Une honorable correspondante m’apprend qu’un appel d’offres titanesque vient d’être publié par la Région Poitou-Charentes : un marché public concernant une prestation de « relaxation énergétique » à destination des agents territoriaux du Conseil Régional… Est-ce pour lisser son image de patronne crispée à poigne de fonte dans une mitaine de velours, que Ségolène Royal cherche à chouchouter ainsi son personnel ? Est-ce pour mettre en application l’effrayante « société du care » promise par Martine Aubry ?

Car oui, la question se pose… au nom de quoi l’ex-femme de François Hollande va-t-elle soumettre son personnel à de telles séances de massages new age, qui feraient même rigoler le DRH de Google (qui pourtant s’y connait pas mal en gadgets inutiles mis à disposition des salariés pour neutraliser toute velléité revendicative) ? A quand le yoga préfectoral ? La sophrologie municipale ? La méditation territoriale ? La réflexologie en ambassades ? Le training autogène en cabinets ministériels ? Et naturellement, rassurons-nous… cette débauche de « care », pimentée d’un regain de new-age provincial, ne se fait pas le moins du monde aux frais des contribuables… non…

Amis décadents du zen, sachez qu’il faut envoyer vos dossiers de candidature avant le 9 juin 2010 à Mme. Ségolène Royal, rue de l’Ancienne Comédie, 86021, Poitiers.

Et pourquoi « Ancienne », la comédie, d’ailleurs ?

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
François-Xavier Ajavon
est chroniqueur et professionnel de la presse.Il est également l’auteur de L’eugénisme de Platon (L’Harmattan, 2002) et a participé à l’écriture du "Dictionnaire Molière" (à paraître - collection Bouquin) ainsi qu’à un ouvrage collectif consacré à Philippe Muray  (à paraître -éditions du Cerf). 
Lire la suite