutier au chômage à six mois avec sursis, le procureur ayant requis de la prison ferme. Il y a eu aussi deux ou trois algarades télévisées opposant des retraités niçois imbéciles trouvant malin d’insulter dans la rue des Français d’origine maghrébine. Cela ne caractérise quand même pas un pays en proie à la guerre civile.

On reste calme

Mais c’est qu’ils sont pénibles ces Français, ils gueulent, braillent, et sont un peu agités -comment ne le seraient-ils pas – mais force est de constater qu’ils restent calmes. Ils sont pénibles, parce que nombreux sont ceux, chez nos belles âmes, qui aimeraient tant qu’ils perdent leur sang-froid. Habituellement on les méprise, les insulte, les ridiculise à longueur de colonnes et d’émissions ces beaufs, ces Dupont-Lajoie, ces racistes, ces fascistes en puissance, voir le pire, ces cathos, et voilà que face à l’horreur ils restent tranquilles. Pénible qu’on vous dit, de quoi avons-nous l’air ? Et pourtant, Patrick Calvar, patron du renseignement intérieur est muni d’un solide culot, avait sonné le tocsin. Lui qui craint moins, ben voyons, le terrorisme « qu’une confrontation entre l’ultradroite et le monde musulman ».

Et puis sans surprise, il y a l’archétype Edwy Plenel, toute honte bue, toute vergogne disparue si tant est qu’il en ait jamais eu, tweetant avec gourmandise le 15 juillet au matin à 8h26, moment où on apprend l’ampleur du massacre de Nice et où photos et films sont encore disponibles sur les réseaux : « terrorisme : la crainte d’une réplique de l’ultradroite».  Il n’avait rien d’autre à dire. Mais à son grand dam, l’ami de Tariq Ramadan n’aura pas l’occasion de fulminer contre son fantasme.  Non mais c’est vrai, qu’est-ce qu’ils attendent, ces nazis de français, pour enfin déclencher cette guerre que l’on attend, et dont on rêve ? Parmi tous les déçus, y a aussi ces faux intellectuels, tout de suite montés à l’assaut pour nous dire que ces massacres n’étaient pas le fait de terroristes mais de dépressifs. Exigeant la prudence, l’application des règles du procès pénal, et les suites de l’enquête pour se prononcer, sur le caractère islamiste de l’attentat. Les mêmes changeront immédiatement leur fusil d’épaule à propos du mort de Beaumont sur Oise pour proclamer sans barguigner, et sans attendre, que c’était un assassinat perpétré par des gendarmes. Ils ne verront pas non plus la moindre contradiction dans le fait de prétendre que le massacre de Nice n’était pas un attentat islamiste pour ensuite dans le même mouvement reprendre le chantage des salafistes selon lequel la France était attaquée, parce que trop laïque, elle serait méchante avec les musulmans. On n’énumérera pas les réactions assez infectes sur les réseaux, après Saint-Étienne-du-Rouvray, de ces journalistes et élus, pour qui la haine des chrétiens est une seconde nature et prend le pas sur tout et en particulier la décence élémentaire. Mais on notera que ce sang-froid populaire conservé face à l’horreur des attentats, l’est aussi face à toutes ces provocations pourtant insupportables.

Aucune envie de guerre civile

Ah oui mais nous dit-on, vous allez voir ce que vous allez voir, il suffit d’attendre, les Français votent Front national à 30 %, et l’année prochaine ils vont élire Marine Le Pen, ce n’est pas une preuve de leur tropisme fascisant ça ? Eh bien non, au deuxième tour des régionales, trois semaines après le Bataclan gardant leur sang-froid, ils se sont débrouillés pour ne donner aucune présidence de région à ce parti.

