Ces quartiers français qui se rêvent en Palestine | Causeur

Ces quartiers français qui se rêvent en Palestine

«Une France antijuive?» de Pierre-André Taguieff

Auteur

Jacques Tarnero

Jacques Tarnero
est essayiste et auteur de documentaires.

Publié le 30 mai 2015 / Culture Société

Mots-clés : , , , , ,

Pierre-André Taguieff Une France antijuive antisémitisme

A la liste déjà longue des fractures françaises, faut-il désormais ajouter celle qui sépare ceux et celles qui « se sont sentis Charlie » de ceux qui « ne se sont pas sentis Charlie » ? Et au sein de ceux-ci faut-il ajouter ceux qui se sont sentis « casher » ou bien pas casher du tout ? Tous les « je suis Charlie » se sont-ils simultanément sentis « hyper casher » ? Et s’il n’y avait eu que la tuerie dans le magasin casher, combien se seraient sentis solidaires ? Ces lignes de partage sont-elles les plus pertinentes pour comprendre les tiraillements de la société française ? Se substituent-elles au clivage droite/gauche ou bien traversent-elles ce même clivage ?

Y aurait-il une autre ligne de fracture, plus enfouie, plus difficile à admettre tant elle relève de ces parts d’ombres qu’on se refuse à éclairer, de celles dont on dénie la réalité ? Le déni idéologique du réel au profit d’une réécriture idéologique de nos réalités est une constante des passions françaises. Depuis l’affaire Dreyfus, depuis Vichy, depuis la guerre d’Algérie, le peuple français ne parvient pas à sortir d’une guerre civile permanente où s’affrontent régulièrement intelligentsia et classe politique. Rares sont ceux qui vont explorer les parts gênantes de ces conflits : combien de temps s’est-il écoulé en France pour porter un regard critique sur les bienfaits du communisme, pour admettre que l’avenir radieux promis n’était pas si radieux que cela ? L’aveuglement idéologique est le corollaire des passions intellectuelles hexagonales. Le corollaire de ce corollaire est l’incapacité à penser ailleurs qu’à l’intérieur de ce face à face.

D’autres facteurs ont construit un autre paysage sociétal. L’accélération des flux migratoires, la concentration des populations issues de l’immigration arabo-musulmane ont simultanément changé le paysage  démographique français autant qu’elles ont importé tous les éléments identitaires, tout l’imaginaire politique idéologique ou culturel de ces populations nouvelles, installées en France et en Europe.

Le rapport aux Juifs et à Israël fait partie des éléments premiers de cet imaginaire. Les populations arabo-musulmanes ont largement fait de la haine d’Israël le ciment identitaire de leur ressentiment. La Palestine semble être devenue une patrie imaginaire, une patrie fantasmatique permettant une identification nouvelle : ceux qui se vivent sans patrie de Trappes ou de Bondy  trouvent le reflet de leur condition dans le peuple sans patrie de Palestine. Les Indigènes de la République prétendent retrouver ici le reflet du sort fait aux Palestiniens par Israël. Arabes ici, arabes là-bas. Islam ici, islam là-bas. Police ici, Tsahal là-bas. FN ici, colons là-bas.

Comment comprendre que la Palestine soit la seule cause mobilisatrice pour la « jeunesse des quartiers » ? Comment comprendre la fièvre qui saisit les banlieues dès qu’un conflit éclate entre Israël et les Palestiniens ? Comment comprendre l’accumulation accélérée de passages à l’acte antijuifs commis depuis vingt ans par des jeunes issus de l’immigration arabo-musulmane ? Comment comprendre la popularité d’un Dieudonné au sein de ces populations ? Pourquoi la guerre à Gaza pendant l’été 2014 a-t-elle mobilisé tant de fureur antijuive à Sarcelles et à Paris, alors que dans le même temps les massacres arabo-arabes ou islamo-islamistes laissent indifférents les mêmes « jeunes-des-quartiers-sensibles » ?

Cette nouvelle donne antijuive contemporaine a été massivement déniée. La nouvelle question antijuive pose en creux toutes les questions à entrées multiples qui obligent à reconsidérer à la fois les données autant que les grilles d’analyse. Ce qui était pertinent à la fin des années 1960 ne l’est plus en 2015.

Voilà plus d’une vingtaine d’années que Pierre-André Taguieff  repère, analyse, dénonce les formes contemporaines du racisme, leurs nouveaux énoncés, leurs stratagèmes et leurs masques. Depuis plus de vingt ans Taguieff a fait du racisme, et en particulier de l’antisémitisme, le baromètre des fluctuations idéologiques de l’hexagone. Ce faisant, le chercheur a totalement renouvelé les catégories intellectuelles qui permettent de comprendre la mécanique intime de cette incurable maladie sociale. Le titre de son dernier ouvrage Une France antijuive ? commençant par un article indéfini et finissant par un point d’interrogation, met immédiatement de côté tout projet réducteur et toute lecture sommaire ou sloganesque de la situation française. Taguieff ne fait pas dans l’incantation vertueuse du  fascisme qui ne passera pas. Il se situe à l’opposé du pamphlet provocateur dont raffolent les plateaux télé. Toute la force de son propos se nourrit de l’étude minutieuse, implacable des faits. Mise en perspective, cette histoire de la nouvelle configuration antijuive contemporaine révèle, en creux, tout ce que la République a refusé de voir, tout ce que les médias ont refusé de nommer, tout ce dont les intellectuels (mais pas tous) ont refusé de prendre conscience, car c’est à partir du déni idéologique de cette réalité que s’est installée cette France antijuive, la part maudite de notre modernité.

