Swinging gauchistes | Causeur

Swinging gauchistes

Auteur

Marc Cohen

Marc Cohen
Rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 14 janvier 2009 / Brèves

Le Socialist Standard est le plus ancien journal d’extrême gauche du Royaume-Uni – et sans doute de la planète : il est publié sans interruption depuis 1904.

socialist

Comme on le voit, sa dernière édition est notamment consacrée au nouvel occupant de la Maison Blanche, et pronostique que, justement, il n’y a pas grand chose de nouveau à attendre de Barack Obama. Jusque là, rien de très étonnant, mais ce sont les mots pour le dire (Meet the new Boss, Same as the old Boss) qui ont enchanté les rockologues de Causeur, lesquels ont tous instantanément trépigné de joie en reconnaissant les paroles du fabuleux Won’t Get Fooled Again des Who, dont Basile de Koch avait déjà dit tout le bien qu’il faut penser. On en déduira donc qu’à l’instar de leurs quotidiens populaires ou de leurs journaux de référence, les Anglais sont bien mieux lotis que nous en matière de presse anticapitaliste. Par exemple, Rouge de cette semaine affiche pour sa part en Une : Halte au Massacre du peuple palestinien. Politiquement, on pourra en penser ce qu’on veut, mais une chose est certaine : comme titre, c’est pas très rock n’roll…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 15 Janvier 2009 à 4h00

      Ludovic Lefebvre dit

      La prostitution de la gauche se fait toujours dans des chantiers, mais dans la cabane du fond à 10 euros la passe par 40 arabes par jour. On est aussi loin de Marchais de ce coté là que Sarkozy l’est de de Gaulle.

    • 14 Janvier 2009 à 21h31

      Antoninus Lucretius dit

      C’est tout de même curieux, cette couverture: “Meet the new boss, same as the old boss”, et en sous titre: “but will we be fooled again?”
      On sent presque un espoir qu’ils ne vont pas l’être. Pourtant si le nouveau patron est le même que l’ancien patron, m’est avis qu’ils vont être drôlement couillonnés, compte tenu des exploits du old boss en question. La question posée en sous-titre est donc superflue.
      Ce que j’aime bien chez les socialistes, c’est leur cohérence. Elle est au moins aussi admirable que leur naïveté.

    • 14 Janvier 2009 à 18h20

      Bob dit

      Ils ont de bien meilleures références que nos gauchos français !

    • 14 Janvier 2009 à 12h06

      waa dit

      J’allais oublier le plus important.

      YEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!!

    • 14 Janvier 2009 à 11h03

      waa dit

      There’s nothing in the streets
      Looks any different to me
      And the slogans are replaced, by-the-bye
      And the parting on the left
      Are now parting on the right
      And the beards have all grown longer overnight.

      Townshend for president !