Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Sénatoriales, ça changera quoi ?

La prise du Luxembourg n’est pas celle du Palais d’Hiver…

Publié le 26 septembre 2011 à 9:30 dans Politique

Mots-clés : , , ,

Gérard Larchet et Jean-Pierre Bel. Crédits image : Daniel Fouray

Faut-il croire, comme Jean-Pierre Bel, actuel président du groupe socialiste à la Chambre haute, et futur Président probable de cette assemblée, que « ce 25 septembre restera dans l’Histoire de France » ? Disons-le tout net, cet enthousiasme du sénateur de l’Ariège, quoique bien compréhensible, mérite d’être tempéré.

Certes, il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour l’UMP et pour Nicolas Sarkozy. Mais il ne faudrait pas confondre mauvaise nouvelle et mauvaise surprise : le vrai scoop aurait été que la droite maintienne ses positions, alors que depuis 2007 la gauche a raflé les cantonales, municipales et régionales, et que ce sont justement les grands électeurs issus de ces trois scrutins qui étaient appelés aux urnes hier.

Pour autant, cette poussée aux élections locales n’explique pas entièrement ce basculement à gauche, pas plus que les divisions de la droite, qui bien souvent ne changent pas grand chose à la donne. Ainsi, à Paris, le siège perdu par l’UMP va directement à… Pierre Charon, désormais « divers droite », et ne profite donc pas à la gauche. En revanche, il est fort possible qu’un certain nombre de grands électeurs des communes rurales, non affiliés à un camp ou à l’autre, ait choisi, après hésitations, de voter pour la gauche, et ce pour des raisons diverses : mécontentement politique « généraliste » vis-à-vis du président et de l’UMP, mécontentement politique, plus catégoriel cette fois, vis-à-vis de la réforme des collectivités locales menée à marche forcée par Nicolas Sarkozy, et peut-être aussi, prudence légendaire des notables qui font l’élection et qui, anticipant, au vu des sondages, une défaite du président sortant en 2012, préfèrent ne pas insulter l’avenir.

Cela dit, ce résultat désagréable ne signe pas plus la fin des haricots pour les perdants qu’il ne présage de mois cauchemardesques à venir pour l’Elysée. D’ores et déjà, le PS a laissé entendre que tout en jouant son rôle d’opposant, la nouvelle majorité ne ferait pas d’«obstruction» sur les deux textes stratégiques à venir, à savoir le Budget et la Loi de financement de la Sécu. Cette stratégie est marquée au sceau du bon sens : en période de crise mondiale, la gauche n’a pas du tout intérêt à apparaître comme voulant bloquer, ou même affaiblir, les institutions. En attendant, cette posture raisonnable pourrait bien faire les affaires du président-candidat Sarkozy.

Quant à la Règle d’or, n’en déplaise à François Hollande, qui juge que la victoire d’hier l’a rendue caduque, elle était déjà enterrée depuis plusieurs semaines, faute de majorité des deux tiers pour la voter en Congrès. On ne le répétera d’ailleurs jamais assez, il est assez plaisant de voir le favori des sondages socialistes se réjouir de ce résultat, alors qu’il a nommément approuvé le principe de cette même Règle d’or. S’il est finalement candidat à la présidentielle, un mot d’esprit, ou deux ou trois, ne suffiront pas à le dégager des dents du piège à loups où Nicolas Sarkozy l’a coincé…

Le Sénat sera donc à gauche, sauf hold-up, pas totalement impossible de Gérard Larcher sur le « troisième tour » de samedi prochain, mais il nous semble que le cœur n’est plus aux exercices de haute voltige. Non seulement « ce changement historique » ne dit pour ainsi dire rien de la vraie élection, celle de l’an prochain, mais en plus, il ne l’influencera pas, le PS n’ayant ni les moyens, ni le souhait de faire dans les mois qui viennent du Luxembourg un bunker de résistance au sarkozysme, un peu à la façon de ce qu’il fut sous le premier septennat mitterrandien. En fait une telle conjecture ne pourrait advenir que si le Président actuel (celui de la République) était réélu. Jean-Pierre Bel, Catherine Tasca et David Assouline auraient alors cinq ans pour faire de leur boutique un lieu nettement plus ambiancé que le Palais-Bourbon.

En revanche, si comme le souhaitent les vainqueurs de ce dimanche, la gauche emporte la présidentielle et les législatives qui vont avec, personne n’entendra plus jamais parler du Sénat, sauf pour la prochaine expo de peinture au Musée du Luxembourg…

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

Vous devez être inscrit pour commenter.

  • 27 Septembre 2011 à 12h02

    Marie dit

    @Thalcave
    Je ne rencontre pas beuacoup d’indiens ou de chinois dans le secteur!

