Est-ce pénal d’être de droite? | Causeur

Est-ce pénal d’être de droite?

Entretien avec Rachida Dati

Publié le 16 juin 2014 / Politique

Mots-clés : , , , ,

dati-rachida-portrait

Causeur. Nul ne se plaint que certains termes injurieux ou racistes soient proscrits dans le débat public. De ce point de vue, le « politiquement correct » a du bon. Mais de ce souci légitime de corriger le langage, on est passé à la volonté de camoufler la réalité sous les euphémismes. Êtes-vous d’accord avec ce constat ?    

Rachida Dati. Absolument ! Prenez l’exemple du mot « diversité ». Ce terme n’est pas utilisé pour parler des Allemands ou des Américains, mais pour désigner de manière politiquement correcte les Noirs et les Arabes. Ne pas assumer ces termes revient à dire que  « Arabe » ou « Noir » est une injure ! C’est absurde ! Cette police des mots nous a été imposée depuis des années par une certaine gauche. Cela a commencé avec SOS Racisme, que j’ai combattu car on instaurait un « droit à la différence » pour des Français qui étaient pour l’essentiel d’origine maghrébine ou africaine. Sans parler de l’invention du mot « Beur », toujours pour éviter d’employer le mot « Arabe ». Je considère que SOS Racisme a fait beaucoup de dégâts et a renforcé un discours victimaire : « Vous êtes d’origine étrangère, donc vous souffrez de discriminations, nous allons vous aider… » Être d’origine arabe n’est pas une pathologie !

Sauf erreur de notre part, c’est bien la droite qui a créé la Halde, non ?

C’est Jacques Chirac…

Mais Nicolas Sarkozy ne l’a pas fermée. Et il a contribué à instaurer l’idée que les discriminations étaient le lot quotidien des enfants d’immigrés.

Je n’étais pas favorable à la création de la Halde. Je considérais qu’on créait une juridiction d’exception qui n’avait pas lieu d’être. Si discrimination il y a, c’est une infraction pénale qui doit être jugée par des tribunaux correctionnels de droit commun. Je ne veux pas d’une justice à la carte!

[...]

*Photo: Hannah.

  • Couverture Causeur 14-juin-2014

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 72 - Juin 2014

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Couverture Causeur 14-juin-2014
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 19 Juin 2014 à 8h38

      graindesel dit

      oui mais…. il y a Droite et Droite !
      (à Gauche c’est plus simple : ils sont simples  (mdr)(à prendre au second degré….) 

    • 16 Juin 2014 à 18h47

      Naif dit

      Dati comme Guaino montrent qu’à droite il existe des personnage politiques qui ne sont pas des coquilles vides comme à gauche ou au centre. 

      • 16 Juin 2014 à 18h49

        Belle dit

        Mais pas qu’eux: une Valérie Pecress, un Bruno Lemaire etc… Sont des personnes de grande valeur.

        • 17 Juin 2014 à 7h39

          Naif dit

          je ne connais pas trop donc je ne me prononcerais pas

    • 16 Juin 2014 à 17h54

      Ralph K.Krüger dit

      Je sais, c’est un peu long (pas réussi à mettre le lien)

      Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

      Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.

      Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.

      Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.

      Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.

      Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

      Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.

      Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.

      Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

      Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.

      Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.

      Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.

      Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.

      Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.

      Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.

      Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

      Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en Dominique Républicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France.> 2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.> 2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.

      Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.

      Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

      Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

      Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

      Gérard Dezempte (UMP) 2006, condamné pour discrimination.

      Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.> 2011, mis en examen pour complicité d’atteinte à la sincérité du scrutin, complicité de faux administratif et usage et complicité de manÅ“uvre frauduleuse tendant à l’exercice irrégulier du vote par procuration, son élection a été annulée.

      Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

      Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.

      Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.

      Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.

      Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

      Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.

      Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.

      Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.

      Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.

      Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.

      Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.

      Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.

      • 16 Juin 2014 à 17h56

        Ralph K.Krüger dit

        Suite…

        Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.

        Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.

        Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

        Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.

        Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.

        Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.> 2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.> 2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.

        Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.

        Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

        Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.

        Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

        Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.

        Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.

        Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.

        Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

        Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

        René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.> 2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.

        Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.> 2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.

        Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.> 2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.

        Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.

        Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

        Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.

        Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.

        Xavier Dugoin (UMP) 1997, condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption.> 1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt.> 2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.2010, un cadre de l’UMP dont le nom n’a pas été diffusé a été mis en examen pour vol de carte bancaire d’un ancien dirigeant et pour le piratage, lors de la guerre interne à l’UMP 31, de l’ordinateur de l’ex-présidente Christine de Veyrac.> Les policiers ont retrouvé des objets acquis frauduleusement au domicile du jeune homme.L’UMP condamnée pour atteinte au droit à l’image avec son LipDub en diffusant pour le clore la photo d’une jeune femme n’y ayant pas consenti.

        L’UMP, à l’origine de la loi Hadopi, condamnée pour piratage d’une musique de MGMT utilisée lors de leurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube.

        André Santini avait été mis en examen le 30 mai 2006 pour «prise illégale d’intérêt», «faux et usage de faux» et «détournement de fonds publics».

