Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

En Polynésie aussi, Non c’est Oui

Publié le 18 mai 2013 à 12:00 dans Brèves Monde

Mots-clés : ,

Ainsi donc l’Assemblée générale de l’ONU a adopté ce vendredi (sans vote) une résolution affirmant « le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l’autodétermination et à l’indépendance ». En conséquence de quoi le pays des vahinés a été logiquement inscrit sur la liste onusienne des « Territoires à décoloniser ».
Comme nous l’explique le site officiel de l’ONU : « Par cette résolution, parrainée par les pays du Forum du Pacifique, le gouvernement français, en sa qualité de puissance administrante, est invité à faciliter la mise en place d’un processus équitable et effectif d’autodétermination ».
Il est assez cocasse de constater que cette résolution tombe pile poil au moment où les indépendantistes polynésiens ont été chassés du pouvoir à Tahiti, au terme d’élections dont personne n’a remis en cause le caractère pluraliste et démocratique.
Ce même jour, l’ONU a choisi de continuer à maintenir sur sa liste des « Territoires à décoloniser » les Îles Malouines, alias Falkland, alias Malvinas.
Il semble d’autant plus urgent d’y organiser un « processus équitable et effectif d’autodétermination » que celui-ci a déjà eu lieu en mars dernier. À la question « Souhaitez-vous que les îles Malouines conservent leur statut politique actuel en tant que territoire d’outre-mer du Royaume-Uni ? », les insulaires ont répondu Oui à 99,8%.
Mais peut-être est-ce là une majorité trop faible pour beaucoup d’Etats membres de l’ONU, où un scrutin n’est valide que si le pouvoir en place dépasse la barre des 100% des suffrages exprimés.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

35

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 15 Décembre 2013 à 20h26

    profanoiaque dit

    A Sophie, Théodore et les autres, quand on ne sait pas on n’avance pas ces inepties! Je suis polynésien et au même titre que Wallis et Futuna ou Nouvelle Calédonie nous ne faisons pas partie de l’état providence mais des POM! Pays d’Outre-mer avec comme particularité d’être des français qui vivons à l’étranger…..! Pas d’appartenance aux services publics français. Anomalie de la République! Ex: nous n’avons pas accès aux N° 800 gratuits, impossible d’ouvrir un compte en ligne sur une banque française, pas de caisse de chômage SS, pas de RSA ou autre, pas RTT!
    Savez-vous que détenir un passeport français ne prouve pas votre nationalité? Nous ne sommes pas dans l’espace Schengen mais territoire ACP accord de Lomé! Mais nous avons des députés et sénateurs français et nous votons aux européennes, comprenne qui pourra!  Alors arrêtez de vous plaindre et de porter opprobre sur les habitants ultra-marins! 

  • 21 Mai 2013 à 15h27

    Sophie dit

    “je suis français pour bénéficier de l’Etat-providence, je suis polynésien, mahorais ou corse pour me soustraire à l’Etat-gendarme, est d’un opportunisme insupportable.”

    Tout-à-fait, Théodora.

    Et cela ne cantonne pas qu’aux îles, le principe fonctionne aussi en France métropolitaine.

  • 21 Mai 2013 à 9h11

    Theodora dit

    Ils nous ont déjà fait le coup avec Mayotte malgré dessréferendums à plus de 90% en faveur de l’appartenance à la France. Il n’empêche que ce “plébiscite de tous les jours” essentiellement motivé par les avantages sociaux et l’assistanat qu’offre notre généreuse République est un boulet pour nous. Le “fédéralisme parasitaire” du type : je suis français pour bénéficier de l’Etat-providence, je suis polynésien, mahorais ou corse pour me soustraire à l’Etat-gendarme, est d’un opportunisme insupportable.

  • 20 Mai 2013 à 8h39

    JMS dit

    L’ONU doit se pénétrer de cette réalité qu’est français celui qui se sent français.
    Si les Polynésiens ne se sentent pas français, c’est leur affaire et indirectement pour les finances de la France une bonne affaire.
    Comment le savoir ?
    Et bien il existe une solution simple, en France comme ailleurs, c’est de leur demander. 
    Il ne veulent plus être français, très bien… 
    Merci à l’ONU.
    Ils veulent demeurer français, très bien…
    Merde à l’ONU.
    Mais s’ils veulent leur indépendance : bon vent et bonne chance.
    Mais dans tous les cas :
     http://www.youtube.com/watch?v=BK7Nd3IJLPk 
    Ça, ça n’est pas possible…

  • 19 Mai 2013 à 15h41

    Sophie dit

    Est-ce que vous pensez que je peux leur faire un p’tit courrier pour qu’ils exigent aussi le droit à l’autodétermination pour les régions francophones de Belgique?

