Présidentielle: pourquoi les baromètres des médias ne servent à rien | Causeur

Présidentielle: pourquoi les baromètres des médias ne servent à rien

A part exprimer leur propre opinion…

Auteur

Ingrid Riocreux

Ingrid Riocreux
Agrégée de lettres modernes et auteur de "La Langue des médias"

Publié le 13 avril 2017 / Médias

Mots-clés : , , , ,

Les onze candidats à l'élection présidentielle 2017. SIPA. 00799340_000002

S’il est habituel de pester contre les sondages, il me semble que l’on devrait commencer par prohiber tous les classements qui nous disent qui est « en hausse » et qui est « en baisse », sur la base de critères différents pour chaque individu évalué.

Ces baromètres qui ne rendent compte que de l’humeur et des opinions de ceux qui les établissent ne se donnent pas, contrairement aux sondages, l’excuse de la scientificité. Mais ils s’en donnent l’aspect, avec de grosses flèches péremptoires.

Pour un même propos, telle personne sera jugée « en hausse » dans certains journaux et « en baisse », dans d’autres, selon que l’on considérera sa phrase comme « courageuse » ou « choquante », le critère déterminant étant la ligne idéologique du média. Il va de soi que, dans ce cas, le baromètre n’a strictement aucun intérêt, si ce n’est celui de flatter l’ego du lecteur en lui donnant l’impression que sa propre appréciation est validée par un dispositif d’allure rigoureuse, et donc par des experts.

Mais que dire quand des médias aussi peu engagés, théoriquement, qu’un quotidien gratuit distribué dans le métro proposent des baromètres de ce type, en décalage manifeste avec la perception commune des événements ? Voici un baromètre trouvé dans CNews Matin le mercredi 5 avril, soit le lendemain du fameux débat :

Il ne s’agit nullement d’évaluer des intentions de vote. Les grosses flèches indiquent des mouvements, somme toute, assez circonscrits. C’est la première observation que l’on peut faire.

Ensuite, on constate que l’évaluation de François Fillon repose sur les données d’une enquête d’opinion menée par l’Ifop. C’est le regard des citoyens sur le candidat qui a été interrogé, sous un angle particulier, celui de la « stature de président ». Il est surprenant de voir que l’on note avec tant d’emphase que Fillon « s’envole » chez les sympathisants de droite alors que l’on pourrait, à l’inverse, constater que près de 20% d’entre eux considèrent que…

Lisez la suite de l’article sur le blog d’Ingrid Riocreux

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 16 Avril 2017 à 8h17

      Pol&Mic dit

      et…. les “Français étant ce qu’ils (elles) sont !……. (NE CHERCHEZ PAS PLUS LOIN !)

    • 16 Avril 2017 à 7h04

      QUIDAM II dit

      Parfait membre de la nomenclatura française, Emmanuel Macron est partisan du multiculturalisme ; de la « discrimination positive » ; de la repentance coloniale ; des subventions aux grands groupes mondialisés qui ne paient pas d’impôts et ne créent pas d’emploi même quand ils sont bénéficiaires ; de la négation de la culture française remplacée par « la culture en France », etc
      Il se croit investi d’une mission mystique : « La dimension christique, je ne la renie pas ; je ne la revendique pas », dit-il.
      De même que François Hollande a mené une politique socialement et économiquement libérale ainsi que, pour donner frauduleusement le change, des actions résolues sur le plan des moeurs, celui de la culture et celui des minorités… de même, Emmanuel Macron entend mener une politique socialement et économiquement libérale ainsi que, pour donner frauduleusement le change, des actions résolues sur le plan des moeurs, celui de la culture et celui des minorités.
      Il affirme être “de gauche et de droite”, et il a raison : le pire de la gauche (caviar), et le pire de la droite (antisociale).
      Les très nombreux ralliements socialistes à Emmanuel Macron font de son mouvement un avatar du PS en perdition, la voiture-balai de politiciens opportunistes, très bien implantés localement, et qui espèrent sauver leur peau du désastre de leur parti. Emmanuel Macron sera dans l’obligation tactique d’en tenir compte en leur fournissant des investitures pour espérer avoir quelque représentation à l’Assemblée Nationale. 

