Téléphone a 40 ans! | Causeur

Téléphone a 40 ans!

Et le rock français fut…

Auteur

Sébastien Bataille

Sébastien Bataille
est l'auteur de nombreux ouvrages biographiques, dont Jean-Louis Murat : Coups de tête (Ed. Carpentier, 2015). Ancien collaborateur de Rolling Stone, il a contribué à la rédaction du Nouveau Dictionnaire du Rock (Robert Laffont, 2014) et vient de publier Jean-Louis Murat : coups de tête (Carpentier, 2015).

Publié le 12 novembre 2016 / Culture

Mots-clés : , , , ,

Trois gars, une fille: le combiné magique qui a "créé" le rock français. C'était il y a 40 ans, Téléphone dynamitait la scène française et les bassesses de son temps. 40 ans, l'occasion de se rappeler qu'ils nous manquent.

Le groupe Téléphone, octobre 1984. SIPA. 00116283_000001

Bien sûr, le 12 novembre 1976, quand Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka et Corine Marienneau montent sur scène pour la première fois ensemble, ils ne s’appellent pas encore Téléphone. Un point d’exclamation fait office de signe de ralliement (quarante ans après, c’est un point d’interrogation qui joue ce rôle interloquant). Bien sûr, aujourd’hui, pour des raisons juridiques, la formation ne s’appelle plus Téléphone… il manque la fille (!). Voilà maintenant les Insus  qui apparaissent comme l’incarnation tardive du prophétique « Téléphomme », titre figurant sur le premier album du quatuor rock.

Ces Téléphommes auront réussi à franchir le Rubicon féminin (juste un autre genre) après des années d’atermoiements électriques en guise de reformation impossible. Corine n’étant plus de la partie, à son corps défendant, la ligne Téléphone, blindée juridiquement, ne pouvait être attribuée à nouveau. Et l’argent (trop cher ou pas assez) n’y a rien fait. Téléphone a vécu sa belle vie de 1976 à 1986, avec des compositions signées Aubert, voire Aubertignac (mot-valise éloquent), au départ. Mais les fastueux droits d’auteur générés par le succès commercial ont rapidement changé la donne, provoquant des luttes intestines fratricides. Par le jeu d’injonctions anticapitalistes, de remises à plat à la baguette, de mesures coercitives « démocratiques », le pactole a par la suite été réparti « équitablement » : toutes les chansons seraient créditées du nom des quatre musiciens à la SACEM, accord à effet rétroactif bien entendu, quand on sait que les deux premiers albums de Téléphone comportent les classiques – comprendre lucratifs – Hygiaphone, Métro (c’est trop) et surtout La bombe humaine. Un petit avenant prudent fut ajouté aux clauses combat : sur le plan juridique, l’entité Téléphone, c’est trois gars, une fille.

Les Insus, un « Tribute band »

Bien sûr, ils auraient pu faire comme les Doors survivants et tourner sous le patronyme audacieux The Doors of the 21st Century (avec The Doors écrit 10 fois plus gros). Mais « Téléphone du 21ème siècle », ça ne sonne pas. Les Insus (de secours?), voilà qui a une gueule d’atmosphère.

D’ailleurs, ces Insus sont vraiment un « Tribute band » confondant de réalisme (« Le meilleur groupe tribute à Téléphone, ça reste les Insus », dixit Bertignac) : le chanteur ressemble comme deux gouttes d’eau à Jean-Louis Aubert et en plus il chante comme lui, le guitariste a la même tignasse que Bertignac, il joue comme un dieu pour ne rien enlever à l’effet sosie, ne parlons pas du batteur, c’est le clone parfait de Kolinka !

Mais Téléphone nous manque, malgré tout : sa force de vie créative et régénérée d’album en album, son grain d’authenticité, son ivresse sonore, sa poésie urbaine toujours d’actualité, sa faculté de parler à la jeunesse, de la transporter hors les murs de toute nature, sans démagogie « engagée », sans look, sans autre volonté que de retranscrire la vie au-delà des vivariums institutionnels. « Écoute la chanson française et tu comprends la grande tare de ces gens : c’est qu’ils ne vivent pas ! » clame Téléphone en… 1978. Brassens, Brel, Ferré, Gainsbourg étaient toujours là pourtant. Que devrions-nous dire aujourd’hui, à l’heure de la télé-réalité augmentée, de la vie en société dictée par les algorithmes virtuels et conceptuels ?

Téléphone serait-il passé à travers le maillage du politiquement correct aujourd’hui ? 

Téléphone déclinait à sa façon le braconnage culturel cher à Michel de Certeau pour inventer en toute liberté son quotidien artistique. Le groupe n’hésita pas à brocarder la gouvernance de Mitterrand en 1982 (Ex-Robin des Bois), à dénoncer la novlangue déjà en germe en son temps (T’as qu’ces mots en… 1984), à critiquer l’aliénation de la société par le fric spéculatif (Argent trop cher), à dresser un tableau noir de la condition humaine (Cendrillon, écrite en pensant à Romy Schneider). Bien sûr, l’œuvre offrait bien d’autres réjouissances, optimistes, irradiant d’espoir, exhortant à l’urgence de vivre, à user de son libre-arbitre. Mais Téléphone, humain, trop humain, serait-il passé à travers le maillage du politiquement correct aujourd’hui ? La question se pose, avec ce point d’interrogation qui, finalement, va si bien au groupe, et aux Insus…

Aujourd’hui, samedi 12 novembre, date anniversaire de la naissance, en France, du rock radicalisé, les Insus se produisent au… Zénith de Paris. Est-ce un hasard ? C’est reparti pour l’an 40 !

 

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Novembre 2016 à 12h11

      CYNORRHODON dit

      Ben, ils ont qu’à se rebaptiser Smartphone….