    Ou on n’est pas assez intéressants à leurs yeux?

    • 20 Mai 2013 à 8h04

      kravi dit

      Vous n’êtes plus d’affreux colons, sauf à considérer que les wallons colonisent les flamands, et lycée de Versailles. Vous n’intéressez donc plus les majorités automatiques.

  • 19 Mai 2013 à 15h39

    Sophie dit

    Ca serait une bonne idée de rendre Mayotte totalement indépendant, il semble que ce soit la première maternité de France, un boulevard pour l’émigration légale par regroupement familial.

  • 19 Mai 2013 à 13h04

    Mouah dit

    Chère ONU, peux-tu t’occuper de la Corse, s’il te plaîîîîît ?

  • 19 Mai 2013 à 11h38

    kersablen dit

    Sieur Vassili Tchouïkov, Degaulle s’écrit en deux mots lorsque il s’agit d’aller a la pèche, pas de la noblesse genre Giscard de la ferraille étamée. Vous êtes certainement un spécialiste de la mitraillade, personnellement la mienne est plus modeste, sortant du tunnel des facultés avec une dizaine de jeunes gens sans aucune arme, nous dirigeant vers le centre d’Alger , des gardes mobiles n’écoutant que leur courage ont décidé de nous détruire, comme vous le préconisez si bien, a la mitrailleuse. Heureusement pour nous, en héroïques fonctionnaires de la république, ils s’étaient courageusement dissimulés dans une rue perpendiculaire 300 mètres plus loin, seul le canon devait dépasser, ils tiraient sans voir leurs cibles et arrosaient le mauvais côté de l’avenue . Quelques parachutistes sont arrivés alors, les défenseurs de la démocratie se sont carapatés sans trompettes ni armes ni bagages mais avec tout l’honneur de la France Gôliste, dont ils étaient les dignes représentants.

  • 18 Mai 2013 à 17h40

    kravi dit

    En voilà une grosse réaction pour une si petite résolution de shmonu, dont on sait les majorités automatiques.
    Vous seriez surpris du nombre effarant de résolutions anti-israéliennes exigeant d’Israël qu’il quitte son propre territoire…

    • 19 Mai 2013 à 9h37

      kravi dit

      Le Quai d’Orsay est un arroseur arrosé.

      • 19 Mai 2013 à 11h28

        Naif dit

        C’est les israéliens qui doivent bien rigoler !

      • 19 Mai 2013 à 11h44

        kravi dit

        La France n’a que ce qu’elle mérite avec son double standard permanent (le Mali, oui, Gaza, noooon, comme Bourvil dans “L’eau ferrugineuse”.
        J’attends avec impatience la prochaine forfaiture du Quai et les leçons de morale afférentes.

      • 19 Mai 2013 à 17h27

        Naif dit

        le quai d’Orsay est comme un chien qui court derrière sa queue sans comprendre qu’il ne pourra jamais la rattraper !

  • 18 Mai 2013 à 16h06

    NCC dit

    Parfait… Mais qu’attend-t-on pour donner leur indépendance (comme le réclamait en son temps Taubira…) aux DOM-TOM ??? Voilà une bonne méthode pour réaliser des économies substantielles… Et pendant que l’ONU nous encourage à le faire, Mayotte est devenu nième département français (mais à 95% musulman il est vrai, ce qui préfigure ce que deviendra l’hexagone ???).

    • 18 Mai 2013 à 17h18

      Marie dit

      L’intérêt est stratégique en plus que touristique. Nos amis américains seraient ravis de voir la Polynésie se tourner vers eux.

      • 18 Mai 2013 à 18h30

        NCC dit

        Pas lu une seule étude sérieuse prouvant l’intérêt géo-stratégique de cet île : notre présence militaire dans la corne de l’Afrique ainsi que la proximité de la Réunion suffisent amplement ; en revanche, lu deux ou trois choses intéressantes quant au souhait de freiner l’immigration clandestine vers quelques îles proches… Il suffisait d’y mettre le prix ; c’est fait.

