La PMA sans raison médicale validée à Versailles | Causeur

La PMA sans raison médicale validée à Versailles

Bébés à la demande pour tous!

Auteur

Pascal Bories

Pascal Bories
est journaliste.

Publié le 16 avril 2015 / Politique Société

Mots-clés : , , , ,

PMA à l'étranger adoption Cour d'Appel de Versailles

(Avec AFP) La procréation artificielle sans raison médicale est désormais légale à une seule condition : qu’elle s’effectue à l’étranger, dans un pays où le procédé n’est pas réservé aux situations d’infertilité pathologique, comme c’est le cas chez nous. C’est ce que nous apprend l’abracadabrante décision de la Cour d’appel de Versailles, qui vient d’accorder à quatre couples de femmes l’adoption d’enfants conçus par PMA à l’étranger.

Traduction : n’importe qui peut désormais se faire fabriquer un bébé à la demande, pour l’adopter ensuite. Et s’épargner ainsi les affres de la copulation. Bien pratique pour nos copines lesbiennes, enfin libérées de cette contrainte naturelle dégoûtante, et odieusement discriminatoire !

« Mes clientes sont très soulagées et très heureuses après un an et demi de procédure de voir que la famille qu’elles constituent et leur fille sont légalement protégées », a tranquillement commenté Me Caroline Mecary, militante LGBT radicale et avocate de l’un des quatre couples.

On notera l’intéressante logique selon laquelle un enfant serait moins protégé lorsqu’il a accès à ses origines biologiques… Et on se demande ce qu’en dirait Adeline Renou, jeune maman à l’origine d’un documentaire sur les personnes conçues, comme elle, par insémination avec donneur anonyme, qui « vit avec le fantôme de son donneur ».


L’épreuve d’amour par Films-Documentaires

« Cet arrêt a aussi une portée symbolique : il vient clore la polémique sur la PMA et l’adoption. Désormais si toutes les conditions légales sont réunies, le mode de conception de l’enfant ne fera plus obstacle », a poursuivi Me Mecary. Autrement dit, suivant ce raisonnement : qu’un enfant sorte d’une usine à bébés africaine ou indienne ne devrait bientôt plus être pris en considération dans les procédures d’adoption.

Mais ce n’est pas le seul apport de cet arrêt, selon l’avocate : « Il pose aussi à nouveau la question de l’ouverture de la PMA aux couples de femmes en France. Dans la mesure où elles peuvent adopter des enfants nés d’une PMA à l’étranger, il y a une espèce d’hypocrisie sur cette question. »

En effet, la loi Taubira sur le mariage homosexuel a ouvert le droit à l’adoption aux couples de même sexe, mais n’a toujours pas résolu l’épineuse question de la conception d’enfants sans père ou sans mère… Une « hypocrisie » dénoncée dès 2013 par nombre de défenseurs de la double filiation humaine, et que seule une réécriture de la loi permettrait de corriger en réaffirmant les grands principes du droit international en la matière.

L’Agence européenne des adoptés et la Manif pour Tous se sont élevées contre cette décision qui « encourage de fait une pratique illégale », selon cette dernière.

« L’adoption, c’est redonner un père et une mère a un enfant qui en a été privé par un aléa de la vie, ce n’est pas donner un enfant à un couple. En effet, il n’y a pas de droit A l’enfant : il n’y a que des droits DE l’enfant et le rôle de la justice est de les faire respecter », a estimé la présidente de La Manif Pour Tous, Ludovine de La Rochère, dans un communiqué.

Fin avril 2014, le TGI de Versailles avait rendu la première décision refusant l’adoption de l’enfant du conjoint dans une famille homoparentale au motif qu’il avait été conçu par PMA à l’étranger, ce qui constituait « une fraude à la loi ».

« Le problème n’est pas tant la fraude à la loi que le détournement de l’institution de l’adoption, avait pour sa part commenté la juriste Aude Mirkovic, auteur de PMA, GPA la controverse juridique (Pierre Téqui éditeur), citée par Le Figaro. Nous espérons qu’il y aura un pourvoi afin que la Cour de cassation se prononce sur cette question.»

