“Depuis Séguin, il n’y a plus de droite populaire” | Causeur

“Depuis Séguin, il n’y a plus de droite populaire”

Entretien avec Christophe Guilluy

Auteur

Elisabeth Lévy

Elisabeth Lévy
est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.

Publié le 15 décembre 2016 / Politique

Mots-clés : , , ,

Fillon a gagné la primaire en parlant au cœur des retraités et des électeurs bourgeois. Mais pour s'imposer en 2017, il va devoir reconquérir la droite des prolos, partie chez Marine Le Pen.
Ludovic Guilluy François Fillon Primaire LR

Christophe Guilluy (Photo : Hannah Assouline)

Propos recueillis par Élisabeth Lévy

Causeur. Que sait-on des électeurs de la primaire ? La France périphérique s’est-elle déplacée ?

Christophe Guilluy. Non. Ce qui n’est pas illogique car, contrairement à ce qu’on pense, la France périphérique n’est pas le cœur de l’électorat de droite. Le socle électoral de droite, ce sont des retraités, des « bourgeois » on va dire, et aussi un petit électorat catho. Cela explique en partie l’échec de Sarko qui a fait campagne en direction des catégories populaires.

Justement, Nicolas Sarkozy parvenait (plus ou moins bien) à incarner une droite populaire, celle du RPR – que William Abitbol, alors conseiller de Pasqua, appelait la droite des garagistes.

Il y avait une droite populaire au RPR jusqu’à l’époque de Séguin, mais depuis, elle a été lâchée par la droite et récupérée par le FN. Dans le fond, Juppé a fait une campagne de gauche, Sarko une campagne en direction des électeurs du FN, et le seul qui ait cherché à parler aux gens de droite, c’est Fillon ! Les deux autres ont parlé à un électorat qui n’était pas là.

D’accord, on peut gagner la primaire de la droite en parlant à l’électorat de droite. Mais peut-on construire une majorité en France sans les catégories populaires ?

Absolument pas ! Raison pour laquelle faire de la primaire une répétition de l’élection présidentielle, c’est se planter dans l’analyse. Il s’agit d’un moment spécifique et d’un électorat spécifique qui constitue une frange minoritaire de ce que pourrait être une majorité « de droite » en 2017.

Et vous croyez Fillon capable d’élargir cette assise ?

Le problème de Fillon, comme celui de Juppé d’ailleurs, c’est que ce n’est pas son discours libéral très classique, et calé à l’électorat plutôt bourgeois ou retraité, qui va ramener l’électorat populaire !

[...]

  • causeur.#41.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 41 - Décembre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#41.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 18 Décembre 2016 à 13h37

      Malinamodra dit

      Oui très bie: Levy+Guilluy cela donne quelque chose d’intelligent et ça change du crétinisme crassepoutinien qui déballe sa fange de temps à autres
      Bien mais il reste une question fondamentale!
      Les bourgeois des métropoles mondialisées, cela ne fait pas une majorité!Les cathos d’ailleurs non plus Or c’est bien Terranova qui est au pouvoir, qui après avoir métastasé la gauche, gangrene la droite. Allez sur le site du Figaro et vous verrez.
      Si on veut bien comprendre tout cela, il faut revenir au lendemain de 68 et à la mort de Dieu qui a créé un grand vide pour les orfèvres de la culpabilisation. Ce que j’appelle le Minotaure, l’ennemi de l’homme blanc qui a tué l’Etat Providence et mis en place l’Etat abstinence, qui gangrène ce qui reste de la démocratie est malade mais il n’est pas mort.
      Avant que l’élite en place ne meure il faut qu’une partie d”entre elle déserte pour rejoindre les forces nouvelles comme ce fut le cas avant 1789. Joffrin-Mouchard ne s’est toujours pas pendu, BHL non plus et on peine à voir apparaître le mouvement qui, en 1790 renverse l’ordre ancien.
      Mais….l’élection de Trump a montré que l’on pouvait avoir des surprises

    • 17 Décembre 2016 à 21h08

      Liamone dit

      Les héritiers et les idéaux et les valeurs de la Libération et de la Résistance
      Le vieux Le Pen incarne par son combat cinquantenaire l’opposition aux idéaux de la Résistance et aux valeurs de la Libération. C’est la dessus qu’il a bâti le socle du F. N. Il nous apparaît depuis qu’il a soutenu l’ancien avocat de Pétain, maître Tixier Vignancourt à la présidentielle, et aussi par ses prises de position et déclarations, comme l’héritier du Pétainisme. La Firme a pris la relève et s’est assise sur le socle du F. N. La fille, la petite fille, les tantes de la petites fille, constituent la Firme Le Pen. Elle a décrété que le vieux papy n’était pas trop présentable, depuis qu’il s’était éclaté en lançant des déclarations, le plus souvent indigne du respect que l’on doit à la République et à la démocratie. Aussi la firme a considéré qu’électoralement il serait préférable d’écarter le vieux. Sitôt dit sitôt fait. Avec aussi (Il est interdit de rire), ce que la firme nomme “la dédiabolisation”. C’est à dire un tour de passe – passe qui persuadait la firme qu’elle serait désormais présentable et pourquoi pas fréquentable. Le problème de base demeure et cela aucun artifice ne pourra le changer. Le socle du F. N. Est là. Il est toujours là… C’est celui qui a rassemblé autour de jean Marie Le Pen les héritiers de Pétain.
      Alors dirons nous que les français laisserons s’approcher du pouvoir les héritiers qui combattent les idéaux de la libération et les valeurs de la Résistance ? Nous pensons, comme la majorité des français le contraire

      • 18 Décembre 2016 à 11h28

        durru dit

        Je crois que vous feriez un tabac sur les forums de Libé ou du Monde.