        UMP Eric Woerth mis en examen jeudi 9 février 2012, cette fois pour “recel” dans l’enquête sur l’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt, a déclaré son avocat

        • 16 Juin 2014 à 17h59

          Belle dit

          En pourcentage, c’est que dalle.
          Le Pen qd il était tout seul dans son mouvement, entoure juste des Waffen ss de la Division Charlemagne , a lui tout seul a été enseveli sous les condamnations . 

        • 16 Juin 2014 à 18h00

          Ralph K.Krüger dit

          Je suppose qu’à gauche il doit y avoir le même genre de joyeusetés…

        • 16 Juin 2014 à 18h07

          Ralph K.Krüger dit

          @Belle,

          J’entends bien, mais le problème est qu’ils exercent toujours leur job, qui je le rappelle, est de représenter le peuple, les citoyens… D’ailleurs, si un simple citoyen s’amuse à faire le quart de ce qui est décrit plus haut, c’est directe la taule.

          Juste pour rigoler, essayez de frauder le fisc, ne serait-ce de quelques centaines d’euros, vous verrez de suite le traitement que l’on va vous réserver et comment votre banque va se comporter… :)

      • 21 Juin 2014 à 12h46

        Sarasvati dit

        Le simple souci d’honnêteté intellectuelle devrait vous conduire à publier le même recensement pour les membres des partis de gauches.

        • 21 Juin 2014 à 12h46

          Sarasvati dit

          gauche.

        • 21 Juin 2014 à 13h01

          Ralph K.Krüger dit

          Oui, je pourrais… Mais le dossier est plus lourd : Rainbow Warrior, sang contanimé, etc, etc, et plus récemment, appel au meurtre, etc, etc…

    • 16 Juin 2014 à 17h30

      Wil dit

      Rachida Dati,une caricature de discrimination positive du même acabit que Rama Yade.Le même genre de coquille vide.
      Aucun mérite personnel,aucun talent particulier.Juste une bonne présentation,représentante de minorités en politique et ayant assez de mémoire pour répéter des réponses apprises par coeur soufflées par des communicants.Bref,une arriviste sarkosiste (pléonasme) sans convictions profondes de plus.

      • 17 Juin 2014 à 11h23

        tissora dit

        On pourrait remplacer par Fleur Pelerin et/ou Najat-Belkacem ça passerait tout aussi bien dans votre commentaire….Et peut être (surement) ça m’aurait plu.

        Mais quelles que soient les personnes que vous choisirez, selon vos affinés politiques, votre commentaires tient du défouloir.
        Ca va mieux en l’écrivant ?

        • 17 Juin 2014 à 11h59

          Wil dit

          C’est exact.On pourrait la remplacer par celles que vous citez,elles sont tout à fait interchangeables.Ce qui montre bien qu’elles n’ont aucun intérêt en dehors de représenter des minorités et c’est pour ça qu’elles ont été choisi.Je ne l’ai pas fait,tout simplement parce que parlant d’une personne de droite ça ne m’est pas venu à l’esprit sur le moment de parler de la gauche.

          Ce qui est bizarre dans votre réaction est que si j’avais inclus des femmes de gauche,ça vous aurait plu,mais comme je ne cite que des femmes de droite,ça ne vous plaît pas.
          Donc,logiquement,sans parler d’affinités politiques,vous admettez que j’ai raison.Ces femmes sont ne sont pas là pour leur capacités personnelles mais pour ce qu’elles représentent.
          Donc,Peu importe que mon commentaire ait l’air d’un défouloir puisque vous admettez que j’ai raison.

        • 17 Juin 2014 à 12h06

          Ralph K.Krüger dit

          Remplacer Fleur ? Ah non, pas d’accord, avec le bol qu’on a on va se retrouver avec un thon.

        • 17 Juin 2014 à 16h16

          tissora dit

          Ne triomphez pas si vite !

          Personnellement, je nie pas leurs capacités personnelles à droite comme à gauche. Même si le discours de droite à – généralement- plus ma préférence que celle de gauche, le jour ou l’on pourra choisir en tant qu’électeur ces personnes politiques pour leurs convictions (ou celles de leur parti) sans penser qu’elles ont été placées sur devant la scène en représentation de leurs origines, une grande page sera tournée en France.

          En tout cas je crois que l’on touche au but avec Rachida Dati car si Sarko. l’avait placé pour soudoyer le vote des Français arabes/musulmans, je crois que c’est raté..

    • 16 Juin 2014 à 16h04

      L'Ours dit

      Oui! j’aurais dû dire: “en dehors de ça!”
      ;o)

    • 16 Juin 2014 à 15h42

      L'Ours dit

      Pelo,
      excellent votre trait sur la gauche et Valls.

      • 16 Juin 2014 à 18h35

        pelo dit

        Merci !
        Au delà de la pirouette, le positionnement d’un Valls pose un énorme problème de lecture politique.
        Et risque de donner passablement raison à ceux qui prétendent que l’UMP et le PS, c’est pareil.
        Et puis, son obstination à répéter, presque tous les jours, qu’il est socialiste… Qui cherche-t-il à convaincre ? Lui ?

