Retro 2016 (1/8): La révolution scolaire de Najat Vallaud-Belkacem | Causeur

Retro 2016 (1/8): La révolution scolaire de Najat Vallaud-Belkacem

Un maoïsme à visage humain

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 27 décembre 2016 / Société

Mots-clés : , , ,

C'est la dernière semaine de 2016 ! Causeur.fr vous propose de relire quelques-uns de ses articles les plus marquants de l'année écoulée.

Le ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, janvier 2016. SIPA. 00738859_000023

Najat-Vallaud Belkacem est moins flamboyante que Christiane Taubira, moins « clivante » que la Garde des Sceaux, mais elle ne mène pas moins, avec constance et une réelle habileté manœuvrière, une entreprise révolutionnaire, visant à faire table rase du système éducatif français, pour lui substituer un modèle égalitariste intégral sous prétexte de lutte contre les inégalités produites, ou perpétuées, par ce système.

L’année 2016 sera celle de la mise en œuvre de la réforme du collège, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne suscite pas l’enthousiasme des principaux intéressés, enseignants, parents d’élèves, universitaires et chercheurs dans les disciplines torpillées par la réforme (langues anciennes, allemand, enseignements artistiques…). C’est une réforme foncièrement bureaucratique, conçue et imposée du sommet, pétrie d’idéologie post-bourdieusienne, dont les racines conceptuelles plongent plutôt dans feue la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne du grand timonier Mao Zedong, la terreur en moins, que dans les idéaux émancipateurs de Jules Ferry et Ferdinand Buisson.

Lisez la suite de l’article sur son lien d’origine.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 2 Janvier 2017 à 6h37

      Pyrrhon dit

      À quoi bon? L’EN est foutue pour longtemps, et la débrouille des familles maintient intactes les chances des enfants les mieux soutenus. ELLE est un foyer révolutionnaire, mais enfermé dans ses murs, ceux de Grenelle, ceux de ses établissements. Aucun ministre ne lui conviendra jamais. Soit ils entrent dans le jeu, comme NVB, soit ils en sont libérés, “HS” pour un moment, par le Président en exercice. Une forme de droit de grâce!

    • 1 Janvier 2017 à 10h58

      Broquere dit

      Bravo Najat, grâce à vous et vos semblables nos petits enfants éduqué hors EN réussiront sans concurrence en France car ils seront confrontés à des incultes sans combattivité ni volonté de s’améliorer.
      Continuez à fond pour enrichir les enfants de ‘riches’ en augmentant le inégalités et maintenant un sous-prolétariat qui votera pour vous.
      Vive la Décadence de Autres!

    • 29 Décembre 2016 à 11h55

      Chriff dit

      Merci pour la photo qui nous rappelle en cette fin d’année le beau visage de notre jeune, belle, maghrébine et première femme ministre de l’Education Nationale de toute l’histoire de France. 
      Par contre, elle n’a rien révolutionné du tout la pauvre Najat…
      Elle a juste eu le courage de sortir une réforme des collèges restée longtemps dans les cartons par manque de volonté de ses prédécesseurs. 

    • 29 Décembre 2016 à 10h56

      persee dit

      J’ entendais récemment sur les ondes un sachant dénoncer les deux mensonges de l’EN :-”  Les profs sont tous bons et les élèves sont les mêmes “. Que les enseignants me disent ici si cette “réalité” est de droite du centre , de gauche ou des extrêmes . Puisqu’à l’évidence , ils placent leur ASOLU dans une croyance  politique limitée ( leur  axiome ” le but de l’éducation est de corriger les inégalités sociales “;  problème , nous savons que la nature milite pour l’inégalité , donc pour “l’injustice” et que l’homme qui croit à l’égalité ( j’en suis ) essaye de la corriger , normal , le problème reste que la qualité de  l’instruction passe alors au  second plan .

    • 28 Décembre 2016 à 15h43

      Pol&Mic dit

      ah oui !…. c’est “Causeur” alors ça va passer…..