        • 18 Décembre 2016 à 13h22

          FM Arouet dit

          La défense de la République et des valeurs du CNR n’est pas l’apanage du Monde ou de Libé. Que la dédiabolisation du FN n’est qu’une opération de séduction électorale est une évidence. Que son danger est bien réel, une certitude. Que les politiques établies n’ont rien fait pour le contrer (en agissant sur les causes et non sur les effets car agiter du “nauséabond” à tout bout de champ est dérisoire et ridicule, un constat. Qu’il est temps de lutter contre le FN par un discours clair et puissant ne niant pas le réel, une urgence.

        • 18 Décembre 2016 à 15h20

          Liamone dit

          Libé et le Monde sont des journaux qui ont fait le Lit des Le Pen.

        • 18 Décembre 2016 à 15h33

          Liamone dit

          En Autriche, contrairement à ce qui a été conduit dans notre pays, il n’y a pas eu à la libération d’opération de dénazification. En France ont a appliqué des peines d’indignité nationale et des peine de prison aux anciens collaborateurs, sympathisants de l’occupant Nazi. En Autriche l’extrême droite pérore et s’est approchée du Pouvoir. En France nous n’avons pas la mémoire courte. Les déclarations du chef de file de la Firme Le Pen sur la douce très douce occupation Nazi de la France est demeurée en travers de la gorge des Français qui n’ont rien oublié et qui savent à quoi s’en tenir avec les Le Pen.

        • 18 Décembre 2016 à 18h54

          durru dit

          18 Décembre 2016 à 15h20 Liamone dit
          Libé et le Monde sont des journaux qui ont fait le Lit des Le Pen.

          Votre discours également. C’est la raison de mon message.

      • 20 Décembre 2016 à 10h53

        golvan dit

        @ liamone
        Votre discours, peu surprenant dans le genre convenu et simplificateur, est totalement inaudible pour deux raisons principales.
        La première est que ce qu’on appelle les acquis du CNR en ce qui concerne la protection sociale par exemple, est la transposition intégrale de ce qui était dans les tuyaux de l’administration de Pétain, et qui a d’ailleurs été mise en oeuvre par l’un de ses haut-fonctionnaires. Parler des “idéaux” de la Résistance, bien peu fournie au demeurant, c’est oublier le faible nombre de ses authentiques acteurs.
        La deuxième, c’est qu’une grande partie de ce qu’il est convenu d’appeler la gauche a été collaboratrice, que Thorez était un déserteur, et que le vainqueur “de gauche” des élections de 1981 était un collaborateur notoire décoré de la francisque.
        Ces deux remarques font de votre démonstration un pensum un peu laborieux.

    • 17 Décembre 2016 à 11h59

      FM Arouet dit

      Avant de parler de la classe populaire, encore faudrait-il s’assurer qu’elle existe vraiment. Le PS a essayé de capter ce fantôme; on voit le résultat.
      Il n’y a plus de classe populaire mû par des intérêts communs, une idéologie commune, une conscience de classe.Tout cela s’est émietté. Il y a en revanche un chômage massif l’absence de perspectives une peur du déplacement (pas toujours seulement une peur, car le déclassement est parfois bien réel) et cela dépasse la seule classe dite populaire.
      Le candidat qui aura un discours crédible et réaliste sur la lutte contre le chômage aura beaucoup plus de chances que celui qui promet des aides, des subventions, un SMIC à 1700€ et autres lunes.
      Celui qui proposera une augmentation des impôts, des taxes, des barrières à l’entreprise, des difficultés, des complexités, des usines à gaz et des absurdités passera dans les trappes de l’histoire:la gauche est morte.

    • 16 Décembre 2016 à 0h04

      Lector dit

      bah va falloir faire comme Chirac : aller descendre quelques bières au prochain salon de l’auto… heu non Fifi c’était au salon de l’agriculture… avec les bouseux porte de Versailles, pas au Mans…

    • 15 Décembre 2016 à 20h36

      Fioretto dit

      Deuxième tweet de Autaine effacé en deux jours…
      https://twitter.com/frisson2com/status/809469131913359362

      • 18 Décembre 2016 à 13h40

        Malinamodra dit

        Vous pourriez ns en dire plus

    • 15 Décembre 2016 à 20h14

      Rico dit

      https://www.youtube.com/watch?v=m_idyjhPWWM
       Éric Zemmour : “Macron et Fillon, même sociologie, même idéologie”.

      Je réitère l’analyse de Zemmour qui rejoint en partie car plus complète,la votre et celle de nombreux Français dont mon humble personne qui n’est pas dupe d’un électorat “majoritairement” épargné par les difficultés économiques ou autres et qui aspire encore avec des Fillon/Macron a plus d’austérité et de libéralisme.