    • 13 Novembre 2016 à 20h46

      Jrafe dit

      Que de bons souvenirs de Téléphone, je soutiens leur retour car ils chantent en français. C’était déjà rare dans les années 80 …

    • 12 Novembre 2016 à 21h49

      Wil dit

      Il y a dix ans,sur un site d’un grand guitariste américain on me demande quels sont les groupes de rock français qui sont bons.
      J’ai répondu qu’il n’y a plus personne.Avant il y avait un groupe qui s’appelait Trust dans les années 80 dont le groupe américain Anthrax avait repris un morceau.
      Depuis,que dalle.
      Bon,on va pas refaire ici le Trafalgar de la musique française et du rock en particulier qui est dû à beaucoup de paramètres dont ce fils de pute de Pascal Nègre patron d’Universal Music(lui je le cite parce que c’est une vraie pourriture.J’aurais honte de faire partie de sa famille.) et qui mériterait un dossier qui remonterait jusqu’aux 70′s.

      • 12 Novembre 2016 à 22h10

        i-diogene dit

        Les bons n’ ont pas connu les bienfaits du show-biz…Ils étaient trop décalés pour passer sur les radios..

        • 12 Novembre 2016 à 22h31

          Wil dit

          la faute à qui?
          Quand le monde écoutait Pink Floyd,les français s’extasiaient sur des blondasses appelées Claude François et Johnny Hallyday(Jean Phil Smet élevé par sa tante et des danseuses en plein Paris.Tu parles d’un rocker rebelle lui aussi…),Pff je passe sur les autres,je suis fatigué.
          Bande de nazes.Tous,français et soi disant rockers.

        • 12 Novembre 2016 à 22h48

          Wil dit

          T’as rasoin idogène,il y a eu de très bon groupes qui n’ont pas eu la chance de percer.
          Mais quand j’ai commencé la musique,c’était déjà comme ça.
          Je vais vous raconté une anecdote que probablement la plus part d’entre vous ne croirez pas.
          Comme j’ai dis j’ai fais mon collège à Trappes et mon lycée dans un semi privée dans le 7ème.
          Un jour avec mes potes fin des années 80 on était plutôt mignons,dans le bar devant le Lycée et un type vient nous parler et il nous dit quelque chose comme :”je vous ai écouté et vous parlez de faire un groupe de musique.”on lui répond qu’en fait on ne fait qu’en parler et il répond c’est pas grave.Je suis le manager des Charts(Calogéro) et vous devriez m’appelez et il nous donne sa carte…Et on l’a pas fait parce qu’on y croyait pas.
          C’était avant la mode les boys band.
          J’ai loupé ma chance ce jour là.Et c’est mort depuis.

        • 13 Novembre 2016 à 1h17

          Lector dit

          Wil dit : “Pff je passe sur les autres,je suis fatigué.”

          Tiens mon grand :

          https://www.youtube.com/watch?v=S0r09tOWoJ4

          et n’oublie pas les Négresses Vertes, les Rita, les Bérus, la Mano voire les Wampas, la Souris déglinguée, les Garçons bouchers, Louise Attaque etc. sans compter ceux qui évidemment chantaient en anglais.

        • 13 Novembre 2016 à 1h28

          Wil dit

          Tiens d’ailleurs,tant que j’y suis,pour ceux qui se souviennent de cette illustre inconnue de plus d’Elodie Bouchez.J’étais dans sa classe en première et je prenais sa distance vis à vis des autres élèves pour de la timidité vu qu’elle avait déjà fait ses films de merde avec Gainsbourg et autres mais pas encore eu son diplôme d’actrice de Cannes…de merde.
          En fait cette meuf était une pute arrogante qui prenait les autres lycéens pour de la merde vu que le jour où elle est passé au Grand Journal de Canal+ quand on lui a posé la question de ses années lycée elle a dit plus ou moins que c’était tous des cons et qu’il n’y avait rien à en dire.

        • 13 Novembre 2016 à 1h33

          Lector dit

          ah oui, elle a disparu de la circulation celle-là…

          tiens, j’avais vu ces gars là aux Foufounes électriques ;)))

          https://www.youtube.com/watch?v=6_D_GOD9LRE

        • 13 Novembre 2016 à 1h39

          Wil dit

          Putain Lector!
          Premièrement,j’ai jamais kiffé le reagea.D’ailleurs j’arrive même pas à l’écrire et des potes m’en ont dégouté.
          Secondement,tu m’emmerdes avec tes groupes de nazes de soi disant rock français.
          Désolé,pour moi,il n’y aura toujours et jusqu’ à au prochain que deux groupes de rocks français d’envergure.Trust et Noir Désir.

        • 13 Novembre 2016 à 1h50

          Lector dit

          ben merde Wil qui te parle de Reggae ?! Dis donc t’as qd même manqué quelques bonnes occases à mon avis. Peu importe, j’aime plus la chanson française que le rock français pour ma part.

          https://www.youtube.com/watch?v=FRxrSeVgnPM

        • 13 Novembre 2016 à 2h02

          Wil dit

          Désolé,Lector,Mano Solo,le reggea,toutes ces conneries,je peux plus.
          Si je te laisse tu vas tous me les faire.Cette guimauve de bobos (selon moi) pour se taper de filles au pair que j’ai supporté pendant des années.J’EN PEUX PLUS!On m’a faitn la totale.
          Je veux du TRust,du métal ou du Brel.DEs trucs couillus quoi merde!hahaha!
          Cherche pas à comprendre le rapport.Il y en a plus à cette heure.
          là ce qui me vient c’est ça et ça n’a rien à voir.
          https://www.youtube.com/watch?v=bnNWUUZ7cEA
          Et j’ai envie de hurler.
          Mais chacun son truc il paraît.