Cette « nouvelle judéophobie », pour reprendre les mots de Pierre-André Taguieff, figure désormais en tête de liste des questions qui minent la société française. Combien d’années ont-elles été perdues pour ne pas avoir voulu regarder en face la progression de ce cancer ? Combien ont été perdues dans le refus de considérer que ce racisme-là devait être repensé autour du terreau où il fleurissait ? Combien de temps pour comprendre que la construction identitaire des « jeunes-des-cités » s’alimentait de cette haine particulière ? Combien de temps perdu à ne pas voir que la progression de l’islamisme développait simultanément cette culture du ressentiment antijuif ? Tous ces ingrédients multiples ont fusionné dans le passage à l’acte meurtrier des 7 et 9 janvier dernier. Le sang des « blasphémateurs » s’est mêlé à celui des Juifs, comme objet d’une même répulsion. La haine des « croisés, des mécréants et des Juifs », pour reprendre la phraséologie islamiste quels qu’en soient les divers auteurs, fait désormais partie des passions idéologiques d’une certaine France. La raison en est évidente : la présence de plus en plus importante de populations d’origine arabo-musulmane a atteint une masse critique telle qu’elle développe en son sein  les mêmes fureurs qui agitent le monde arabo-musulman à l’intérieur de son aire géographique. Voilà que ces nouveaux mots de « djihad », « fatwa », « hidjab » et autres salafisme ont envahi l’espace public européen et font désormais partie du paysage langagier. La haine du Juif fait partie des codes culturels banalisés des « banlieues sensibles », comme on sait si bien dire en novlangue politico-médiatique.

C’est ce paysage que Taguieff analyse au scalpel : d’abord les faits puis les mécanismes qui les lient, en particulier les passerelles idéologiques et les passeurs qui ont permis à ce nouveau paysage de se construire. Pendant des années, ceux qui sont chargés de penser la société ont dénié cette réalité. Les sciences sociales préféraient cultiver et entretenir ce qu’il était si confortable de cultiver et d’entretenir : la vision d’un monde partagé entre riches et pauvres, sans s’inquiéter du fait que les pauvres pouvaient aussi développer des haines idéologiques symétriques. Pendant des années, Taguieff fut considéré par la bien-pensance sociologique comme produisant des analyses « réacs ». Dans le conformisme autoproclamé « progressiste » du  milieu académique il n’est pas bien vu de bousculer certaines rentes de situation. Il faut se souvenir des cabales organisées contre Pierre-André Taguieff  par des « vigilants » de gauche pour avoir osé transgresser quelques tabous de la pensée autorisée. La paresse intellectuelle autant que le conformisme idéologique ont nourri le boycott de ses ouvrages dès que ceux-ci sortaient des catégories habituelles de l’antiracisme. Pourtant Taguieff avait été l’un des premiers à repérer les mauvaises effluves de la Nouvelle Droite du début des années 80, tout comme il fut l’un des premiers analystes de la menace lepéniste, de ses sources, de sa généalogie. Rien n’y fit : pour avoir osé repérer ce qui pouvait contester la sainteté de Stéphane Hessel, Taguieff fut aussitôt assigné au rôle de compagnon de route des penseurs réacs dont l’Obs et Mediapart adorent dresser la liste. De Garaudy en Abbé Pierre, de Faurisson en Dieudonné, de Tariq Ramadan en Alain Soral, la liste est longue de ces prêcheurs de haine ayant alimenté un air du temps dont les 7 et 9 janvier sont aussi l’aboutissement.

Chaque production de Taguieff est une mine de renseignements, de rappels des faits et de mise en relation de ces faits pour faire apparaître les cheminements, y compris les chemins de traverse. Les questions que pose Taguieff à travers le présent ouvrage doivent être entendues de toute urgence. Si Une France antijuive pointe son vilain museau, il y a bien péril en la demeure et ce péril a singulièrement progressé. Le moment présent signe une fracture dans le paysage national et c’est probablement autour du rapport au « signe juif » que se joue la survie de la France en tant que nation. Taguieff rappelle les mots du Premier Ministre, Manuel Valls : « Sans les Juifs, la France ne serait plus la France ». Ce livre est une convocation à ouvrir tout grand les yeux devant une menace majeure : ce qui menace les juifs menace la France. Il n’est pas trop tard pour penser et agir. A lire de toute urgence.

*Photo : LICHTFELD EREZ/SIPA/1407201217

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 5 Juin 2015 à 19h36

      Zaghory Imperium dit

      Racontes nous un peu l’intifada de Tourcoing, jérôme. 