    • 28 Décembre 2016 à 15h41

      Pol&Mic dit

      euh (je ne sais pas si ça passera….) essayons toujours :
      l’………prend des chemins détournés, mais inéluctables……

    • 28 Décembre 2016 à 13h06

      persee dit

      Un petite histoire pour se détendre ! Quand ma fille est rentré en 6ème il y’a dix ans, le live de référence  étudié en premier fut:  ”la 6ème de Susy  Morgenstein “. Le livre tombait des mains de la majorité des gamins ; on pouvait aussi y lire “enculés , salopes “. Je fis part de mon étonnement en réunion avec les profs car la France ne manque pas d’auteurs de valeur .La prof de Français rétorquant mais si je leur donne autre chose ils ne comprennent pas les mots (” Véridique ) “L’année suivante , repéré un autre  me lança -ah ,vous êtes le monsieur qui n’aime pas les gros mots  ”J’essayais en vain de dire que c’était la mauvaise littérature que je n’aimais pas ,   mais bon, le prof la trentaine IUFM me lança alors -”  ils auront Rabelais ,et goguenard , et vous savez….  ce n’est pas du beau langage !  . ferme là, me dis-je, elle aura tout de même , un texte de  Rabelais . Que croyez vous qu’il advint ? Rabelais passa à la trappe et il y eut un sujet sur les BD policières et la gamine se retrouva avec “Qui a chourré le chien saucisse ? “. Vous voyez le collège à Marseille , pour nous c’était ça pendant quatre ans ! les gamines furent une poignée à passer en seconde  générale à cause de  ces “foutus  déterminismes sociaux ” ;Bouh quelle horreur ! Que fait la police ?

    • 28 Décembre 2016 à 12h46

      loulou dit

      NVB, excellente Ministre, félicitée récemment par PISA pour ses réformes qui vont dans le bon sens. Mais on connaît tous Causeur, il cause, il cause et surtout il démolit. Un bon média extrême-droite…

      • 28 Décembre 2016 à 13h26

        IMHO dit

        Même pas : c’est un journal d’actionnaires qui ne le financent que pour y faire écrire ce qu’ils veulent et seulement ce qu’ils veulent .
        En fait c’est le journal interne d’un club de riches dévots .

      • 28 Décembre 2016 à 15h13

        Habemousse dit

        Madame Elisabeth Levy, Messieurs Jérôme Leroy, Thomas Morales, Régis de Castelnau, Gil Mihaely, Daoud Boughezala, Luc Rosenzweig, Jean-Paul Brighelli et bien d’autres seront content de l’apprendre.

        Quand à votre classement « PISA » les places de vingt-sixième et de vingt neuvième trouvent grâce à vos yeux ?

        J’ai cru comprendre qu’ils étaient nettement inférieurs à ceux de deux mille trois ; même le journal « Le Monde », s’en inquiète en deux mille sept, sans parler de madame Carole Barjon votre collègue du « Nouvel Obs », journal connu pour ses opinions d’extrême droite, qui parle d’assassins en évoquant les responsables du Ministère de l’Education Socialiste.

        Continuez à nous faire rire bien qu’IMHO ait placé la barre très haut.

         « Si le latin est une langue morte, c’est parce que les Romains sont tous morts »

        Ca c’est du lourd ! IMHO sera dur à détrôner. 

        • 28 Décembre 2016 à 16h09

          IMHO dit

          sciences
          écrit
          math
          24 Norvège 498 513 502
          26 Autriche 495 485 497
          26ex. France 495 499 493
          28 Suède 493 500 494
          28 ex. Tchèquie 493 487 492

          Donc la France est quasi ex aequo avec 5 nations européennes plus prospères qu’elle, où il y a moins de pauvres et d’immigrés, que demandez de plus ? C’est un bon résultat en fin de compte .

          Il est vrai que ces nation font mieux que la France

          15 ex. Allemagne 509 509 506
          15 ex. Pays-Bas 509 503 512
          18 Suisse 506 492 521
          19 Irlande 503 521 504
          20 Belgique 502 499 507

          mais de combien ? de 2 % au plus !

          Donc … je sais que la Fronce est censée être meilleure en tout mais ce n’est que dans les arts frivoles .

        • 28 Décembre 2016 à 16h23

          durru dit

          Faudrait quand même voir l’évolution de la France dans ces mêmes classements au fil du temps, vous comprendriez. Ou pas.