Quel serait donc les raisons de cette maîtrise, de ce calme finalement assez étonnant, j’oserai dire assez rassurant, et dont il est possible d’être fier ? L’on risque de me trouver trop optimiste, mais je crois qu’à l’exception d’une petite minorité, les Français n’ont aucune envie de partir en guerre contre leurs compatriotes musulmans. Sans nier aucun des problèmes posés par une immigration incontrôlée depuis une trentaine d’années, par la question des territoires perdus de la République, par la montée d’un islam rigoriste, par l’existence au sein de ces communautés d’un  lumpen-prolétariat de plusieurs milliers de personnes susceptibles de basculer dans le djihadisme, ils constatent qu’une forme d’intégration s’est quand même poursuivie et que la majorité d’entre eux se sent résolument française.  L’exaspération et la rage qui s’expriment sont beaucoup moins dirigées  vers eux que contre les dirigeants et ces élites qui ont laissés pourrir les situations.

Halte là malheureux, c’est du populisme ça ! Nos sachants nous ont pourtant expliqué, que s’ils sont soumis à l’Europe allemande source de l’austérité et du chômage de masse, s’ils suivent servilement les politiques étrangères des USA en menant des guerres absurdes, et en nous exposant, s’ils entretiennent des rapports troubles avec les monarchies médiévales corrompues du golfe, c’est pour notre bien. Eh bien je pense que non, c’est justement ça qui ne marchera plus, un peuple n’est pas l’agglomération des individus et Margaret Thatcher se trompait qui disait : « il n’y a pas de société, il n’y a que des individus ». Un peuple c’est une conscience collective, qui semble vouloir aujourd’hui le retour de la Nation. Pas le retour des nationalismes, comme le prétendent les perroquets et ceux qui à gauche confondent l’inter-nationalisme des travailleurs avec le trans-nationalisme du Capital. C’est l’exigence de la restauration d’un espace historique où la délibération démocratique est possible, et que l’UE et le néolibéralisme ont confisqué. Et ce patriotisme que l’on voit affleurer de façon nouvelle et que souvent nos compatriotes musulmans ne sont pas les derniers à exprimer, joue aussi son rôle dans cette maîtrise que nous décrivons.

Mais il ne faut pas se tromper, une des raisons de ce calme apparent est aussi due à la perspective des élections de 2017. Les Français sont légitimistes et on s’expliquera vraiment l’année prochaine. Il sera demandé des comptes à ceux qui nous ont dirigés, et il n’est pas sûr que ce soit aimablement.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 4 Août 2016 à 21h03

      Gabriel dit

      … il conviendrait d’utiliser les bons mots pour caractérise ce courant d’opinion totalitaire : un fasciste est un fasciste et un fasciste islamique est un islamo-fasciste. C’est trop populiste ? Fraternellement votre.

    • 4 Août 2016 à 14h40

      beornottobe dit

      je parie qu’ils nous parleraient encore des croisades……. (et pourtant ça fait longtemps ! ) …… d’où leur “retard” (comme les “sots….cialissssstes en fait!……)

    • 4 Août 2016 à 14h37

      beornottobe dit

      et si…???? on les laissait TOUS se démerder???????

    • 4 Août 2016 à 0h06

      MikeCarson dit

      Ce n’est pas de la résilience, c’est de la peur.

      • 4 Août 2016 à 11h55

        i-diogene dit

        Ce n’ est pas de la peur, c’est du bon sens..!^^

        • 4 Août 2016 à 14h15

          MikeCarson dit

          Chacun se rassure comme il peut.

        • 4 Août 2016 à 23h58

          Chr martel dit

          Quel indécence.t’es vraiment l’exemple même du collabobo qui prone les idees les plus neuseabonde, rappellant nos heures les plus sombre de la collaboration et de la lâcheté et en plus, sur de ton bon droit de “ta bienseance” tu te permets de nous insulter en nous traitant de fascites alors que justement nous refusons ce dogme fasciste qu’est l’islam radical.
          On marche sur la tête…

        • 6 Août 2016 à 17h21

          i-diogene dit

          Martel, Carson,

          NON, ce n’ est pas du fascisme..: Les résistants étaient-ils fascistes..?

          Le FLN, le FLNC, l’ IRA, etc, sont des mouvements terroristes et n’ ont aucun rapport avec le fascisme..

          Evidement Martel, ton pseudo en dit long sur ta capacité de tolérance de l’ Islam..