        • 13 Novembre 2016 à 2h12

          Wil dit

          De toutes façons je vais me coucher Lector.
          Je suis fatigué,J’ai dit ce que j’avais à dire et ça suffit pour ce soir.
          je te souhaite une bonne nuit.A+

        • 13 Novembre 2016 à 2h17

          Lector dit

          guimauve de bobos en parlant de Mano Solo ? Tu délires, t’as vu la vie du gars et sa fin ? Effectivement aucun rapport.
          Ah j’avais bien deviné t’étais le genre Motley Crue, White Snake, Motorhead et Black Sabbath pas vrai :)))

          https://www.youtube.com/watch?v=pWB5JZRGl0U

        • 13 Novembre 2016 à 2h18

          Lector dit

          A+ Wil

        • 13 Novembre 2016 à 2h21

          Lector dit

          tiens, pour ton réveil demain :

          https://www.youtube.com/watch?v=v8T-Ngk4rXc

          et ne me dis pas que… enfin bref :))

      • 12 Novembre 2016 à 22h49

        Sancho Pensum dit

        Et ça, c’est du loukoum ?!
        https://www.youtube.com/watch?v=ZP0-WXlN5Ok
        (et ça rime avec Wil…)
        47 ans au compteur !!

        • 12 Novembre 2016 à 23h59

          i-diogene dit

          Yes, l’ ode à Emile..

          C’est inspiré d’ un vieillard qui a existé à l’ époque: Emile Jacquotet.. Il habitait un bled entre Belfort et Montbéliard…

          De la pure poésie en musique..!

    • 12 Novembre 2016 à 20h51

      i-diogene dit

      Les paroles et la musique sont largement plus évolués:

      https://youtu.be/wsGgGSwFjHM

    • 12 Novembre 2016 à 20h48

      i-diogene dit

      Bah, Téléphone, cv’ est la soupe populaire..

      Moi, j’ écoutais plutôt ça, tristement prémonitoire en 1980:

      https://youtu.be/hbdaKpsfZH4

      • 12 Novembre 2016 à 22h34

        kriktus dit

        ce que vous proposez est aussi de la “soupe populaire”. Et personnellement j’aime la “soupe populaire”.celle que vous proposez et celle que vous critiquez. Mon dieu que j’ai pu écoutez les deux téléphone et HFT. Elle est marrante cette manie très fréquente chez les amateurs de rock et aussi chez les ados, les adulescents et ceux qui ne sont jamais sortis de cette adulescence de revendiquer leur musique moins populo que celle du voisin, comme s’il y avait quelque chose de sale, de beauf chez la musique du voisin de palier. j’y vois finalement une volonté de se démarquer de ne pas être comme ces morts anonymes sur le territoire d’Hadès sans visages et sans noms.

        • 13 Novembre 2016 à 0h45

          i-diogene dit

          Boh, Téléphone, ça passait en boucle sur toutes les ondes… Aucune orchestration, c’ est du braillard commun..

          … Aucune comparaison, aussi bien avec la musique que les paroles de Thiéfaine, c’ est pas du tout le même niveau..

        • 13 Novembre 2016 à 1h29

          Lector dit

          meuh non, bon d’accord c’était pas du Thiéfaine mais ça se laissait écouter :

          https://www.youtube.com/watch?v=oI32yq3n5AY

        • 13 Novembre 2016 à 3h13

          i-diogene dit

          Mourf..!

          C’est de la variété, et je n’ ai jamais pu écouter la radio…: aucune créativité…

          Pourtant, certains morceaux et musiciens de variétés sont sortis des sentiers battus… Mais ils sont rares..!

          Exemple, ce morceau:

          https://youtu.be/-G4EQjFUZOc

        • 13 Novembre 2016 à 3h20

          i-diogene dit

          Ou ça: sur le plan musical, c’ était innovant:

          https://youtu.be/tPxajzP-2jQ

        • 13 Novembre 2016 à 13h12

          Lector dit

          c’est sûr que derrière Dutronc il y avait des auteurs/paroliers de qualité. Mais bon reconnaît que Bertignac n’est pas une merde en guitare.

        • 14 Novembre 2016 à 4h13

          i-diogene dit

          Bertignac..? Mourf…: beaucoup d’ accompagnement, très peu de solos, très basiques et très courts.. Un niveau très moyen..!

          Ce qui me saoule, dans ce genre de groupe, c’ est que l’ orchestration est quasiment inexistante: c’ est plat et monotone..

          Faut dire que j’ écoute toujours la musique au casque et que lorsque j’ écoute, je ne fais rien d’ autre..!

          Compare avec l’ orchestration d’ Ange et tu constateras toi-même la différence de relief:

          https://youtu.be/C9u3KWEi7Us

    • 12 Novembre 2016 à 11h52

      Wil dit

      Ca m’a toujours fait rigoler de voir les ados brailler “Argent trop cher” en se prenant pour des rebelles.Téléphone,c’était vraiment le rock gentillet avec juste assez de “rebellitude” dans les paroles pour que n’importe quel ado se prenne pour le Ché dont ils devaient tous ou presque avoir un poster au dessus de leur lit mais pas trop non plus pour ne pas effrayer les parents.
      “Argent trop cher” n’a jamais vraiment couté grand chose.
      A l’époque il y avait dans le rock français des trucs beaucoup plus couillus avec des paroles bien plus intéressantes mais beaucoup trop extrêmes pour les fils et filles à papa qui écoutaient Téléphone.
      https://www.youtube.com/watch?v=IOAyC6PvVmg&list=PL8a8cutYP7frGLugE1KnWBP7xMBeYDXs-

