Le Panthéon ? Oui, pour Marc Bloch ! | Causeur

Le Panthéon ? Oui, pour Marc Bloch !

Stéphane Hessel était dans l’air du temps. Cela en fait-il un Grand Homme ?

Auteur

Edith Ochs

Publié le 04 mars 2013 / Politique

Mots-clés : , , ,

pantheon stephane hessel

D’Olympe de Gouges à Mendès France, pour entrer au Panthéon, les postulants sont légion.
Un homme “exquis”,  avec un “air d’éternelle jeunesse”, Stéphane Hessel a collectionné les poncifs avec un plaisir non dissimulé. Sa place est-elle pour autant au Panthéon ? Si on devait faire entrer au Panthéon tous les grands charmeurs, la crypte n’y suffirait pas. Sans parler des femmes qui attendent toujours devant les grilles pour rejoindre Marie Curie.
En 2006, un groupe d’historiens a tenté d’y présenter Marc Bloch, un héros de la Résistance, ce qui n’aurait pas “manqué d’allure”, aurait pu dire Eva Joly, pour un pays qui n’a toujours pas su faire entrer la statue du capitaine Dreyfus dans la cour de l’Ecole militaire. Combattant de la Première Guerre, décoré de la Croix de Guerre, ce Juif lyonnais, cofondateur de la Revue des Annales, s’est porté volontaire dès 1939, bien qu’il eût la cinquantaine et qu’il fût malade. Après un an dans la clandestinité, Marc Bloch, chef du réseau Franc-Tireur à Lyon, fut arrêté et torturé puis fusillé le 16 juin 1944 sans avoir livré ses camarades.
Stéphane Hessel fut un grand charmeur, nul ne le conteste. Comme la banderille du toréador, il savait vous planter dans le cœur un petit poème de Baudelaire ou de Rilke pour conclure la rencontre et vous laisser subjugué(e). Evidemment. Qui pourrait, qui oserait encore vous réciter un poème avec cette conviction et cette délectation ?
On ne sait pourquoi, à partir du milieu des années 90, celui qui avait cultivé la discrétion et l’élégance des ambassades sortit de sa réserve et se mit à militer avec conviction au Droit au Logement (DAL). Dès lors, Christiane Chabry, qu’il avait épousée en 19871, apparaît toujours à ses côtés.
Puis tout a changé il y a une dizaine d’années — DAL n’était qu’une mise en bouche, semblait-il. Comme pris de frénésie, il renonça brutalement au langage diplomatique qui, au tournant des années 2000, lui était encore naturel, pour multiplier les déclarations irresponsables et les comportements affligeants. Cela paraît coïncider avec sa première visite à Gaza, en 2003, juste avant que le Hamas prenne le pouvoir dans ce territoire.
Le coup de tonnerre éclata l’été dernier, quand on découvrit une interview de Hessel parue en janvier 2011 dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung : “L’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’oeuvres d’art. Tout cela était terrible. Mais il s’agissait d’une politique d’occupation qui voulait agir positivement et de ce fait nous rendait à nous, résistants, le travail si difficile”.
Le résistant Stéphane Hessel avait-il perdu la mémoire ? Avait-il oublié la torture (lui qui avait subi le supplice de la baignoire, d’après son autobiographie), la déportation des Juifs, des tziganes et autres “métèques” ? Que pèse “le vol d’œuvres d’art” dans un pays sous la botte nazie ?
Il est vrai que la majeure partie de la guerre, il l’avait passée à Londres dans les services du BCRA (le Bureau central de Renseignements et d’Action). Alors qu’il n’était en France que depuis 3 mois, il fut arrêté en juillet 1944, juste avant le débarquement. Il fut ensuite déporté à Buchenwald, où il bénéficia de conditions privilégiées liées à son statut de Prominent (interprète, apprécié de sa hiérarchie). Résistant, Hessel le fut en effet, mais il ne s’est pas battu dans le maquis, il ne fut pas un héros, il ne fut Jean Moulin. Stéphane Hessel ne fit pas partie des 1036 Compagnons de la Libération.
On pouvait tout lui pardonner. Qui en voudrait à cet homme angélique, le sourire espiègle, le regard limpide, qui s’amusait de tout comme un enfant ? Il fut un témoin privilégié du siècle. Mais de là à le faire entrer au Panthéon, comme le souhaiteraient diverses personnalités, il y a un monde ? Du fait de ses zones d’ombre, de ses ambiguïtés, de ses demi-vérités et de ses demi-mensonges, Hessel est une personnalité pour le moins controversée. Et quand sonnera l’heure du bilan, dans dix ou vingt ans, le manuel de l’indignation pèsera peu.
Il est entré dans la légende avec son brûlot bricolé par son éditrice, Sylvie Crossman. Hessel se contenta d’approuver et Libération se chargea de construire le mythe. Au temps pour la littérature, sacrément mise à mal par certains éditeurs prêts à tout pour s’assurer du chiffre (voir le rôle du Nouvel Obs pour le lancement du torchon de Marcela Iacub). Paru en 2010, Indignez-vous ! consacre généreusement à Gaza deux pages (sur une quinzaine). Il souscrit aux conclusions du rapport Goldstone après l’Opération Plomb durci (décembre 2008-janvier 2009). Et il ne fait aucun démenti quand le juge Goldstone déclare dans le New York Times en avril 2011 : “Si j’avais su ce que je sais aujourd’hui, le rapport Goldstone aurait été différent”.
Les époux Hessel se sont rendus de multiples fois à Gaza depuis 2003. Ils entretenaient avec le Hamas — des terroristes islamistes — des rapports pour le moins amicaux. “Israël assassin ! Israël assassin !” hurle Stéphane Hessel lors d’une manifestation de soutien à Paris en janvier 2009. L’auteur du best-seller se déclare indigné par la mort des enfants palestiniens.
Israël était une obsession. À côté, les pires dictatures du monde arabe ont bénéficié d’un silence sidéral.
Or jamais Stéphane Hessel ne s’est soucié d’intervenir en faveur du jeune Gilad Shalit, otage franco-israélien détenu dans les souterrains de Gaza, entre 2006 et 2011, dans des conditions inhumaines. Jamais Hessel n’a transmis de message à la famille. Il n’a jamais demandé que des représentants de la Croix-Rouge aient un droit de visite pour ce jeune homme. Pour lui, les tirs de roquettes Qassam sur la population israélienne n’avaient pour conséquence que d’obliger “quelques enfants à courir très vite dans les abris” (nov. 2010). S’est-il seulement souvenu de ses paroles quand un tir de roquette a fait trois morts dont une femme enceinte dans la petite ville de Kiryat Malachi, à 25 km au nord de Gaza en 2012 ?
Une attitude pour le moins curieuse de la part de celui qui se proclamait un ardent défenseur du droit international et des Droits de l’homme.
Que les fans de Stéphane Hessel se rassurent : à défaut d’une place au Panthéon, il y aura certainement bientôt une place Stéphane Hessel… à Gaza.