          Quant-à toi, Kit Carson, tes fantasmes de far west n’ ont pas cours en France..La peur, c’ est justement de céder à la panique et faire n’ importe quoi..!^^

          Daesh utilise l’ intégrisme au même titre que l’ IRA, par exemple, a utilisé la religion catho pour fédérer des troupes et commettre des attentats en Irlande..

          .. Mais le terrorisme a toujours une ou des causes: pour l’ IRA, c’ était l’ occupation de l’ Irlande par la GB.

          Les élus de droite comme de gauche connaissent parfaitement le motif des attentats en France, c’ est bien pour ça qu’ il dansent d’ un pied sur l’ autre car le terrorisme ne peut se vaincre militairement puisqu’ il se renouvelle systématiquement..!

          La France a déstabilisé des pays (Syrie, Libye, Maghreb, Afrique, les USA et l’ Otan aussi (Afghanistan, Irak, Turquie), et ce terrorisme n’ est que la réponse militaire aux impérialismes occidentaux..: on a détruit des villes, des pays, des gouvernements, provoqué des millions de morts civils (rien qu’ en Irak, 2 millions de victimes), croyez-vous deux secondes que cela peut se faire sans réaction..?

          Alors allez-donc vous rhabiller avec votre racisme de primates mongoloïdes..!^^

    • 3 Août 2016 à 23h16

      GHMD dit

      Je trouve cet article intéressant, mais trop optimiste, et un peu inquiétant : il y a un constat : les musulmans ne sont pas attaqués. On peut s’en réjouir. Mais il y a aussi une interrogation : pourquoi une telle passivité ? Mon hypothèse : les français sont majoritairement vieux et désarmés, et ils manquent de jeunes travailleurs de souche pour tenir les fusils. De plus, ils sont divisés entre pro et anti capitalistes, ce qui est une imbécilité qui remonte au milieu du XXième siècle, que l’on n’a pas su dépasser. Il suffit, pour s’en convaincre, de lire le texte qu’à prononcer Nancy Fraser, conférencière invitée par l’école des hautes études en sciences sociales (EHESS) lors de la conférence Marc Bloch 2016, le 14 juin dernier. Un désastre (voir le site de l’Ecole).

      • 4 Août 2016 à 12h01

        i-diogene dit

        Mais non,

        Les français ne sont pas tombés dans le racisme imbécile, tout simplement..!

        Il y a:

        - les terroristes,
        - les jeunes désoeuvrés des cités,
        - et ceux qui sont intégrés et qui bossent..

        Seuls les racistes tentent de faire un amalgame nauséabond entre ces trois catégories bien distinctes..!^^

        • 5 Août 2016 à 23h35

          GHMD dit

          Certes, il y a ces trois catégories. Les Français ne sont pas tombés dans le racisme imbécile…tant mieux. Encore une fois, c’est une lecture optimiste de la situation. J’en fais personnellement une lecture plus pessimiste que vous, et je dis que, de toute façon, à supposer qu’ils aient envie d’une réaction violente, ne serait-ce que contre la première catégorie, les Français civils, de souche ou pas, n’en ont de toute façon pas les moyens.

        • 6 Août 2016 à 17h32

          i-diogene dit

          Bien sûr que non, aucun pays n’ a les moyens d’ éradiquer ce genre d’ attentats.. :

          Malgré la parano des américains ou d’ Israël, ils ne sont jamais à l’ abri..!^^

          Seule, la résolution des problèmes politico-financiers qui oppose le monde arabe et l’ Occident mettra fin à ces attentats..

          … Mais là, on peut toujours rêver: les profits financiers des fauteurs de troubles passeront toujours avant les massacres en AFrique, au MO ou au Maghreb, et aussi toujours avant les attentats en France..!

          Il y en aura donc d’ autres, quoi que l’ on fasse pour la sécurité des français..!

    • 3 Août 2016 à 22h25

      aregundis dit

      Maître Castelnau vous allez plus vite que la musique. Il passera de l’eau sous les ponts, d’ici avril-mai. L’issue du scrutin dépendra – dans une certaine mesure, du président, ou de la présidente, que se donneront les électeurs américains le 8 novembre prochain.