      • 12 Novembre 2016 à 14h27

        Lector dit

        tu parles, dans les “boums” des filles à papa de mes 13/14 piges en banlieue passaient aussi bien Téléphone que Trust sur la platine. On se moquait surtout d’Indochine. A l’époque mon frangin guitariste se faisait virer des Porte-Mentaux puis de chez Bashung à cause “d’Hélène et Corinne”. De mon côté je découvrais Kas Product (un groupe de Nancy). Il n’y avait finalement que des petits snobinards à deux balles qui se déguisaient en corsaires hardos pour hurler antisocial sans perdre leur sang-froid de poseurs et ne pas apprécier certains titres de Téléphone (ou des potes qui découvraient au concert qu’Aubert flirtait avec la gay attitude et ça leur faisait tout drôle apparemment). Ce sont bien ceux-là qui jouaient le plus aux rebelles, comme des Mesrine de bac à sable, le dos collé au mur la plupart du temps, pas foutus de danser sur les Stray Cats par exemple, ils ne savaient que remuer du cabochon et parodier un vague pogo bien gentillet ou bien siffler de la kro en glandant devant les cafés de la mairie pendant que d’autres chevelus, mes potes babos et moi -avec mon iroquoise haha- on se tapait des splifs, expérimentions les buvards de LSD ou que d’autres sniffaient de la colle… en écoutant Sun Ra et Peter Frampton ! Come on let’s do it again !
        Un autre frangin me refilait ses Zappa. A 12 piges à Londres un gars me faisait écouter ces paroles : Money, it’s a gas… :))))))) alors “argent trop cher”… c’était dans la continuité…
        Et ils continuaient à glander dans les pavillons de leur renps les hardos, quand, nous, avec ceux de la Butte Rouge, nous allions à Balard au concert de Nina Hagen. Je me marre.

        • 12 Novembre 2016 à 14h28

          Lector dit

        • 12 Novembre 2016 à 14h35

          Lector dit

          je me souviens d’avoir chopé/shopé un album de ce groupe dans les bacs :

          https://www.youtube.com/watch?v=ymT8PGiqPP8

        • 12 Novembre 2016 à 14h38

          Lector dit

        • 12 Novembre 2016 à 14h42

          Lector dit

          ou, sans doute un peu plus tard, cette reprise des Beatles :

          https://www.youtube.com/watch?v=25weBjXioB0

        • 12 Novembre 2016 à 14h44

          Lector dit

        • 12 Novembre 2016 à 14h50

          Lector dit

          et finalement c’était le Funk qui nous avait amené là :

          https://www.youtube.com/watch?v=LQmc6_w2bTE

        • 12 Novembre 2016 à 15h53

          Wil dit

          Lector dit
          “tu parles, dans les “boums” des filles à papa de mes 13/14 piges en banlieue passaient aussi bien Téléphone que Trust sur la platine.”
          Du Trust dans une “boum”?
          Et ben,les filles à papa de 13/14 ans que tu fréquentais Lector étaient visiblement complètement connes.Mais c’est normal ça va avec l’âge.
          Quant à dire que les hardos étaient des petits bourges parce qu’ils n’étaient :”…pas foutus de danser sur les Stray Cats…”,Ah,effectivement,c’est pas du tout snobe de dire une connerie pareille.
          Personnellement,je n’ai jamais dansé sur le Stray Cats et je peux t’assurer que ça ne fait pas de moi un bourgeois.n’importe quoi!
          Et en plus,rajouter que les babos eux n’étaient pas de bourges,alors là c’est la pompon!
          Prends pas ton cas pour une généralité Lector.
          C’est sûr,les babos ne sont pas du tout les héritiers des hippies fils de bourges américains de Berkeley et compagnie.hahahah!
          Bon,on va encore s’engueuler Lector mais c’est pas grave ça ne fera qu’une fois de plus mais franchement soit sérieux.
          Les hardos étaient les petits bourges parce qu’ils buvaient de la KRO et les babos les vrais rebelles parce qu’ils se défonçaient la tronche à la beuh,au LSD ou à la colle?!hahaha!Elle bien bonne celle là je la ressortirai.
          Déjà rien qu’à voir la différence de prix entre de la kro et de la came,on voit de suite qui sont les bourges et les vrais pauvres.
          Ensuite,C’est sûr que pour se bastonner contre les flics,la fumette,le LSD et la colle c’est tellement plus efficace.hahaha!
          Sacré Lector va!

        • 12 Novembre 2016 à 16h16

          Lector dit

          haha mais de quoi tu parles mon pauvre vieux ?! Pauvre hypocrite va, tu suçais des chupa chups et tu veux nous faire croire que tu te battais contre les flics ? Haha trop drôle.
          Ben oui mon gars une surpat’ ou une boum c’est comme ça que ça s’appelait à 13 piges, à moins que tu ne fréquentes les rallyes ^^
          Des bourges ? qui le dit ? Pas moi, mais c’étaient bien des pseudo rebelles (rebelles d’ailleurs on en n’était pas à ce genre de considérations stupides) des pseudo rebelles, des poseurs qui habitaient en pavillon et pas en cité. Pas le genre à connaître les gouttières dans les cabines téléphoniques, plutôt le genre argent de poche et qui se la pètent hardos pour se donner un genre. La colle et les shout te font rire ? Ben dis donc elle était comment ta banlieue ?! Je serais curieux de savoir… pfffouarf, c’est toi qui pètes plus haut que ton cul alors ton cas ne fait certainement pas généralité… et puis où tu vas chercher des conneries pareilles ?! sacré rigolo.
          Eh oui, ça m’arrivait de fréquenté des filles à papa en bas dim, parce qu’elles aimaient bien ramener un punk chez elle pour faire chier leur parents. Allez va jouer aux billes avec tes crottes de nez ! :))))))))))))))

        • 12 Novembre 2016 à 16h18

          alain delon dit

          La génération Derrick

        • 12 Novembre 2016 à 16h21

          Lector dit

          tiens pendant que j’y pense, mon voisin parigot, un enfant de la balle lui, fumait encore des splifs à son entraînement de football américain ! Eh oui mon gars, t’as une drôle d’image des fumeurs toi. Sacré fumiste va, retourne donc à ta boutanche, tu compteras tes croutes aux sorties des boites, le nez dans le caniveau après avoir pris un videur pour un flic… comique !

        • 12 Novembre 2016 à 16h22

          Lector dit

          Derrick ? Pfouarf ça n’existait pas encore.