*Photo : jmayrault.

  1. Vitia, sa première femme en 1939, est décédée en 1986.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 7 Mars 2013 à 14h20

      Bibi dit

      Le testament de Stéphane Hessel

      Les pleureuses vont se régaler du bô dossier confectionné par le NObsessionnel, enivrées par l’enchaînement de mots testamentaire.
       

      • 7 Mars 2013 à 11h37

        Bibi dit

        Un des commentaires de cet excellent article:
        abbé arbez
        du fait qu’il a habité Genève, il a régulièrement inondé pendant des années La Tribune de GE de ses articles haineux envers Israël.

         

    • 6 Mars 2013 à 19h28

      Yuna Bonbeurre dit

      Ben oui, mais quand meme

    • 6 Mars 2013 à 16h00

      Bibi dit

      Time for Peace – Rita
      Elle a donné un concert hier soir à l’ONU.

    • 6 Mars 2013 à 14h49

      Theodora dit

      On avait d’ la flotte jusqu’à le ceinture et le vieux con a dit de s’indigner !

    • 6 Mars 2013 à 13h27

      Bibi dit

      Mise à jour.
      L’émeute hier à l’université de Bir Zeit contre le consul général de Sa Très Gracieuse Majesté était en protestation contre… la déclaration Balfour de 1917.
      http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=7751

    • 6 Mars 2013 à 12h17

      Aramis dit

      La désinformation à tous le nivaux
      La peur d’autres attentats ?

      http://www.dreuz.info/2013/03/une-escapade-au-british-museum/

      • 6 Mars 2013 à 13h23

        Naif dit

        Article intéressant montrant jusqu’où peut aller la négation d’un peuple et d’une histoire. je ne sais pas s’il faut s’en amuser comme semble le faire l’auteure de l’article ou s’en inquiéter. je pense que cela dépendra de la façon dont toute cette histoire sur Israël finira

        • 6 Mars 2013 à 20h23

          Bibi dit

          L’intention d’Hadrien en renommant la terre était son effacement de l’Histoire et de la mémoire. 
          Ce fut un échec.