  • 26 Septembre 2011 à 20h12

    rackam dit

    Le perchoir, au Sénat, se nomme « Le Plateau »
    Rien d’étonnant à ça : c’est un sacré fromage
    Qu’autrefois le Ps proclamait d’un autre âge
    Aujourd’hui, tout sourire, il rafle le gâteau.

    Et, pour mieux affirmer qu’il l’emporte haut la main
    Les deux manches gagnées, il attendra la belle
    Pour porter au pinacle l’adéquat monsieur Bel.
    Y fera-t-il son beurre, manquerons-nous de pain ? 

  • 26 Septembre 2011 à 14h05

    fxl dit

    Cher Marc Cohen,
    La conjecture évoquée in fine du pénultième paragraphe ne serait-elle pas plutôt la conjoncture ? Mais ce n’est que conjecture…

  • 26 Septembre 2011 à 13h10

    l’oiseau bleu dit

    Pas la même clientèle. Celle ci a des vigiles des gardes du corps et parfois des policiers.

  • 26 Septembre 2011 à 12h21

    livia dit

    Oiseau ‘le

    Comme vous appelle parfois Bibi ( un clin d’oeuil A. ?)

    Dans le 16ème ce ne n’est certainement pas la meme “clientèle ” que dans mon quartier, j’ose espérer qu’ils ne vivent pas de la solidarité de tous ceux qui payent des impots.

    • 26 Septembre 2011 à 12h23

      isa dit

      Pas vraiment, et ils n’habitent là que très peu.
      Vous vous baladeriez dans le Bois de Boulogne, vous ne trouveriez pas l’ombre d’un niqab.

  • 26 Septembre 2011 à 12h10

    l’oiseau bleu dit

    Entendu Olivier Mazerolle sur BFMTV,hier soir.

    Le pauvre était vraiment ému en commentant les résultats des sénatoriales :
    Il a annoncé que le plafond d’imposition exceptionelle sur les hauts revenus passerait de 500 MILLIONS d’euros à 250 MILLIONS.  

    • 26 Septembre 2011 à 12h15

      isa dit

      Ah ben ça va, on est tramquilles pour un moment!

      • 26 Septembre 2011 à 12h19

        l’oiseau bleu dit

        La qualité de nos journalistes télé est consternante.

        Il faut un diplôme pour donner ou commenter les nouvelles à la télé ? 

    • 26 Septembre 2011 à 12h25

      isa dit

      Et les bandeaux qui passent pendant les commentaires, les avez-vous déjà lus, l’Oiseau bleu? Emplis de fautes d’orthographe, quelquefois incompréhensibles, voire donnant un sens opposé à l’information…

  • 26 Septembre 2011 à 12h06

    L'Ours dit

    La réaction de Hollande fut d’envoyer des banderilles sarcastiques contre Sarko!
    Alors qu’il est en ce moment dans un fauteuil, au lieu de laisser venir, il fait le malin alors que les Français en ont ras la casquette des petites phrases.
    Je ne sais pas qui conseille nos politiques à gauche comme à droite, mais je perso, je les enverrai volontiers pointer au chômage.

    Sinon, d’accord avec Rackam. 

  • 26 Septembre 2011 à 12h05

    l’oiseau bleu dit

    Vous en connaissez des quartiers niqabfree?

    Dans un immeuble du  XVI °  les règlements de copropriété 
    affichés dans les parties communes sont rédigés uniquement en arabe 

    • 26 Septembre 2011 à 12h17

      isa dit

      C’est pour le personnel de maison, peut-être? Ou bien ce sont tous des émirs qui ont acheté?

      Non, mais franchement, si vous vous baladez vers Saint-Germain, dans les quartiers bobos, vers le Flore par ex, ça va.

  • 26 Septembre 2011 à 11h54

    Marie dit

    @Isa
    Je suis allée voir si par hasard nous avions un nouveau sénateur , pfffff l m^me qui est maire et Président du Conseil Général etc.. etc… depuis des lustres, quelle envie de changement!
    http://www.ladepeche.fr/article/2011/09/26/1176535-miquel-requier-la-gauche-sans-trembler.html
    et dire que le département est dynamique c’est une blague!

    • 27 Septembre 2011 à 11h56

      Thalcave dit

      Les pays émergents n’aiment-ils pas le foie de canard et le vin de noix?

  • 26 Septembre 2011 à 11h51

    livia dit

    Merci Marie , oui je crois que nous sommes qq’uns à fermer les oreilles et fermer les yeux.
    Cela ne les trouble pas , mais vu le nombre de propagandistes dans les médias ce n’est pas étonnant.

  • 26 Septembre 2011 à 11h48

    livia dit

    Isa

    J’allais le dire, mais je ne voulais pas provoquer nos amis qui le nez sur le guidon partent vers 7h le matin et rentrent vers … cela dépend des cas, pour gagner leur vie.