    • 4 Juin 2015 à 21h53

      Incube dit

      Les enfants boucliers humains des falistiniens
      https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/tag/boucliers-humains/ 

      • 5 Juin 2015 à 9h34

        Bibi dit

        France24 Exposes Hamas Using Human Shields
        https://www.youtube.com/watch?v=ABwLwSNwCeU

        Hamas Spokersman admits in using Children as human Shields
        https://www.youtube.com/watch?v=yuNQvPh8XKA

        Il suffit de taper “Human shields Gaza” pour avoir plein d’images et des vidéos.

        • 5 Juin 2015 à 11h04

          i-diogene dit

          Ces liens démontrent juste que les enfants participent à la guerre….C’ est leur ordinaire: ça fait combien de temps qu’ ils voient leurs maisons bombardées, et des familles entières écrasées sous les décombres..?

          Ce n’ est pas un scoop, j’ ai un pote laotien qui me disait avoir appris à lire sous les tôles, dans les tranchées, quand il apportait des vivres et des munitions à son père et à ses oncles..
          AUjourd’ hui, il est le seul survivant de sa famille. 
          ..Et aujourd’ hui, ça a servi à QUOI, cette guerre du Vietnam..? 

          Tout ce que je vois, c’ est qu’ Israël, pays moderne, se comporte pas mieux que les barbares de Daesh..! 

        • 5 Juin 2015 à 11h13

          Zaghory Imperium dit

          Depuis le coup du hamas qui lance des roquettes et creuse des tunnels. 

      • 5 Juin 2015 à 10h46

        i-diogene dit

        Bof, cet article est suspect sur bien des points..

        • 5 Juin 2015 à 10h54

          Zaghory Imperium dit

          On se fout de tes suspicions, leroy.

        • 5 Juin 2015 à 11h08

          i-diogene dit

          Quand on en est réduit à faire des dessins animés pour la propagande (24 images par seconde), toutes les dérives sont envisageables..!

    • 4 Juin 2015 à 20h52

      Incube dit

      Un peu de culture…
      Mais pas pour Charlie Hebdo, ni pour Pif Gadget, ni le NPA, ni LO, ni les 3 pieds nickelés hein !
      Larousse : L’anti-sionisme est l’hostilité à l’existence ou à l’extension de l’État d’Israël.
      L’internaute : L’anti-sionisme est le mouvement d’opposition à Israël et à sa création
      CNRTL : L’antisémitisme est l’expression consacrée pour désigner exclusivement la haine des juifs à travers les siècles. Les années 60 ont forgé un autre mot pour désigner une forme déguisée de cette haine gratuite: l’anti-sionisme
      Wikipedia : L’antisionisme (ou anti-sionisme) désigne historiquement l’opposition au projet sioniste d’établissement d’un foyer national juif en Palestine.
      Merci Madame wikipedia, et c’est quoi la Palestine ?
      Dans les traditions juive et chrétienne, la Palestine est la région originaire du peuple juif, où vécurent Jésus-Christ et les premiers chrétiens.
      Dans ce contexte, elle est la Terre promise des juifs et la Terre sainte des chrétiens.
      … Ah bon ! Et la Palestine, c’est aussi des arabes non !
      Bah comme le rappelait Bibi (et tous ceux qui ont des dictionnaires ou qui savent se servir d’un moteur de recherche peuvent vérifier) le mot n’existe pas en arabe, il a été traduit par : فلسطين / Falistīn

      Donc Arafat aurait du créer l’OLF, ou,la FLO : Falistinian Liberation Organization ?
      Putain, il s’est gouré d’endroit ! La falistin, c’est pô la Palestine !
      Il a fait ça juste parce qu’ils haïssait les juifs alors ?
      Bah oui, mais c’est de famille. ;-)
      Bon il a tenté un putsch en Jordanie aussi. S’il avait réussi, on aurait plus de Jordanie mais la Falistine avec une capitale qui s’appellerait Arafatgrad ou bien AlHusseinigrad, enfin un truc comme çà…

    • 4 Juin 2015 à 19h40

      Incube dit

      Un peu de culture… Mais pas pour Charlie Hebdo, ni pour Pif Gadget, ni le NPA, ni LO, ni les 3 pieds nickelés hein !
      Larousse : L’antisémitisme est l’hostilité à l’existence ou à l’extension de l’État d’Israël.
      L’internaute : L’antisémitisme est le mouvement d’opposition à Israël et à sa création
      CNRTL : L’antisémitisme est l’expression consacrée pour désigner exclusivement la haine des juifs à travers les siècles. Les années 60 ont forgé un autre mot pour désigner une forme déguisée de cette haine gratuite: l’antisionisme
      Wikipedia : L’antisionisme (ou anti-sionisme) désigne historiquement l’opposition au projet sioniste d’établissement d’un foyer national juif en Palestine.
      Merci Madame wikipedia, et c’est quoi la Palestine ?
      Dans les traditions juive et chrétienne, la Palestine est la région originaire du peuple juif, où vécurent Jésus-Christ et les premiers chrétiens. Dans ce contexte, elle est la Terre promise des juifs et la Terre sainte des chrétiens.