          Ceux qui se lancent sur la voie de l’échec n’auront qu’à le constater, s’ils sont toujours là… :-)
           

    • 6 Mars 2013 à 12h08

      cage dit

      Cette deuxième anti-fada prend de l’ampleur.
      Merci causeur(s) 

    • 6 Mars 2013 à 10h55

      L'Ours dit

      Vidéorama,
      Je pense que vous lisez mal kravi.
      Comme moi – je le dis dans mon post – il critique la construction du film, pas les intervenants.
      Il est évident que le documentaire est orienté et il ne serait pas difficile de le démontrer, mais cela prendrait du temps et finalement, on s’en fout, c’est habituel.
      (Exemples:
      La guerre des 6 jours arrive comme un cheveu sur la soupe. Aucune explication du comment on en est arrivé là. Tout de suite, on explique qu’Israel ne fait rien pour créer un Etat de Palestine, oubliant que les Palestiniens avaient tout loisir pour le faire de 48 à 67. Mais comme ils étaient sous domination jordanienne et Égyptienne, on zappe tout ça, ça ferait tâche.
      - suite aux accords d’Oslo, on montre simplement un bus israélien ravagé, sans expliquer une seconde que le hamas a tout fait pour faire capoter le processus et que le fatah est resté les bras ballants. Résultat la faute est rejetée toute entière sur Israel)
      Et je pourrais continuer presque sur chaque plan.
      C’est pourquoi j’ai fait l’impasse pour ne garder que les déclarations.

      • 6 Mars 2013 à 11h06

        eetu dit

        “Je pense que vous lisez mal kravi”
        J’espère que le traducteur Ours “kravi –> français” est de meilleure qualité que le traducteur Google “serbo-croate –> estonien” qui m’a beaucoup déçu

        • 6 Mars 2013 à 11h10

          panpan2017 dit

          Bonjour l’Ours.
          Mais en ne gardant QUE les déclarations, ce documentaire reste une vraie leçon 
          Le fait qu’Israël soit une belle démocratie ou l’expression est plus libre qu’en France n’est pas une nouveauté  Maintenant reprenons le verbatim de ces six grands hommes. Il donne à réfléchir. Et il met à mal bien des discours extrémistes comme ceux que je peux lire ici parfois.
          Rien n’est tout blanc ou tout noir. 
          Et je finirai en disant que si l’on compare les mots d’Avraham Shalom à ceux qui ont suscite tant de haine envers Hessel (en particulier ici), ont peut rester songeur…

        • 6 Mars 2013 à 11h17

          Videorama dit

          @panpan2017
          Lu et approuvé, pour répondre à l’Ours.

      • 6 Mars 2013 à 15h31

        Naif dit

        Note d’optimisme ce reportage n’as pas intéresse grand monde. les téléspectateurs ont préférés regarder : “Dr House” ou alors “une maison idéale”
        Cela donne une petite idée du crédit que peut encore avoir des journaliste plus intéresses par la propagande que par l’information. 

        • 6 Mars 2013 à 15h34

          Naif dit

          Finalement malgré l’acharnement que met la presse à dénigré Israël son pouvoir de nuisance se retourne contre elle. c’est peut être la seule note d’optimisme dans cette histoire

        • 6 Mars 2013 à 15h51

          Bibi dit

          On ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde ;-)

    • 6 Mars 2013 à 10h36

      Naif dit

      @Bibi
      Je suis trop juif pour croire à de telles affabulations

      • 6 Mars 2013 à 10h46

        Bibi dit

        Quelles affabulations?

        • 6 Mars 2013 à 11h15

          Naif dit

          Désolé j’ai posté mon message au mauvais endroit.
          celle qui consisterais à dire qu’ils faut protéger les gens contre eux même

        • 6 Mars 2013 à 11h46

          Bibi dit

          Ah. Mais je crois sincèrement qu’il faille protéger n’importe-qui de lui-même quand il se couvre d’os et de ridicule. Sa Marine n’est pas en mesure de lui procurer autre chose que des slogans qu’il aboie.

        • 6 Mars 2013 à 11h48

          Naif dit

          Moi je crois qu’une personne libre est responsable de ces actes

    • 6 Mars 2013 à 10h14

      Bibi dit

      Naturellement, je ne vois pas ce film (Gatekeepers) du même œil, je n’entends pas de la même oreille, que le spectateur d’un contexte très différent.
      D’une part, tous ces gens se sont exprimés là-dessus à maintes reprises dans les médias israéliens – il n’y a rien de nouveau de révélé, et pas mal de choses restées probablement sur le sol éditorial. D’autre part, il s’agit de sujets récurrents dans les discussions en société sur place, et à tous les niveaux. Encore, rien de nouveau. Sinon l’assemblage et la condensation de certains discours.
      Bien sûr que ce film est orienté, c’est son droit et choix artistique en tant que création dans un pays démocratique. Et ce n’est pas le seul.

      Chiche qu’on voit un remake français.