      Austérité qui avec evidence ne sied certainement pas a la classe sociale des ouvriers et des employés dont les salaires ou les difficultés d’un emploi souvent incertain a long terme,se confrontent également a de multiples angoisses aujourd’hui dans leur pays au sujet de leur avenir et surtout celui de leurs enfants sachant que l’argent reste un mur dans une société sous injonction de réussite sociale dont s’enorgueillissent les nantis avec parfois le seul mérite d’une manne financière qui ouvre les portes.  

      Les classes sociales n’étant pas sensible au Fillon/Macron ne peuvent évidemment pas se permettre ce luxe de pensée petit-bourgeois au porte monnaie bien rempli et jouissant d’un secteur d’emploi mieux rémunéré,voir protégé et plus proche d’une intégration sociale réussie.

      Tant mieux pour eux mais l’expression de droite populaire prend effectivement tout son sens et pas étonnant de voir cet électorat faire le choix d’un parti politique comme le FN qui donne du sens a leur position sociale et identitaire rendus plus difficiles de jour en jour par les gouvernances UMPS.

      Et pas étonnant de trouver logique pour cette population de ne pas voter pour des fourbes UMPS qui s’offusquent d’une Marine le Pen appelant a ne plus payer l’école aux enfants de hors la loi irréguliers quand ont sait que l’électorat bourgeois d’un Fillon préférera l’école privée ou bien placé afin de ne pas traumatiser leur progéniture et brider leur réussite sociale par des indésirables. 

      “Ça”,c’est bon pour la populace qui écoute les populistes bien sur.  

      • 16 Décembre 2016 à 14h26

        steed59 dit

        il n’y a pas – et il n’y a jamais eu – d’austérité en France

        • 16 Décembre 2016 à 15h16

          durru dit

          Ni de libéralisme, du moins pas depuis la Vème.

        • 16 Décembre 2016 à 17h31

          Rico dit

          @steed et durru

          Bien sur que si sauf comme je le répète pour ceux qui y échappent encore via un revenu au dessus du niveau des classes moyennes ou en dessous,ne bénéficiant pas de la protection de l’emploi et qui déclare que l’austérité économique du pays n’existe pas comme vous.

          - Baisse des salaires pour les classes moyennes du secteur ouvriers et employés avec un endurcissement du droit du travail.
          - Menace constante de la perte d’emploi avec quelque soit le prétexte d’un licenciement via la loi travail PS? qui prévoit 25000 Euros d’indemnités et quelques soit le nombres d’années de travail.
          Imaginez un homme travaillant depuis plus de trente ans ou ayant dépassé les 50 ans d’age dans une entreprise et qui se voit pour d’obscures raisons licenciés avec  cette misère aujourd’hui…c’est pas du parachute doré ça comme pour les copains du Fillonnisme ou du Macronisme récompensés royalement pour leur incompétence.

          -Augmentation de la pression fiscale qui s’accouple avec une baisse du pouvoir d’achat et d’une augmentation du coût de la vie.

          Et j’en passe et des meilleur concernant le quota de taxes et d’inventions diverses de l’UMPS Européenne que je ne peut citer toutes et qui contribuent a cette austérité forcé contre les foyers modestes.

          -Allez donc vivre avec un salaire minimum et vous m’en direz des nouvelles car pour ceux comme vous et durru qui nient la réalité d’une austérité économique comme sociale installés et grandissantes tout comme celui d’un libéralisme bien présent qui licencie,délocalise,brutalise le code du travail même en cas d’entreprises bénéficiaires,il est évident que vous faites parties d’une caste plus enviable et privilégié.

          A votre service car moi je sais aussi compter messieurs et je ne suis pas aussi amorphe au point de ne pas avoir remarqué que mes contraintes financières sur les points explicités plus haut ainsi que celle de mon foyer deviennent de plus en plus laborieuse et difficile.

          Bonne soirée a vous deux.

        • 16 Décembre 2016 à 17h52

          durru dit

          Rico, il faut voir le sens des mots.
          Avec l’augmentation continue des dépenses publiques, dans tous les domaines, il ne peut pas être question d’austérité.
          Avec une emprise de plus en plus importante de l’Etat sur l’économie par l’intermédiaire de taxes et prélèvements divers et variés, et aussi avec un appareil bureaucratique que mêmes les anciens pays communistes pourraient nous envier, comment est-ce qu’on peut qualifier l’économie française de “libérale”? Le libéralisme consiste, au contraire, à mettre le moins de contraintes possibles devant les acteurs économiques.
          Je connais bien mieux que vous ne le pensez ce que c’est de vivre avec un salaire proche du SMIC. Je dis bien “salaire”, pas “aides”. Mais ce n’est pas le sujet.
          Pour arriver à prescrire le bon traitement, il faut d’abord trouver le bon diagnostic.
          Bien sûr que les dés sont pipés, et rassurez-vous, la classe moyenne n’est pas l’ennemi des ouvriers. L’ensemble du monde du travail (du privé) est dans la même barque: ouvriers, employés, cadres, indépendants, commerçants, artisans, petits patrons. Tout le monde vit moins bien maintenant par rapport à il y a vingt ans, mais les raisons sont ailleurs.
          Gaspillage, corruption, connivences, irresponsabilité… La pression fiscale augmente pour permettre à une oligarchie irresponsable de bien vivre et de pouvoir acheter “paix sociale”, votes, etc. Ils ont le verbe facile à toujours rejeter la faute sur l’UE. Seulement, dans la plupart des cas il s’agit de pures mensonges. Et dans le peu d’autres cas qui restent, ce sont les mêmes escrocs qui ont mis en place le système UE. Attention, les (hauts) fonctionnaires sont au moins tout aussi responsables que les politiques.
          Et ne venez pas me dire que le FN est la seule solution, car le FN est le premier à vouloir encore plus de fonctionnaires, plus de services publics, même si les caisses sont vides.
          On est dans la mouise… Seul un effort consenti par tout le monde peut nous en sortir.