      Ah bon ! Et la Palestine, c’est aussi des arabes non ?
      Bah comme le rappelait Bibi (et tous ceux qui ont des dictionnaires ou qui savent se servir d’un moteur de recherche peuvent vérifier) le mot n’existe pas en arabe, il a été traduit par : فلسطين / Falistīn
      Donc Arafat aurait du créer l’OLF, ou,la FLO : falistinian Liberation Organization ?
      Putain, il s’est gouré d’endroit ! La falistin, c’est pô la Palestine !
      Il a fait ça juste parce qu’ils haïssait les juifs alors ?
      Bah oui, mais c’est de famille. ;-)
      Bon il a tenté un putsch en Jordanie aussi. S’il avait réussi, on aurait plus de Jordanie mais la Falistine avec une capitale qui s’appellerait Arafatgrad ou bien AlHusseinigrad, enfin un truc comme çà…

      • 4 Juin 2015 à 19h42

        Incube dit

        Oh la coquille !
        ;-D
        Lire anti-sionisme, pas antisémitisme !
        Enfin, c’est presque pareil hein ! 

        • 4 Juin 2015 à 20h11

          i-diogene dit

          ..Et les juifs antisionistes, ils sont antisémites..? Ptdr…

        • 4 Juin 2015 à 20h26

          Zaghory Imperium dit

          Ils sont trop peu pour être comptés.
          Par contre, des français anti-français, y’en a des masses. Des millions. Ça te fait rire? 

        • 4 Juin 2015 à 21h13

          i-diogene dit

          Correction : des français anti-FN… soit au moins les trois quart de la population..!^^

        • 5 Juin 2015 à 0h57

          FRA.DES dit

          Anti-sionisme ou l’antisémitisme qui n’ose pas dire son nom soit le langage des gauchislamophiles qui assument leurs amours aberrantes : Staline, Mao, Trotsky, Polpot.
          Que des gens vivant très loin de France afin de n’être point obligés de les recevoir à leur table. 

        • 5 Juin 2015 à 10h44

          i-diogene dit

          Mais non, FRA.DES… Cette ligne de défense est incongrue..!

        • 5 Juin 2015 à 19h13

          FRA.DES dit

          @Diogène, l’incongruité est autorisée, non ?
          Quand bien même, les règles sont faites pour être enfreintes. 

      • 4 Juin 2015 à 20h17

        Zaghory Imperium dit

        C’est drôle comment un “peuple” inventé de toutes pièces s’octroie des droits qui ne s’appliquent qu’à son cas. On dirait un peuple qui se prend pour élu. 

    • 4 Juin 2015 à 17h04

      i-diogene dit

      …Et toujours cette réaction stupide qui fait que si on est contre la barbarie high tech, on est forcément antisémite..

      Bin, ça fait un nombre impressionnant de juifs antisémite… L’ avocate va-t-elle engager des recours..?

      Bon, Bibi, ce n’ est pas la peine de flooder l’ article à grand coups de liens sans rapport, de com sur le grand Mufti, sur Daesh, ou sur le 3ème reich…

      As-tu des photos validant ta vidéo, sur laquelle un dessin animé montre des palestiniens utilisant leurs enfants comme boucliers..?

      Toutes les armées modernes filment leurs interventions maritimes, aériennes et terrestres..Et tsahal est à la pointe de la technologie..!

      NON..!

      A chaque fois, passes à autre chose, d’ autres guerres, Daesh, ou le grand mufti..

      Bin je ne vois que deux explications possibles :

      - soit vos drones, c’ est de la daube,
      Soit,
      - le coup des boucliers humains, c’ est une INTOX sordide..!

      Quand à tes liens historiques, sache que si l’ histoire peut expliquer la situation actuelle, elle ne justifie jamais les massacres contemporains..!

      On peut en ressortir ce qu’ on veut, à la demande:

      - la propagande nazie a bien fonctionné, alors, on n’ a plus qu’ à l’ adapter aux arabes et aux musulmans…
      Ou,
      - de part son idéologie, le IIIème reich était voué à disparaître dans un bain de sang..Donc, ne pas s’ engager dans cette impasse…

      Pour l’ équarrissage de Gaza, des décisions ont été prises… Froidement..!

      Si t’ as que ton film de propagande pour convaincre le TPI… Ca va être léger..!^^  

      • 4 Juin 2015 à 19h21

        Zaghory Imperium dit

        Et antisémite et H.S. T’es fort jérôme.
        Il est question de la palestine en france métropolitaine ici. Tu veux qu’on discute un peu des conditions d’emprisonnement de tes mignons? 

        • 4 Juin 2015 à 20h00

          i-diogene dit

          Ouais, les p’ tits gars, c’ est bien joli vos digressions, mais où sont les photos prouvant que les palestiniens utilisaient leurs enfants comme boucliers humais..?

          Si vous n’ avez pas de preuve, le clip de propagande de Bibi est foncièrement sordide, non..?