      Votre analyse est lucide, percutante, étonnante de la part d’un homme de votre bord. C’est courageux de dénoncer la perversité de personnages influents qui vous sont plutôt proches, d’un certain point de vue.
      Et puis, in fine, vous changez d’humeur pour en faire la démonstration dans un langage déconcertant (quelque peu complotiste), sans rapport avec l’analyse qui précède. La démocratie représentative ne vous convient pas, Mr de Castelnau. Mais pourquoi rajouter des turpitudes qui ne sont pas dans le dossier, Monsieur l’avocat ? Nous ne sommes à la botte de personne d’autre que de nous-mêmes ! La France est souverainement responsable de ses actes quand bien même tout dirigeant en ce monde ne peut ignorer la situation géopolitique. Le gouvernement n’a besoin d’aucune tutelle pour se fourvoyer dans des impasses. Ces politiciens que nous critiquons sans cesse, nous les avons élus ! Ces intellos qui se complaisent dans l’autodénigrement, ils sortent bien du peuple, non ? Nous formons une collectivité qui ne sera jamais parfaite.
      Et de jargonner : « ceux qui à gauche [qui, donc ?] confondent l’inter-nationalisme des travailleurs avec le trans-nationalisme du Capital ». Ah diantre ! Pour qui est peu familier de la phraséologie d’extrême-gauche cette phrase est totalement hermétique.
      Et puis, enfin, vous êtes au moins aussi bien informé que n’importe qui pour savoir que l’impérialisme belliciste n’est plus, depuis bien longtemps, là où vous obstinez à le situer. Reste que vous nous avez écrit là un très bon billet. Merci.

      • 4 Août 2016 à 12h06

        i-diogene dit

        L’ impérialisme belliciste est très actif au Maghreb, en Afrique et au MO…

        D’ où cette série d’ attentats..!^^

    • 3 Août 2016 à 19h48

      Rico dit

      http://www.fdesouche.com/752863-attentats-de-nice-nadia-daniel-et-ludovic-ont-protege-les-morts-des-pilleurs-de-cadavres#

       « UN GARS A PRIS LA POUPÉE DE LA PETITE FILLE MORTE, JE ME SUIS BATTU… »

      Des gens tournaient autour des cadavres. Ils soulevaient les corps avec les pieds… Ils sont venus comme des mouches… »

       Ça l’a brisé, il peine à trouver les mots pour « cette petite fille qui était morte. Il ne lui restait que sa poupée. Une poupée rose à côté d’elle. Un gars est arrivé et a pris la poupée, je me suis battu pour la reprendre ».

      Daniel s’est « battu plusieurs fois: un type a pris un portable à côté d’un corps. Je lui ai dit: ‘Lâche ça’. Ils sont arrivés à cinq.

      On parit que ces individus ne font pas partis du méchant électorat FN?

      Mais “qu’ils” sont les même qui caillassent nos pompiers ou qui sont adeptes du
      guet-apens contre nos policiers.
       
      Les mêmes individus “normaux” qu’a Brétigny-sur-Orge.

    • 3 Août 2016 à 16h51

      moi dit

      merci juste pur vérité un gouvernement qui se mêle pas de leurs fesse qui tue des innocent qui mes ensemble de la population dans la galère ne ferra pas monté les extrémistes du front national au pouvoir les musulman sont essentiellement des gens normal comme tous le monde avec leurs leurs religion et leurs coutume liberté dans le monde fraternité pour les peuple es égalité pour chaque personne vivant sur cette planète …..

      • 3 Août 2016 à 17h56

        Rico dit

        @moi

        Amen!

        Je comprend bien que ça vous rassure sur ces vilains méchants “extrémistes” du FN qui n’ont jamais commis d’attentats ou assassinés leurs compatriotes contrairement au terrorisme musulman,mais qui aspirent par contre comme tout les gens normaux justement,a la paix en France,qui reste bien leur principale priorité comme celle de toute personne de bonne volonté qui regarde les choses en face.

