Au Québec, islamistes et gauche multiculturaliste font bon ménage | Causeur

Au Québec, islamistes et gauche multiculturaliste font bon ménage

Gabriel Nadeau-Dubois pris la main dans le voile

Auteur

Jérôme Blanchet-Gravel
est essayiste.

Publié le 28 avril 2017 / Monde

Mots-clés : , , , ,

Gabriel Nadeau-Dubois lors d'une manifestation étudiante, mai 2012. SIPA. SIPAUSA31224447_000015

Un nouveau scandale fait rage au Québec depuis que l’un des représentants les plus en vue de la gauche, Gabriel Nadeau-Dubois, a assisté, le 14 avril dernier, à une soirée caritative dont l’un des objectifs était la création d’un service de protection de la jeunesse entièrement musulman. La vidéo de l’événement confirme cette vocation : on peut notamment entendre la présidente de l’Association Défi-lles et des ailes, Mme Soraya Zaïdi, plaider pour l’instauration d’une DPJ (Direction de protection de la jeunesse) dont la mission serait d’empêcher les enfants issus de familles musulmanes à problèmes d’être assimilés en étant accueillis chez des Québécois « de souche ». Car selon elle, rien ne serait pire pour un jeune musulman que d’être privé de sa religion et d’être « arraché à sa culture ».

L’aspirant chef du parti Québec solidaire s’est défendu d’avoir assisté à un diner pour promouvoir une « DPJ islamique » : « Moi, ce soir-là je n’ai pas entendu parler de DPJ musulmane. Je n’ai jamais entendu parler de ça et si j’en avais entendu parler, j’aurais trouvé que c’était une mauvaise idée. » Mais Gabriel Nadeau-Dubois, peut-être pas assez concentré, a, selon plusieurs sources, côtoyé ce soir-là, des représentants de l’islam fondamentaliste. Comme l’assure l’éditorialiste Lise Ravary du Journal de Montréal, l’invité d’honneur de cette soirée n’était autre que le cheikh Fawaz Saïd, un représentant de la Ligue islamique mondiale, laquelle est un organisme bien connu de promotion de la charia, basé en Arabie saoudite. Samira Laouni faisait aussi partie du groupe, elle qui a milité activement pour l’instauration de tribunaux islamiques au Canada il y a quelques années.

Un mouvement en plein essor

La participation de ce haut dignitaire de la gauche à ce festival de l’obscurantisme en a étonné et déçu plus d’un parmi ses nombreux admirateurs, et plus largement, parmi la population québécoise. Lui qui s’est fait connaître pour ses positions tranchées en faveur de la gratuité scolaire et une plus grande redistribution des richesses se retrouve à cautionner malgré lui une idéologie rétrograde. Il aura beau s’en défendre, le mal est fait. Gabriel Nadeau-Dubois a rejoint les rangs de la sainte alliance islamo-gauchiste.

Mais ce dérapage était fort prévisible, et même possiblement calculé, compte tenu du virage ultra-multiculturaliste pris par la gauche québécoise. Gabriel Nadeau-Dubois n’est pas particulièrement naïf, il avait dû prévoir que son passage à cette soirée serait mal perçu par une frange importante de la population. Mais mieux valait sans doute se retrouver parmi des personnalités qui prônent une forme de ségrégation religieuse que parmi les méchants laïques et autres identitaires qui ont si mauvaise presse. Sa famille politique saura le récompenser pour son geste, elle qui perçoit le Québec comme un pays profondément raciste, et le monde musulman, comme un nouveau prolétariat prêt à sauver et purifier l’humanité.

Le mythe de l’Orient révolutionnaire

Car outre les lubies inclusives, c’est bien de ce mythe dont il s’agit : celui d’un islam révolutionnaire opposé au capitalisme occidental. Une tradition politique qui a surtout connu son essor à la fin des années 1960 avec la montée des tensions israélo-palestiniennes et les divers mouvements de lutte pour la décolonisation des pays musulmans. Tradition politique dont l’un des foyers est la France, pays qui, à son époque, a vu des Michel Foucault et des Jean-Paul Sartre s’enthousiasmer quelque temps pour la Révolution islamique de l’Ayatollah Khomeiny.

Mais l’un des premiers grands personnages de gauche à avoir exprimé clairement l’idée selon laquelle l’islam représentait une idéologie révolutionnaire est le terroriste d’origine vénézuélienne Ilich Ramirez Sánchez, mieux connu sous le nom de Carlos. Né en 1949 et toujours incarcéré en France, Carlos est devenu célèbre en perpétrant de nombreux attentats terroristes en Europe. Après s’être initié aux idées révolutionnaires durant sa jeunesse, s’être entrainé avec des guérilleros cubains et avoir séjourné à Moscou, Carlos partira finalement combattre au nom de ceux qu’il nommait amicalement ses « frères bédouins ». Avec l’effondrement du bloc de l’Est, la révolution débuterait maintenant dans les casernes des islamistes.

