Mes haïkus visuels: Schopenhauer, Nietzsche, Houellebecq, etc. | Causeur

Mes haïkus visuels: Schopenhauer, Nietzsche, Houellebecq, etc.

Auteur

Roland Jaccard

Roland Jaccard
Psychologue, écrivain, journaliste, critique littéraire, essayiste et éditeur suisse.

Publié le 22 janvier 2017 / Culture

Mots-clés : , , ,

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 22 Janvier 2017 à 20h16

      Martini Henry dit

      Moi aussi, l’obésité féminine me répugne. Mais pas plus que l’obésité masculine. Le gras est ignoble, infect. Un ventre mou est le signe d’une âme molle. D’un relâchement indigne.