Sarkozy, Buisson et les référendums | Causeur

Sarkozy, Buisson et les référendums

L’ex-président ne craint pas le comique de répétition

Auteur

David Desgouilles

David Desgouilles
Blogueur et romancier. Prochain roman à paraître : janvier 2017, aux Editions du Rocher.

Publié le 11 octobre 2016 / Politique

Mots-clés : , , ,

nicolas sarkozy referendum

Sipa. Numéro de reportage : AP21538113_000006.

Les hasards chronologiques sont parfois malicieux. Quelques heures après l’annonce par Nicolas Sarkozy, au JT de France 2,  qu’il avait l’intention d’organiser deux référendums le jour du deuxième tour des législatives, s’il redevenait président, je lisais le chapitre XIII de  La cause du peuple, écrit par son ancien conseiller Patrick Buisson Et de référendums, il en est question, justement dans ce chapitre intitulé « la batailles des frontières ».

Autorisons-nous d’abord une parenthèse. L’ouvrage de Patrick Buisson est bien autre chose que ce qu’on en a dit. A sa sortie, il a été dépeint comme un catalogue de petites phrases de vengeance à l’égard de celui qu’il avait conseillé pendant sept ans. Nous ne pouvons nier que la date de sortie de l’ouvrage n’a pas été choisie au hasard et que les diverses sorties médiatiques de son auteur constituaient autant d’occasions pour assouvir un désir de revanche. Mais, contrairement à ce qui a pu être dit ici ou là, le livre en lui-même n’est absolument pas comparable à celui de Valérie Trierweiller.

Lisez la suite de l’article sur le blog de David Desgouilles

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 12 Octobre 2016 à 11h25

      Zinho dit

      Pour la presse, les médias, les journaleux Buisson était jusqu’à ce jour un bâton merdeux. Depuis qu’il bave son fiel sur Sarko il est devenu leur coqueluche : radio, tv, journaux : ils se l’arrache.

    • 11 Octobre 2016 à 18h56

      kelenborn dit

      Les navets sont meilleurs que les carottes, les crapauds mangent de la tarte aux pommes. La ville de Brest demande sa délocalisation à Tombouctou. La vierge Marie attend un heureux évènement. Au paradis, Leon Zitrone a sodomisé Pierre Tchernia en présence de Saint Pierre. Sarkozy serait prêt à prendre Nabila comme premier ministre. Les carpes aiment les lapins chasseurs…
      lili23

    • 11 Octobre 2016 à 18h22

      lili23 dit

      après on ce demande même plus les origines de la barabarie

    • 11 Octobre 2016 à 18h20

      lili23 dit

      Dans «  surveiller et punir »  M F précise l’application des peines de justice  à l’époque des lumières  à l’époque des auteurs du programme scolaire il en tire  le concept  de «  corps »  la notion y transportera

    • 11 Octobre 2016 à 17h18

      lili23 dit

      le vote  électronique 

    • 11 Octobre 2016 à 17h16

      lili23 dit

      On devrait pourvoir ne plus ce déplacer pour aller voter 

    • 11 Octobre 2016 à 17h10

      lili23 dit

      Avec 16,2 suicides pour 100 000 habitants, la France se situe dans le groupe des pays européens à taux élevés de suicide (après la Finlande, la Belgique et les pays de l’Est) avec un niveau nettement supérieur à la moyenne européenne, qui s’établit à 10,2 suicides pour 100 000 habitants).

      la france n’est pas déclassée dans toutes les statistiques 

    • 11 Octobre 2016 à 16h57

      lili23 dit

      Nul, la moitié des fils d’ouvriers resteront ouvriers il nous fatigue l’éducation est beaucoup plus septique que ça . Cette fosse du septicisme  de la glorification du héros ou de quelques « grands penseurs » on ce demande même plus pourquoi les projets les plus sont portés par la société civile si il capitalise le savoir aussi bien que leurs  traders leurs portefeullles les paradis fiscaux ne seront pas déclassés et pour moi les profs devraient être plus looser   l

    • 11 Octobre 2016 à 15h14

      Pepe de la Luna dit

      Rien à voir mais c’est confirmé : l’Arabie saoudite et le Qatar ont bien fourni un soutien financier et logistique à l’Etat Islamique. Et la source n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de l’hilarante Clinton en personne au travers de ses mails piratés !
      http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/10/clinton-daech-seoud-les-liaisons-dangereuses.html
      Cela ne gêne apparemment pas la candidate démocrate dont la campagne électorale a été financée à hauteur de 20 millions de $ par ces mêmes Saoudiens. Pour Riyad : Daech/Clinton, même combat !
      On imagine l’immense malaise des rédactions parisiennes et de Flamby Ier qui a décoré de la Légion d’honneur le prince héritier de la Maison des Seoud…

      • 11 Octobre 2016 à 18h03

        beornottobe dit

        Démocrate américain c’est la Gauche française!….(dans son ensemble)

    • 11 Octobre 2016 à 15h14

      disco dit

      Sarkozy n’est pas sérieux. Les deux mesures dont il parle, il ne faudrait pas les soumettre à referendum, mais les appliquer cash. Et encore ça ne serait qu’un début.

