Schiappa-Hanouna: vivement le talk-show! | Causeur

Schiappa-Hanouna: vivement le talk-show!

Une secrétaire d’Etat so créative

Auteur

Benoît Rayski

Benoît Rayski
Journaliste et essayiste

Publié le 02 juin 2017 / Société

Mots-clés : , ,

Cyril Hanouna et Marlène Schiappa. SIPA. 00711760_000004 / AP22054527_000021

Grande est la notoriété de la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes. Ses propos sur le voile, ses conseils pour frauder la Sécu, lui ont assuré une gloire certaine. Mais, gourmande qu’elle est, il lui en fallait plus. C’est pourquoi elle a convoqué à son ministère Cyril Hanouna, l’animateur de « Touche pas à mon poste ». Ils sont des millions à connaître Hanouna. Et seulement quelques centaines de milliers à savoir qui est Schiappa.

Il était donc légitime qu’elle attende de cette entrevue un surplus de notoriété. Sur le plan intellectuel, elle avait déjà fait le nécessaire en s’en prenant à Alain Finkielkraut. Se friter avec un philosophe ça vous pose une femme issue des « quartiers populaires » (c’est elle-même qui s’attribue cet honneur).

Hanouna a été prié de venir voir la belle Marlène au prétexte que dans son émission il y avait eu un dérapage homophobe.  En réalité nous soupçonnons, connaissant la fougue et le tempérament de Madame Schiappa, que la raison était tout autre que celles que la morale réprouve.

Hanouna a trouvé sa nouvelle chroniqueuse

C’est pourquoi l’animateur, homme averti et prudent, a jugé utile de se faire accompagner par plusieurs dirigeants de sa chaine. La rencontre s’est donc passée dans une ambiance chaste et respectueuse. Marlène Schiappa, qui ne veut aucun mal à Cyril Hanouna, lui a fait quelques suggestions parfaitement intéressantes.

Ainsi, elle lui a proposé d’utiliser pour son émission un « buzzer ». Ou un panneau qui serait brandi chaque fois qu’un mot inconvenant serait prononcé. Hanouna demanderait à une jeune et jolie invitée : « tu suces ? » Et hop apparaîtrait un panneau avec l’inscription « attention vulgaire ! » Il demanderait à une autre : « Tu baises ? » Et re-hop, re-panneau : « c’est dégoûtant ! »

Génial non ? Elle est comme ça Marlène Schiappa. Elle ferait un tabac si elle présentait une émission qui s’appellerait « Touche pas à mon ministère »…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 4 Juin 2017 à 13h47

      Orwell dit

      Schiappa ? C’est la tache grosse comme le nez au milieu de la figure du gouvernement de l’ère Macron. C’est la garantie donnée à la gauche que, si l’on continuera à mener une politique de droite, on empirera les choses au niveau sociétal pour consoler les électeurs de la vraie gauche aigris par exemple d’avoir vu Walls se coucher devant Macron alors que certains électeurs aux primaires avaient voté pour Walls. Hollande a donné aux LBGT le mariage pour tous, Macron, n’en doutons pas, leur donnera dans les mois qui viennent la GPA. Et ce avec l’aide de Schiappa (dont votre article montre qu’elle a déjà trouvé son toutou ou son Dupont avec un “t” pour lui répondre “Je dirai même plus.”) Mais tout le monde n’est pas la passionaria. Schiappa se prend pour Ibaruri, elle va très vite convaincre tout le monde qu’elle n’est que le clone de Dame Taubira. J’ajoute que j’approuve le conseil que Alain Fienkielkraut a donné à cette dernière de se documenter sur l’extrême droite, car en principe, quand on ne connait rien sur le sujet, on ferme sa g…. c’est ce que j’ai dis en ultra-résumé sur Twitter face à Libération. J’attends les notifications en retour de ses lecteurs bovins, notifications que je ne lirai évidemment pas. Le seul fait de les mettre en transe et de les amener à s’étouffer de rage me suffira.

    • 2 Juin 2017 à 19h24

      desi dit

      Très très bien partie pour être la star du dîner de connes, celle-là.
      Ou du dîner de moches, d’ailleurs, c’est au choix.

    • 2 Juin 2017 à 19h08

      Patrick dit

      Si vous voulez savoir ce que Schiappa veut dire, voyez ici.

      • 2 Juin 2017 à 20h02

        gigda dit

        merci Patrick …  bien sûr ! et probablement de mon temps on disait + souvent cancre que nul :) 

        • 2 Juin 2017 à 23h00

          àboutdepatience dit

          Si on enlève le S, il me semble que ce nom evoque un échappement quelque peu involontaire, voire excrementiel
          Il faudrait l’avis d’un linguiste italien

      • 2 Juin 2017 à 23h07

        Pierre Jolibert dit

        Etant donné qu’il y a modulation du genre (nom féminin pour désigner des nuls des 2 sexes) il me semble que les termes français les plus adéquats (de mon temps) sont :
        une bille
        une brelle / brêle ? brèle ?
        une quiche

        • 2 Juin 2017 à 23h12

          Lector dit

          et un hanouno…

        • 2 Juin 2017 à 23h22

          Pierre Jolibert dit

          Ah ben pourtant il a réussi !
          (va-t-on étendre sur ce fil-là le débat sur les filières de la réussite ?)

        • 2 Juin 2017 à 23h30

          Lector dit

          ah, Pierre ? Si vous appelez ça une réussite… je ne vous reconnais plus dans cette hypothèse ;)

        • 2 Juin 2017 à 23h31

          Pierre Jolibert dit

          Il a réussi ce qu’il a tenté, et avec de la persévérance.

        • 2 Juin 2017 à 23h50

          Lector dit

          vu comme ça… sûr qu’il lui en faut quand le talent lui fait tant défaut ou n’est pas plus remarquable que celui d’un GO du club med… vous me direz qu’après tout c’est un créneau télévisuel répandu…

        • 3 Juin 2017 à 11h14

          Pierre Jolibert dit

          Je ne le connaissais pas et ce sont des collègues qui m’ont parlé cette semaine des développements actuels de ses prestations.
          L’article Wikipoedia qui le concerne est passionnant (dont le rapport à l’école). Suivant les rebondissements qui restent en réserve il y a presque de quoi fabriquer un mythe, avec biopic à la clé.
          Il a en effet fini par occuper un créneau mais il a bel et bien de lui-même innové à l’intérieur de façon inédite en France, il me semble, enfin si je comprends bien puisque je ne l’ai donc jamais vu ni entendu.

    • 2 Juin 2017 à 17h23

      Miaou dit

      Niveau toc chaud notre chargée de l’égalité. Pour ce qui me concerne, qu’elle ne touche à rien. 

    • 2 Juin 2017 à 17h21

      Miaou dit

      Macron ne l’a pas choisie pour sa classe. 

    • 2 Juin 2017 à 14h56

      gigda dit

      Pourvu qu’elle s’eschiappe vite ! (Au fait  Schiappa ne se traduit-il  pas par nul, cancre ? ) 

      • 2 Juin 2017 à 17h25

        Miaou dit

        Oui cancre. Se non é vero é ben trovato ;-)

        • 2 Juin 2017 à 19h02

          gigda dit

          Heu je ne plaisantais pas :))… il me semble que de l’italien au français, mais on peut rafraichir ma mémoire ?

        • 2 Juin 2017 à 19h12

          Lector dit

          si se scappa la schiappa la colpa non è tua. :D