      • 6 Mars 2013 à 10h59

        eetu dit

        “… contexte très différent … rien de nouveau de révélé … sujets récurrents … rien de nouveau … assemblage et la condensation de certains discours … film est orienté … choix artistique en tant que création dans un pays démocratique …”
        Comment on dit “noyer le poisson” (la carpe goy ?) en araméen?

      • 6 Mars 2013 à 11h05

        Aramis dit

        Guerre d’Algérie, d’Indochine, du Mali ( y a pas d’images. de la guerre du Mali même pas de Charles Enderlin)
        Pourtant il y aurait de quoi fare

    • 6 Mars 2013 à 10h07

      quadpater dit

      Hessel, Belmokhtar, maintenant Chavez…
      La Meûte va-t-elle grouper les journées de deuil ?
      :-))))

      • 6 Mars 2013 à 10h17

        Bibi dit

        L’Haïm avec du café (Arabica)! ;-)

      • 6 Mars 2013 à 10h25

        Naif dit

        Hessel, Belmokhtar, Chavez et les autres ne représente rien !
        c’est la propagation de leur idées apocalyptiques et génocidaires parmis une population d’ignorants le véritable danger. Dans ce sens on peut dire que les programme scolaire on bien travaillé à produire des générations d’abrutis décervelés incapable de réfléchir par eux même mais étant prêt à voter pour le premier démagogue qui leur promets la retraite à 60 ans des salaires plus élevés et le racket des riches, c’est bien connu les riches sont le cancer du monde !

      • 6 Mars 2013 à 11h16

        eetu dit

        “Hessel, Belmokhtar, maintenant Chavez… La Meûte va-t-elle grouper les journées de deuil ?”
        Personnellement, pour ma part et en ce qui me concerne, j’attendrai encore un peu – pour mieux amortir l’investissement – le 30 avril, date anniversaire de la mort du regretté Chancelier Adolf Hitler.

    • 6 Mars 2013 à 9h32

      Fiorino dit

      @ eclair
      C’est fous comme la haine d’Israël vous aveugle au point de pardonner à Binoche sa propagande pour la répentance envers l’Algérie. D’autre part Ardisson l’avait invité ultérieurement quand Fink était enmerdé avec l’article dans lequel il parlait de pogroms républicains et elle ne cacheait pas son plaisir en disant il a eu ce qu’il merité. Non cette femme n’a pas besoin d’être protegé et elle n’a rien de touchant elle sait bien se venger. D’ailleurs elle nous expliqueait qu’elle était parti aux USA car c’était vachement mieux. Vous croyez qu’elle a fait la même scène sur les plateaux de télé américains?

      • 6 Mars 2013 à 9h43

        eclair dit

        @fiorino
        je ne suis aveuglé en rien justement.  Voyez vous fiorino que je ne sois d’accord ou non n’importe pas ces personnes sont des idéalistes Il faut savoir les proteger contre eux mêmes mais en rien les dénigrer.. Cela permet d’éviter de se laisser emporter dans une spirale de violence.

        • 6 Mars 2013 à 10h03

          Naif dit

          Les protéger contre eux même ? on croirait entendre parler un tyran !

        • 6 Mars 2013 à 10h14

          eclair dit

          @naif
          Vous avez un groupe de joyeux touristes amoureux des fleurs qui veut aller dans une jungle bourrée d’animaux agressifs. Ces amoureux detestent qu’on tue les animaux.
          Vous avez le choix 1 de les laisser y aller seuls.
          2 de les accompagner et de les proteger contre eux mêmes. 

        • 6 Mars 2013 à 10h19

          Bibi dit

          Naïf et Fiorino,
          Vous croyez qu’il faut protéger n’importe qui contre lui-même?

        • 6 Mars 2013 à 10h35

          Naif dit

          @ Eclair
          Sauf que vos touriste ne sont pas des enfants. Alors soit ils sont suffisamment intelligent pour se renseigner avant de s’aventurer dans une région qu’ils ne connaissent pas ou alors ce n’est pas le cas et ils n’ont qu’à assumer leur erreurs 

    • 6 Mars 2013 à 9h06

      kravi dit

      Naturellement, et cela nous étonnera guère, les imbéciles ont contemplé le doigt.
      “The Gatekeepers‘ material could have produced a profound film if it had not been sacrificed for a political message and if the film had been more intellectually honest and included the historical pattern of genocidal ideology, the ongoing violence, and the existential strategic challenges that Israel faces every day. It is these hard realities and that make the Shin Bet’s work so crucial and so heroic.”
      Le terrorisme envers les juifs n’est pas le fait de l’administration israélienne.
      Pour ceux qui aimeraient remplacer le docu dans son contexte, voici le lien.
      Désolé, c’est en anglais. Pour les non-anglophones, il existe des logiciels de traduction approximative sur Google.

      • 6 Mars 2013 à 9h14

        kravi dit

        Mais voici, pour compléter, en français.