        • 28 Décembre 2016 à 16h35

          IMHO dit

          J’ai une très grande difficulté à vous imaginer riant .
          Ou alors du rire de Chirac dans les Guignols .

        • 28 Décembre 2016 à 16h36

          IMHO dit

          durru, couché !

        • 28 Décembre 2016 à 16h44

          durru dit

          Effectivement. Ou pas.

        • 28 Décembre 2016 à 17h43

          IMHO dit

          Je vois: durru est le roquet de Schrödinger .

        • 28 Décembre 2016 à 17h51

          durru dit

          Schopenhauer, “L’art d’avoir toujours raison”.

        • 28 Décembre 2016 à 18h03

          IMHO dit

          PISA 2009 mathématiques

          21e Norvège 498
          22e France 497
          23e Slovaquie 497
          24e Autriche 496
          25e Pologne 495
          26e Suède 494
          27e Tchèquie 493

          PISA 2009 sciences

          24e Norvège 500
          25e Tchèquie 500
          26e Danemark 499
          27e France 498
          28e Islande 496
          29e Suède 495
          30e Lettonie 494

          PISA 2009 écrit : cherchez vous-mêmes, j’en ai marre

          Conclusion : Poulidor est toujours dans le peloton, il s’accroche .

        • 28 Décembre 2016 à 18h11

          IMHO dit

          https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Art_d%E2%80%99avoir_toujours_raison

          Ma parole d’honneur, je ne connaissais pas !
          Mulțumiri vă sunt făcute durru !

          Mais comment fais-tu pour avoir tout le temps tort, en sachant tout cela ? Tu es envoûté par les vampires des Carpates !

        • 28 Décembre 2016 à 18h29

          IMHO dit

          Et a part ça, Habemousse, vous êtes un as de la citation tronquée, voici celle de ci-dessus au complet :

          ” Si le latin est une langue morte, c’est parce que les Romains sont tous morts – et la suite – et que leur forme d’esprit et d’intelligence a péri avec eux ”

          Et en effet, a contrario, l’ancien français est une langue éteinte, puisqu’elle n’est plus parlée, mais ce qui est écrit en ancien français est vivant parce que la forme d’esprit et l’intelligence des Français d’aujourd’hui est celle des Français du XIIimèe siècle, mutatis multis mutandis, il n’y a pas de rupture, on les entend raisonner en lisant, alors qu’on n’entend pas Tacite ni même Pétrone .

        • 28 Décembre 2016 à 18h31

          durru dit

          PISA 2003 mathématiques:
          7 . Belgique
          8 . Suisse
          9 . Australie
          10. R. Tchèque
          11. Danemark
          12. France
          13. Suède
          14. Autriche
          15. Allemagne
          16. Norvège
          PISA 2003 sciences:
          5 . Pays-Bas
          5 . Australie
          7 . R. Tchèque
          8 . Canada
          9 . Suisse
          10. France
          11. Belgique
          12. Suède
          13. Hongrie
          14. Allemagne
          15. Pologne
          16. Autriche

          21. Norvège

          23. Danemark
          On voit bien la progression de la France par rapport aux autres pays européens cités par IMHO.

        • 28 Décembre 2016 à 20h24

          Habemousse dit

          « …vous êtes un as de la citation tronquée, voici celle de ci-dessus au complet : ”

          Si le latin est une langue morte, c’est parce que les Romains sont tous morts – et la suite – et que leur forme d’esprit et d’intelligence a péri avec eux ” »

           La citation au complet vous semble plus intelligente ?  

        • 28 Décembre 2016 à 23h57

          IMHO dit

          La maison ne reculant devant aucun sacrifice, voici le paragraphe au complet, à l’intention exclusive de Super Neuneu :

          Si le latin est une langue morte, c’est parce que les Romains sont tous morts et que leur forme d’esprit et d’intelligence a péri avec eux .
          D’où le fait que les traductions du latin sont si souvent de belles infidèles, qui vient de ce que le traducteur ne pouvait penser comme l’écrivain traduit.

          Note: “Ils sont tous morts” est ironique, c’est pour mieux faire comprendre .

        • 29 Décembre 2016 à 10h05

          Habemousse dit

          Navrant.