        Ce que refuse de faire l’UMPS.
         
        Pour les musulmans,normaux ou pas malgré un fort taux de “déséquilibré” dans cette confession politico-religieuse (formule plus que light pour expliquer et amortir la monstruosité de leurs crimes sanguinaires)qui devrait peut être vous interpeller outre mesure pour un homme prêchant la fraternité au lieu de conspuer une grande partie du peuple Français,qui lui vit sa vie en respectant l’autre,mais qui refuse son annexion a votre doctrine religieuse. 

        Et ce sont bien des musulmans qui tuent mes compatriotes,des Français chez eux,mais ça ne semble pas vous émouvoir plus que ça,car l’important pour vous c’est que prospère la haine a l’encontre d’un électorat FN bien réveillé celui-la et clairvoyant afin de l’isoler pour faciliter de noirs desseins.

        Cela vous permet de continuer a nous raconter vos sornettes pendant que certains de vos protégés se préparent au pire contre nous.

        Bientôt vous nous conseillerez de chanter des chorales face aux égorgeurs.

        Si vous êtes musulman et homme de grandes vertus humaine si ce n’est de bonne volonté,prenez vous en aux assassins et non a ceux qui les combattent.

        Soit on résiste,soit on collabore, et dénigrer la résistance,c’est déjà collaborer.
            
         

        • 3 Août 2016 à 20h22

          i-diogene dit

          Le FN est un parti fasciste…

          La France s’ est battue contre le fascisme sous l’ occupation, ce n’ est surtout pas pour l’ emmener au pouvoir maintenant..!^^

        • 3 Août 2016 à 20h34

          durru dit

          Le vrai fasciste, c’est Diogène, qui veut fermer la gueule à plein de gens, pour la simple raison qu’ils ne pensent pas comme lui.

        • 3 Août 2016 à 20h38

          i-diogene dit

          Fasciste, non.. Simplement apolitique et pragmatique:

          - le franquisme,
          - le fascisme,
          - le nazisme…

          C’est bon, on sait où ça mène..!^^

        • 3 Août 2016 à 20h44

          durru dit

          La connerie, par contre, tu ne sais pas encore…

        • 3 Août 2016 à 20h52

          i-diogene dit

          Normal:

          Contrairement à l’ intelligence, la connerie n’ a pas de limite..!^^

      • 3 Août 2016 à 23h06

        GHMD dit

        Je ne sais pas si ce que vous dites est con ou intelligent, parce que c’est illisible. Si chacun invente sa langue, la communication n’est plus possible.

    • 3 Août 2016 à 14h19

      persee dit

      ah oui “un peuple c’est une conscience collective” bigre oui , mais cette conscience, on peut la déconstruire , en fabriquer une autre ,les journalistes savent faire; Patrie: il n’y en a plus , depuis quarante ans , cette idée a été tuée, il n’y a que des tyrans et des esclaves , la marseillaise se beugle dans les stades par des consommateurs bêlants incapables de discerner qui sont leurs ennemis …parce que ben! “- ça leurs prend la tête ” c’est dire le désastre !

    • 3 Août 2016 à 11h10

      temoin40 dit

      Sidération, devant un article si simpliste, avalisant n’importe quelle idées, provenant de tous bords, de tous cotés .Un amalgame et un chapelet d’informations, plus ou moins saugrenues…
      On y retrouve une plaidoirie de bon avocat, certainement pas une réflexion ……
      On y trouve des simplifications à outrance, des réductions politiquement incorrectes sur des paroles ou choix de tels ou tels politiques ou partis politiques…
      Les exemples éclatent à la lecture du texte, et il est inutile, me semble t il , des les énumérer ici!
      On se demande maitre, où vous allez chercher ces “prévisions noires”, ces “prophéties de malheur”, qui semblent hanter vos nuits en habillant votre chambre de cauchemars…..
      Bien qu’ils expriment souvent un désir pour celui qui les fait, vos “rêves passeront”, cher maître, comme le dit la chanson… Qui elle, rapporte des faits qui se sont succédés depuis des lustres….
      Des faits, pas des rêves!