        • 16 Décembre 2016 à 18h35

          IMHO dit

          durtu, je vais te dire un bonne chose: tu n’es pas aussi bête que tu le crois et tu pourrais dire et peut-être faire des choses intéressantes si tu avais le courage de sortir de ta tête, ou tu es seul avec toi-même, et de s’intéresser à ce qui se passe dehors
          et aux autres personnes .

        • 16 Décembre 2016 à 18h58

          durru dit

          ?
          Big Brother vous a fait un compte rendu de mes activités?

      • 16 Décembre 2016 à 19h57

        Rico dit

        @durru

         « L’ensemble du monde du travail (du privé) est dans la même barque », Certainement pas durru car comment comparez le pouvoir d’achat et les difficultés entre ces classes sociales bien différentes a l’exemple d’un commerçant ou artisan et un ouvrier ou employé.

        Faut pas pousser non plus.

        Vous employez une forme de discours style Gattaz,trop souvent entendu du libérale qui pense toujours le libéralisme inexistant ou fantasmé a l’inverse de ceux qui le subissent socialement et économiquement de plein fouet dans un monde du travail actuel qui n’a fait que dériver tel un serpent silencieux vers un libéralisme bien réel pour des millions de Français si ne sont d’européens et qui n’a pas encore atteint son apogée.

         Les dépenses publique sont aussi le fait d’un libéralisme politique de gaspillage au bon coeur pour les autres mais qui ne tient plus compte justement d’une économie socialement au service de sa population si ce ne sont des familles et du moins celles qui travail et font notre PIB.

         Quel aubaine pour des Fillons et compagnie que de brandir au nom d’une dette publique causée par leur incompétence ou « volonté politique affirmée plutôt
        » afin d’abasourdir et de faire chantage a un peuple qui subit déjà des fourberie politique attenant a une Europe d’affairistes libéraux et une monnaie défaillante.

        “Je connais bien mieux que vous ne le pensez ce que c’est de vivre avec un salaire proche du SMIC. Mais ce n’est pas le sujet”.

         Oh que si et j’en doute,car la encore vous faites de la démagogie gratuite digne de l’ UMP qui pense que “sa” cause économique passe par une austérité plus importante afin de se rassurer sur sa position sociale. 

         Et que oui,l’effort doit passer avec un FN non responsable durru qui remet en cause les valeurs des affairistes comme Fillon qui nous ressert comme Sarkosy le magnifique la suppression de l’ISF.

        C’est du propre.

         « Quand les maigres meurt,les gros ont faim.» Et c’est bien ce qui ne peut nous unir avec l’UMP.      

        • 16 Décembre 2016 à 20h57

          durru dit

          J’en ai parmi mes (très) proches qui vivent avec un bas salaire. Je ne fais aucune démagogie. Divide et impera, vous connaissez? Nous ne sommes pas des ennemis, Rico.
          “Les dépenses publique sont aussi le fait d’un libéralisme politique de gaspillage”
          Eh ben, si vous voulez appeler ça “libéralisme”… C’est juste de la gabegie, qui s’apparente souvent à de la corruption. Des postes en veux-tu en voilà dans toutes les administrations locales, mises à disposition des membres des familles des élus, que la Cour des Comptes dénonce sans relâche mais qui ne cessent de croître. Des commissions, des agences, des conseils, pour caser les copains. Des syndicalistes qui n’ont jamais exercé. Je continue? Si vous voulez appeler ça du “libéralisme”, libre à vous. Je vous assure, “je donnerais ma vie pour défendre votre droit d’avoir tort”, c’est ma devise.
          Vous trouvez normal vous, aujourd’hui, quand plus de 10% de Français se trouvent au chômage (et encore, les chiffres sont bien maquillées), qu’il y ait toujours la protection totale de l’emploi pour presque un quart de la population, qui travaille dans les services publics? C’est ça le libéralisme du marche du travail? Aussi, avec toutes les contraintes imposés à un patron pour rompre un contrat de travail, combien de chômeurs n’ont aucune chance de retrouver un emploi?
          ISF? Vous savez combien de pays ont ce genre d’impôt? Pas beaucoup, je vous assure. Les entrées ne représentent rien dans les revenus de l’Etat, mais ce p…n d’ISF fait partir chaque année nombre de potentiels investisseurs, qui, s’ils investissaient en France, pourraient faire sortir du chômage des Français. Au lieu de ça, ils investissent ailleurs et font sortir du chômage des Anglais, des Suisses ou que sais-je. Le souci, ce n’est pas qu’il y a des riches. Le souci, c’est qu’il y a des pauvres.
          J’ai connu le communisme, et je vous assure, la pauvreté pour tous n’est pas une solution.