      • 6 Mars 2013 à 9h16

        panpan2017 dit

        kravi, votre aveuglement vous conduit a prendre les autres pour des imbéciles 
        Figurez vous que nous sommes assez grands pour comprendre le contexte. Pour vous ce qu’un documentaire peut inclure de subjectivité  
        Néanmoins j’attends que vous ou le Post traitiez ces six grands hommes d’antisémites, antisionistes ou “d’antisiomites”. Ils me semble que ces six hommes ont fait un peu plus que vous pour Israël, qu’ils ont une vision un peu plus profonde et détaillée de la situation.
        Vous me permettrez d’attacher plus de valeurs a leurs mots qu’aux vôtres. Juste leurs mots, rien de plus, mais rien de moins.
        Shalom.  

        • 6 Mars 2013 à 9h21

          panpan2017 dit

          Pour vous ce qu’un documentaire peut inclure de subjectivité va forcement biaiser le regard du spectateur. C’est faux.

        • 6 Mars 2013 à 9h33

          kravi dit

          Je replace juste le film dans son contexte : biaisé, et tenant d’une thèse que tous ne partagent pas.

        • 6 Mars 2013 à 10h28

          kravi dit

          @panpan : relisez bien l’article du post. Il ne traite évidemment pas ces hommes d’antisémites, mais prétend juste que le point de vue du documentariste est biaisé car il ne tient pas compte du contexte et ne replace pas leurs dires dans une perspective historique, notamment sur les causes du déclenchement des violences.

        • 6 Mars 2013 à 10h46

          panpan2017 dit

          kravi, moi ce qui m’aurait plongé dans un sérieux doute c’est si un au moins des 6 héros (pour moi ces gars la sont des heros, pour ce qu’ils ont fait avant, je le précise) avait réagi après  la présentation du documentaire en disant “mes propos ont été déformés  je conteste la présentation qui en est faite” .
          A ma connaissance cela n’a pas été le cas.  
          Je peux donc accepter leurs paroles telles qu’elles sont. Et elles portent un message important, que par exemple schaffausen a très bien résumé sur un autre fil.
          Bien sur que tous les israeliens ne sont pas d’accord avec le message de ce docu. Mais beaucoup le sont.  

        • 6 Mars 2013 à 11h13

          Bibi dit

          Panpan,
          Il n’est pas question de déformation, et dire la vérité n’est pas dire toute la vérité.
          D’ailleurs, avec certaines vérités M A Shalom a eu plusieurs ennuis vaguement rappelés dans le film. Et Diskin, par ex., n’a pas été très content de ne pas avoir été reconduit…

          D’autre part, je vous l’ai déjà mentionné, l’unanimité des dirigeants/militaires/renseignements est qq-ch qui tire la sonnette d’alarme chez tout israélien, après la guerre de Kippour.

          D’autre part encore, la formation de ces agents ne constitue pas une qualification politique particulière.

          D’autre part enfin (at least for now), il n’est pas neutre de consacrer du temps à 2 attentats commis par des juifs israéliens et d’omettre 2 autres non moins marquants pour l’israélien – la tuerie du bus de 1978 (où Dalal Mougrabi dont le nom est aujourd’hui sur des places, des rues, des écoles etc. a assassiné des civils), et celui de Nahariya commis entre autres par le grassouillet diplômé d’univ. israélienne (et libéré contre des corps calcinés de soldats), qui a fracassé le crâne d’une fillette de 4 ans après avoir assassiné son père.

      • 6 Mars 2013 à 9h37

        Videorama dit

        Merci kravi !
        Et c’est reparti pour un tour :
        “Moreh wants audiences to share his wishful thinking, that Israel can end the conflict simply by withdrawing from the West Bank. [...] Israelis want peace, but they cannot find partners for peace unless, like Moreh, they turn a blind eye to the ongoing hostility and threats against them”
        On a beau avoir dirigé l’un des meilleurs services de renseignement au monde, on en saura toujours moins qu’un sioniste tenant sa vérité des faits et de la Bible. On sera donc infantilisé, manipulé par un Moreh aveuglé lui-même par son pacifisme puéril… On a beau être 6 anciens gatekeepers parlant quasi d’une même voix, sans concertation les uns avec les autres, on aura rien compris à la situation politique d’Israël. C’est comme ça.

        • 6 Mars 2013 à 10h05

          Naif dit

          c’est reparti pour un tour mais vous aimez cela !
          Sauf avec moi, c’est vrai que dans ce cas vous n’avez pas le dernier mot et ça vous n’aimez pas ! 