    • 16 Juin 2014 à 15h41

      L'Ours dit

      Belle,
      qu’est-ce qui vous a déplu dans les réponses de Dati?

    • 16 Juin 2014 à 14h59

      mogul dit

      Finalement pas aussi sotte que ça notre ex garde des sceaux en Prada! Elle progresse…
      Si vous ne connaissez pas encore, je vous conseille la BD de Derai et Swysen (ce dernier récemment évoqué par M. Rozensweig pour sa somme sur Hugo), “Au nom des pères”
      http://www.actuabd.com/local/cache-vignettes/L450xH601/Dati-page-2-00669.jpg

    • 16 Juin 2014 à 14h15

      Pierre Jolibert dit

      Quelle excellente interview !
      il faut dire que ça démarre en fanfare avec ce chef-d’oeuvre de litote et de sublime :
      _ c’est bien la droite qui a créé la Halde, non ?
      _ c’est Jacques Chirac.
      C’est beau comme du Corneille. Encore bravo.

      • 16 Juin 2014 à 14h55

        Belle dit

        En même temps, Chirac a droite…

    • 16 Juin 2014 à 13h45

      Belle dit

      Trêve de rigolade, Madame Dati, même si votre rôle s’est borné a entériner les lois, vous avez fait cent fois mieux que Madame Taubira, j’ai bien aime votre inflexibilité devant les juges, chapeau bas, vous avez du en voir !
       On parle qd de la dernière merveilleuse moi Taubira pu Hollande? 

      • 16 Juin 2014 à 15h06

        Patrick dit

        @ Belle, j’attends avec impatience, moi aussi.

    • 16 Juin 2014 à 13h36

      Belle dit

      Pelo:-))))))

    • 16 Juin 2014 à 13h32

      huevos_fritos dit

      Quand quelqu´un me lance vaillament ” je suis de gauche”, je lui répond félitations, je vous envie, quelle chance vous avez. Etre de gauche j´en rêve !!!!!! J´ai bien essayé mais je n´y suis pas arrivé, c´est trop dur pour moi. Etre de gauche demande un effort surhumain…..Il faut être sans cesse génereux, bienveillant, courageux, loyal, juste, empathique avec ses voisins et la terre entiere 24 h sur 24. Par modestie j´ai rennoncé à être de gauche, je me contente d´être de droite..

      • 16 Juin 2014 à 13h35

        Belle dit

        C’est pas la peine de tenter de copier Lucchini, il est inégalable.

        • 16 Juin 2014 à 14h12

          huevos_fritos dit

          Bien sur que c´est Fabrice Luccini qui m´a inspiré. Je n´avais jamais pu mettre des mots sur ce je ressentais, Luccini l´a fait..

      • 16 Juin 2014 à 13h37

        pelo dit

        C’est pourtant facile. Il vous suffirait de vous prétendre Vallsien. Vous pourriez afficher votre gauchitude tout en restant de droite ! Elle est pas belle, la vie ?

      • 16 Juin 2014 à 13h48

        Parseval dit

        Vous me faites penser, récemment en lisant À défaut de génie de François Nourissier, je suis tombé sur :
        « Parmi les approximations, simplifications, plaidoyers qui viennent à la plume quand on évoque la droite, je voudrais aborder un sujet fuyant et flou : existe-t-il un air de droite ? Un ton, un parfum, une façon d’être de parler, de se vêtir, qui affecteraient aussi bien la conversation, le style, la pédagogie, les relations sociales, l’humour ? Il me semble, ce ton, l’avoir découvert, puis lentement identifié. Il était fait (l’envie me vient d’en parler au passé) de brièveté, de certitude, de raideur doctrinale, et se détenteurs ne le pratiquaient qu’en la seule présence des membres du clan. Des personnes réputées appartenir à la mouvance. Alors que le prosélytisme fait partie de la gauche, on n’est de droite qu’entre soi. Il s’agit d’une attitude qui glisse de la complicité à la méfiance en un instant. Un regard gris, une réplique suffisent. La porte est refermée. »

    • 16 Juin 2014 à 13h24

      L'Ours dit

      En tant que ministre, il y a du bon et du pas bon, c’est normal, mais dans cette interview, je la trouve impeccable madame Dati.

      • 16 Juin 2014 à 14h12

        Belle dit

        Et moi c’est tout le contraire, l’Ours.

    • 16 Juin 2014 à 12h39

      Parseval dit

      «  Donc, malgré tous les procès en incompétence, en illégitimité qu’on a pu me faire, on ne peut pas dire que ma nomination était un gadget ou correspondait à un casting. Je vous renvoie aux nombreuses réformes que j’ai mises en œuvre. Je n’ai commis aucune erreur, ni sur le fond ni sur la forme. »

      Hahahaha !!

    • 16 Juin 2014 à 12h33

      Belle dit

      Je la fais?
      Non, j’ose pas.
      Je vous trouve très belle.