        • 16 Décembre 2016 à 21h00

          durru dit

          Alors voilà, l’Etat qui pouponne et qui détruit tout esprit d’initiative et de responsabilité, très peu pour moi.
          UMP, FN, etc. Et si on laissait tomber les étiquettes?
          On est dans la mouise, et bien profond. Il faudra des efforts sur-humains pour s’en sortir. Et il faudra s’y mettre, tous ensemble. La Nation, c’est fait pour ça, à mon avis. Laissons de côté les querelles de petites chapelles…

      • 17 Décembre 2016 à 12h00

        Rico dit

        @Nous ne sommes pas des ennemis, Rico.

         Je ne pense pas vous traiter comme tel hormis un adversaire face a mes valeurs morales qui ne sont pas celle d’un libéralisme outrancier ni celles du communisme ,car prioritairement Patriote quand vous défendez des valeurs en économie comme en politique d’anti-Nationale et les faits sont la malheureusement pour nous tous sauf pour pour les nantis.

         Je vous parle de charité bien ordonné et vous me parler communisme qui n’était qu’une dictature politique d’État contre le peuple,tout comme le libéralisme économique et politique orchestrée par Bruxelles contre les peuples Européens toutes proportions gardées .
         N’oubliez donc pas l’acte de dictature du référendum populaire et l’abus du 49,3 par l’UMPS qui ne remet jamais en cause les abus de l’un et de l’autre hormis que le 49,3 bien inscrit dans notre constitution « démocratique ».

         ISF,5 Milliards d’Euros,une gabegie aussi peut être qui mérite que l’on ne s’y arrête quand on rajuote 2% d’entrée sur la TVA pour rajouter a la baisse du pouvoir d’achat des Français lambda.
        100 Euros d’augmentation sur les soins de la santé pour un couple avec deux enfants etc…et vous appelez ça comment vous.  

        Mais avant de remarquer une voie d’eau ou que le bateau coule durru,il faut un certain temps pour ceux vivant au dessus du lot ,mais la fuite existe tout comme la montée du libéralisme en puissance et des mesures libérale actuelle tant au niveau politique et au niveau économique que vous ne souffrez pas encore d’où notre incompréhension quand je défend les travailleurs précaires et autres face a votre soutien premier du Medef et des nantis.

        • 17 Décembre 2016 à 12h22

          durru dit

          Non, vous ne comprenez pas. Nous ne sommes pas des ennemis, mais même pas des adversaires. Oui, je vis bien dans le sens où, aujourd’hui, je n’ai pas de souci financier immédiat. Est-ce que ça fait de moi un adversaire à vos yeux? J’ai dans mon entourage des amis qui ont du mal à finir les mois, mais je n’ai pas les moyens individuellement de les en sortir. Je ne veux pas m’en sortir envers et contre vous, mais avec vous, vous pigez? Quel Medef??
          Charité bien ordonnée? Avez-vous vu un seul programme, que ce soit au FN ou ailleurs, qui prône une responsabilité accrue pour tout responsable politique, des contrôles poussés des dépenses publiques, une culture de la responsabilité et du résultat pour la fonction publique? Moi, je n’en ai vu qu’un, qui se rapproche un petit peu, et de loin, de ces désidératas.
          Comme je vous disais, si vous voulez appeler la bureaucratisation à outrance imposée aussi bien de Paris que de Bruxelles comme du “libéralisme”, libre à vous. C’est contradictoire, mais ce n’est pas le mot qui compte. Demandez plus de services publics, plus de fonctionnaires, vous allez encore aggraver le cas. Ce que vous dites est juste: “dictature politique de l’Etat”. Et ce n’est qu’une société libérale qui peut armer ses citoyens contre ces dérives, pour protéger, justement, la liberté de chacun de ses membres.
          A mettre la charrue devant les boeufs c’est se tromper de combat et tomber dans le piège tendu par les démagogues de tous poils.
          Employé du privé, si vous faites une connerie, ou si vous ne faites pas votre boulot, vous êtes responsable et vous risquez de supporter les conséquences. Fonctionnaire, quelles sont les conséquences d’un égarement? L’emploi est garanti à vie et, pour les hauts fonctionnaires, même pris la main dans le sac, comme par exemple mme Saal, ils retombent sur leurs pattes. Et vous ne trouvez rien à redire?
          C’est nous, les citoyens lambda, qui encourageons nos “élites” à poursuivre sur cette voie, avec notre laisser-aller.

      • 17 Décembre 2016 à 12h13

        Rico dit

        Prenez un SMIC avec 1144 Euros déduit des taxes et impositions,du loyer,des soins de santé pour parents et enfants,frais automobile,nourritures,frais scolaires,frais divers d’entretien,imprévus tel que pannes et réparations etc…etc et je vous laisse le soin de calculer le coût moyen d’un F3 et des taxes en France pour cette famille même avec deux salaires équivalent.