La Cour de cassation a depuis été saisie par les tribunaux d’Avignon et de Poitiers pour trancher cette question de droit qui suscitait une « instabilité juridique », après des jugements contradictoires.

Dans deux avis datés du 22 septembre 2014, la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire a dû assumer les conséquences prévisibles de la loi Taubira : elle considère désormais que le recours à la PMA sans raison médicale, bien que toujours illégal en France, n’est « pas un obstacle » à l’adoption au sein d’un couple de femmes.

Désormais, le TGI de Versailles ne s’y oppose donc plus. « Depuis l’avis de la cour de cassation du 22 septembre 2014, nous sommes tenus d’accepter les adoptions homosexuelles d’enfants nés par PMA à l’étranger », a indiqué à l’AFP une source judiciaire.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 19 Avril 2015 à 18h58

      JOURDAIN dit

      famille homoparentale ? Mais ça n’existe pas… V

    • 18 Avril 2015 à 23h40

      Incube dit

      Peut-être Simbabbad. En tout cas, je ne conteste pas votre commentaire mais je vais sortir des sujets PMA, GPA…

      Sur le fond, j’aime bien les homos qui s’assument (Catherine Lara par exemple) j’apprécie aussi ceux qui choisissent la discrétion, et je n’aime guère le militantisme gay, encore moins le lobby gay (Bergé, Fourest…) mais tous les majeurs sont libres bien sûr tant qu’il n’y a pas de victimes collatérales.
      Je voulais juste attirer l’attention sur les conséquences de cet égoïsme-là, le sujet de cet article.
      C’est un forum, je suis donc là pour échanger. 

      • 19 Avril 2015 à 1h21

        Simbabbad dit

        Ah mais je ne conteste pas vos interrogations, moi aussi ces questions me travaillent, même si sincèrement je ne me sens pas directement concerné par elles sur un plan personnel.

        J’ai eu du plaisir à vous répondre, et si j’interviens sur ces sujets, c’est parce que j’ai travaillé avec des associations et j’ai été frappé du gouffre entre leurs militants et la réalité, et de leur dérive vers toujours plus de politisation, et une proximité préoccupante avec les délires outre-Atlantique les plus radicaux. Les médias et les associatifs faussent complètement ce débat, et cela nuit à tous le monde.

        J’ai aussi été très choqué sur les manipulations lors des débats sur le mariage pour tous: j’étais au départ plutôt pour, je suis devenu contre.

        • 19 Avril 2015 à 14h04

          Incube dit

          Nous avons tous des expériences différentes et c’est ce qui nous enrichit, soit l’écoute, soit le partage d’expérience.
          Au plaisir de vous croiser de nouveau sur ce forum.

    • 18 Avril 2015 à 22h32

      Simbabbad dit

      Autant la PMA sans raison médicale est un truc de lesbiennes, autant la GPA est à 99% (au bas mot) un truc d’hétéros. Déjà que les hommes aiment modérément s’occuper des enfants (voir les demandes de garde en divorce de la part des hommes), alors les couples d’hommes… la GPA, c’est plutôt un truc de bourgeoise qui ne veut pas s’enquiquiner avec la grossesse, parce que star, parce que executive woman, parce que la ligne, etc. Les anti-GPA seront crédibles quand ils cesseront de dire n’importe quoi sur la nature de la demande.

      Quant à la PMA… ce qu’il faut voir, c’est que ces dames n’ont aucun problème d’infertilité (avec deux ventres possibles, forcément), et on ne peut pas dire qu’un donneur soit chose dure à trouver si on cherche. Et donc, l’unique motivation de demande de PMA de la part de ces couples, c’est d’à tout prix priver l’enfant de père, que surtout un homme ne puisse jamais interférer dans leur vie, même si l’enfant le souhaiterait un jour ou l’autre. C’est du grand n’importe quoi. Et pourquoi pas remboursé pendant qu’on y est?