        • 6 Mars 2013 à 11h00

          Videorama dit

          @NaIf
          Ah, ah, ah ! Mon pauvre Naif, je ne veux pas vous faire de la peine, mais vous m’importez peu, mon ami. Au mieux, vous m’importunez à vouloir échanger à tout prix avec moi. Le fait est que je ne vous trouve ni intéressant, ni nuisible, qu’y puis-je ? Vous me collez aux basques comme un chewing.-gum, mais pourquoi faire ? Ne voulez-vous pas faire valoir toute l’étendue de votre matière grise auprès de quelqu’un d’autre ? Je ne sais pas, demandez à JMS s’il peut vous recevoir. Moi, tenez-vous-le pour dit, je n’ai pas de temps à vous consacrer.

        • 6 Mars 2013 à 12h00

          Naif dit

          @Vidéorama
          Quand la souris veut se faire plus gros qu’un boeuf !
          vous vous prenez pour qui ? vous croyez que l’ours ou bibi ou kravi s’intéressent à vos propos ? vous leur coller aux basque comme vous dites avec la même obstination qu’un morpion.
          Vous croyez peut être que vous apporter quelque chose sur ce forum à part vous obstinez à dire et répéter toujours le même discours les mêmes phrase creuses et sans intérêt ?
          Vous devriez relire ce que Bibi à déjà écrit sur votre sujet dans un post précédent, mais êtes vous seulement capable de le comprendre ? Échanger avec vous ? je m’en contre fiche, je constate juste que vous vous obstinez à échanger avec des gens qui n’ont pas plus envie de vous lire que moi. par contre quand je vous demande de prouver vos affirmations ou fuyez ou vous me sortez ce discours débile c’est d’ailleurs bien la seule chose que vous savez faire !

        • 6 Mars 2013 à 13h27

          Videorama dit

          @Naif
          Mon bon Naif, je n’échange pas avec Bibi ou autre Kravi. Je me borne à répondre à certains de leurs tristes billets que j’estime nuisibles. Ces personnes ne m’intéressent pas à proprement parler, je ne les connais pas du reste.
          Voilà pourquoi je ne me rabaisserai jamais comme vous à des propos d’une aussi pitoyable teneur : “Pourquoi plutôt que d’embêter bibi vous venez pas discuter avec moi ? La contradiction vous gène quand vous savez que vous n’avez aucune chance de gagner !”
          Encore une fois je ne trouve aucun intérêt à vos inepties. Elles n’ont même pas le mérite d’être nuisibles. Prenez cette dernière assertion comme un compliment en ce qui vous concerne : ce n’est pas si beau que ça de vouloir jouer les méchants vous savez, surtout quand on n’en a pas les moyens.
          Maintenant je dois vous laisser, j’ai des choses importantes à régler.
          Bien à vous

        • 6 Mars 2013 à 14h11

          Naif dit

          @Vidéorama
          Vous des choses importantes à régler ?
          vous êtes tout le temps fourré sur ce forum à répondre à des “tristes billets”.
          Franchement si avez des choses plus importantes à régler surtout ne vous gêner et ne revenez pas de sitôt on ne vous regrettera pas ! 

    • 6 Mars 2013 à 8h48

      quadpater dit

      Le documentaire… Après l’avoir regardé, mon sentiment est que je serais particulièrement fier d’être citoyen d’un pays où l’État montre jour après jour que la sécurité de sa population est une de ses préoccupations majeures.
      En outre, et de toute évidence, la liberté d’expression n’y est pas un vain mot.
      Israël m’apparaît comme un îlot de démocratie où une culture forte affirme sa volonté d’exister et de durer.
      Et la vie n’est pas facile pour les garnisons des camps retranchés des alentours malgré l’assistance de quelques Occidentaux déjà soumis et postillonnant…

      L’Haïm les juifs ! :)

      • 6 Mars 2013 à 8h53

        Videorama dit

        Youpi !

        • 6 Mars 2013 à 10h44

          eetu dit

          Au secours, les garde-frontières!
          Videorama a écrit “Youpi”, mais il a pensé “Youpins”!!
          Si, si, je vous assure, vous pouvez dégainer !

        • 6 Mars 2013 à 11h31

          Videorama dit

          @eetu
          Excellent, MDR !