        • 12 Novembre 2016 à 16h24

          Lector dit

          pov’ mickeys ! Ah non en fait on disait plutôt des bozos ! :)))))))

        • 12 Novembre 2016 à 16h27

          alain delon dit

          ça a baroudé dur, la chetron sauvage, c’était bien bath tout ça…

        • 12 Novembre 2016 à 16h34

          Lector dit

          ouep “chetron sauvage” je me souviens mais “bath” c’était plutôt les anciens, mon padré parlait encore comme ça.
          Barouder ? Bof, qqs arnaques par contre en plus de la resquille. Faux, usage de faux en bande organisée ou association de malfaiteur comme dit la justice mais nous à la différence des rapeux et leur cv de merde en zonzon (comme y disent), nous on n’avait pas du tout l’intention de se faire pincer, casier vierge :))))

        • 12 Novembre 2016 à 16h37

          Lector dit

          à la Butte j’avais un pote qui dealait au kil, pour payer le loyer de ses parents suite à l’accident du travail de son patouz en usine, parce que les ménages de sa reum ramenaient pas assez… et dans le genre il avait bien compris qu’il ne fallait pas la ramener avec des blousons cloutés pour passer à travers les mailles du filet^^

        • 12 Novembre 2016 à 16h40

          Lector dit

          AD vous avez connu les coups d’allume-gaz dans les baise-fric pour les parties gratos de space invaders ? J’avais ramené un “briquet électronique” de Piccadilly …

        • 12 Novembre 2016 à 16h41

          Lector dit

          et les pièces de 2 pence à la place des pièces de 10… hahaha toute une époque !

        • 12 Novembre 2016 à 16h42

          alain delon dit

          Ouais, la justice, impossible de violer cette femme pleine de vice.
          Si ça se trouve, on s’est croisés aux Bains Douches à un concert de Bernard Lavilliers

        • 12 Novembre 2016 à 16h47

          Lector dit

          ou au Gibus, j’avais pas mes entrées aux Bains… enfin j’aurais pu, du temps de l’ancien patron qui m’avait finalement filer sa carte un soir des grands ducs où je m’étais accroché avec le videur deux fois plus large que mézigue.

        • 12 Novembre 2016 à 16h51

          Lector dit

          les fistons des classes moyennes fréquentaient encore ceux des prolos et les frenchies les reubeux sans qu’il soit question de racisme de classe ou ethnique, les temps ont bien changé depuis…

        • 12 Novembre 2016 à 16h53

          alain delon dit

          Le Gibus bien sûr! Le rencart de tous les perfectos de Paname! La génération dorée… C’était pas Dédé le videur à l’époque?

        • 12 Novembre 2016 à 16h56

          Lector dit

          ch’sais plus ! Dédé ça me rappellerait plutôt vaguement la Java…

        • 12 Novembre 2016 à 16h58

          Lector dit

          tiens une autre expression qui me revient : car si je ne me rappelle pas c’est qu’on était souvent “complètement d’équerre” ;)

        • 12 Novembre 2016 à 17h00

          alain delon dit

          A l’époque je sillonnais le coin de la Place D’It’ en Renault 12 et les gonzesses se ramassaient à la pelle.

        • 12 Novembre 2016 à 17h02

          alain delon dit

          Non, t’as raison c’était pas Dédé, je débloque à plein tube. Y’avait Jean-Mimi et Patrick (à l’époque dont on parle il sortait de cabane je crois)

        • 12 Novembre 2016 à 17h04

          Wil dit

          Oh la la Lector,t’as replongé dans la came toi.Ca se voit.
          C’est pour ça que t’es revenu sur Causeur d’ailleurs j’imagine.
          Et puis quand il est comme ça et qu’il se lance il s’arrête plus.bla,bla,bla…Tout ça pour ne rien dire.
          Allez Lector,bonne défonce.

        • 12 Novembre 2016 à 17h05

          Lector dit

          ouais Place D’It’ ah ben milord se baladait en caisse, pardon ! :) Vrai que les meufs n’étaient pas farouches ! :D ‘tain de chtouille parfois faut dire…
          La butte au cailles, Oberkampf, le Cithéa, le muscadet à 2,50 et le billard à 5.

        • 12 Novembre 2016 à 17h07

          Lector dit

          Nan Wil chuis rangé des bagnoles. Mais oui j’ai la racontouse qui m’étrangle la pipe :))))))

        • 12 Novembre 2016 à 17h09

          alain delon dit

          Le billard, ouais… Moi j’étais plutôt flip! Ce que j’ai pu m’en taper des extra-balls! Je vois que ton poteau Wi tape l’incruste, dis-lui juste “laisse béton” ! (probablement il va flipper dur ;)

        • 12 Novembre 2016 à 17h10

          Lector dit

          Jean-Mimi ça le fait plus effectivement.

        • 12 Novembre 2016 à 17h12

          Lector dit

          rhaaa le flip ! m’fallait au moins un beuz pour “dieuter” :D ch’te raconte pas les fourchettes d’enfer !

        • 12 Novembre 2016 à 17h15

          steed59 dit

          punaise la conversation j’ai l’impression de lire un sketch de franck dubosc

        • 12 Novembre 2016 à 17h17

          alain delon dit

          Ah merde, c’tait le bon temps! T’as du en faire tilter des flip et des gonzesses dans les rades :)

        • 12 Novembre 2016 à 17h17

          Lector dit

          alors qu’en vrai on touchait pas not’ bille à l’américain, par contre je me souviens vaguement dans le nord de paname d’un vieux papy qui nous avait dégrossi au français… mais bon un jeu avec des queues et des boules nécessite des trous, comme ça qu’on parlait mal ^^

          Ah je me souviens d’une très bonne réplique d’un pote à un contrôleur du trom’ qui nous demandait pourquoi on faisait les filtres avec des tickets, il lui avait répondu : “parce que nous avec un ticket on fait deux voyages !” ptdr !

