Ça y est, les élites ont adopté le populisme | Causeur

Ça y est, les élites ont adopté le populisme

La mode est en avance sur son temps

Auteur

Paulina Dalmayer

Paulina Dalmayer
est journaliste et travaille dans l'édition.

Publié le 17 mars 2017 / Société

Mots-clés : , , , , ,

Le défilé Gosha Rubchinskiy à Kaliningrad.

Ce qui devait arriver arriva : sachez que le sweat à capuche (que l’on appelle « hoodie » chez les fashionistas) sera le must-have de l’année, à en croire les créateurs les plus pointus.

L’affaire est plus politique qu’elle en a l’air. Car ce que le succès planétaire du hoodie annonce, c’est bel et bien la victoire du populisme. Du populisme vestimentaire ? Non, du populisme tout court. Du moins telle serait la suite logique à donner à l’analyse de la légende vivante de la mode, Suzy Menkes. Cette ancienne du New York Times et de Vogue compare l’ascension de Donald Trump à celle de Kim Kardashian. En somme, après que des millions d’Américains ont suivi avec admiration les moindres faits et gestes de la starlette au goût bling-bling assumé, la victoire de la très BCBG Mme Clinton était tout simplement compromise. Cela a l’air un peu brut, mais l’est probablement moins que nous ne voudrions bien l’admettre. En tout cas, avant d’en rire, souvenez-vous du sublime décor de l’appartement présidentiel, à mi-chemin entre Dynastie et le palais de Mohammed VI.

Kaliningrad, le top de la hype

Ce qui vient de se passer aux États-Unis n’est rien à côté de ce qui se mitonne en Russie. Si vous ne connaissez pas Gosha Rubchinskiy, retenez son nom pour vos prochains dîners en ville. Ce trentenaire empreint de la culture post-soviétique a donné son nom à une marque de vêtements hors de prix aux références ultra-connotées: hip-hop, métal, skateboard, foot, le tout mâtiné d’orthodoxie et de grigris soviétiques…

Les plus grands stylistes mondiaux ne cessent d’acclamer son audace. Ceci au point que le jeune prodige a osé organiser son dernier défilé à Kaliningrad (oui, oui, nous parlons bien de l’enclave russe ultra-sinistrée coincée entre la Pologne et la Lituanie), où le beau monde de la mode a débarqué en masse.

Qu’y a-t-on découvert sous un tonnerre d’applaudissements ? Une

[...]

  • causeur.#44.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 103 - Mars 2017

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#44.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 20 Mars 2017 à 20h26

      modramalina dit

      Bon Dieu mais que fait Gaucho, où est Gaucho?
      Trois mots de la marquise Ducreux de Roucourou ou Dutrou de Récurée et le voila en transe!!!
      Voila un article plein de féminitude: on y parle souffle du vent qui passe, regard oublié sur un bas de soie, tartine sans beurre ni foie gras, bref , la langue de tout ce qui est injustement écarté du bac de français et Gaucho n’est pas la pour fustiger le vent qui emporte les mots inutiles!!!
      Pourtant, elle a fait un effort la Dalmayer!!! Ca pourrait figurer dans la rubrique Cul -je veux dire culture celle où quatre commentaires sont déjà la victoire de Valmy
      Je vous le dis tout de go! tout fout le camp à Causeur!!
      D’ailleurs regardons les commentateurs : Netrick, Rolberg, Specht !!!ça sent le casque à pointe! C’est le Götterdämmerung!!

    • 20 Mars 2017 à 14h11

      rolberg dit

      Merci ! Moi qui porte des hoodies depuis des décennies, parfois même pour dormir, me voici à la mode contre mon gré. Comme on dit chez nous, maudite marde.

    • 20 Mars 2017 à 13h24

      netrick dit

      Kaliningrad, en fait Königsberg, la ville du problème topologique des 7 ponts. La ville ou Kant faisait chaque jour sa promenade autour de la grande place et toujours dans le même sens. Jusqu’à un certain jour ou il l’a faite dans l’autre sens !
      Le jour ou venait de se déclencher la Révolution Française. C’est dans sa tombe que
      le pauvre Kant doit se tourner aujourd’hui ….dans l’autre sens !

      • 22 Mars 2017 à 23h21

        erbog74 dit

        Ha oui, le problème des sept ponts… mais ici, c’est capuche or not capuche. C’est binaire (et finalement, on s’en tout !)

        • 22 Mars 2017 à 23h24

          erbog74 dit

          S’en fout ! Mais que c’est c… une tablette !

    • 18 Mars 2017 à 17h15

      Specht dit

      Si seulement Koenigsberg pouvait accueillir le stylisme et le design sur le long terme, la ville teutonique pourrait revivre et modifier son paysage architectural malmené par la dernière guerre, l’inconséquence soviétique (à qui nous devons toutefois la préservation de quelques vieux bâtiments) et la laideur néolibérale. Gardons espoir, Chanel avait déjà reconquis le marcel.

      • 20 Mars 2017 à 14h14

        rolberg dit

        Il ne faudrait pas toucher à cet environnement où l’architecture nouvelle qui nie ses principes côtoie des bâtiments qui crient la folie meurtrière de l’humanité. Il n’y a pas de meilleur miroir pour ceux qui glisse la poussière sous le tapis.