      • 28 Décembre 2016 à 15h59

        Archebert Plochon dit

        Quel est le bon sens, Loulou ? 

    • 27 Décembre 2016 à 23h48

      Eric Dufour dit

      Au moment où cet article est sorti je ne l’avais pas commenté (et/ou je ne l’avais pas lu.) Aujourd’hui, je tiens à dire que, pour ma part, je pense que cet article est excellent et présente bien la réalité des choses. Pourtant, Dieu m’est témoin que je ne suis pas toujours d’accord avec les analyses de M. Rosenzweig mais, ici, rien à redire.

    • 27 Décembre 2016 à 21h38

      IMHO dit

      https://fr.wikisource.org/wiki/L%27Anarchie_scolaire

      Revue des Deux Mondes tome 7, 1912

      Extrait :

      Tout le monde se plaint.
      L’enseignement supérieur accuse l’enseignement secondaire de lui envoyer des élèves insuffisants. ” Le mal, si mal il y a, est au lycée, — écrivait tout récemment le plus optimiste de tous ceux qui ont élevé la voix dans les controverses de l’année, — nous souffrons de la faiblesse d’étudiants mal préparés auxquels nous sommes obligés d’enseigner les premiers éléments ou, chose pire encore, de faire désapprendre ce qu’ils ont appris au lycée “.
      L’enseignement secondaire, à son tour, accuse l’enseignement supérieur de créer le mal en s’ouvrant indistinctement à tout venant, en faisant de l’ancienne Ecole normale (normale, songez à l’étymologie et au vrai sens de l’expression) une simple hôtellerie, assez mal tenue, affirme-t-on, en abaissant le niveau de ses examens et de ses concours, en imposant ainsi aux lycées des maîtres qui ne savent pas ce que c’est qu’un adolescent, en sacrifiant à des nouveautés curieuses et à une sorte de luxe d’érudition soumis lui-même aux caprices de la mode le fonds permanent et intransformable de la vie intellectuelle.
      Mais l’enseignement primaire, lui aussi, prend part à la lutte :
      ” Vous ne faites pas à nos enfants la place qui leur a été promise et qui leur est due ” dit-il à l’enseignement secondaire.
      Celui-ci répond: ” Nous en recevons déjà beaucoup trop ; car c’est pour nous forcer de nous ouvrir plus largement à vos recrues, séduites par des promesses trompeuses, qu’on a désorganisé toutes nos formations et tous nos cadres. ”

      Nil nove sub soli

      • 28 Décembre 2016 à 16h02

        Archebert Plochon dit

        Ou novi sub sole ? Fichus correcteurs orthographiques ;)

        • 28 Décembre 2016 à 16h16

          IMHO dit

          Exact, j’ai eu la flemme de corriger .

    • 27 Décembre 2016 à 20h12

      Charles Lefranc dit

      L’ élite de gauche comme de droite a comme objectif de perdurer et d’ interdire son accés aux élements non-homologuables, c’ est à dire la classe moyenne qu’il faut bercer de l’ illusion de la méritocratie . Plus la classe moyenne abandonne la conquête scolaire et universitaire et plus l’ élite se perpétue et abuse de ses priviléges-connivences-intérêts bien partagés.Donc l’ élite donne pour consigne de détruire l’ enseignement de la langue française , et de barrer la route aux nouveaux arrivants en inondant le tissu social d’ éléments allogènes. A mesure que la grogne augmente dans la classe moyenne paupérisée culturellement et menacée socialement par le chômage, l’ élite lui jette quelques miettes , quelques hochets ; Siences Po . devient une unité de di-P(l)-aumés , au verbiage socialisant exquis ; prévenir, protéger , promouvoir, corriger , c ‘est du scoutisme drôlatique. Maintenant payez a vos gosses une prépa aux Ecoles de Commerce , l’ addition va de 15,000 a 40,000 , si le candidat réussit du premier coup ; une paille , un pouiéme pour une famille avec deux salaires…La prépa reste indispensable car depuis 1968 , tous les ministres de l’ education ont abondé à l’ abaissement du niveau, dés que les syndicats étudiants entraient en transe au simple de mot de sélection.. quelle bonne blague , ces syndicats étudiants, ils ont la même fonction que la CGT, prendre des salares, des avantages en nature ( 16 milions d’ euros versés en liquide par l’ UIMM plus les achats d’ espace publicitaire ) pour ne pas faire trop de vagues en cas de conflit . Alors l’ UNEF continue sa destruction methodique du niveau educatif en france pour que les rejetons des hierarques du PS et de l’ UMP-LR , les fils-filles des calibres de la fonction publique soient bien les seuls en lice aux examens. Le systéme est soviétisé, rodé, huilé .Mais chut la gauche sauve les apparences ; elle se mobilisera pour Leonarda…