      • 19 Avril 2015 à 4h30

        IMHO dit

        C’est absurde, diffamatoire et faux . 
         

    • 18 Avril 2015 à 11h56

      Incube dit

      C’est le summum de l’égoïsme et de l’égocentrisme.
      Ces gens achètent des enfants, veulent avoir le droit d’avoir des enfants…
      Ces enfants – dans écoles – seront les fils et filles de PD ou de gouines.
      Bon courage à eux parce que d’être gros, boutonneux ou rouquin ou juif, c’est déjà pas facile tous les jours.
      Et je ne parle pas de mon vécu, juste ce que j’avais vu et entendu jadis dans les cours de récré.
      Si tout le monde pouvait se gratter la tête pour se remémorer ses souvenirs… 

      • 18 Avril 2015 à 12h16

        gengis dit

        Come gather around people, wherever you roam
        And admit that the waters around you have grown
        And accept it that soon you’ll be drenched to the bone
        If your time to you is worth savin’
        Then you better start swimmin’ or you’ll sink like a stone
        For the times they are a-changin’

        Come mothers and fathers throughout the land
        And don’t criticize what you can’t understand
        Your sons and your daughters are beyond your command
        Your old road is rapidly aging
        Please get out of the new one if you can’t lend your hand
        For the times they are a-changin’

        • 18 Avril 2015 à 12h49

          Incube dit

          The line it is drawn
          THE CURSE IT IS CAST
          The slow one now will
          Later be fast.

          Peut-être n’a-t-on pas la même lecture de Bob Dylan.
          J’adore cette chanson et cet artiste

          Et les enfants ? 

        • 18 Avril 2015 à 20h42

          gengis dit

          Incube, leave the kids alone
          They don’t need thought control
          All in all, you’re just another brick in the wall

      • 18 Avril 2015 à 21h58

        Incube dit

        Argumentation :
        De riches européens LGBT sont mis en relation avec des malheureuses désargentées de pays émergents via des sites spécialisés en GPA. (des nouvelles start-up)
        Contre un bon pourcentage (environ 3000 €) l’affaire est conclue entre demandeurs et mère porteuse.
        Le “deal” satisfait les 3 parties.

        Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
        C’était un temps déraisonnable
        On avait mis les morts à table
        On faisait des châteaux de sable
        On prenait les loups pour des chiens
        Et les enfants ? Et l’amour ?

        • 18 Avril 2015 à 22h15

          Fioretto dit

          La majorité des demandeurs de GPA sont HETEROS. D’ailleurs ce qui ont été mis en examen pour avoir fait une GPA en Ukraine sont HETEROS. Alors c’est pas les LGBT responsables de ce commerce.

        • 18 Avril 2015 à 22h38

          Incube dit

          La minorité des demandeurs de GPA sont des LGBT… parce qu’ils sont minoritaires.
          C’est comme dire la majorité des européens ne sont pas belges… bah oui, évidemment…
          Et les futurs enfants de LGBT, ils vont faire comment à l’école ? C’est çà la question !

        • 18 Avril 2015 à 23h00

          Simbabbad dit

          @Incube: le désir d’enfant est statistiquement bien plus un désir féminin que masculin. Chez des hommes pouvant mener leur vie personnelle sans avoir à composer avec les désirs féminins ni avec la pression sociale (dont ils ont logiquement dû apprendre à s’extraire), le désir d’enfant est ridiculement bas. Pour l’immense majorité, la question ne se pose même pas.
          Ajoutez à ça la part des hommes homosexuels qui considèrent qu’un enfant a besoin d’avoir une mère (je m’y inclus et ils sont une bonne frange puisque la quasi totalité en a eu une), et vous avez une minorité microscopique de couples désirant des enfants au sein de ce qui est déjà une minorité.
          Sachant que d’après les derniers chiffres, cette minorité est de… 2%: il y aurait en gros dans une société occidentale type 93.5% d’hétéros stricts, 3.5% de bisexuels (dont la majorité choisit un couple hétéro à terme) et 3% d’homosexuels stricts, dont 2% d’hommes et 1% de femmes… cela fait que vous parlez d’une toute petite minorité de 2%: c’est genre 5% de 2%, soit… 0.1% de la population.