    • 17 Mars 2017 à 23h26

      heraclite dit

      Et dire que c’est dans cette même ville, Königsberg, rebaptisée du nom d’un obscur apparatchik bolchevik, réduite en cendres en 1945 et “généreusement” offerte par Churchill à Staline en 1945 que le grand Emmanuel Kant faisait chaque jour, à la même heure, sa promenade rituelle.

    • 17 Mars 2017 à 20h47

      Schlemihl dit

      La découverte du sens de l’ Histoire …. pourquoi les peuples de l’ Europe se sont ils entretués de 1914 à 1918 , pourquoi une révolution à créé le premier état socialiste de l’ histoire , pourquoi fascisme nazisme holodomor goulag lager pourquoi guerre exterminations massacres pourquoi Mao Pol pot , Pourquoi Kim Jong Un , pourquoi l’ islamisme , pourquoi la guerre en Tchétchénie …?

      Tout cela était nécessaire pour que l’ Univers puisse profiter de la mode de Kaliningrad !

      Ne vous ébahissez nullement ni des verts ni du réchauffement ni des sociologues du Monde ni du terrorisme ni de rien . Vous verrez peut être grâce à ces choses que le Centre du monde sera entre Kaliningrad et Mariampol .

    • 17 Mars 2017 à 17h57

      jean_pierre dit

      La vidéo du défilé de mode est parfaite pour appuyer un cours d’apprentissage de russe niveau A2 du CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues).

    • 17 Mars 2017 à 17h47

      isa dit

      Ils couchent avec des allemands?

      • 17 Mars 2017 à 17h51

        C. Canse dit

        Isa

        :-))

        Ce n’est pas la Preussicher Façon-Schnitt, les russes sont en retard, elle était revenue il y a 2-3 ans. :-) 

    • 17 Mars 2017 à 17h32

      C. Canse dit

      Il n’y a dans ce défilé aucune audace, une simple resucée, en neuf, de la “garde-robe” de nos enfants.
      On remarquera que le manteau a disparu, les ados sont-ils moins frileux aujourd’hui ?
      Les chaussures ont également disparu cédant la place aux sneakers, ont-ils l’odorat moins fin ?

      Ce sont des looks très sages, en tout cas. 
       

      • 17 Mars 2017 à 17h47

        C. Canse dit

        Gamme de couleurs très terne. Aucune fantaisie, aucune recherche ni inventivité. Les ados raseraient-ils les murs ? Allures uniformisées, tristesse et morosité semblent les maîtres mots.

        C’est moche, banal, inélégant, dénué de chic. 

        • 17 Mars 2017 à 20h51

          Schlemihl dit

          Mais C Canse , c’ est ce qui en fait tout le mérite !

          Ca aurait plu à Henri Monnier .

    • 17 Mars 2017 à 16h37

      Reflexive dit

      Je n’ai pas accès à tout l’article. Mais je crois qu’il peut être utile de rappeler le propos d’Eric Hobsbawm dans “L’Âge des extrêmes, histoire du court xxe siècle”. De mémoire : “Les historiens ont toujours été surpris par la capacité de la haute couture à anticiper les mouvements de l’histoire.”

    • 17 Mars 2017 à 16h26

      Schlemihl dit

      Mon Dieu , mais tout ceci est d’ un mauvais goût exquis , c’ est chébran , à la page , transcendantal cosmique et néo bolchevik en diable ! Allons , osons le dire , c’ est kitsch .

      Avec les baignoires en or massif et les tenues de commissaires du peuple ce sera le plus hurf de la saison .

      • 17 Mars 2017 à 16h26

        steed59 dit

        c’est bath !

        • 17 Mars 2017 à 16h59

          Schlemihl dit

          Si laid , mais si mal porté ! c’ est plus que bath , c’ est chou .

          J’ ADORE …… J’ en suis féru , j ‘ en suis fou , j’ en bave , je deviens à moitié gâteux , bref , je vais mieux !

    • 17 Mars 2017 à 16h20

      saintex dit

      Très bien le défilé de mode. Il n’y a même pas besoin d’aller à Kaliningrad, il y a le même dans le métro parisien. Quant aux monologues visant à faire croire que, ça y est, la jeunesse est décérébrée, on en trouve l’essence dans les discours de Miss France ou Miss Monde.

      • 17 Mars 2017 à 17h07

        Schlemihl dit

        Kaliningrad ex Koenigsberg a toujours été le centre des élégances et la Reine de la mode , non seulement pour l’ est de la Prusse orientale mais même pour la Samogitie le Sémigallie la Podlachie Livonie Courlande Mazovie Polésie , sans oublier Rügen et Bothnie du sud . Nos petits couturiers allaient apprendre leur métier à Allenstein Marlbork Pinsk Mohilev Kowno …..

    • 17 Mars 2017 à 15h14

      Flo dit

      Clinton BCBG ?

      Je la trouve très plouc !

      Cela dit, effectivement le style plouc est tendance chez nos élites.  L’autre jour, j’ai vu Pujadas au restau. Il était en bas de survêtement et baskets plouc de chez plouc. 

      • 17 Mars 2017 à 21h51

        laborie dit

        Et vous n’en avez vu que la moitié, le reste sous la table…

      • 19 Mars 2017 à 15h23

        isa dit

        Et moi j’ai vu Eemmour en nage et orange genre Trump, il sortait du solarium.
        En plus, ça sentait pas la rose.