        Si ces rajouts scandaleux de la part d’un Fillon fortuné entre autre vous semble normale face a la suppression de l’ISF,évidemment nous ne sommes aucunement de la même philosophie ni du même monde.
          
         Je ne parle pas de mon cas alors pas de quiproquo mais d’un grand nombres de travailleurs Français bien éloignés de votre optimisme.
         Alors vous comprendrez que d’entendre toujours le même discours qui plaint un haut patronat a la langue de bois mais qui profite des subventions a leur guise,çà me gave,même si je ne suis pas anti-Patron.

         Vous y croyez encore a leur complainte geignarde et de mauvaise foi.
         Y’ a longtemps que j’ai compris ainsi que les discours de leurs amis politiques!

         Et vous,vous mettez comme l’UMP en rivalité des travailleurs Français plutôt que de dénoncer cette immigration et cette délinquance coûteuse qui ne rapportent rien d’ autres que des problèmes ainsi que les dérives de nos énarques et élus.

         Mes priorités politiques ne font pas passer les fonctionnaires qui travaillent avant la gangrène et c’est la que votre discours politique varie du mien et de celui du FN .

        Meme si la fonction publique souffre d’abus divers a cause d’abord d’une gestion mauvaise de l’état,tout comme le conflit en Syrie,je reprendrai le propos de Poutine envers Bachar disant que « nous verrons après » une fois l’EI tombé.

         Vous vous trompez de camps moralement et de priorité dénoncée avec justesse par Marine le Pen via le FN depuis longtemps tout en ne le sachant pas ou plutôt si,mais vous pensez que continuer avec ceux qui gangrènent la France reste la meilleur solution.

        Bonne journée a vous.  

        • 17 Décembre 2016 à 21h40

          durru dit

          Mais… qui vous dit que je sois d’accord avec une immigration sans limite? Avec les accords européens sur les travailleurs détachés? Avec les aides à tout va vers tous les immigrants, légaux ou pas?
          Pour ce qui est des patrons, la chose est (très) simple. Un investisseur va investir seulement si le risque qu’il prend est raisonnable et les chances d’avoir un gain derrière sont proportionnelles aux risques. Si le compte n’y est pas, alors il a plusieurs choix: garder l’argent, investir ailleurs (à l’étranger), envisager des combines. Vous pouvez vous tourner dans tous les sens, si le mec qui a les sous (un capitaliste) ne veut pas investir en France, il ne le fera pas. C’est un fait, que cela nous plaise ou non. Je ne suis pas un patron et je ne prêche pas pour leur paroisse. J’essaie simplement d’expliquer les choses telles qu’elles sont.
          On reprend dès le début. Nous vivons dans une démocratie représentative. Ce qui veut dire que vous et moi, nous avons des intérêts et une vision de l’avenir de ce pays. Seulement, ni vous ni moi n’allons pas nous en occuper directement, mais par l’intermédiaire de nos représentants (élus ou pas, attention!). Si nous n’avons aucun moyen de contrôler ce que ces représentants font, ce n’est même pas la peine de vouloir quoi que ce soit, ça va continuer comme avant. Comme à l’époque de Mitterrand, quand l’argent public était dépensé pour les intérêts privés du président, ou plus récemment sous Sarkozy ou Hollande avec toutes les aberrations qu’on connaît.
          Les représentants élus, OK, on peut s’en débarrasser aux prochaines élections (et encore…). Enfin, le principe existe. Mais pour ceux que nous n’avons pas élu, c’est à dire les bureaucrates ou technocrates qui tirent les ficelles et qui restent en place peu importe le ministre, il n’y a strictement aucun moyen de la part du citoyen lambda pour contrôler leurs agissements.
          [... à suivre]

        • 17 Décembre 2016 à 21h55

          durru dit

          [...suite]
          Et ce n’est pas pour dédouaner les politiques, mais dans la plupart des ministères ce ne sont pas les ministres qui décident des détails, mais bien les exécutants inamovibles.
          Vous vous rappelez la scène pitoyable avec mme Taubira qui montrait un papier censé prouver son ignorance et qui prouvait le contraire? Ce sont ses collaborateurs, des fonctionnaires bien vissés sur leurs chaises, qui en sont responsables (et elle, bien sûr, de ne pas l’avoir lu, ce papier; évidemment). On peut aussi évoquer les très réguliers changements dans l’Education Nationale, dirigés par une poignée de pédagogistes très idéologisés, mais indéboulonnables. Etc, etc.
          Vous pouvez aussi descendre au niveau des communes, vous pouvez faire plein de choses sans que le maire (ou un quelconque élu) fasse autre chose que signer un papier qui lui aura été présenté innocemment par un de ses collaborateurs.
          Tant que toutes ces personnes ont la garantie de leur poste, de leurs avantages et de leur puissance cachée, je vous garantis, rien ne va changer. Même si le FN prend le pouvoir aussi bien au niveau de la Présidence, de l’Assemblée et du gouvernement. Si le niveau de responsabilité de la bureaucratie n’augmente pas, et de manière significative, rien ne va changer pour le mieux dans ce pays.
          .
          Je vous ai écrit des choses assez personnelles, vous faites semblant de ne pas les lire. Je ne vais pas vous donner les salaires ou les dépenses que je connais, mais je connais de manière très concrète ce dont vous parlez. Et je vous le dis pour la dernière fois, cette mauvaise foi me fatigue… Vous oubliez, d’ailleurs, de remarquer que, pour des revenus vraiment bas, il y a des aides. Pas beaucoup, mais ça permet de survivre. Le souci étant que, pour des revenus aussi bas, la question se pose sur l’intérêt à aller bosser, tellement les gains financiers par rapport à l’assistanat sont insignifiants. Et ça, ça fout les boules…

