Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Spiderman est mort !

Tant mieux, il était nul comme super héros

Publié le 05 janvier 2013 à 14:24 dans Culture

Mots-clés : , ,

spiderman

Nous avons eu de nombreux deuils en cette année 2012 : les disparitions de Chris Marker,  de Félicien Marceau ou de Thierry Roland, entre autres et dans des genres de beauté assez différents. Sans compter d’autres disparitions tout aussi douloureuses : mort de l’idée que les socialistes soient de gauche ou que les super-riches aient encore l’idée d’appartenir à une nation et non à une hyperclasse hors-sol.

Il convient d’y ajouter l’annonce d’une nouvelle perte, et non des moindres. Spiderman ne viendra plus enchanter la triste sexualité de l’ado mâle dans sa peau. Dans le 700ème numéro du comics paru mercredi dernier qui porte son nom, Spiderman perd son ultime combat contre le docteur Octopus, son ennemi de toujours. Spiderman, alias Peter Parker, malheureux en amour, était en activité depuis 1962 et avait toujours vingt ans,  incarnant une manière de Tanguy américain avec un goût suspect pour le travestissement.

Nous l’avions pour notre part découvert à la fois en lisant Strange dans les années 70 et en regardant un dessin animé dont le générique était énervant car à peine quelques notes entendues, il vous restait toute la journée dans la tête : « L’araignée, l’araignée, est un être bien singulier… ». Il nous énervait un peu, à vrai dire, faisant preuve d’une niaiserie sentimentale assez proche de celle du Surfer d’argent. D’ailleurs les garçons qui étaient fans de l’Araignée et du Surfer d’argent étaient plutôt immatures en général. Souvenez-vous, par exemple, que Dans À bout de souffle made in USA, l’excellent remake de Godard par Jim Mc bride, alors que la fille jouée par Valérie Kaprisky lit Faulkner (qui n’est pas un super héros), son amoureux petit truand traqué par la police incarné par Richard Gere, ne lit que le Surfer d’argent et se voit comme une âme pure exilée dans le cosmos : on voit le niveau.

Alors que nous, nous préférions des super héros sérieux comme Iron-Man, un milliardaire de l’armement, probable électeur de Barry Goldwater, un prométhéen qui en avait et qui s’était transformé en surhomme avec une armure high-tech à réacteurs pour casser du Rouge.

On avait aussi une très vive sympathie pour Daredevil, aveugle, avocat pour les pauvres qui malgré son handicap enfilait son collant rouge et se débrouillait mieux que les voyants pour punir les méchants. En plus Daredevil avait une manière de relation amoureuse à la limite du SM avec La Veuve Noire, une espionne soviétique moulée dans une combinaison anthracite qui lui faisait des seins inoubliables, vraiment inoubliables.

Oui, chaque adolescent aimait voir sa faiblesse transformée en force au travers des super héros. Par exemple, moi j’étais très myope et j’avais des relations compliquées avec les filles à gros seins, même communistes, même brunes. Dardevil était donc logiquement  mon super héros d’élection.

C’est pour cela que je ne voudrais pas faire de peine aux fans de Spiderman mais le problème de Peter Parker s’explique de façon très claire : c’est un éjaculateur précoce comme le montre très bien l’adaptation cinématographique par Sam Raimi, où le personnage joué par Tobey Maguire a un mal fou, une fois qu’il a été piqué par l’araignée radioactive, à contrôler la sécrétion blanchâtre de la toile qui lui sort des …poignets, poignets dont on connaît par ailleurs le rôle primordial dans la masturbation. Vous vous étonnerez après que sa vie sentimentale fasse passer celle de Woody Allen pour une promenade de santé donjuanesque.

En même temps, on sait bien ce qui se passe quand on tue un super héros, même aussi défaillant sexuellement que Peter Parker. Les fans hurlent à la trahison. C’est ainsi que Conan Doyle après avoir tué Sherlock Holmes dans Le dernier problème fut obligé de le ressusciter, la colère des accros du détective étant allée, pour certains d’entre eux, jusqu’à envoyer des lettres de menaces. Et pourtant, il en avait assez de son encombrant héros cryptohomo et cocaïnomane.

Que tous les garçons à la sexualité inquiète se rassurent. L’Araignée va revenir, un jour ou l’autre.

Toujours aussi nul avec les filles.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

10

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 8 Janvier 2013 à 10h00

    a2lbd dit

    “Spiderman, alias Peter Parker, malheureux en amour”

    Ah oui ? Gwen Stacy, Marie Jane Watson et Felicia Hardy et le peter serait malheureux en amour ? Purée mais le bonheur c’est quoi alors, la vie de DSK ?

  • 6 Janvier 2013 à 7h26

    Naif dit

    Vous devriez donner des cours de sexualité au super héro, vous le grand spécialiste, binoclard aux relations “compliquées”. Avec un peu de chance vous deviendriez riche mais au lieu de redonner l’excédent aux pauvres vous feriez, comme tout bon personnage de gauche, un exil fiscal en suisse ou ailleurs et vous dénonceriez les égoïstes de droite. c’est pas beau la vie !

    • 6 Janvier 2013 à 11h23

      Jérôme Leroy dit

      Moi aussi je vous souhaite une bonne année 2013.
      L’humour qui va avec et des tas de pastilles Rennie.

      • 6 Janvier 2013 à 11h47

        Eugène Lampiste dit

        et bonne année à tous les super guitar heroes !

        http://www.youtube.com/watch?v=5taI58febnk

      • 7 Janvier 2013 à 7h38

        Naif dit

        C’est gentil de m’offrir des pastilles de menthe ! 
        j’aimerais vous offrir des pastilles d’orange sanguine, voir sanguinolentes le gout du sang devrait vous plaire. Malheureusement cela n’existe pas. Dommage si j’avais les moyens je vous offrirais une banque de sang, mais je ne suis pas encarté chez les socialo ni chez les coco. c’est bien connu les vampires ce sont modernisés depuis le siècle dernier et il préfère les banques de sang que les attaques directes, bien trop voyantes. Même chez eux les traditions se perdent.
        Bonne année bonne santé.    

  • 5 Janvier 2013 à 19h05

    Gwendan dit

    Pas trés charitable cet article puisque le comic en question n’est pas encore sorti en France, certains fans pourraient reprocher qu’on leur “spoile” le n°700 des aventures de leur héros!!

  • 5 Janvier 2013 à 16h41

    bea33 dit

    J’aime bien votre phrase sur les super-riches hors sol qui sont en effets les grandes victimes de la crise comme chacun sait.

  • 5 Janvier 2013 à 16h30

    L'Ours dit

    Le coeur de cible a changé. Les plus grands fans ont entre 4 et 7 ans et les produits dérivés consacrés à cet âge se vendent comme des petits pains. Et allez savoir pourquoi, avec spiderman plus qu’avec tous les autres super héros.

  • 5 Janvier 2013 à 16h00

    Eugène Lampiste dit

    Je préfèrerais que l’on ressuscite Superdupont, lui seul pourrait sauver le camembert étalon des normes européennes.

  • 5 Janvier 2013 à 15h01

    Villaterne dit

    “Mandrake” et “Le Fantôme” ne sont toujours pas revenus !
    A qui dois-je envoyer une lettre de menace de mort ?