      • 6 Mars 2013 à 9h08

        kravi dit

        leHaïm et merci, quad

    • 6 Mars 2013 à 6h53

      L'Ours dit

      J’ai vu le documentaire sur Arte,
      et pour moi, seuls les pro-palestiniens aveugles ne peuvent en tirer une conclusion admirative pour Israel.
      Je fais l’impasse sur la construction du documentaire – et pourtant il y aurait beaucoup à dire – qui pas un instant ne met en reflet des déceptions des chefs du Shin beth envers leurs dirigeants politiques, l’absence totale de responsabilité palestinienne (ou arabe de façon plus large).
      Nous y reviendrons si vous voulez.
      Pour moi, ce qui transparait, c’est un pays avec des hommes qui ont une conscience et qui peuvent le dire sur la place publique. Israel a ses qualités et ses graves défauts et la seule façon de corriger ses défauts, c’est de ne pas les cacher.
      J’ai été écoeuré par exemple par le fait que les terroristes (pour moi il n’y a pas d’autres mots) juifs, aient pu être rapidement libérés. On n’omettra cependant pas de constater qu’ils ont été pourchassés et arrêtés avant qu’ils ne détruisent la mosquée du mont du temple.
      Ecoeuré aussi par cette montée en puissance des ultra religieux qui, s’ils sont encore en sous-nombre, devraient être muselés plus fermement et c’est euphémisme: il faut les mettre au pas!
      Oui! Je sors encore plus admiratif d’Israel après ce documentaire. Mais encore faut-il sortir de l’ornière creusée par le montage.
      Enfin, pour les palestinolâtres, si vous imaginez une seconde que les juifs ne critiquent pas les juifs ou Israel, vous vous mettez le doigt dans l’oeil jusqu’à la gorge.
      Mais il est difficile de s’étendre sur la paille quand on passe son temps à vous dire que la forêt de poutres est une brindille.

      • 6 Mars 2013 à 6h57

        Eugène Lampiste dit

        tiens, on a le droit de dire qu’il faut mettre les ultra religieux juifs au pas, désormais ?

        sans se faire traiter de goebbels ou de faurisson ?

        intéressant. 

      • 6 Mars 2013 à 8h03

        JMS dit

        Où voyez vous qu’il y ait sur Causeur des palestinolatres ?
        Personne n’est aveugle sur leurs carences, la corruption des dirigeants, l’extrémisme de leurs organisations.
        Mais quelques soient leur limites, ils reste le peuple palestinien…
        Outre effectivement le scandale que constitue dans un pays se voulant démocratique la remise en liberté de fous furieux, ce qui m’a frappé ce sont deux choses:
        1) La première c’est que le shin bet DECOUVRE qu’existaient des extrémistes juifs parmi les colons…
        2) La deuxième c’est qu’au moment de l’intifada le shin bet qui est sensé savoir tout sur tout DECOUVRE que le peuple palestinien désarmé est prêt à affronter des tanks à coup de pierre pour ne plus subir une humiliation quotidienne.
        Ceci posé quoi d’étonnant quand on voit que sur Causeur la clique Bibi, Kravi, Rotilbis et autres (dont la regrettée Girafe)  n’ont quant à eux pas encore découvert que les Palestiniens existent.
        “La preuve du pudding c’est qu’on le mange” 

        • 6 Mars 2013 à 8h37

          Videorama dit

          @L’Ours
          Qu’Israël soit une jeune démocratie pétillante, qui pour en douter ? De là à ne vouloir tirer du documentaire que des raisons de justifier son admiration pour cet état, c’est franchement porter des œillères ! Ce documentaire fait ressortir la réalité complexe du pays, ses contradictions, les actes sordides, salasses et sanglants où le conduit inévitablement son engagement dans le conflit. Au grand dam des simplificateurs de Causeur pour qui, en bons propagandistes qu’ils sont, la colonisation des terres palestiniennes ne laisse évidemment voir que le meilleur des mondes, la bonne volonté des gens civilisés d’un côté, le terrorisme sombre des barbus de l’autre.

        • 6 Mars 2013 à 12h25

          JMS dit

          Je les critique quand le sujet vient sur leurs comportements et autres projets politiques, ces sujets étant rares, je les critique rarement.

      • 6 Mars 2013 à 10h09

        Naif dit

        vous n’êtes pas le seul en israël à être écoeuré par les ultra religieux, c’est pour cela que les partis de lapid et bennette ont réalisés un tel score. Quand je pense que le partis Chass à encore le culot de chercher à minimiser ses responsabilité, je trouve qu’il donne vraiment un mauvais exemple du Judaïsme  

        • 6 Mars 2013 à 10h11

          Eugène Lampiste dit

          ah bon ?

          et on vous traite de goebbels et de faurisson, naif, quand vous dites que les ultra religieux juifs, c’est de la merde ? 

        • 6 Mars 2013 à 10h51

          Naif dit

          @Eugène Lampiste
          je n’ai pas dit que les ultras religieux c’était de la merde j’ai dit que leur représentants abusent de la situation, puisqu’ils savent qu’ils sont indispensables au gouvernement, pour récupérer le plus d’avantages possible au seul profit de leurs électeurs ce qui est un comble pour des gens qui prétendent diffuser les principes et les idées du judaïsme dans la société. 

        • 6 Mars 2013 à 10h57

          Eugène Lampiste dit

          ah, pas de la merde.

          du vomi, peut-être ? 