    • 27 Décembre 2016 à 20h03

      Pol&Mic dit

      “on” ne fait pas(plus d’Amalgame… alors tels commentaires (même rétroactifs……. bof !…. (et même d’aujourd’hui fin décembre 2016(ENCORE PLUS !))

    • 27 Décembre 2016 à 19h06

      Habemousse dit

      « D’où l’importance stratégique de l’école au cœur du régime républicain. C’est à elle qu(‘il revient d’être la matrice qui engendre en permanence des républicains pour faire la République.

      République préservée, République pure, République hors du temps au sein de la République réelle, l’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir citoyen, sujet autonome. C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Eglise, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi. »

       « Les forces contre-révolutionnaires, réactionnaires et rétrogrades sont toujours vivaces.”

       » « Pour lutter contre ces forces rétrogrades, la République comprend très vite qu’elle n’a d’autre issue que de s’inventer une histoire »

      ( Ces paragraphes sont de M. Vincent Peillon, tirés de son livre « La révolution française n’est pas terminée » )

      Tout ce galimatias mortifère qui prend les parents et la plus grosse partie de la nation pour des « réactionnaires » fait comme si la République » ne comprenait pas ces citoyens ; ce discours aussi imbécile qu’inquiétant parle au nom de quelques uns pour mettre une majorité sous le joug de la « vérité révélée ».
        
      M. Peillon est la preuve vivante que nous sommes gouvernés par des « assassins » comme l’écrit avec justesse madame Carole Barjon, la journaliste du « Nouvel Obs ».

      Il y a bien complot.

       Comment ce fait-il que l’opposition n’ait pas réagi à ce crime d’état accompli dans le silence de toute une élite ?

      M. Eli Barnavi va sans doute nous l’expliquer ?

       

      • 27 Décembre 2016 à 21h09

        lisa dit

        Je sa

      • 27 Décembre 2016 à 21h09

        lisa dit

        Je sav

      • 27 Décembre 2016 à 21h09

        lisa dit

        Je savais qu’il était grave, le Peillon, mais là j’ai cru en lisa

      • 27 Décembre 2016 à 21h11

        lisa dit

        Je savais qu’il était grave, le Peillon, mais là j’ai cru en lisant que c’etait une caricature de ce genre de prose, et non, ce sont des citations …
        Il est vraiment abominable, il devrait se marier (réac) avec Najet, ils fabriqueraient des pol pot.

      • 27 Décembre 2016 à 21h47

        IMHO dit

        Habemousse, ce que Peillon a écrit là, c’est une description de l’état d’esprit et des idées des chefs républicains à la fin du XIXième siècle ou au début du XXième .
        C’est de l’Histoire, pas ce pense et veux aujourd’hui Vincent Peillon .
        Comme falsification des faits, c’est colossal, même venant de vous

        • 27 Décembre 2016 à 23h09

          Habemousse dit

          « Comme falsification des faits, c’est colossal, même venant de vous »

          Venant de vous ce n’est pas odieux, c’est grotesque.

        • 28 Décembre 2016 à 4h40

          IMHO dit

          http://christroi.over-blog.com/article-vincent-peillon-la-revolution-n-est-pas-terminee-118006356.html

          C’est là que vous avez trouvé le texte de Peillon que vous reproduisez ci-dessus .
          Vous n’avez pas lu son livre .
          Donc, votre source c’est un site ultra-catho, ce qui est déjà improbe ou au moins imprudent, et en outre dans la vidéo insérée dans la page internet, Peillon parle en effet de la religion laïque qui était celle de Jaurès et de Buisson en 1905,
          et qui n’est pas la sienne .
          Regardez la vidéo !
          Enfin bref, je vous acquitte au bénéfice du doute, vous avez été dupé par les fanatiques du site en question, mais dont vous auriez du vous méfier, soit dit sans reproche .
          PS ne mentez plus, ça fait pleurer Jésus .