      • 18 Mai 2013 à 18h32

        NCC dit

        Erratum : cette île (j’avais préalablement écrit “cet îlot” mais ne voulais pas paraître insultant…).

      • 18 Mai 2013 à 18h37

        eclair dit

        @NCC c’est un archipel la polynésie cela n’est pas une île.

      • 18 Mai 2013 à 18h41

        NCC dit

        @eclair : nous parlions de Mayotte…

  • 18 Mai 2013 à 15h20

    L'Ours dit

    De Gaulle avait tort pendant longtemps. L’ONU n’était pas un “machin”. C’était au contraire un instrument ingénieux entre les mains des grandes puissances pour agir à leur guise tout en faisant croire aux autres pays qu’ils jouaient dans la même cour. Et cela fonctionnait peu ou proue, même quand les grandes puissances se regardaient froidement.
    Mais depuis que la France a dit avant la seconde guerre d’Irak :”ce sera comme j’ai dit et pas la peine de discuter, et si vous décidez autrement , je mettrai mon veto”, là oui c’est devenu un “machin” et même un sacré bordel. 

  • 18 Mai 2013 à 13h52

    Marcus Graven dit

    Ce qui est intéressant c’est que le texte de la résolution a été présenté par les Salomon, Tuvalu et Nauru, – dont la plupart des Français de Métropole n’ont sans doute jamais entendu parler —, des pays médiocres dont les populations vivent en-dessous du seuil de pauvreté depuis leur indépendance quand ils n’ont pas été complètement ruinés comme Nauru par des dirigeants à côté desquels Normal Ier passe pour un génie interstellaire. Quant aux démocrates qui ne veulent que des électeurs mettant au pouvoir des hommes bons, vierges et altruistes, il faut qu’ils restent dans leur pays de Candy, leur idéal n’est pas de ce monde. Gaston Flosse été élu et bien élu. Les électeurs ont sévèrement remercié l’indépendantiste Oscar Temaru qui a conduit en quelques années la Polynésie Française au fond de l’abîme. Les électeurs cherchent d’abord leurs intérêts. Et les intérêts des habitants de la Polynésie comme ceux de la Nouvelle-Calédonie c’est de dire NON à des indépendances souhaitées par des gouvernements minables et jaloux de la richesse des pays de l’Outremer français. L’indépendance les plongeraient dans le Tiers-Monde. Quant à l’ONU et son comité de décolonisation, regardez les pays qui le composent, vous ne serez pas déçus.
      

    • 18 Mai 2013 à 14h00

      Pampam dit

      C’est marrant tous ces pays “médiocres” où les beaufs français se précipitent en vacances. Pour y trimballer leur tête bouffie d’orgueil.

      • 18 Mai 2013 à 14h31

        Gérard Couvert dit

        C’est toujours mieux que la tête de con qui fait que les miroirs se sont suicidés chez vous.

  • 18 Mai 2013 à 12h39

    Pampam dit

    Mouais…. Vous avez surement raison, mais moi ça me laisse quand même chiffon les “confettis” de France à 20 000 km de Paris ou d’Angleterre à 15 000 km de Londres.
    Surtout quand c’est une crapule comme Flosse qui est élue.
    Les gens qui ont voté incluent une large quantité de gens qui sont allés s’installer là-bas. Et dont l’intérêt est forcément dans le statu-quo.
    Sans compter les intérêts économiques liée aux zones maritimes autour de ces zones.
    En tous les cas le côté offusqué de la diplomatie française (pardon Nadia) sur le thème de “l’ingérence” me fait doucement rire vu que l’ingérence, nous ne nous en privons pas.
    Un sujet surement pas aussi tranché que les 98% des votes récents. 

    • 18 Mai 2013 à 13h05

      thdo dit

      C’est parce que vous êtes de gauche : vous cherchez une noble cause pour laquelle combattre, comme don Quichotte avec les célèbres moulins.

      Ou comme la gauche post-molletiste du début des années 80, qui a passé 5 ans à chercher à résoudre la quadrature du cercle : comment donner démocratiquement l’autonomie à un territoire (la Nouvelle-Calédonie) qui n’en voulait majoritairement pas ?