        • 12 Novembre 2016 à 17h22

          Lector dit

          Steed, plutôt Jean-Yves Lafesse non ? Quoi ?! T’as jamais tapé ta queue sur le téléphone ?! :D

          AD, ça dépend j’avais aussi ma régulière, auquel cas, finalement, j’étais plutôt fidèle^^

          moi je roulais en spad ou en paves…

        • 12 Novembre 2016 à 17h25

          Lector dit

          mais bon on en a torpillé des nénettes^^ , classe mannequin parfois même, on était comme ça :))))))

        • 12 Novembre 2016 à 17h26

          steed59 dit

          dubosc son truc c’était plutôt le disco

        • 12 Novembre 2016 à 17h29

          Wil dit

          Lector dit
          “Nan Wil chuis rangé des bagnoles. Mais oui j’ai la racontouse qui m’étrangle la pipe :))))))”
          ben c’est encore plus grave alors si t’es clean.Peut être que t’aurais jamais du t’arrêter comme le Floyd qui faisait de la meilleur musique quand ils se droguaient tous.
          Parce que là t’as vraiment l’air d’un vieux con qui énumère des anecdotes dont tout le monde se fout mais qui lui donnent l’illusion d’avoir vécu des trucs importants et d’avoir eu une vie bien remplie alors que comme 99.9% de l’humanité passée,présente et future,le fait qu’il ait vécu mais surtout ce qu’il a vécu n’aura eu au fond aucune importance à l’échelle de l’humanité et ce peu importe la durée de son existence.Donc je ne parle même pas à l’échelle de l’univers.

        • 12 Novembre 2016 à 17h30

          alain delon dit

          Ah ah John Steed, sacré ringard! Laisse les anciens parler et instruis-toi. Les demi-sels ne nous la font pas ;)

        • 12 Novembre 2016 à 17h31

          Lector dit

          bah voui Steed mais du temps de Grease j’étais encore trop minot… pas génération gomina plutôt sucre dans les tifs pour faire tenir l’iroquoise, ptêtre pour ça que je perds mes tifs aujourd’hui :))))))

        • 12 Novembre 2016 à 17h33

          alain delon dit

          @ Lector

          Des classes mannequins tu dis, respect le mec! Tu te rappelles leur blazes par hasard?

        • 12 Novembre 2016 à 17h35

          Lector dit

          Wil t’es un vrai philozof toi ! Un retour d’acide ? t’es resté collé ? Désolé que tu sois à la ramasse mon vieux… intramolécularise-toi !

        • 15 Novembre 2016 à 17h05

          i-diogene dit

          Ouah, du calme, les p’tits jeunes: peace & love..!

          Moi, je suis de la génération juste avant..!^^

      • 12 Novembre 2016 à 17h39

        Lector dit

        AD, bah tiens merdalors même pas ! oO rhaaa il y en a bien une qui l’a été pour de vrai mais con comme un manche la meuf, une vraie planche au plumard en plus ! Par contre ma régulière était le sosie d’une cover-girl de… rhooo flûte alors c’était quoi c’te marque déjà… un truc conu à l’époque, pas nafnaf, un truc asiat’ je crois… ‘tain de trou de mémoire… kookaï nom d’une pipe !

        • 12 Novembre 2016 à 17h45

          Lector dit

          oups c t en réponse au 17h33 d’AD
          par contre, des noms que je me souviens, c’est-à-dire des relations qui ont duré plus d’une nuit et plus d’une semaine, grâce au net j’ai pu voir qu’il y en a qui ont très bien vieilli… faudrait que je reprenne contact pour qu’on se rappelle notre belle époque…

        • 12 Novembre 2016 à 17h47

          Lector dit

          “connu” etc. etc. :))))))

        • 12 Novembre 2016 à 17h48

          alain delon dit

          Ben ouais, tu devrais faire ça! Moi j’ose pas, trop peur qu’elles ressemblent aujourd’hui à Jackie Sardou ;)

        • 12 Novembre 2016 à 17h50

          alain delon dit

          Allez salut les poteaux et à la revoyure !

        • 12 Novembre 2016 à 17h56

          Lector dit

          ciao AD. Jackie S. :D :))))
          y en a une avec de sacrés obus sur copsd’avant elle crèche à San Diego, ça fait loin…

          une dernière pour la route :

          https://www.youtube.com/watch?v=5RAQXg0IdfI

      • 12 Novembre 2016 à 20h26

        Wil dit

        Lector dit
        “Wil t’es un vrai philozof toi ! Un retour d’acide ? t’es resté collé ? Désolé que tu sois à la ramasse mon vieux… intramolécularise-toi !”
        C’est tout ce que t’as en magasin ce soir Lector?
        C’est pauvre.Et c’est un euphémisme.
        Tu vois t’aurais dû continuer à te camer t’étais plus drôle.Toutes tes anecdotes à la con dont tout le monde se fout,donc ta vie dont tout le monde se fout et donc tout ce que tu as lu et appris,surement dix fois plus de bouquins que j’en lirai jamais dans ma vie ne t’amènent qu’à me répondre :”Wil t’es un vrai philozof toi ! Un retour d’acide ?” bla,bla,bla.du vent quoi.Comme d’hab.
        Je t’aime bien Lector pour notre amour commun pour la musique mais tu sais que si tu me cherches tu vas te faire déchirer encore une fois malgré toute ta culture et ta soi disant expérience de la banlieue.
        T’as pas ce qui faut toi non plus.Je sais c’est injuste mais c’est comme ça.

        • 12 Novembre 2016 à 20h30

          Wil dit

          T’inquiètes,je paye le prix.Tu peux pas savoir à quel point.

        • 12 Novembre 2016 à 20h32

          Lector dit

          pauv’ débile au lieu de recycler mes vannes paies-toi une vie et arrête donc de péter plus haut que ton derche, l’autosuggestion ça va 5 mns ! Tu te prends pour qui ? Lâche-moi ! Tu crois que tu mérites un commentaire plus long ?! Pauvre con j’ai d’autres soucis que ta petite personne. Est-ce que tu peux le comprendre ça ?! Crétin d’internaute !

        • 12 Novembre 2016 à 20h41

          GigiLamourauzoo dit

          Hé,les Fonzies des bacs à sable! J’vais prévenir vos mamans.