        • 18 Décembre 2016 à 11h14

          durru dit

          Rico, pour compléter mes propos, lisez cet article, mais sans vous concentrer sur l’identité de l’auteur et du site. Je crois que vous êtes d’accord avec une très grande partie.

      • 18 Décembre 2016 à 11h35

        Rico dit

        @durru

        Ne m’accusez pas de mauvaise foi vous qui défendez bec et ongle un système de finance libérale en plus d’une politique immorale et contre productive pour l’emploi,le pouvoir d’achat,notre économie,notre sécurité Nationale,notre souveraineté,qui voit les salaires du grand patronat anti-FN a l’image d’un Medef augmentez de 20% quand ces derniers ainsi que leurs copains de l’UMP et vous même demandez encore plus d’austérité sur leurs salariés est employés.

        De qui vous moquez vous a dénoncez ce que je dénonce en matière d’immigration coûteuse,dangereuse, inassimilable, de délinquance ,de fraudes des cols blanc,si c’est pour balayer ces « priorités » économique et civilisationnelle du revers de la main en cognant sur la fonction publique qui sont sommes toutes des Français et des familles qui travaillent en rapport a vos protégés du droit d’asile qui ne vous dérange pas plus que çà pour continuer avec ces vendues de ‘UMP qui préfèrent casser du Français que de renvoyer des indésirables.

        Concernant la fonction publique,pas assez de chômeurs pour vous peut êtres en plus de nos jeunes qui devront attendre combien de temps avant d’avoir un emploi puisque ces élites pleines d’intelligence rajoutent a l’age légale du départ en retraite. Et plus d’heures sup pour arrondir les fins de mois car avec 48 heures de durée légale pour Msieur Fillon/Macron,elles seront payés sans rajout ni % supplémentaire.

        Ca insitera a bosser plus pour moins,ca c’est sur.

          Mais qu’importe et continuons dans les conneries avec les naturalisations inutiles sur le plan du travail,les cadeaux fiscaux aux nantis,les licenciements économiques ou délocalisations,c’est le petit qui trinque mais rien n’est assez dégradant pour le beauf Français ni de devoir accepter le fait d’êtres montrés du doigt par la haine migratoire grâce a la collaboration active de l’UMP et insultez de fainéant par les profiteurs du CAC 40 et du Medef anti-Nationale.

        C’est très morale tout ça! 

        • 18 Décembre 2016 à 11h38

          Rico dit

          suite a durru

          Mais qu’importe et continuons dans les conneries avec les naturalisations inutiles sur le plan du travail,les cadeaux fiscaux aux nantis,les licenciements économiques ou délocalisations.

          c’est le petit qui trinque mais rien n’est assez dégradant pour le beauf Français.

          Cette mouise ,c’est eux et c’est vous mais pas le FN ni son électorat qui n’ont que le tort de bousculer soit votre conscience ou vos craintes de les voir remplacer cette UMP qui semble vous satisfaire malgré le déclin qu’ils sont coupable d’avoir occasionné a notre Nation.

           « Un investisseur va investir seulement si le risque qu’il prend est raisonnable et les chances d’avoir un gain derrière sont proportionnelles aux risques. »

           Je connais cette logique en tant qu’ouvrier mais nous n’en sommes plus la durru grâce a ce libéralisme ambiant qui déculpabilise des affairistes auquel nous avons affaire et qui n’ont comme patrie que celles qui leurs rapportent du fric a l’image d’un Gattaz méprisant et arrogant contre la masses salariales.

           Vous croyez encore qu’une entreprise qui fait du benef va rester en France pour les beaux yeux du pays vous ?
          C’est soi de la mauvaise foi ou de la naïveté et c’est bien pourquoi votre Europe n’a fait que tuer l’essor d’entreprises moyennes et sédentarisés sur le territoire Français par le seul fait d’être devenu un pays d’importation plus que d’exportation avec des prix imbattables pour nos petites entreprises sauf « ces grosses » qui peuvent se permettre la délocalisation en créant un chômage de masses destructeurs.

           Le retour a la souveraineté Nationale permettra la création de multiples entreprises sur le territoire avec création d’emploi pour ” nos chromeurs “tout en se sachant protéger par des frontières qui régiront au cas par cas la concurrence déloyale ou pas.  