      • 16 Avril 2017 à 8h19

        Pol&Mic dit

        “discrimination” (même positive) est toujours une “discrimination” (ou un “amalgame” si l’on veut……)

    • 15 Avril 2017 à 11h37

      José Bobo dit

      Les journaux seraient donc partisans,qui l’eut cru ?

    • 15 Avril 2017 à 9h36

      desi dit

      Churchill: “je ne crois qu’aux statistiques que j’ai trafiqué moi-même”

    • 14 Avril 2017 à 23h31

      fox23 dit

      Question qui n’est pas de détail, pourquoi François Asselineau a-t-il la photo la plus petite ?
      Ça s’appelle aussi de la censure et n’a pas sa place ici !
      Quand aux “auteures” qui ramassent leurs sondages dans les poubelles…

      • 16 Avril 2017 à 9h20

        Hannibal-lecteur dit

        C’est vrai ça, pour l’utilité qu’elle a, elle aurait aussi bien pu être carrément supprimée.

    • 14 Avril 2017 à 22h16

      rolberg dit

      La politique est un jeu qu’on prend au sérieux.

    • 14 Avril 2017 à 15h58

      patoch64 dit

      Bonjour,
      la photo des11,ok,mais en fait d’égalité nous avons encore la bobine d’E.Macron plus grande
      que les autres !!  Les sondages ??  poudre aux yeux,ils dépendent de ceux qui les créent donc
      peu crédibles! Et les journaux? 90% de la presse appartient aux plus grosses fortunes de France
      dont six des dix premières soutiennent ouvertement E.Macron pour garder leur libéralisme et
      leur mondialisme débridé dans le but d’un seul profit….le leur !! Il est leur petit chéri qui attire
      du monde par son aspect nouveau,jeune,il vaut mieux montrer un jeune lion qu’un vautour,mais son programme est toujours aussi nébuleux !!!
       

    • 14 Avril 2017 à 11h12

      gnu dit

      “les baromètres des médias ne servent à rien”
      Et que dire d’un article qui parle de ce qui ne sert à rien ?!!!
      Ce qui ne sert à rien et qui fait parler sert au moins à ça !!!

      • 15 Avril 2017 à 0h10

        Teyras dit

        “que dire d’un article qui parle de ce qui ne sert à rien ?!!!”
        Il semble que vous aillez un problème de compréhension. Si vous souhaiter consulter je peux vous conseiller un excellent praticien.

    • 14 Avril 2017 à 8h05

      accenteur dit

      ça monte, ça descend, aucun institut ne nous dit pourquoi. Synthe, combien ?

    • 14 Avril 2017 à 0h30

      Clash75 dit

      Je recherche Will sur ce forum. Qqun à des news ?

    • 13 Avril 2017 à 22h21

      Lector dit

      Envoyé Special ce soir : 6 millions d’euros dépensés par la présidence Sarkozy sous son quinquennat ; bref plus d’un million par an (quasi 100 fois plus qu’un smic net annuel). Par ici la bonne soupe se disent les statistichiens… oups il faut bien sûr lire les “experts politologues”. Bande de vampires !

      53000 euros (x2) pour un sondage (et plus) sur la popularité de Manolo Valls commandé par lui-même… oups par le service d’information de l’Elysée.

      Vanitas vanitatum et omnia vanitas. Va falloir faire gendarme et ressortir les flingues pour la chasse au Gaspi !

      Licenciés d’Alstom et d’Arcelor, vous dépérissez en fin de droit ? Plutôt que de voter pour Nathalie Arthaud, et pointer à Pôle emploi (au passage : un petit million pour le logo genre balle de tennis!) créez donc un institut de sondage !

      • 14 Avril 2017 à 9h26

        durru dit

        Pour être sûr du résultat, ne pas oublier de coopter un collègue de promotion d’un membre du gouvernement, ou du PR, ou à la limite d’un dirigeant de parti “de gouvernement”.
        Le capitalisme de connivence, il n’y a que ça qui fonctionne. Et pour être sûrs que cette valeur ne se dégrade pas, les Français sont sur le point de donner encore plus de pouvoir à l’Etat et à ses représentants.