          Tiens, vérifiez vous-même, on dirait du Goebbels (colorisé)..:
          https://www.youtube.com/watch?v=EH3tJWPFd84
            

        • 4 Juin 2015 à 20h12

          Zaghory Imperium dit

          Télé hamas. Ils s’en vantent. 

      • 4 Juin 2015 à 19h39

        scylax dit

        @idio
        Bonsoir Mouloud.
        Je t’avais pourtant dit de ne pas faire joujou avec Internet. Et que va penser ta maman? Avant de pouvoir faire le troll sur la Toile, tu as encore beaucoup à apprendre.

        • 4 Juin 2015 à 20h05

          i-diogene dit

          Ouais, les p’ tits gars, c’ est bien joli vos digressions, mais où sont les photos prouvant que les palestiniens utilisaient leurs enfants comme boucliers humais..?

           Si vous n’ avez pas de preuve, le clip de propagande de Bibi est foncièrement sordide, non..?

          Tiens, vérifiez vous-même, on dirait du Goebbels (colorisé)..: https://www.youtube.com/watch?v=EH3tJWPFd84

      • 4 Juin 2015 à 20h19

        l’oiseau bleu dit

        Trouvez- nous une photo montrant Landru brûlant des femmes. 
         

    • 4 Juin 2015 à 16h44

      i-diogene dit

      …Et toujours cette réaction stupide qui fait que si on est contre la boucherie, on est forcément antisémite..

      Bin, ça fait un nombre impressionnant de juifs antisémite… L’ avocate va-t-elle engager des recours..?

      Bon, Bibi, ce n’ est pas la peine de flooder l’ article à grand coups de liens sans rapport, de com sur le grand Mufti, sur Daesh, ou sur le 3ème reich…

      As-tu des photos validant ta vidéo, sur laquelle un dessin animé montre des pa

      • 4 Juin 2015 à 16h50

        Zaghory Imperium dit

        coco t’es pour l’extérmination des “sionistes”, ce qui fait de toi un antisémite. 

    • 4 Juin 2015 à 9h57

      Bibi dit

      Palestinian Authority Chairman Mahmoud Abbas has described Jordanian and Palestinian Arabs as “one people living in two states,” during a meeting with the head of the Jordan Football Association on Tuesday.

      Ainsi, selon le négationniste de Ramallah, porteur d’un passeport jordanien, les arabes de Jordanie et ceux falastini sont “un peuple vivant dans deux états”.
      http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/196194

      • 4 Juin 2015 à 10h11

        steed59 dit

        les jordaniens (de souche) apprécieront

        • 4 Juin 2015 à 10h32

          Bibi dit

          Vous voulez dire les tribus arrivées d’Arabie avec Lawrence?

      • 4 Juin 2015 à 12h36

        Zaghory Imperium dit

        Quel con ce abbas! Il oublie son peuple de France! 

      • 4 Juin 2015 à 9h41

        steed59 dit

        un opéra italien dans un haut lieu de la résistance juive à Rome, c’est un peu de la provocation.

        • 4 Juin 2015 à 10h01

          Bibi dit

          :-D
          C’était magique aussi pour Carmen.

    • 4 Juin 2015 à 9h34

      Bibi dit

      Soral qui tente de camoufler son antisémitisme derrière un antisionisme, dont on ne peut plus être dupe, a déplacé le débat en axant sa défense sur une légitime critique politique du sionisme. Ainsi, selon lui, le fait d’injurier la communauté juive en un lieu aussi symbolique s’explique par la façon dont les sionistes « utilisent la Shoah à des fins politiques ».
      http://jssnews.com/2015/06/02/exclusif-rencontre-avec-lavocate-qui-a-fait-condamner-les-antisemites-ryssen-et-soral/

    • 4 Juin 2015 à 7h18

      Incube dit

      Comme repris par Coluche – plagiant Descartes ou Pascal (?) – il est rappelé que quelque soit la quantité dont on en est pourvu, l’intelligence est ce qu’il y a de mieux réparti… parce que justement c’est avec elle qu’on juge.

      Ici, sur ce sujet, nous avons en plus quelqu’un de bavard enfermé dans ses petits clichés, et qui répète inlassablement ses mêmes délires… que tout le monde lit en souriant… SAUF lui et quelques-uns de ses potes.
      Une victime de la propagande des médias français menée
      Pujadas et Bouleau qui concourent pour le journaliste le plus inculte et le plus condu PAF, relayés par les grandes radios et la presse écrite..
      Encore que ça change doucement. Etrangement, je ne suis pas convaincu de leur antisémitisme primaire….
      Ce sont avant tout des personnes qui ont écouté quelque chose qu’ils ont pris pour parole d’évangile, tout en étant certainement athée (ciel la propagande est efficace…)
      Il faut garder un peu de compassion pour ces gens-là embrouillés par leur manque d’échelle de valeur
      Mais que peut-on faire d’eux ?
      ;-) 

      • 4 Juin 2015 à 7h34

        eclair dit

        Israel An’a pas annexé la cisjordanie et gaza!