    Pour moi ce sera ciné, romans ect.. et pas trop de ballade malgré le très beau temps à Paris, parce que croiser sans arret des habitantes voilées( pas des niqabs) dans mon quartier me dérange.

    • 26 Septembre 2011 à 11h52

      isa dit

      Changez de quartier pour vous promener, Livia.

  • 26 Septembre 2011 à 11h46

    Marie dit

    @isa
    Mon maire ne cumule rien le village est trop petit mais pour la gestion passe avant tout les avantages de certains! On me dit c’est un village rural soit mais il y a maintenat plus de retraités venus d’ailleurs d’employés que de paysans cherchez l’erreur!
    Cela dit dans notre sud ouest on a le choix entre rien et rien!

  • 26 Septembre 2011 à 11h43

    Marie dit

    @livia et isa

    on devrait savoir combien les médias perdent d’auditeurs depuis hier soir ! ;)

  • 26 Septembre 2011 à 11h29

    livia dit

    Pendant qq jours les médias vont etres illisibles et inécoutables, il va falloir attendre les mauvaises nouvelles économiques, malheureusement,pour échapper aux innombrables analyses et prospectives :”on a gagné” ,-)
    Juste qq jours de patience.

    • 26 Septembre 2011 à 11h35

      isa dit

      D’accord avec vous Livia.
      J’ai beaucoup de films en retard à voir et quelques copies à corriger.
      Bouclage télé, radio. Plus de journaux depuis longtemps.
      Ah si! La semaine dernière, j’achète “le Point” (3,5euros quand même) et…rien.Je l’en ai oublié je ne sais où.

      me suis juste acheté le NO pour Ph.Roth et la cassette offerte.
      une presse scandaleusement partisane dans tous les sens, qui n’énonce que des trucs absoluments inintéressants par des “experts”qui ont passé leur vie à se tromper.

  • 26 Septembre 2011 à 10h53

    Marie dit

    J’ai beaucoup aimé ce qu’a dit ce matin dans son biller d’humeur le journaliste du Point dont le nom m’échappe .On attend des socialistes l’application de ce qu’ils combattent le cumul des mandats ,et tout ce qui est des revenus des sénateurs des avantages et la transparence des comptes du Sénat. Je ne parierai pas un kopec sur çà! Je pense que cette Assemblée qui pourtant à sa légitilmité à virer des bords en grande partie parce que les petits maires comme le mein pourtant de droite ne veulent pas de la réforme des collectivités territoriales, pensez on va leur piquer leur écharpe te les trois francs six sous qui vont avec! Lamentable! J’en ai plus après les élus locaux de tous bords qu’après le gouvernement, en regardant ce qui se passe dans nos cités et ce n’est pas le PS qui va changer quoique ce soit bien au contraire comme le souligne Rackam!

    • 26 Septembre 2011 à 11h28

      isa dit

      Là où je travaille, le maire, socialiste, contre le cumul des mandats est:
      -maire
      -président d’intercommunalité
      -adjoint (et pas dans les derniers) d’Huchon à la région
      -et, depuis hier, sénateur.

      Aux dernières nouvelles, il n’abandonne aucun mandat.

  • 26 Septembre 2011 à 10h25

    rackam dit

    isa,
     pour ce qui concerne la presse du jour on serait plutôt dans l’hystérique. Venons-nous de franchir une nouvelle frontière entre la nuit et la lumière? On pourrait le croire.
    Certes, lorsqu’on constate que le Morbihan s’est doté de 100% de sénateurs de gauche, on mesure la secousse. Cadoudal, réveille-toi!

    • 26 Septembre 2011 à 11h30

      isa dit

      La Bretagne est plutôt toujours à gauche, non?

      Comme Marie, je pense que nos élus privilégiés ne supportent pas l’idée de la réforme territoriale, pourtant si urgente.

  • 26 Septembre 2011 à 10h02

    livia dit

    Très bien vu Rakam !

  • 26 Septembre 2011 à 9h47

    isa dit

    J’en ai assez de l’utilisation constante du mot “historique”".
    Cela ne concerne pas Monsieur Cohen, mais vraiment chaque fois qu’il se passe le moindre icident, il devient “historique”.

  • 26 Septembre 2011 à 9h40

    rackam dit

    On peut, à l’inverse de M. Cohen, penser que le PS, qui excelle dans l’opposition, le chausse-trappe, l’obstruction, fera de ce fortin un bastion empoisonnant non seulement le sarkozysme déclinant, mais encore les réformes et autres lois dont le pays a besoin, en des temps qui ne sont pas 1981. Le Sénat n’étant pas réputé pour sa modernitude, pourrait aggraver cette nostalgie socialisante, cet ” en arrière toute” et prouver que les vrais réactionnaires ont désormais le cul dans le velours.