Pour une bonne partie de la gauche multiculturaliste, le monde musulman est encore l’oasis des révolutionnaires, c’est une terre de ressourcement et d’authenticité. La gauche québécoise n’échappe pas à l’influence de ce fantasme : c’est pourquoi malgré l’ostentation de ses idéaux « progressistes », elle n’hésite jamais à encourager l’islamisation du Canada français.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 4 Mai 2017 à 10h01

      plouc dit

      il est sidérant de découvrir le maillage de nos sociétés occidentales par l’ islam à travers un nombre exponentiel d’ associations diverses sous des appellations biens ” neutres ” !!!!! je viens d’ en découvrir une de plus dans cet article avec cette ” association ” ” Défi-et des ailes ” !!!!! y en a combien des ” associations ” de ce style là ???????

    • 2 Mai 2017 à 16h14

      rolberg dit

      Ouf ! Il ne restait à Jérôme Blanchet-Gravel qu’à ajouter que Gabriel avait perdu toute innocence et qu’il devait désormais s’interdire de participer à quelque réunion communautaire que ce soit. 

    • 2 Mai 2017 à 12h17

      clorouk dit

      C’est dans le droit fil des propos d’Erdogan, qui déclarait dans un récent meeting que “les tentatives d’assimilation sont criminelles”. Rien que ça!

    • 2 Mai 2017 à 11h15

      Pol&Mic dit

      “Au Québec, islamistes et gauche multiculturaliste font bon ménage”

      en France Métropole aussi!

      • 2 Mai 2017 à 16h16

        rolberg dit

        Les Québécois et Québécoises se diluent à force de mettre de l’eau dans leur vin de messe. 

    • 2 Mai 2017 à 9h09

      AGF dit

      En occident les lâches ont toujours cherché des idéologies de substitution. Le romantisme des exaltés a idéalisé l’Islam où des mystiques y retrouvaient toutes les niaiseries qu’ au fil des siècles et notamment du siècle des lumières dont+ l’Occident avait su se débarrasser. Ces ânes ne prenaient pas en compte la misère des peuples soumis à une arbitraire permanente, à l’esclavage qui n’a pas encore disparu ne comprenant pas la misère des femmes soumises, jetées quand elles ne plaisent plus à un mâle dont le pire des crimes n’est pas le harcèlement langagier reproché au patron blanc par des péronnelles asexuées.

    • 2 Mai 2017 à 8h55

      AGF dit

      Curieux qu’il faille aller constater cela au Québec.Commençons par balayer devant notre porte.L’incroyable complicité qui a commencé avec des zozos du style Chirac- Jospin (AZF Toulouse)ou Villepin (voyous de Clichy sous Bois), Sarkozy , (Karcher annoncé mais jamais appliqué, création de l’UOIF, discrimination positive), Hollande et Taubira ( bisounourserie permanente avec déni de la réalité confondant jusqu’à aujourd’hui assassins musulmans et “détraqués mentaux” “autoradicalisés”, “loups solitaires”, absence de sanction pour les “jeunes” pris la main dans le sac). Ttous ceux-là peuvent se vanter d’avoir “fait le jeu du FN”, volontairement et consciemment. Et ce n’est pas Macron avec son allégeance à Alger, à l’UOIF, au multiculturalisme revendiqué qui pourra redonner confiance à cette France piratée par le Syndicat de la Magistrature et le journalisme islamolâtre.

    • 29 Avril 2017 à 9h18

      Bacara dit

      S’il n’y avait que la gauche qui propage cette vision d’un monde musulman éclairé et humaniste , on n’en serait pas là . 

    • 28 Avril 2017 à 20h40

      Ambrosius dit

      Et pendant ce temps-là, les musulmans républicains et laïques sont désespérés pas nos lâchetés et nos reculades devant l’Islam: https://www.youtube.com/watch?v=z9lq1KRFx68

      • 30 Avril 2017 à 17h21

        Laurence dit

        Honneur à cet homme.
        J’espère que nous serons nombreux à ses côtés dans cette lutte, à défaut d’être soutenus par les autorités.

    • 28 Avril 2017 à 20h16

      QUIDAM II dit

      Faire de l’islamisme un mouvement révolutionnaire est une grossière mystification, un charlatanisme effronté, une duperie éhontée…
      Comme mouvement politique, l’islamisme est, bien évidemment, ce qu’il y a de plus rétrograde, de plus régressif, de plus réactionnaire, de plus impérialiste, de plus conquérant, de plus totalitaire et de plus criminel.
      Les chrétiens d’Orient, notamment, qui sont chassés, persécutés et martyrisés par centaines de milliers, peuvent en témoigner, de même que les homosexuels souvent battus ou même assassinés par les islamistes.
      Jusqu’à quel degré d’aveuglement et de complicité perverse, les multiculturalistes « progressistes » iront-ils ?

      • 29 Avril 2017 à 12h19

        Fixpir dit

        Révolutionnaire, certainement. Libérateur, certainement pas.
        Vous n’êtes pas tenté par la théologie de l’enfermement?

      • 2 Mai 2017 à 16h21

        rolberg dit

        L’islamisme doit être combattu comme doivent l’être toutes les religions, chrétiennes ou pas, toutes des levains d’impérialisme.

    • 28 Avril 2017 à 18h48

      L.Leuwen dit

      Ben, c’est juste comme en France.