        • 12 Novembre 2016 à 20h41

          Wil dit

          Et ben pour quelqu’un qui ne le mérite tu en passes du temps à me répondre.
          Je poste à 20hr26,le suite 20hr30 et tu réponds à 32?
          Et tu viens me dire”pauv’ débile au lieu de recycler mes vannes paies-toi une vie”,”Pauvre con j’ai d’autres soucis que ta petite personne.”
          Et ben qu’est ce que ça serait si t’avais des soucis à t’occuper…
          Mais si t’as des soucis à t’occuper,tu fais quoi là tout de suite et depuis des heures sur Causeur à part assouvir ton besoin égocentrique d’avoir l’air cultivé et intelligent.L’un n’allant pas forcément avec l’autre?

        • 12 Novembre 2016 à 20h49

          Lector dit

          ma mère est morte il y a juste qqs semaines connard ! Va fait l’amour au zoo !

          Wil, j’ai que ça à foutre en attendant un pote pour aller dîner ; et c’est par solidarité que je te réponds, tu voudrais pas que je te laisse seul hein ?
          Et toi, à part nous raconter que tu attends la réponse de Guaino et de je ne sais qui d’autres entre deux bouffés alcoolisées ? C’est quoi ton plan ? Pffff allez décroche gars ! C’est bon, trouve-toi quelqu’un d’autre pour passer tes nerfs de Narcisse beurré comme un coing.

        • 12 Novembre 2016 à 20h59

          GigiLamourauzoo dit

          Alors,j’en parlerai à ton papa :)

        • 12 Novembre 2016 à 21h01

          Wil dit

          Lector dit
          “ma mère est morte il y a juste qqs semaines connard ! Va fait l’amour au zoo !”
          Bon je passe sur le zoo.
          Désolé pour toi Lector.
          Hmmm,j’imagine que ta maman serait fière de toi en lisant ta prose.
          Mais je ne te jette pas la pierre,Pierre(Père noel est une ordure pour les incultes),moi même quand j’ai trouvé mon père mort dans la pièce a coté où j’avais passé toute la journée il m’a pris plus tard l’idée saugrenue un après midi de biture de poursuivre mes voisins avec un sabre de Kung Fu et j’ai fini ar passer la nuit chez les flics.
          Donc,chacun fait son deuil comme il peut.
          Et selon les gens,ça peut durer très longtemps.

        • 12 Novembre 2016 à 21h02

          Lector dit

          pas de bol il est décédé l’an dernier, t’as qu’à demander un oncle… mais bon ton petit jeu des sept familles… allez range tes cartes bouffon.

        • 12 Novembre 2016 à 21h07

          Wil dit

          Ok,allez.Bon courage Lector.

        • 12 Novembre 2016 à 21h09

          GigiLamourauzoo dit

          Dans la famille sale gosse,j’demande lector
          ps:ils ont des sabres au kung fu?

        • 12 Novembre 2016 à 21h10

          Lector dit

          Ben Wil t’as lu le pseudo de l’autre gars ? GigiLamourauzoo, tu piges ? Faut suivre.
          Bon, je te remercie (pour le “désolé” pas pour le reste) et puis t’as tout compris, on avait un contentieux pas vrai ? Alors tu vois, tes diatribes m’ont permis de ne pas sombrer dans le désespoir. C’est con pas vrai ? Ben c’est comme ça, on fait comme on peut.

        • 12 Novembre 2016 à 21h12

          Lector dit

          merci Wil, je te souhaite le meilleur va, allez, sans rancune gars.

        • 12 Novembre 2016 à 21h18

          GigiLamourauzoo dit

          Eh ben,voilà! Ils sont réconciliés!
          Comme quoi,j’porte bien mon pseudo ;)

        • 12 Novembre 2016 à 21h22

          Lector dit

          :)) on va l’dire comme ça Gigi, bye.

        • 12 Novembre 2016 à 21h25

          GigiLamourauzoo dit

          Bon diner (et bonne cuite a Wil)

        • 12 Novembre 2016 à 22h09

          Wil dit

          T’inquiète Lector.Internet n’est pas la vie réelle.Et ce que j’aime chez toi reste la même.La Musique,toujours.Donc je n’en veux à personne longtemps de m’attaquer sur Causeur tant que ça reste selon mes critères “recevable”.
          Quand c’est injustifié,c’est très simple.Je ne ne plein pas auprès de Causeur,je massacre,point barre.
          Ca parait prétentieux bien sûr,mais j’attends encore celui qui me mettra à l’amende.

        • 13 Novembre 2016 à 1h40

          Lector dit

          oh mais j’m'inquiète pas. Dis donc c’est toi qui me cherchais des mohocs sur le crâne parce que j’étais pas d’accord avec Zemmour. T’en tenais une sévère ce soir là non ? Ouais je crois bien.