        A partir de là c’est le droit international sur la guerre sur un territoire occupé qui s’applique. impliquant entre autre de ne pas faire de sanctions collectives d’assurer les besoins de la population du dit territoire occupé.

        Rappellé cela pour certain est antisémite. Ceux qui pensent cela sont en dehors des valeurs occidentales et ne sont que des fanatiques abreuvant de propagande.  

        • 4 Juin 2015 à 7h37

          Lector dit

          ah mais t’es coriace toi dans le genre !

      • 4 Juin 2015 à 7h36

        Lector dit

        les laisser tranquilles peut-être ? Arrêter de disposer d’eux ? De leur prêter des intentions et ne pas se la jouer du genre 1 “l’intelligence est bien répartie” et en 2 “embrouillés par leur manque d’échelle de valeur” sic !

        Parce que dans le genre “échelle de valeur”, il y a aussi l’insulteur et ses potes sur ce fil… alors cher Incube, les clichés hein… à d’autres !

    • 3 Juin 2015 à 22h35

      l’oiseau bleu dit

       Le monde entier ignore et ne cherche pas a comprendre. Les Questions
      1) Explique-moi pourquoi tu considères que c’est Israël qui a pris la terre aux Palestiniens, alors que c’est la Jordanie qui occupe 80% de la Palestine ?

       2) Explique-moi pourquoi tu considères logique que la Palestine soit aux Palestiniens, alors qu’il ne t’est jamais venu à l’esprit que la Judée puisse être aux Juifs ?

       3) Explique-moi pourquoi, tandis qu’un Arabe peut se promener tranquillement à Tel-Aviv et à Haïfa alors qu’un Juif qui s’égare à Ramallah ou à Shehem (Naplouse) fait l’objet d’un lynchage, c’est Israël que tu accuses d’apartheid ?

      4)Explique-moi pourquoi tu trouves normal qu’il y ait des Arabes vivant en Israël mais qu’il t’est impensable qu’un seul Juif puisse vivre dans un état palestinien ?

      5) Explique-moi pourquoi c’est seulement après qu’Israël ait pris Gaza à l’Egypte et la Judée-Samarie à la Jordanie, que tu as commencé à les appeler « les territoires palestiniens » ?  

      6) Explique-moi pourquoi les Palestiniens n’ont jamais cherché à créer un état dans ces fameux territoires tout le temps qu’ils étaient sous domination arabe ?

       7) Explique-moi enfin pourquoi tu dédaignes de répondre à ces questions de peur de comprendre que ton soutien indéfectible à la cause palestinienne contre Israël n’est rien d’autre que l’expression humaniste de ton antisémitisme déguisé? Alain Legaret In : Commentaire d’un article de Figaro.fr 15/3/2013 Jim et Mimi  

      • 3 Juin 2015 à 23h32

        eclair dit

        1)
        *israel occupe des territoires mais ne les a pas annexés!
        *israel a accepté en 1947 le partage en deux états.

        2)
        *la judée c’était qu’une partie de la cisjordanie l’autre grosse partie était la galilée.
        *Vous avez des actes de proprieté datant de l’antiquité?
        *Il n’y a pas de peuple juif mais des peuples juifs. Il y avait des juifs sur tout le pourtour meditterrrannéen. Le judaisme durant les 2 premiers siècles de notre ère a connu beaucoup de conversion.
        *Il y avait même un royaume juif en tunisie actuelle.
        3°)un israélien est un habitant d’un pays occupant faisant des colonies vu que non annexés.Les indigénes doivent le prendre comment?

        4°)Il ne s’agit pas de juif mais d’israélien. Tu demandes aux palestiniens d’accepter des colonies israéliennes sur un territoire non annexé par israel.

        5°)Judée samarie n’existe pas car non annexé c’est la cissjordanie. tant qu’israel n’annexera pas cela sera cisjordanie. 
        *Il faut bien donné un nom à ces territoires vu qu’isral ne les a pas annexés et que les voisins n’en veulent pas.

        6°)Faux Le nationalisme palestinien est actif dans les années 60 avant l’occupation israélienne.

        7°)
        Encore un prétentieux qui ne voit pas plus loin que le bout de son nombril. 
         

        • 3 Juin 2015 à 23h46

          FRA.DES dit

          Pourquoi éclair êtas Siegrun ?

        • 3 Juin 2015 à 23h47

          FRA.DES dit

          Lire : Pourquoi éclair et pas Siegrun ?

        • 4 Juin 2015 à 7h44

          Lector dit

          1) l’oiseau vient de (te) rappeler en “1″ que la Jordanie a annexé une grande partie du territoire palestinien (67 ou 68 ; cf septembre noir etc.):

          le sud jordanien -comme le sud Liban mais par d’autres voies- est peuplé majoritairement de palestiniens or on n’entend pas les défenseurs de la Palestine réclamer à la Jordanie ce territoire ; c’est tjrs à Israël qu’ils réclament, d’où la légitimité du soupçon d’antisémitisme, d’antisionisme ou de délégitimation de l’état d’Israël ; est-ce plus clair ?

