Sainte Taubira, pleurez pour elle! | Causeur

Sainte Taubira, pleurez pour elle!

Martyre sur l’autel de Macron

Auteur

Benoît Rayski

Benoît Rayski
Journaliste et essayiste

Publié le 28 février 2017 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Christiane Taubira, février 2017. SIPA. AP22010721_000006

Pour certains, la vie est un long fleuve tranquille. Pour d’autres – et Christiane Taubira en témoigne avec l’éloquence emphatique qui est sa marque – c’est une vallée de larmes. Pleure, ô mon pays bien-aimé… Pleurez, martyrs de la vérité… Et vous tous qui avez le cœur sec, écoutez la triste complainte de la pauvre Taubira.

Elle a certainement souffert en Guyane des abominations de la colonisation française. Elle a certainement vécu dans sa chair émue les horreurs que nous avons infligées à l’Afrique noire. Mais depuis un certain temps, elle fait preuve d’une louable retenue sur ces douloureuses questions. C’est d’elle-même, de sa souffrance personnelle qu’elle a voulu parler en s’affranchissant de sa timidité et de sa modestie naturelles.

Chez l’ancienne garde des Sceaux, tout sonne faux

Elle était interviewée dans Le Monde où on l’interrogeait sur les propos d’Emmanuel Macron, selon lesquels, lors du débat sur le mariage pour tous, les opposants à cette loi avaient été « humiliés ». Et là, la lionne blessée a rugi. Son cri de colère mérite d’être cité en entier tant il atteint les cimes de la perfection lyrique :

« Qui a été humilié ? Celle qu’on traitait de guenon tous les matins ? Celle qui recevait des menaces de mort ? Celle sur qui on lançait des œufs ? A l’inverse, qu’on trouve un quart de virgule où j’aurais tenu un propos humiliant. Ce n’est pas faute d’en avoir entendu et d’avoir quatre enfants qui, en se levant le matin, les entendaient.

Mais je ne compte pas, je fais rempart parce que, derrière moi, il y a des gens. Les agressions physiques homophobes, c’est la Manif pour tous qui les a supportées ? Les insultes homophobes, la disqualification de toute famille en dehors de celle avec un papa, une maman, un petit garçon et une petite fille… Ces gamins qui ont entendu qu’on les traitait d’“enfants Playmobil”. Elle était dans quel camp, l’humiliation ? »

On aimerait faire crédit à Christiane Taubira et lui accorder, le temps d’un article, une présomption de sincérité. Mais on ne peut tant l’outrance est grande, renforcée de surcroît par une grandiloquence dégoulinante. « Guenon » tous les matins ? Une – oui, seulement une – imbécile frontiste l’a caricaturée en singe. Et c’est déjà trop. On lui a lancé des œufs ? Oui, deux ou trois crétins racistes, et tout crétin raciste doit être dénoncé pour ce qu’il est. Des agressions physiques homophobes ? Oui, mais elles sont le fait – et Christiane Taubira ne peut l’ignorer – des jeunes de banlieue qu’elle aime tant.

Chez l’ancienne garde des Sceaux, tout sonne faux. Elle fait sonner les cloches du désespoir et on entend un bruit de mensonge. Elle affecte de pleurer et on a aussitôt le sentiment qu’elle ricane en douce. Elle s’adresse à notre cœur et on ne peut s’empêcher de penser qu’elle nous prend pour des cons. Christiane Taubira n’est pas candidate à la présidence de la République. C’est dommage : on aurait su pour qui ne pas voter !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 5 Mars 2017 à 12h30

      munstead dit

      La vidéo montre Taubira sous son aspect le plus insupportable: emphase, surjeu, éclairs menaçants dans le regard, voix de plus en plus forte, arguments faibles. Pas un instant elle ne tente d’essayer de comprendre ce que MAcron a voulu dire. Ce n’est pas son problème. Elle en campagne électorale permanente, son dictionnaire de citations sous le bras.  Elle a mené une longue bataille pour le mariage pour tous de la manière la plus maladroite et a été surprise par les réactions.
      Pourrai-on expliquer le commentaire de M. Siccard? je ne vois pas en quoi cet histrionisme est une pierre dans le jardin d’EM. Et Salamé boit la bonne, la belle parole, bien ^sur… 

    • 5 Mars 2017 à 9h07

      clovispremier dit

      On mélange (sciemment) tout. Fillon ne s’en prend pas à la Justice, mais seulement à certains juges qui n’existent que par la grâce de Hollande, avec la création d’un parquet national financier, dont quasiment tous les membres appartiennent au syndicat de la magistrature.
      Pour l’instant, les enquêtes ne semblent faites qu’à charge, et où est passée la présomption d’innocence et le secret des enquêtes ?