      • 14 Avril 2017 à 15h40

        Hannibal-lecteur dit

        Lector, l’aspect réjouissant de l’affaire c’est que les sondages étant ce qu’ils sont : des leurres on voit que même nos dirigeants ne peuvent s’en passer. Ils donnent ainsi la preuve de leur sottise : une rēférence à une donnée non fiable permet n’importe quelle décision.
        Il est possible qu’ils s’y réfèrent pour une raison plus subtile : non pas pour les résultats eux-mêmes mais pour leur impact possible sur l’électeur. …à condition de savoir tirer les bonnes conclusions : et le problème reste identique , à données aléatoires …
        Celà tient de l’addiction, la même que pour les statistiques que leur expression en pourcents fait ressembler aux sondages. Et pourtant de façon semblable une statistique n’étant qu’une photo du passé ne donne JAMAIS une image de l’avenir. L’avenir ne dépend que des circonstances qui produisent ce que décomptent après coup les statistiques. Comme l’environnement ne change pas si vite que ça l’illusion est donnée, lorsque l’image est semblable, que les statistiques précédentes donnent une indication sur les suivantes. Il n’en est rien mais les cons le croient.

    • 13 Avril 2017 à 22h09

      IMPERIALYUNAN dit

      La boule de cristal me paraît quand même beaucoup plus fiable…

    • 13 Avril 2017 à 21h23

      Aristote dit

      Si vous voulez MLP ou Mélenchon, votez pour eux.

      Si vous ne votez ni pour l’un ni pour l’autre, sachez que tout vote autre que Fillon, que ce soit Dupont-Aignan, Asselineau ou Poutou,  c’est un vote pour Macron. 

      • 14 Avril 2017 à 10h16

        gnu dit

        Débile, on pourrait alors aussi dire que tout autre vote que Macron, que ce soit pour machin ou bidule, c’est un vote pour Fillon.
        Vous portez très mal votre pseudo, votre ancêtre avait l’esprit logique lui …

        • 14 Avril 2017 à 15h50

          Hannibal-lecteur dit

          GNU déjà traité de benêt à plusieurs reprises, la conclusion d’Aristote n’est pas débile du tout et … à votre étonnement, votre exemple ne l’est pas non plus, même si vous ne l’avez pas fait exprès : tout autre vote que Macron réduit ses chances au premier tour, évident, donc est favorable à Fillon …entre autres ! 

    • 13 Avril 2017 à 20h23

      Maringo dit

      Quand j’ai vu Poutou lors du débat ça m’a fait penser à Coluche en moins rigolo.
      Arthaud elle m’a fait penser à une candidate syndicaliste qui se serait trompé d’élection mais qui se dirait “maintenant que j’y suis autant continuer”.

    • 13 Avril 2017 à 18h24

      clark gable dit

      Ces barométres ont quand méme une utilité , ainsi moi j`avais l`intention de voter Lasalle , mais vu qu`on lui donne aucune chance je voterai donc pour un autre candidat
      Rien de pire que voter pour rien !

      • 13 Avril 2017 à 18h46

        Moumine dit

        En effet, c’est là que la manipulation pointe…

      • 13 Avril 2017 à 19h17

        Habemousse dit

        « Rien de pire que voter pour rien ! »

        Justement, ce sont ces petits candidats, à savoir Asselineau et Dupont-Aignan qui risquent de faire perdre Fillon en lui subtilisant les sept ou huit pour cent dont il aurait besoin pour virer en tête.

        C’est pourquoi je crois plus que jamais au vote utile, malgré la qualité et les arguments de ces petits candidats, en présence d’un président sans foi ni loi, près à se déclarer pour son favori quand il le faudra.

        Il y va de l’avenir des français. 

        • 13 Avril 2017 à 22h10

          C. Canse dit

          Oui, ce coup-ci, on n’a pas le choix, il faut voter utile.
          Saleté de primaires qui désignèrent le gagnant à la vindicte hollandesque.

          Votez Fillon ! 

        • 13 Avril 2017 à 22h36

          isa dit

          J’ai bien peur que voter Fillon ne nous amène la Pen au deuxième tour.
          Les gens de gauche s’abstiendront.
          Je crois que le seul vote utile pour éviter le retour du fascisme ou l’arrivée du communisme c’est de voter Macron.
          Un vote utile signifie en principe un vote pour un candidat qu’on n’aurait pas choisi. 

        • 14 Avril 2017 à 9h01

          Flo dit

          Isa,
          Je crois que vous êtes en plein délire.  
          Si macron est au deuxième tour, ce sont les électeurs de droite qui s’abstiendront.