        • 4 Juin 2015 à 9h28

          eclair dit

          @lector
          Tu ne comprends pas l’argument utilisé.
           
          Il se refere à la palestine mandataire qui englobait la jordanie.
          En 1923 cela été scindé en deux la palestine qui devait être un bi état. et la jordanie actuelle

          Quand tu entends 80% de la palestine Cela signifie l’integralité de la jordanie.

          L’annexion de la cisjordanie par la jordanie a eut lieu en 1948 puis abandonné en 1968 toutes revendication. qui est relatif au point 5°)

          C’est l’habituelle entourloupe se referant à la palestine mandataire avant 1923.

          C’est la propagande habituelle mélangeant tout. 

        • 4 Juin 2015 à 12h17

          l’oiseau bleu dit

          Eclair,
          Inutile de remplir le cadre de correspondance.
          Contentez-vous de cliquer sur ” causez ” Pavlov fera le reste   

        • 4 Juin 2015 à 15h00

          eclair dit

          lector

          lol

          ici c’est toi qui a une réponse de pavlov

          Tu fais une confusion historique.

          à la fin de l’empire ottomanLes brittaniques créerent la plaestine mandataire regroupant la cisjordanie et israel et les territoires.

          En 1923 la jordanie fut créer tout ce qui était à l’est du jourdain.

          Donc Les frontières actuelles de la jordanie sont bien celles de 1923!

          En 1948 la jordanie annexa la cisjordanie.
          En 67 israel occupa la cisjordanie, gaza et le sinai.
          En68 la jordanie renonça à toutes considérrations territoriales sur la cisjordanie.

          Donc quand Le point 1°° parle de 80% de la palestine il parle de la sqituation avant 1923. 

        • 4 Juin 2015 à 22h04

          Lector dit

          et en plus t’es complètement miro ?! Arfff.

    • 3 Juin 2015 à 22h24

      Robert39 dit

      Quoiqu’il en soit, il y a des arguments pour dire que la déstabilisation de 1789 était fomentée, décidée, par des gens de type Franc-maçons et autre Juifs, Français et étrangers
      Puis pour l’affaire Dreyfus on peut se demander s’il n’y a pas complot pour déstabiliser l’armée
      Et pour la seconde Guerre on peut aussi se demander si des intérêts n’étaient pas croisés à certains moments.
      Bref, je suis complotiste et je ne me soigne pas. Faut pas être naïf, on se fait berner au moins partiellement quand on est gouverné par autrui (Pétain ou Robespierre était autrui; tout comme Bismark ou Hitler).
      Ne vous inquiétez pas, je n’ai besoin d’aucune remontrance anti-paranoïaque
      Seulement, je ne crois que ce que je comprend. Et il faut dire que je n’y comprend pas grand-chose; j’aurais donc une nature de révisionniste. Mais je ne révise pas; je déprime dans ma vie de petite merde entouré d’autres merdes qui s’ignorent et que je respecte bien plus que moi.
      Et puis j’aime à peu près tous les individus, mais pas la masse du monde. Tout comme j’aime un Juif mais pas les Juifs. D’ailleurs, j’aime un Arabe mais pas les Arabes.
      J’aime un Chrétien mais pas les Chrétiens.  
      Je t’aime donc je les déteste. 

    • 3 Juin 2015 à 21h11

      Incube dit

      • 3 Juin 2015 à 21h29

        Bibi dit

        Leila Shahid est une de ses nièces.
        À plusieurs reprises, durant la guerre d’Indépendance d’Israël, il est question de combattants “yougoslaves” participant aux batailles côté arabe. C’étaient des anciens des unités SS du Mufti.

      • 3 Juin 2015 à 21h39

        Bibi dit

        Un autre personnage non moins fascisant fut Fawzi al-Qawuqji. Avec un passage à Saint-Cyr.

    • 3 Juin 2015 à 19h57

      Incube dit

      Bonjour Bibi,
      Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais, voici un résumé (ce n’est pas une traduction intégrale) de l’article mentionné par Bibi à 14h46.
      Il s’agit d’un article sur des professeurs anglais d’origine arabe, qui au lieu de dire comme d’hab que l’Holocauste n’a pas eu lieu, ne le nient plus désormais pour mieux accuser les Juifs d’essayer d’en tirer profit, soit sous la forme de chantage moral ou carrément d’un vol territorial.
      Ces professeurs n’ont aucun tabou dans leur haine des juifs : “Israël se comporte désormais envers les Palestiniens comme l’Allemagne nazie se comportait envers les Juifs”
      C’est une conséquence de la guerre froide, l’origine de cette propagande est soviétique – sous Staline donc – juste après 1945, puis se propagea aux clients arabes des Soviétiques pour finir par être complètement intégrée dans le monde arabo-musulman, où cette propagande grandit et mute en symbiose avec la négation pure et simple de l’Holocauste ou bien sa variante, la réduction radicale de l’ampleur du génocide, de sa férocité et du nombre de victimes.
      Tant qu’ils y sont, ils continuent dans le mensonge et l’ignominie, et parlent par exemple :
      - de l’affinité entre les nazis et les sionistes
      - des brigades internationales Sionistes de bébés tueurs
      Je garde le meilleur pour la fin : “Un demi-siècle de mutilation systématique et meurtre d’un autre peuple a laissé des traces profondes sur les visages de ces gens (les israéliens donc) la façon dont ils parlent, leur façon de marcher, la façon dont ils gèrent les objets, la façon dont ils se saluent, la façon dont ils regardent le monde. Il y a une prévarication endémique à ce mécanisme, une vulgarité de caractère jusque dans leurs os. »