    • 4 Mars 2017 à 15h48

      castor27 dit

      Son fils sort quand de tôle ?

    • 4 Mars 2017 à 11h25

      Pol&Mic dit

      les rats ont quitté le navire, avant toutes choses…..

    • 3 Mars 2017 à 9h40

      Amaury-Grandgil dit

      Psst ! L’auteur !
      Taubira est une fine politique, voilà pourquoi …

      Ce qui m’amuse en ce moment ce sont tous ces fillonistes qui lui reprochaient d’encourager une justice laxiste et qui maintenant trouve cette justice trop sévère

      • 3 Mars 2017 à 14h37

        Ganzo dit

        Personne ne la trouve “sévère” mais bien manipulée politiquement par un parquet d’execption créé par Taubira !
        Vous saisissez la différence ?

    • 2 Mars 2017 à 23h04

      Livio del Quenale dit

      J’allais écrire qq chose sur son passé d’imposture, de menteuse, hypocrite, raciste, d’escroc hostile, opportuniste, jalouse, méchante, maléfique, nocive, perverse, mystificatrice, manipulatrice, illusionniste, (je cite des poésies, ça fait cultivée pour les gogos intellos bobos conformistes )
      mais ça n’en vaut pas la peine.

      je préfère l’ignorer en posant mon “offrande bienveillante” devant sa porte.

    • 2 Mars 2017 à 19h23

      AGF dit

      Comment y dirait Bedos : “La s…pe”. Mais voilà , d’une part il est gâteux ,d’autre il est de gauche.
      Au fait en voilà un qui sait choisir ses juges. peu de chance pour qu’il apparaisse sur le “Mur des Cons”.

      • 2 Mars 2017 à 19h36

        steed59 dit

        attention pour le mot en 6 lettres que tu viens de citer tu risques le bagne de cayenne

    • 2 Mars 2017 à 19h17

      AGF dit

      Hannibal-lecteur dit

      Taubira n’a pas l’intelligence de Luis Armstrong, qui de retour d’un voyage en Afrique avait remarqué : “bien content que grand-papa ait pris le bateau”.
      Ah si NVB (plus connue sous le nom de Bécassine)pouvait en dire autant…Je pense qu’elle aurait à cœur, malgré les collabos de terra nova qui lui servent de mentors, de s’occuper de hausser l’enseignement au niveau où il était avant sa naissance . Mais voilà les sociaux-traîtres aiment les malchances pour la France.

    • 2 Mars 2017 à 15h48

      MGB dit

      Si si ! Il faut la laisser parler. C’est un pur régal. Plus elle parle, moins elle sert sa cause.

    • 2 Mars 2017 à 11h57

      Ganzo dit

      Taubira est l’incarnation, un leader de la vision du monde racialiste dont le credo est la haine du blanc.

      • 2 Mars 2017 à 19h20

        AGF dit

        Elle l’écrit en toutes lettres dans la préface du Code Noir.Et malgré cela la Hollandie lui lèche le…les pieds.

    • 2 Mars 2017 à 10h13

      Hannibal-lecteur dit

      Taubira n’a pas l’intelligence de Luis Armstrong, qui de retour d’un voyage en Afrique avait remarqué : “bien content que grand-papa ait pris le bateau” …
       

      • 2 Mars 2017 à 10h14

        Hannibal-lecteur dit

        …l’intelligence …ou l’honnêteté? 

        • 2 Mars 2017 à 15h44

          MGB dit

          Les deux ! Le propos d’ARMSTRONG est génial. Un peu cynique, mais si réaliste.

    • 1 Mars 2017 à 17h24

      Robinson dit

      Vue la haute idée qu’elle a d’elle-même, il n’est pas étonnant qu’elle se permette de mépriser ses concitoyens métropolitains et même guyanais.
      D’avance pardon si je me trompe (d’ailleurs il n’y a qu’à me censurer) mais j’ai l’impression que Mme Taubira se veut un peu comme une princesse vaudou, au-delà de la raison, qui enferme la réalité dans des rimes, des chants, des rythmes quasi-incantatoires.
      Sur le mariage pour tous, des millions de français sont venus manifester à Paris ; leur geste a été méprisé, et ils en sont bien plus humiliés qu’une ministre payée pour avoir la peau un peu dure.
      Mitterrand en son temps avait eu l’intelligence de retirer le projet sur l’école libre, mais il n’avait pas fait l’ENA.