          Alors, que dans ces 0.1% il y ait des gens friqués et influents qui tirent des ficelles, je veux bien, mais visez ces gens-là et SURTOUT visez les riches bourgeoises qui sont l’ESSENTIEL des demandes de GPA, et pas les “LGBT”, qui est une espèce de mirage. Vous vous faites rouler par les associations que vous combattez en reprenant leur rhétorique foireuse: beaucoup plus de gens sont de votre côté que ce que vous croyez. En pointant les “LGBT”, vous vous aliéner des populations qui sont plutôt neutres ou d’accord avec vous.

      • 19 Avril 2015 à 4h43

        IMHO dit

        Tous ceux qui font des enfants leur font courir un risque, celui d’avoir une vie misérable : on peut naître dans une famille parfaite et souffrir toute sa vie .
        La seule façon de ne pas leur faire courir ce risque est de ne pas les faire .
        Faire des enfants est donc un acte égoïste .
        Une femme qui fait un enfant avec son mari n’est pas moins égoïste qu’une femme qui fait un enfant avec un donneur de gamètes . 

    • 17 Avril 2015 à 13h33

      Prince Murat dit

      Un article qui n’a réellement ”ni queue ni tête” !
      Lorsqu’une femme accouche d’un bébé, elle est ”automatiquement” la mère !
      Sur la façon dont elle a été fécondée, l’État n’exige d’elle aucune justification, elle peut raconter tout ce qui lui passe par la tête : fécondation artificielle (PMA) à Tombouctou, fréquentation quotidienne de club échangiste, avec des rapports non-protégés avec au minimum dix hommes différents chaque soir, qu’elle s’est assise sans culotte sur les banquettes du métro…

      Le fait, tout simple, c’est qu’il y avait jusqu’à présent un poste de ”père” disponible, pour n’importe quel homme, même contre toute vraisemblance !
      La nouveauté, c’est que la loi ”Mariage pour tous”, admet désormais qu’un enfant ait deux mères, et même deux pères !
      N’eut-il pas plutôt fallu prévoir pour chaque enfant un nombre illimité de ”parents”, à condition qu’il y ait au moins un mâle et une femelle ?

      • 17 Avril 2015 à 13h48

        golvan dit

        @ prince murat
        En réalité le fait que quelques lesbiennes se fassent féconder en Belgique n’intéresse pas grand-monde.
        Ce sont elles qui veulent à toute force prouver qu’elles sont des femmes “comme les autres” et qu’elles doivent obtenir la Pma en France pour ne rien avoir à débourser (s j’ose dire).
        Alors sans queue, certainement, mais certainement pas sans tête.  

      • 17 Avril 2015 à 14h05

        Prince Murat dit

        L’article semble indiquer que ces dames n’auraient que des filles…
        Paient elles un supplément pour choisir le sexe de leur bébé ? 

      • 18 Avril 2015 à 13h48

        Prince Murat dit

        Il semblerait que nos riches lesbiennes, lorsqu’elles vont se ”faire inséminer comme des bestiaux” en Belgique, n’hésitent pas à payer un bon supplément pour avoir la garantie que ”ce sera bien une fille” ! Elles ont une telle haine des hommes, qu’elles ne se voient pas élever un garçon…
        Mais là où elles vont être très surprises, c’est lorsqu’elles verront que leur adolescente ”se tape des mecs” !
        Ce sera, enfin !, une preuve expérimentale que l’orientation sexuelle, c’est génétique !

    • 17 Avril 2015 à 12h39

      golvan dit

      Toutes ces gesticulations ne sont qu’une affaire d’argent puisque les lesbiennes réclameront bientôt la Pma en France.
      Actuellement celle-ci leur est interdite puisqu’elles ne sont pas considérée comme “malade” d’infertilité, donc n’ont pas accès à cette technique médicale.
      Mais bientôt, et c’est inéluctable, elle y auront droit, c’est l’étape suivante des revendications des lesbiennes.
      Et la conséquence en sera la prise en charge par la collectivité des coûts, très importants, de la Pma.
      Ce n’est qu’une question de temps.
        