      Le livre de Buisson m’a vraiment cassé les jambes à propos de lui “mari de Carla”. A part voter symboliquement Trump, je ne vois pas quoi faire pour l’instant.

    • 11 Octobre 2016 à 14h10

      steed59 dit

      j’ai aussi le souvenir d’un référendum promis à propos de l’entrée de la Turquie dans l’Europe qui a disparu dans les limbes …

    • 11 Octobre 2016 à 14h00

      Villaterne dit

      Mr SARKOZY a déclaré qu’il était inébranlable.
      Nous aurons une pensée pour Carla Bruni !

      • 11 Octobre 2016 à 14h09

        steed59 dit

        inébranlable ne signifie pas inbranlable

        • 11 Octobre 2016 à 15h54

          Villaterne dit

          Dommage j’ai failli rire !

    • 11 Octobre 2016 à 12h35

      beornottobe dit

      Sarkosy ????? = une Droite de Gauche dans l’état actuelle des choses!……..
      à quand une Droite qui ose dire son nom????? (une Droite qui n’appartient à PERSONNE hormis les votants)……

    • 11 Octobre 2016 à 10h58

      Habemousse dit

      J’écoutais il y a peu M. Finkielkraut regretter le mépris des électeurs envers les hommes et femmes politiques, disant que cette attitude enfonçait un peu plus la démocratie.
      Je ne suis pas de son avis, les épisodes Sarkozy et Hollande prouvent qu’il a tort. Je respecterai la politique et ses représentants le jour où un homme dira :

      « La France est le pays au monde qui concentre le plus d’élus par habitants : si je n’en ai pas supprimé au moins quatre cents en arrivant au pouvoir, entre les sénateurs, députés, préfets hors cadre, conseillers régionaux, municipaux, et j’en passe, j’autorise les plus hautes instances de l’état à demander ma démission du poste de premier responsable de la nation. »

      Seulement à cet instant, l’homme politique retrouvera le respect des électeurs et les « comiques troupiers » la scène qu’ils n’auraient jamais dû quitter ; 

      • 11 Octobre 2016 à 12h06

        Sancho Pensum dit

        Je vais vous dire, moi, ce que je penserais d’un type qui ferait la promesse que vous voudriez qu’il fasse.
        Je pense qu’il se foutrait de notre gueule ! Il y a environ 600000 élus en France…
        C’est un peu comme s’il promettait de baisser l’impot moyen payé par les Français sur le revenu d’environ 1,5 euros !
        Un charlot quoi !
        Quand bien même il mettrait le paquet sur ce sujet (suppression des départements, division par deux des parlementaires, voire suppression du Sénat, suppression des sous-préfectures, réduction du nombre de communes de 360000 à 5000 etc…) cela ne serait pas suffisant pour se faire apprécier de ses électeurs.
        Il faudrait a minima qu’il tienne les promesses qu’il ait fait en tant que candidat et qu’en tant que candidat, il n’en fasse pas d’intenables.
        A ce sujet, il faut saluer la démarche (pas nécessairement l’objet ou son créateur) accomplie par Bruno Lemaire : il a rédigé un ouvrage de mille pages où il détaille l’ensemble de ses mesures pour le quinquennat, du pourquoi au comment en passant par le cout et l’efficacité attendue. L’ouvrage permet en particulier de se faire une idée assez précise du contexte et des enjeux de certaines questions politiques ou budgétaires. Le lecteur, s’il ne s’endort pas, en sort moins con.
        Ce faisant, il passe une sorte de contrat avec l’électeur. Voilà ce qui manque à nos hommes politiques actuels qui ne se sentent absolument pas liés par leurs promesses.
        Un peu plus de démocratie directe sur des sujets susceptibles d’apparaître en cours de mandat ne ferait pas de mal non plus.

        • 11 Octobre 2016 à 13h36

          Habemousse dit

          « Je pense qu’il se foutrait de notre gueule ! Il y a environ 600000 élus en France… »

           Il faut donc garder les choses en l’état et ne rien changer ?   