        • 28 Décembre 2016 à 9h53

          Habemousse dit

           « Vous n’avez pas lu son livre . »

           J’ai acheté cet « essai », on peut vraiment parler d’essai, il y a plus de deux ans, seize euros, aux éditions du Seuil, pour comprendre ce qui motivait un ministre comme M. Peillon.

          Je ne referai pas ce genre d’achat tous les deux jours, non, une fois suffit pour me rendre compte de la triste réalité qui rejoint celle de madame Barjon, votre collègue de gauche, mais honnête, votre collègue d’extrême gauche, M. Brighelli, mais honnête, monsieur Roseinzweig, journaliste mais honnête, etc… tous dans l’erreur bien entendu.

           Non seulement vous êtes malhonnête, mais en plus vous mentez, uniquement dans le but de servir vos maîtres, vous êtes de la race des sycophantes, ascendant corbeaux, répugnant.

          Il est amusant de constater que vous ne répondez à aucun argument des journalistes de ce site, qui disent la même chose que moi, en plus explicite encore: il ne vous reste que la calomnie comme arme.

          Ne croyez pas, qu’ sur un coup d’tête il ait lâché
          La tradition du bon ragot, toujours vivante :
          Avec son ami le corbeau, dans le secret
          Il déblatère, voici venir le sycophante.

          Arc-bouté sur son clavier, les mains bavantes,
          Le logiciel hargneux, la puce obéissante,
          De préférence il fond sur la proie innocente,
          Plus jaloux que le pou voici le sycophante.    

        • 28 Décembre 2016 à 12h21

          IMHO dit

          Habemousse, j’ai seulement fait remarquer que le passage du livre de Peillon que vous citez n’était pas un exposé par Peillon des ses idées sur la laïcité et la religion, mais un compte-rendu de celles des républicains au XIXièmè et au début du XXième siècle, idées d’ailleurs plus complexes que ce que le passage cité donne à penser, comme le dit Peillon dans la vidéo insérée dans la page du site catho . C’était comme si vous aviez cité un passage d’une biographie de Maurras sur les idées de celui-ci sans avertir vos lecteurs que ce n’étaient pas celle de l’auteur de la biographie .

        • 28 Décembre 2016 à 13h29

          IMHO dit

          Et à propos, Habemousse, vous avez plus tout votre bon sens, c’est évident .

        • 28 Décembre 2016 à 14h38

          Habemousse dit

          « …vous avez plus tout votre bon sens, c’est évident. »

           Vous ne l’avez jamais eu, c’est ce qui nous distingue.  

    • 27 Décembre 2016 à 18h44

      desi75015 dit

      Maoisme ? peut être mais…
      … ma thèse à moi, c’est que cette école, celle de Thuot, prépare des bataillons de djihadistes. Rien, dans l’enseignement dispensé, ne vient CONTREDIRE par anticipation la radicalité islamique. Au contraire, elle est induite, et même PROVOQUéE par le dit enseignement. De manière perverse, le djihadiste musulman sécessionniste est l’aboutissement de l’étranger intérieur total, souhaité par une certaine gauche, au nom de l’égalité absolue, celle de faire des FRANçAIS des étrangers à eux-mêmes, de se détruire soi-même, par haine de soi, pour “être” au monde, le village global sans frontières peuplé de déculturés intégraux.
      J’y reviendrai pour expliciter.

      • 27 Décembre 2016 à 19h43

        Ganzo dit

        Une bonne part de ces djihadistes SORTENT DE L’ECOLE FRANCAISE, avec son cortège d’idéologie et son embrigadement forcené. L’école de la ripoublik, comme ils disent.

    • 27 Décembre 2016 à 17h09

      Sancho Pensum dit

      Merci de republier ce genre d’articles. Cela permettra d’en critiquer l’imbécillité, pour ceux à qui cela avait échappé lors de leur première publication.