      • 17 Avril 2015 à 17h48

        silco dit

        le texte est déjà prêt on y parle de “stérilité sociale” à vos poches contribuables hétéros…….

        • 18 Avril 2015 à 22h35

          Simbabbad dit

          Le principe de “stérilité sociale”, c’est quand même du très grand n’importe quoi PS… c’est pile leur novlangue.

      • 18 Avril 2015 à 9h13

        Vert Gallois dit

        Il ne faut pas vous faire d’illusions: quand vous allez vous faire inséminer en Belgique ou en Espagne (ce qu’en soi j’approuve totalement) tous les examens préliminaires sont faits en France et remboursés. Et ça je le déplore.

    • 17 Avril 2015 à 12h08

      Yanick Toutain dit

      Il faudrait relier cet article à celui sur Richard Descoings. L’existence d’un lobby infiltré au sommet de l”Etat validant le commerce international d’enfants GPA et permettant de nommer des toxicomanes notoires à la tête des écoles est une infamie de plus dans ce capitalisme dégénéré !
      LIRE
      http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/04/commerce-denfants-gpa-taubira-finira.html
       JEUDI 18 AVRIL 2013 Commerce d’enfants GPA: Taubira finira ses jours en prison ! Avec les esclavagistes de l’Arche de Zoé et les juges qui viennent de les libérer ! lire aussi
      http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/04/nous-sommes-56-refuser-cette-adoption.html
       Nous sommes 56% à refuser cette adoption ! Et combien à refuser le trafic international des enfants GPA ? (Code Noir Taubira) un article par Yanick Toutain sur Mediapart-blog 

    • 17 Avril 2015 à 10h08

      Proutch dit

      Nos chers juges! Toujours en retard lorsqu’il s’agit d’empêcher un psychopathe dangereux de récidiver, mais toujours en avance sur l’esprit des lois lorsqu’il s’agit de mesures “sociétales”. Dans le deux cas, le juridisme, maladie professionnelle des juges et des avocats, prend le pas sur la justice, et même le bon sens. Il est vrai que, depuis le mur des cons, on sait de quel côté sont véritablement les juges….

    • 17 Avril 2015 à 10h02

      Patrick dit

      « Il pose aussi à nouveau la question de l’ouverture de la PMA aux couples de femmes en France. Dans la mesure où elles peuvent adopter des enfants nés d’une PMA à l’étranger, il y a une espèce d’hypocrisie sur cette question. »
      C’est ce que je disais et craignais voir venir à l’époque des manifs pour tous : PMA et GPA interdites en France dans un premier temps, puis peu à peu autorisées car “il faut faire cesser l’hypocrisie”.
      Comme pour l’avortement ! On nous refait le même cinéma. L’enfant est devenu objet de convoitise, voire de consommation. C’est proprement scandaleux.
      Mais tout se paie. Avec l’IVG, nous avons un dépeuplement au profit du peuplement des “issus de”, avec des usines à enfants nous aurons une société complètement déshumanisée. L’enfer sur terre est en train de se généraliser comme un cancer qui se métastase.

      • 17 Avril 2015 à 10h15

        Fioretto dit

        Patrick toujours cette légende de l’IVG qui dépeuple. Combien de fois il faut vous rappeler que la Pologne qui interdit l’avortement à un indice de fécondité de 1,2 enfants par femme ? Et vous croyez que les femmes étrangère n’avortent pas ? 

        • 18 Avril 2015 à 23h00

          Patrick dit

          Les femmes musulmanes n’avortent pas…

    • 16 Avril 2015 à 22h46

      Incube dit

      Le plus important c’est quand même les enfants. Comme disait Ferdinand, que Tutur encule Tatave, rien à braire, ils peuvent même enfiler une robe de marié…
      C’est marrant, les personnes qui sont horrifiés par la culture des cellules souches à des fins thérapeutiques sont les mêmes qui sont pour la PMA.
      C’est ça la géométrie variable, on peut tout dire et son contraire, il suffit d’oser. 