        • 11 Octobre 2016 à 14h02

          kelenborn dit

          C’est fou le nombre de zozos qui ressortent et exhibent les marabilles les plus défraichies que nous ont sorties les politiques: interdiction du cumul des mandats par exemple: à quoi ça sert ? A voir trois connards au lieu d’un? Réduction du nombre d’élus? Pendant qu’ils se pavanent parce qu’ils sont adjoint au maire de Sainte Pimprenelle des gros tetons, ils ne vont pas dépenser l’argent du ménage à boire au bistrot!!!
          Je persiste et signe!!! le seul remède contre des canailles comme Sarkozy dont le nez est devenu crochu à force de mentir car la gravité a eu raison de cet appendice pinogrotesque , c’est le référendum d’initiative populaire!!! Regardez Hollande qui va partir garder les biques sur les Monedieres, et que des esprits imbéciles et sans mémoire réussiront à regretter quand il quittera cette vallée de larmes, eh bien, il aurait agi différemment s’il avait eu cette épée de Damoclès au dessus de la tête!!
          Vous en connaissez beaucoup des politiques qui le proposent? NON! et ce n’est pas un hasard!!
          MK

      • 11 Octobre 2016 à 12h44

        thd o dit

        Les préfets hors cadre ne sont pas élus.

        Peu importe qu’il y ait beaucoup d’élus, puisque la plupart sont des élus de petites communes…non rémunérés, qu’un gland professionnel comme Habemousse voudrait voir remplacer par moins d’élus mais coûtant plus cher :

        http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/22157-salaire-d-un-conseiller-municipal-montant-de-l-indemnite

        Il n’y a pas trop d’élus en France mais trop de glands, comme le gland Habemousse qui vient se plaindre d’une retraite trop faible alors qu’elle est trop élevée pour un gland pareil.

        • 11 Octobre 2016 à 13h29

          Habemousse dit

          « Il n’y a pas trop d’élus en France mais trop de glands »

           Laurent Fabius, qui était presqu’aussi intelligent que vous, l’avait remarqué, et s’était empressé de rajouter à l’assemblée nationale environ quatre vingt dix sièges, histoire de renforcer la démocratie.

           Vous ne m’avez toujours pas expliqué pourquoi nous sommes champions du monde en nombre d’ élus par habitants ? Sans doute parce que le pays en a besoin et que la France, depuis Fabius va de mieux en mieux ?

           Pour le reste, votre aigreur, qui se répète avec beaucoup d’entre nous, ne vous honore pas. 

        • 11 Octobre 2016 à 13h32

          Habemousse dit

          « Les préfets hors cadre ne sont pas élus. »

           C’est encore pire. 

        • 11 Octobre 2016 à 13h47

          kelenborn dit

          Thdo
          Tu es obsédé par le gland!!!Occupe toi donc en premier lieu du misérable qui pendouille dans ton froc !!! cela t’évitera de te dé-chêner!!
          MK

      • 12 Octobre 2016 à 12h30

        Zinho dit

        La France compte 600.000 élus. De quoi enfoncer et paralyser un pays à jamais.

    • 11 Octobre 2016 à 9h11

      Parsifal dit

      Le livre de Buisson est en effet tout à fait passionnant, les “petites phrases” qu’il contient n’étant que l’écume des choses. C’est en fait un véritable traité d’éthique politique puisé aux meilleures sources de Thomas d’Aquin et de Péguy. Que l’on approuve ou non cette école de pensée, il s’agit d’une lecture indispensable à lire intégralement.

    • 11 Octobre 2016 à 8h57

      mogul dit

      Du Sarkosy tout craché !
      Nous vendre du référendum avec le baratin d’un marchand d’aspirateur, alors qu’il a enterré la dernière consultation directe que la France ait connue…
      Ce type vendrait sa mère pour gagner une élection… 

      • 11 Octobre 2016 à 11h58

        AD CITOYEN dit

        La signature du traité de Lisbonne, imaginé sous le septennat précédent, faisait partie de ses promesses de campagne. Il a fait ce qu’il a promis.

        • 11 Octobre 2016 à 15h26

          mogul dit

          1-Il n’a pas été élu pour ça.
          2-C’est bien l’une des rares promesses qu’il aura tenue.

        • 11 Octobre 2016 à 19h11

          mogul dit

          Et puis ça n’ôte rien à sa forfaiture…

    • 11 Octobre 2016 à 7h37

      L'Ours dit

      Marre des jeux de piste.