    • 28 Avril 2017 à 17h52

      Ganzo dit

      Sont ils cons, sont ils lâches ? That is the question.

    • 28 Avril 2017 à 17h33

      nardo dit

      Bel article. Il y a une corrélation très forte entre une partie des “insoumis” (genre Clémentine Autain) et ces islamo-gauchistes québécois à la sauce multiculturaliste qui ne se distinguent en fait très peu de Justin Trudeau si ce n’est de son méchant libéralisme assumé…

      • 2 Mai 2017 à 16h23

        rolberg dit

        Et voici que les Français vont penser comme Jérôme Blanchet-Gravel. On n’est pas loin de la cabane au Canada.

    • 28 Avril 2017 à 16h49

      desi dit

      et donc “fundraising dinner”, ça se dit “souper- bénéfice”, là bas ??
      :)

      • 28 Avril 2017 à 17h03

        Boomer dit

        Non «dîner» (dinner) c’est à midi là-bas.  Comme c’était en France il y a deux siècles.  Et les «souper» c’est toujours vers 18h00.  Les Québécois n’ont jamais pu se payer des “soupers” d’après spectacles parisiens.

        Les Français croient que les Québécois sont des Français nord-américains, alors qu’ils sont plutôt des Nord-américains qui parlent (encore…) français…  

    • 28 Avril 2017 à 15h52

      Schlemihl dit

      Cette gauche la finira collaborationniste , se convertira …. ou sera égorgée .

      On peut être canaille , on peut être couillon , on peut être cocu , mais je ne vois pas la nécessité des trois grades .

      • 28 Avril 2017 à 16h27

        Lecteur 92 dit

        àSchlemihl
        Pendant la guerre, elle a voté Pétain, plus tard, elle se convertira et vérifiera bien que tous le monde est bien pensant, c’est le bouquin de Houellebecq.
        La gauche n’a aucun scrupule, elle a un gros problème avec la réalité.

      • 28 Avril 2017 à 16h37

        Ananias dit

        Evidemment qu’ils seront éliminés en premier. Les islamistes, comme tout mouvement politique, se méfient et n’ont que mépris pour les traitres.

      • 28 Avril 2017 à 16h38

        accenteur dit

        Marinco, Lecteur 92, Schlemihl, je n’ai rien à ajouter, tout est dit. Sauf ma profonde tristesse/colère car la bêtise accable.

    • 28 Avril 2017 à 15h44

      Lecteur 92 dit

      C’est exactement ce que l’on ne veut pas.
      Ce qui fait penser que EM ressemble beaucoup à JT.

    • 28 Avril 2017 à 15h10

      Maringo dit

      La gauche a toujours été le grand pourvoyeur de traîtres et de lâches.
      Zemmour a bien montré comment la gauche française (hors mis les communistes) a fourni le gros des bataillons de collabos sous Vichy.
      Son grand talent est de faire croire après coup qu’elle était dans la résistance.
      Aujourd’hui c’est à l’Islamisme triomphant que la gauche se soumet tout naturellement.

      • 28 Avril 2017 à 16h54

        Boomer dit

        Le PCF n’était pas avec Vichy en effet.  Mais entre juin 1940 et juin 1941, il a été directement dans les petits papiers des occupants nazis pour essayer de faire republier ouvertement l’Humanité…

        • 28 Avril 2017 à 19h18

          Fixpir dit

          Pas avec Vichy, en effet, mais ne pas oublier que c’est parce qu’ils avaient été virés des instances de l’État Français en raison du pacte germano-soviétique en 1939. Ils n’ont pas été réintégrés en mai 1940, c’est tout.

    • 28 Avril 2017 à 14h49

      golvan dit

      La gauche multiculturaliste étant un courant de “pensée” anti occidental, il s’associe forcément et très naturellement au totalitarisme anti-occidental par nature depuis 1400 ans: l’islam.

    • 28 Avril 2017 à 14h43

      Rattachiste dit

      Macron est le Justin Trudeau français

      • 28 Avril 2017 à 17h30

        IMpro dit

        Ce n’est pas vraiment exact. Le contexte canadien est très différent, étranger à l’idée de laïcité à la française dont Macron, dont les propos sont il est vrai contradictoires sur ces questions, ne peut pas s’émanciper. Trudeau est le premier ministre canadien, il est bilingue, et n’est pas bien vu des souverainistes du PQ, qui, au contraire de Québec solidaire, ne sont pas aussi naïfs par rapport au multiculturalisme. Malheureusement, il semble avoir toutes les difficultés à reprendre le pouvoir et il est à craindre que le Québec ne s’anglicise toujours davantage. La perspective d’un Québec indépendant s’éloigne de plus en plus. Dans ce sens Trudeau, comme son père l’était d’ailleurs, est un traître aux yeux des francophones.

        • 28 Avril 2017 à 18h42

          Rattachiste dit

          Tout à fait d’accord avec vous. Cependant je sais de source proche de lui qu’il se sent proche de Trudeau le traître.

        • 2 Mai 2017 à 16h28

          rolberg dit

          Au bout du tunnel, vivre la culture américaine en français.