      • 16 Avril 2015 à 23h38

        Sancho Pensum dit

        Vos statistiques sont caricaturales. D’où les tirez-vous ? Ni la culture de cellules souches ni la PMA ne m’effraient. Et je ne suis pas un cas unique. 

        • 17 Avril 2015 à 15h33

          Incube dit

          L’important c’est la direction.
          Et le clonage ? 

      • 17 Avril 2015 à 0h15

        Fioretto dit

        Incube il me semble que c’est plutôt le contraire, je suis pour la PMA et pour les cellules souches.

        • 17 Avril 2015 à 15h33

          Incube dit

          L’essentiel, c’est la direction qu’on prend.
          Et les OGM ? 

      • 17 Avril 2015 à 7h48

        Incube dit

        Le plus important : les enfants 
        Avez-vous oublié ce qu’est l’école, une cour de récréation ?
        Allez, faites un effort de mémoire, vous y étiez jadis comme tout le monde !  

    • 16 Avril 2015 à 20h11

      scylax dit

      Je ne sais plus qui a dit: “Dans l”histoire de l”humanité, il n’y a pas d’exemple qu’une avancée technologique ne se soit pas imposée tôt ou tard, quels qu’aient été les arguments philosophiques ou anthropologiques qui s’y opposaient”.
      La PMA, la GPA, et le transhumanisme triompheront, et plus vite qu’on ne le croit généralement.
       

      • 18 Avril 2015 à 9h17

        Vert Gallois dit

        Ainsi que la fusion de deux ovules, qui est parfaitement faisable et dont on se garde bien de parler. Des souris ont été conçues ainsi et ont ensuite eu des souriceaux de façon «normale». Et là, que cela vous plaise ou non, il y a deux mères.

    • 16 Avril 2015 à 20h02

      walkyrie dit

      Aucun problème, d’ailleurs il s’agit d’une liberté individuelle qui est en cause. Donc, on peut louer des ventres, acheter du sperme, se faire engrosser par le premier venu payé ou pas, etc.
      Reste à savoir combien de personnes cela concerne. Les lois ont ouvert les portes. Certains s’y engouffrent. 

      • 16 Avril 2015 à 21h38

        Fioretto dit

        Quelles lois ?
        En Belgique la PMA est légale depuis des dizaines d’années pour les lesbiennes.  

        • 16 Avril 2015 à 22h05

          saintex dit

          Elle l’a toujours été en France qui, jusqu’à il y a peu, ne posait pas à ses citoyens la question de leur sexualité.

        • 16 Avril 2015 à 22h12

          Fioretto dit

          Sophisme keffiexien.
          Une lesbienne devait être en couple avec un homme pour accéder à la PMA. 

        • 16 Avril 2015 à 22h26

          saintex dit

          Apparemment tu ignores ce qu’est un sophisme. A minima, c’est un raisonnement.
          Ce que j’ai écrit est un fait unique à la véracité indiscutable. Il était destiné à te faire réfléchir à ta réponse, voire à reformuler la critique au post de la walkyrie.
          Oui je sais c’est optimiste, et déjà dans ton adresse tu énonces ta préférence pour la la cour de la maternelle. Mais bast ))))

        • 16 Avril 2015 à 23h21

          Fioretto dit

          Ouais indiscutable ça va … 
          Tu nous a fait pleuré avec l’histoire de ta famille ou les hommes se marient avec des femmes et ont des enfants. Commence à nous pondre à un garçon car si non ça va s’arrêter, loi sur le mariage pour tous ou pas ;)
          Parsy t’es où ?
          Ton système d’alerte est défaillant là …  

        • 17 Avril 2015 à 9h57

          saintex dit

          Je t’ai fait pleurer Fio ? Je ne sais pas trop de quoi tu parles, mais ça n’a pas l’air grave. M et Mme Fiorone se sont mariés et ont eu un petit Fi0rin0, c’est dans l’ordre des choses. Pas de quoi perpétuer l’espèce, pas de quoi pleurer non plus, c’est la vie mon grand.