      • 6 Mars 2013 à 10h50

        eetu dit

        “du documentaire … qui pas un instant ne met en reflet des déceptions des chefs du Shin beth envers leurs dirigeants politiques, l’absence totale de responsabilité palestinienne …”
        Eh ben l’Ours, vous avez dû piquer un sacré roupillon devant votre télé hier soir!
        A votre décharge, la période d’hibernation n’est pas encore terminée …

    • 6 Mars 2013 à 2h21

      Videorama dit

      @Bibi
      Pas plus subtile que d’habitude Bibi, mais manifestement contrariée… Serait-ce à cause du joli documentaire sur Arte ? Ca, il faut l’avouer que ça la fout mal nom d’une pipe ! Les temps sont durs pour les propagandistes à 2 balles, quand même… Ah la la Biquette, Bibiquequette ma chérie, mais qu’est-ce que tu vas devenir ? Tout un ouvrage à remettre sur le métier à présent, ces interminables radotages pour rien, anéantis, pulvérisés, mis en pièce par l’ennemi juré : la vérité ! Sont-ils devenus fous ces six gatekeepers du Shin Beth de mes deux ? Et Eretz Israel dans tout ça, c’est comme si c’était le cadet de leur souci ! Ca on peut le dire que tout fout le camp, et que c’était mieux avant ! Heureusement que Bibi l’indémontable veille au grain. On peut compter sur elle pour rassembler en moins de temps qu’il ne le faut le puzzle éparpillé de ses mensonges. Elle saura vite faire oublier ce gâchis, ou c’est bien mal la connaître… Bon sommeil quand même, Biquette : sûr que tu ne renonceras pas à tes rêves les plus fous aussi facilement, même après un documentaire accablant !

      • 6 Mars 2013 à 4h51

        JMS dit

        Tout y est résumé en une phrase que les gens sensés de Causeur rabâchent à cette équipe d’allumés :
        “Nous gagnons toutes les batailles mais nous perdons la guerre”  

        • 6 Mars 2013 à 10h20

          Naif dit

          vous vous prenez pour quelqu’un de censé ? vous rêver !
          a votre place je ne me réjourais pas trop parce que si Israël perd cette guerre vous serez le prochain sur la liste des fanatiques. ce dont je me fous eperdument, qu’ils vous étripent vous réduise en purée ne me generas absolument pas et je n’aurais aucun scrupule à dormir comme un bébé. ce qui me gêne c’est que des gens comme bibi et d’autre en face les frais. ça ! ça m’empêcherais vraiment de dormir ! 

        • 6 Mars 2013 à 12h31

          JMS dit

          @ Naif

          vous vous prenez pour quelqu’un de (S)ensé ?
          (V)ous rêve(Z) !
          (A) votre place je ne me réjou(I)rais pas trop parce que si Israël perd cette guerre vous serez le prochain sur la liste des fanatiques. ce dont je me fous (é)perdument, qu’ils vous étripent vous réduise(NT) en purée ne me genera(…) absolument pas et je n’aurais aucun scrupule à dormir comme un bébé. ce qui me gêne c’est que des gens comme bibi et d’autre en fa(SSENT) les frais.
          (C)a ! (C)a m’empêcherais vraiment de dormir ! 

    • 6 Mars 2013 à 0h56

      eetu dit

      Après la diffusion de “The gatekeepers” ce soir sur Arte, on apprend que le gouvernement israélien vient de rappeler de toute urgence l’équipe de garde-frontères de faction jour et nuit auprès de Causeur depuis de nombreuses années, conscient que les éléments de langage qu’ils avaient pour mission de seriner inlassablement devenaient désormais “inappropriés”, comme on dit aux USA, et ne pourraient que contribuer à les ridiculiser définitivement.
      Comme victimes collatérales de cette débandade, on signale que Bibi a été mise en observation pour avoir avalé son dentier dans un ultime hoquet d’indignation après avoir regardé l’émission, et que kravi a abandonné précipitamment son cabinet, après y avoir jeté les photos des 6 “raclures” anciens directeurs du Shin Bet héros du documentaire et tiré rageusement la chasse …

      • 6 Mars 2013 à 1h10

        nadia comaneci dit

        ça décoiffe… 
        ça donne envie de se réjouir non ? C’est ça Israël.
        Pas la caricature boursouflée et absconse que vous avez citée.

        • 6 Mars 2013 à 4h52

          JMS dit

          Mais quelle caricature ?
          C’est cette clique de propagandistes du likoud qui est une caricature…
          Faux patriotes israéliens et vrais abrutis. 

        • 6 Mars 2013 à 19h24

          nadia comaneci dit

          JMS, c’est d’eux qui je parlais ))