          Le Pen n’a strictement aucune chance de passer. Sauf peut être contre son double Mélenchon.  

        • 14 Avril 2017 à 9h02

          expz dit

          Je penche plutôt pour l’inverse:Chirac en 2002 et Estrosi en 2015 ont été réélu par la gauche qui ne les portait pas particulièrement dans son coeur.
          Réciproquement,aucun exemple (surtout depuis les inquiétudes identitaires partagées par près de la moitié des Français) que les voies de droite se porteraient sur un candidat du centre-gauche.

        • 14 Avril 2017 à 9h05

          expz dit

          Flo: je répondais pour isa et pour ma part je m’abstiendrais ,effectivement.

        • 14 Avril 2017 à 9h30

          durru dit

          MLP a toutes ses chances contre Méluche, évidemment.
          Quant au “front républicain”, il n’a pas encore été prouvé dans une compétition gauche-FN.

    • 13 Avril 2017 à 17h43

      A mon humble avis dit

      Un journal sert surtout à exprimer sa propre opinion, qu’il fait passer pour celles d’un plus grand nombre, voire d’une majorité.
      Un journal est un média d’opinions plus que d’informations, celles-ci passant à travers des filtres idéologiques.
      Ce qui est gênant n’est pas l’expression d’opinions, mais qu’on les présente comme des informations objectives. Il s’agit en fait de journaux de désinformations.
      La presse écrite est plus honnête, en ce sens où l’orientation politique du journal est généralement connue de tous, et s’adresse d’abord à un lectorat qui partage les mêmes points de vue; à l’exception notable du “Monde”, qui affirme sans rire qu’il est objectif.
      Mais on a beau savoir que le “Canard” est gauchiste-anarchiste, il n’en est pas moins pris très au sérieux (surtout quand il met en cause des politiciens de droite), y compris par des magistrats…
      Il serait bon que les journalistes de TV et de radio disent clairement pour qui ils votent, même si ça se devine pour beaucoup: question d’honnêteté. C’est apparemment trop leur demander.
      Une autre chose à améliorer: la propension à croire que ce qui est de gauche est sans doute vrai, et que ce qui est de droite au mieux se discute. Quand on pensera qu’une accusation du Canard est a priori plutôt une diffamation qu’une révélation, la France aura fait un grand bond démocratique en avant.

      • 13 Avril 2017 à 18h49

        Clash75 dit

        Mais ça n’arrivera jamais. 80% des journaleux sont de gauche, le revendiquent avec jouissance, se masturbant le soir en rentrant dans leurs apparts confortables jouissant d’avoir oeuvré contre la peste brune, les cathon malsains. Nos amis d’inter Cohen, Salame, Pujadas,Lucet et consorts. Tous formatés au faux humanisme, au joli concept du vivre ensemble, mais pas trop chez moi

        • 13 Avril 2017 à 18h52

          Clash75 dit

          Pas trop près de chez eux au sens littéral voulais je dire

    • 13 Avril 2017 à 17h37

      Aristote dit

      Allons Ingrid, vous m’expliquez qu’outre Causeur, il y a encore des médias, certes un peu confidentiels, qui n’ont pas succombé au charme d’EM ?

    • 13 Avril 2017 à 17h22

      Clash75 dit

      Dans le cas présent des Présidentielles, ils ont surtout tenté d’influencer lourdement leur Désir, leur Poulain. Comme ils sentent que ça se dégonfle ( Ha s’il pouvait y avoir une semaine de plus,certain qu’EM finirait 4eme tellement son côté usurpateur transpire ) ils expliquent que les écarts se réduisent, ne voulant pas (re )passer pour des minables après leurs innombrables plantages. Je crois que c’est IDIOGENE, le malfaisant qui indiquait que CAYROL était l’un des ” meilleurs ” d’entre eux. Le malhonnête qui après avoir roulé pendant 5 ans pour FH à tourné casaque pour EM.

      • 13 Avril 2017 à 17h30

        Clash75 dit

        Mais EM ne finira pas dans les 2 premiers. Repartira chez ER relancer l’économie avec son fric gagné, aussitôt dépensé, et n’est ni une critique ni cynique c’est son seul bon côté.

        • 13 Avril 2017 à 21h44

          Noumounke dit

          Exactement, cette baudruche médiatique ne sera pas au 2eme tour !