    • 16 Avril 2015 à 19h10

      Sancho Pensum dit

      Ah tiens, encore une dépêche AFP trafiquée du sieur Bories.
      Personnellement, je n’en ai rien à foutre de la PMA. Mais si ça peut aider…
      En revanche, à imaginer la tête d’un Bories – bien moins souriant que sur sa photo – ou celle du paquet d’imbéciles effrayés par la perte de “leurs valeurs”, je viens d’avoir un orgasme !

      • 16 Avril 2015 à 19h54

        RimK dit

        Venir écrire à la suite d’un article de causeur qu’on a pas grand chose à foutre du sujet… Il ne faut effectivement pas avoir grand chose à foutre…
        D’ailleurs n’oubliez de recueillir le fruit des orgasmes solitaires que vous avez en pensant à LMPT, car comme vous dites “ca peut aider…” 

        • 16 Avril 2015 à 20h00

          Sancho Pensum dit

          Dans le contexte actuel, j’aurais bien tort de me priver de ces menus plaisirs que la lecture peut procurer.

        • 16 Avril 2015 à 21h20

          mogul dit

          Ce n’est pas un orgasme que vous avez eu, Pensum, c’est une fuite. C’est pas pareil.

        • 16 Avril 2015 à 22h06

          saintex dit

          M’enfin, s’il te dit être un branleur, ne me dis pas que tu es plus au courant que lui !!!

        • 16 Avril 2015 à 22h10

          Flo dit

          Il n’a plus rien à branler le pétainiste. C’est çà ça qu’on les reconnaît.

        • 16 Avril 2015 à 22h13

          Villaterne dit

          Bandez dur ou bandez mou mais bandez dans le trou !

    • 16 Avril 2015 à 18h42

      Marie dit

      N’est ce pas ici qu’on avait dit et répété pourquoi ce MPT était une machine infernale qui ouvrirait la boite de Pandore?

      • 16 Avril 2015 à 20h13

        Parseval dit

        ???
        Sans le mariage pour tous, des femmes iraient toujours recourir à la PMA en Belgique, et pour cause, beaucoup sont des hétérosexuelles célibataires.
        Le mariage pour tous n’a donc aucune conséquence sur le « tourisme reproductif ».

      • 16 Avril 2015 à 21h36

        Fioretto dit

        Marie ré-exhumée pour l’occasion :), pendant qu’elle survole le Donbass :)

    • 16 Avril 2015 à 18h07

      Aristote dit

      Il y a fraude à la loi. Il faut donc punir les fraudeurs, là je suis bien d’accord. Forte amende, pourquoi pas prison, pour les femmes ou les hommes qui s’y livrent.

      Mais l’enfant qui est le fruit de cette fraude n’y est pour rien, il n’a pas à en subir les conséquences. 

      • 16 Avril 2015 à 18h18

        Parseval dit

        http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/adoption-et-pma-pour-les-couples-lesbiens-il-n-y-a-pas-fraude-a-la-loi_1535382.html
        « Le juge a appliqué les principes de la Cour de la Cassation qui, dans un arrêt rendu en septembre 2013, avait estimé que faire une gestation pour autrui à l’étranger (GPA) constituait une fraude à la loi. Or, dans le cas d’une PMA (procréation médicalement assistée), il n’y a pas fraude à la loi. Ce dont deux situations différentes. La GPA est expréssement interdite en droit français, ce qui n’est pas le cas de la PMA. Le code de la santé publique ne fait que prévoir les cas où elle est possible et les cas où elle ne l’est pas. D’ailleurs, des couples hétérosexuels contournent aujourd’hui certaines restrictions existantes, comme par exemple un nombre de tentatives maximum, en se rendant à l’étranger pour faire une PMA. A leur retour en France, personne ne leur a jamais opposé une fraude à la loi. »