          https://www.youtube.com/watch?v=gljv7NNgQD0

      • 12 Novembre 2016 à 23h35

        kriktus dit

        c’est marrant de lire vos échanges pour savoir ce qui était bourges “destroy” ou non. j’ai eu la chance dans ma jeunesse de côtoyer toute sorte de milieux j’ai fait 3 ou 4 rallyes où les parents se trouvaient dans une pièce isolée, des boums chez la classe moyenne bien gentille ils écoutaient brian Ferry, France Gall, des boums dans le milieu ouvrier où la musique allait de Johnny au Ramones chaque milieu flirtait avec les interdits et pouvait aller vers le trash que ce soit au niveau sexe et drogue. Avec la distance nous étions tous des bourgeois déjà engoncés dans le confort facile. Tout le monde n’avait pas les mêmes moyens-j’étais toujours le plus pauvre- mais la vie était facile nous pouvions nous vautrer dans le canapé usé ou non de nos parents. la différence était juste dans la posture, l’attitude, une certaine gestuelle comportementale et verbale.
        Le plus trash finalement c’était les baloches. En campagne. L’alcool régnait en maitre même si les drogues illégales étaient présentes. Fallait suivre la cadence, y avait intérêt à suivre le rythme kro quart de ri, vin rouge, vin blanc vodka fallait être murgé! Comme dans le milieu ouvrier, le style de musique faisait des grands écarts. Le pogo c’était à coups de poings et de satons, les filles trop souvent étaient alignées contre le mur, attendant le soudard en rut.Combien de fois ai-je vu ces filles résister physiquement à l’assaut d’un soudard pendant 2 ou 3 slows et finir amoureuse transie à la fin de la série. c’était là aussi ou des jeunes adultes de 18 à 25 ans saoulaient des filles de 15 ans pour les amener ensuite dans leurs voitures. parfois une fille passait d’un mec à l’autre toute la soirée la séduction durait 2 minutes et direction la voiture. Une petite bousculade pouvait finir en batailles rangées. C’était le milieu social le plus violent le plus brut de pomme. Attention! ce n’était pas des bandits ni des snobinards qui voulait se la péter! des gens normaux quoi des gens vrais.

        • 13 Novembre 2016 à 2h39

          Lector dit

          Salut Kriktus ! Joli croquis que vous faites là :D Ouiiii c’était bien ça le mielleux Brian Ferry, je l’avais oublié le gars !

          Et de l’autre bord Alice Cooper, Kiss etc. et les rangées de filles contre le mur. Ces soirées là, ça me saoulait plutôt.

          https://www.youtube.com/watch?v=gEPmA3USJdI

    • 12 Novembre 2016 à 11h46

      expz dit

      Il me semble qu’à l’époque le vrai problème c’était la mainmise de Claude François&co sur le showbiz avec ses plans marketing,il était pratiquement impossible à des formations “Rocks” d’émerger avant Téléphone (comme “Ange”). Aujourd’hui c’est différent avec l’essor du net (avec ses inconvénients aussi),des artistes émergent sans passer par le couperet/maquette obligatoire fonction du choix “stratégique” des maisons de disque.

    • 12 Novembre 2016 à 10h29

      Augustin Labiche dit

      Les Britanniques ont les Rolling Stones et le Brexit, nous avons Téléphone et Martin Schulz, c’est comme ça…

      • 12 Novembre 2016 à 11h03

        expz dit

        Mais les Rolling Stones c’est de l’”horrible culture mondialiste”!

        • 12 Novembre 2016 à 11h17

          Augustin Labiche dit

          Oui, c’est vrai, j’ai beaucoup aimé leur dernier concert à Riyad ! 

        • 12 Novembre 2016 à 11h38

          expz dit

          Excellente réponse…

    • 12 Novembre 2016 à 10h21

      steed59 dit

      Vous préfériez peut-être Capdevielle ou starshooter ? faut savoir se contenter de ce qu’on a

    • 12 Novembre 2016 à 9h44

      expz dit

      Les thèmes étaient éculés depuis la nuit des temps.La combinaison guitare/basse/batterie usée jusqu’à la corde.A l’époque,des groupes Français comme Magma (qui ne commençait à jouer qu’au couché du soleil…)tentaient d’innover.Les visionnaires,à l’époque c’était plutôt:luihttps://www.youtube.com/watch?v=ARXKvVeVtXg
      Téléphone jouait en 4eme division…

      • 12 Novembre 2016 à 10h22

        alain delon dit

        Mmm, Pink Floyd comme groupe de variété française? Et rien sur Jean-Pierre François ou Plastic Bertrand?

        • 12 Novembre 2016 à 10h56

          expz dit

          Magma non plus.Mais si on cherche vraiment,le Floyd fut reconnu d’abord en France,début 70.Et Bardot ne fut pas insensible à Gilmour en 67…

        • 12 Novembre 2016 à 11h04

          expz dit

          Mais il me semble qu’Alain Delon était au courant…

        • 12 Novembre 2016 à 15h54

          alain delon dit

          Ah ah, à cette époque j’étais dans ma période samouraï et préférais la compagnie de mon canari à celle de Brigitte

    • 12 Novembre 2016 à 9h36

      Habemousse dit

      Jean-Louis Aubert, le chanteur agréé SNCF ?
       « Puisqu’on a pris le temps
       On tiendra la distance
       Puisqu’il y a des trains
       Cachés derrières nos trains
       Ce monde derrière le monde
       Peut-être existe-t-il
       Immobile «

       « La vie s’écoule entre nos mains
       La joie la peine notre chemin
       Traverser la vie sans billet de train
       Traverser la vie sans billet de train »

       C’est beau comme un trajet Chatellerault-Montparnasse, en moins rapide mais en plus profond.

        Qu’ils se remettent en ménage et prennent un nouveau nom, les « S aiment S », par exemple. 

    • 12 Novembre 2016 à 9h10

      clark gable dit

      De la variété franchouillarde bas de gamme de surcroit , et faut voir le JL Aubert obligé désormais de se déguiser grotesquement aux concerts des enfoirés pour continuer a exister dans ce milieu , idem pour Bertignac qui lui a choisit de briller dans un télé crochet made in TF1
      Bon anniversaire a eux effectivement

    • 12 Novembre 2016 à 6h59

      L'Ours dit

      Si ça plaisait à ceux de ma génération d’entendre un type qui chantait faux, même dans les enregistrements, que voulez-vous que je vous dise…

      • 12 Novembre 2016 à 8h30

        dongig2001 dit

        Un pauvre clone (clown) de Mick Jagger

        • 12 Novembre 2016 à 8h38

          Des Bois dit

          Déjà à l’époque vous étiez vieux?

        • 12 Novembre 2016 à 10h33

          steed59 dit

          et après 86 il s’est pris pour Prince

      • 12 Novembre 2016 à 9h00

        Villaterne dit

        Bah l’Ours, certains réussissent dans le cinéma sans savoir jouer la comédie, d’autres vendent leurs livres sans savoir écrire.
        C’est le progrès !