      Au bout du compte, beaucoup d’huile jeté sur le feu, les gendarmes égorgés par les indépendantistes, la grotte d’Ouvéa et une oeuvre cinématographique édifiante, l’Ordre et la morale, sortie un peu avant mai 2012, financée en partie par le CNC :

      http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdetail&l=fr&did=85424

      pour un auteur à la page :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Ordre_et_la_Morale

      “Éreinté par la critique, et face au faible succès que rencontre son film, Mathieu Kassovitz réplique : « J’encule le cinéma français. Allez vous faire baiser avec vos films de merde. »”

      • 18 Mai 2013 à 13h17

        Pampam dit

        Cher thdo, il n’y a pas eu que des gendarmes égorgés dans les grottes d’Ouvéa.

    • 18 Mai 2013 à 13h07

      Gérard Couvert dit

      et oui, la France non mesquine, la France mondiale, la France autre … cela vous dérange hein, vite il faut faire comme disent vos amis libéraux-libertaires : donner ces iles aux anglo-saxons (avec les millions de km.2 d’océan sources de la richesse à venir), abandonner notre siège au conseil de sécurité (au profit de l’UE bien sur), confier l’économie française aux fonctionnaires allemands, la culture nationale aux mal-baisés, et enfin livrer le territoire à l’islam .
      On peut aussi résister, reconstruire, refaire de la France le laboratoire de l’évolution ; mais cela, désormais, passe par une phase de type fasciste.

      • 18 Mai 2013 à 13h13

        Pampam dit

        1) thdo et sortez couvert vous ne savez pas lire. J’ai exprimé des doutes.
        Quant à l’autre malade qui appelle de ses voeux un régime fasciste, faut vous faire soigner mon garçon. Vous devriez être dans le sud, il paraît qu’il y a un rassemblement néo-nazi là-bas. Ca vous rapprochera de Buggarach d’où vous pourrez nous débarasser le plancher vers la planète Mars. 

      • 18 Mai 2013 à 13h26

        Pampam dit

        Et puis vous m’emmerdez tous les deux avec ce toc qui consiste à classer tout ce qui ne pense pas comme vous comme “de gauche”.

      • 18 Mai 2013 à 14h29

        Gérard Couvert dit

        Pour ma part je n’ai pas parlé de “gauche”, quand à mon affirmation sur une “phase de type fasciste” elle s’appuie sur une analyse réelle et non pas fantasmée de la période “fasciste pure” (en Italien le sens est plus juste). A titre tout à fait annexe vous devriez savoir que Mussolini était d’une famille très à gauche, que lui-même fréquenta assidument les émigrés marxistes de Genève.
        Enfin pour la forme -tutoiement, jeu de mot sur mon nom, malade, etc. – elle dénote au mieux une forte inculture et au pire une imbécilité caractérisée.

      • 18 Mai 2013 à 14h41

        Pampam dit

        Ben ma grosse si ce que tu écris ce n’est pas appeler de tes voeux une “phase de type fasciste” c’est que les mots ne veulent plus rien dire.
        C’est toi qui a commencé à parler de “mes amis”, dont tu ne sais rien du tout. Et à fantasmer chez moi des idées ou des désirs dont tu ne sais rien. Alors ce que tu crois être ta culture et ton QI d’huitre, tu peux te les carrer où je pense.
        D’où que soit venu Le Duce, c’est ta tasse de thé, pas la mienne. 

  • 18 Mai 2013 à 12h32

    kersablen dit

    Que Hollande y procéde immédiatement comme Degaulle en 62 et que comme lui il fasse mitrailler par les gardes mobiles le quarteron de factieux qui voudraienl s’y opposer.

    • 18 Mai 2013 à 12h46

      Vassili Tchouïkov dit

      de Gaulle s’écrit en deux mot avec particule en minuscule. Celui ci n’a jamais fait mitrailler “le quarteron de généraux en retraite”, dont la tentative de coup d’État était en 1961. Il a appelé à “les réduire”. Ceux ci, se sont d’ailleurs, pour deux d’entre eux, aplatis, en oubliant de “respecter l’honneur militaire en se suicidant” (Edgar de Larminat, Chroniques irrévérencieuses). Ils sont tous paisiblement morts dans leur lit….
      PS : les référendums de 1962, de Gaulle les a gagnés démocratiquement.