        • 16 Avril 2015 à 18h38

          mogul dit

          Il faut renforcer les contrôles aux frontières (après les avoir rétablies bien sûr) et saisir les bébés que les trafiquants tentent de passer frauduleusement.  Les trafiquants arrêtés devront bien entendu écoper de prison ferme, et la marchandise saisie devra être détruite. Attention aussi à la contrefaçon,  qui ruine tout un pan de notre génie national. Un peu de protectionnisme  bien compris devrait nous permettre de juguler l’invasion de la production étrangère,  dont une bonne partie ne répond pas à nos normes. Bon c’est vrai qu’on a trop de normes…

        • 16 Avril 2015 à 19h50

          Aristote dit

          On pénalise le tourisme sexuel, je ne vois pas pourquoi on ne pénaliserait pas le tourisme reproductif. Ce n’est pas parce que des couples hétérosexuels contournent la loi française que cela excuse les couples homosexuels.

          La PMA est autorisée dans certains cas, ce qui veut dire qu’elle est interdite dans d’autres.

          Je suis peut-être un imbécile, mais un imbécile cohérent et donc opposé à la PMA dans tous les cas de figure. 

        • 16 Avril 2015 à 20h06

          Parseval dit

          Le tourisme sexuel n’est absolument pas pénalisé. Il y a une loi d’exception pour permettre de poursuivre les ressortissants français ayant eu des relations sexuelles avec des enfants à l’étranger.
          Non, non et non. La PMA est réservée à certains cas précis mais il n’est pas illégal d’aller à l’étranger si la législation est différente.

      • 16 Avril 2015 à 19h34

        IMHO dit

        Aristote est meilleur juriste que la Cour de Cassation . Logique . 

      • 16 Avril 2015 à 19h39

        Sancho Pensum dit

        C’est clair qu’avec ses vrais-faux parents en prison, il n’en subira aucune conséquence.

    • 16 Avril 2015 à 17h54

      Robert39 dit

      Fabrique à bébés = fabriques à futurs adultes qui sauront qu’ils ont étés créés sur commande…
       Une nouvelle ère du début de la Fin s’ouvre, et dans 20 ans on verra les premiers traits psychopathologiques de ce nouveau genre d’individus 

      • 16 Avril 2015 à 18h37

        Peter33 dit

        Egalité que ne fait-on pas en ton nom !!!

        • 16 Avril 2015 à 18h51

          mogul dit

          C’est à peu près à ça que je pensais :))

        • 16 Avril 2015 à 19h25

          mogul dit

          Je précise que le post juste au dessus n’est pas à la bonne place :)

    • 16 Avril 2015 à 16h42

      Parseval dit

      « Traduction : n’importe qui peut désormais se faire fabriquer un bébé à la demande, pour l’adopter ensuite. »
      Oui, alors les choux-fleurs et les cigognes c’était du pipeau. Les femmes fabriquent les bébés toutes seules, quand elles accouchent on ne leur demande pas comment elles ont introduit du sperme dans leur matrice et la filiation est automatiquement établie.
      Voilà, voilà…

    • 16 Avril 2015 à 16h35

      mogul dit

      Le mouvement est lancé. Plus rien ne pourra l’arrêter. Mme. Taubira peut se vanter d’avoir ouvert une sacrée boîte de Pandore. À sa façon, elle aura laissé sa trace dans l’Histoire…

      • 16 Avril 2015 à 19h12

        Sancho Pensum dit

        Trace dans l’histoire…
        Par contre vous…
        Ou alors si, comme un escargot, en laissant un peu de bave, derrière lui.

        • 16 Avril 2015 à 19h24

          mogul dit

          Merci, Pensum, de verbaliser pour les mal-comprenants l’ironie sous-jacente contenue dans mes posts.
          Heureusement que vous êtes là, ohlala oui…

      • 17 Avril 2015 à 10h09

        Patrick dit

        Vous avez raison : Néron, Hitler, Staline, Pol-Pot et quelques autres ont laissé à leur manière des traces dans l’Histoire.