      Le mufti de Jerusalem – pote d’Hitler – et son petit neveu Yasser Arafat ont donc partiellement et, au moins temporairement, donc gagné dans la transmission de leur antisémitisme viscéral…
      … Jusque dans le forum de Causeur où cet antisémitisme trouve de dévoués relayeurs comme i-diogene et eclair.

      • 3 Juin 2015 à 20h28

        Bibi dit

        Merci et bonsoir Incube,

        Juste une précision, c’est de tueurs de bébés, pas de bébés tueurs qu’il s’agit (en référence à la calomnie sermonnée par le saint homme d’al-Aksa).

        Et j’ai vu passer ici des tas d’autres pseudos qui régurgitent les mêmes “arguments”. Car ce n’est pas réservé aux universitaires anglophones. Il y a bien des français (cf. Morin, Hessel) qui le répandent.

        • 3 Juin 2015 à 20h40

          scylax dit

          @Bibi
          Mais non !
          Les sionistes élèvent réellement  des bébés tueurs.
          Tout le monde sait ça.  
          Y compris le Blitz et le Tonneau. 

        • 3 Juin 2015 à 20h41

          Incube dit

          Bah oui, en plus j’ai hésité à laisser “baby killers”.
          pfff !
          J’ai du penser – par analogie – aux jeunes enfants que les palestiniens ceinturent de TNT avant de déclencher le détonateur avec leur portable ! 
          Et puis j’étais choqué par ce que je lisais… Mais ce n’est pas une excuse.
           

        • 3 Juin 2015 à 21h13

          Bibi dit

          De Norwich en 1144 via l’Europe, Damas 1840, jusqu’à al-Doura en 2000 et de nos jours, le blood libel est recyclé par tout “amant” de juifs et/ou de Sion. C’est l’un des thèmes majeurs de l’anti-judaïsme et ses variations à travers les ages.

          Incube, vous pointez un des mécanismes de la psyché levantine: je projette mes intentions ou coutumes sur mon ennemi en les lui attribuant. C’est l’une des raisons pour lesquelles les appels et injonctions faits aux arabes de la Palestine mandataire ont marché: les arabes avaient des velléités génocidaires, et ont cru que les juifs avaient les mêmes.

      • 3 Juin 2015 à 20h42

        eclair dit

        lol

        qu’est ce que disait on en arrive à ce que les nazis ont été sous influence du grand mufti!

        Le grand mufti n’a rencontré hitler qu’une seule fois!

        Mais ouicela n’a rien avoir avec le fait qu’israel occupe militairement sans annexé des territoires.

        C’est la faute du grand mufti.

        D’ailleurs c’est lui qui a declenché la seconde guerre mondiale.

        Et l’URSS n’a pas soutenu la création de l’état d’israel ni apporter son aide au début.

        Pour en arriver à quoi au fameux nazi islamist!

        Lol
        Pauvres nazis victimes du grand mufti.Sans le grand mufti ils n’auraient rin fait.

        Ah les incube sont impayable. 

      • 4 Juin 2015 à 19h30

        i-diogene dit

        C’ est bien joli tout ça, Incube, mais elles sont où, les photos validant l’ animation de Bibi, qui prétend que les palestiniens utilisaient des enfants comme boucliers humains..?

        C’ est le grand mufti qui vous les a confisquées..? 

    • 3 Juin 2015 à 16h58

      FRA.DES dit

      @Bibi, bonjour, Avant tout, JE SUIS BRETONNE donc ÉLEVÉE DANS LE CHRISTIANISME
      -  le clip dont vous parlez 10h01, ne me dites pas qu’il existe des gens croyant à ça ?
      Et le taré prêcheur, il dit qu’en France, les diaboliques chrétiens mettent des bébés dans les congélateurs pour les temps de vaches maigres ? 
      - et COMMUNIER, c’est quoi pour ces tarés ? De l’anthropophagie ???

      • 3 Juin 2015 à 17h52

        Bibi dit

        Bonjour FRA,
        Il semble qu’il y ait plus d’un qui y croit. C’est assez courant, même si ce n’est pas tjrs détaillé. Et ça se passe chez les “modérés”.
        Les autres kouffar “croisés” feront peut-être l’objet d’un autre sermon de ce grand savant.

        • 3 Juin 2015 à 18h26

          FRA.DES dit

          Chez les “modérés” ????
          Savoir c’est pouvoir.
          Bises, Bibi. 

        • 3 Juin 2015 à 18h46

          Bibi dit

          Oui, au hamasland c’est un chouïa plus virulent.

          Bibises.