        • 18 Décembre 2016 à 11h47

          durru dit

          Bon, je ne suis pas le porte-parole de l’UMP, hein… Ni du Medef, d’ailleurs. J’ai mes propres convictions que j’ai essayé de vous présenter. Si vous partez de vos à priori pour me faire dire ce que je ne dis pas, tant mieux pour vous.
          Mais c’est somme toute assez drôle de me faire traiter de raciste (et même d’antisémite, des fois) par certains et, de l’autre côté, de protéger les migrants et les naturalisations inutiles.
          J’avais écrit plus haut:
          qui vous dit que je sois d’accord avec une immigration sans limite? Avec les accords européens sur les travailleurs détachés? Avec les aides à tout va vers tous les immigrants, légaux ou pas?
          Pourquoi essayer de dialoguer, vu que vous ne faites pas l’effort de lire ce que j’écris? Allez, je vous laisse à vos convictions…

      • 18 Décembre 2016 à 11h45

        Rico dit

        Et ne dites pas que c’est impossible car c’est une réalité très bien vécue par d’autre si ce n’est la France a une époque plus sereine plutôt que de continuer avec cette nébuleuse assassine.

         Quand aux bureaucrates tireurs de ficelles qui ne vous dérangent pas quand c’est l’UMP au pouvoir mais que vous impliquez en vu d’un FN au manette du pays,effectivement votre ficelle et usées pour le coup et si le peuple donne sa bénédiction a ce parti comme je le souhaite plus fort encore a lire ce que l’on me sert comme prétexte a chaque fois contre le FN,il faudra bien que ces dissidents de l’UMPS en tiennent compte démocratiquement car c’est le suffrage universel qui décidera et c’est tout.

         « Et ce n’est pas pour dédouaner les politiques, mais dans la plupart des ministères ce ne sont pas les ministres qui décident des détails, mais bien les exécutants inamovible»
         Bah tiens et si ça c’est pas de la mauvaise fois pour dédouaner ce cher Fillon que vous souhaiter pour la continuité de ce que vous appelez mouise,moi je vous dit qu’on est pas prêt de sortir le cul des ronces avec un pareil gugusse.

        « Vous oubliez, d’ailleurs, de remarquer que, pour des revenus vraiment bas, il y a des aides. Pas beaucoup, mais ça permet de survivre. »

        J’aime le mot de « survivre » pour un pays comme la France et pour quel qu’un qui prêche plus de libéralisme financier.
         Ça c’est encore de la démagogie bobo durru et désolé de vous le dire mais je ne défend jamais le profiteur Français ou étrangers hormis que par rapport a vous je considère que l’immigré ne devrait pas êtres le problèmes de la France et des Français.

        Ce qui est le cas grâce a ceux que vous prévoyez encore et toujours au pouvoir, Pas le FN une fois encore,mais celui ci dénonce ce que l’UMP ne dénonce jamais,et qui coûte plus cher a notre PIB.

        La fraude des travailleurs détachés coûtent plusieurs centaines de millions d’euros selon la cour des comptes a la France.
        C’est Fillon vie l’Europe ou Marine le Pen ça aussi?  

        • 18 Décembre 2016 à 11h50

          Rico dit

          suite et fin @durru

          La fraude fiscale des cols blancs et les « aides » aux entreprises ou a ces grands patrons pleurnichards receveurs des subventions d’états ou plutôt des copains et presque jamais suivis d’effets d’emploi malgré leurs promesses.
          Et ça, ça fout les boules… car moi qui suis dans la métallurgie ,je connais que trop cette façon de penser des “cadres bien rémunérés” et qui pensent comme vous jusqu’au jour ou « ils » font partis de la charrette.

           Vos priorités commencent par le bas et un bon patron durru s’attaque aux grosses dépenses avant toutes choses ce qui n’est pas votre cas ici ni celui de l’UMP.

           Ne vous y trompez pas car 2017 sera d’abord un vote pour ou contre notre souveraineté Nationale et les contres comme d’habitude voteront UMPS et la diabolisation “populiste” contre les peuples d’Europe.

          Comme vous le voyez,je réponds point par point a vos admonestations mais ne me parlez plus de mauvaise foi car c’est insultez mon intelligence et je ne suis pas prêt d’accéder a des gens et vos élus responsables de cette mouise en France qui touche bel et bien une population sans défense politique hormis le FN qui parle pour eux.

          Évitez le mépris s’il vous plaît vous qui avez certainement dit oui a l’Europe en vous satisfaisant d’un traité de Lisbonne honteux contre la décision populaire,car je parle toujours de travailleurs et certainement d’une France plus honnête que ceux d’en haut tirant les ficelles ou voulant leur imposer ce qui ne marche pas.

           Les conseilleurs comme vous ne sont pas les payeurs et de cela j’en suis sur.

          Bon Dimanche a vous durru et a plus.      

        • 18 Décembre 2016 à 12h11

          durru dit

          Vous avez une grille de lecture très bizarre, vous. Quand je parle de “survivre”, je parle de certains de mes amis proches aussi. C’est avec beaucoup d’amertume que je l’écris.
          Quand je fais de constats, ce sont des constats, rien d’autre. Ce n’est pas pour vous dire que j’approuve ou que je sois content. C’est comme ça, point. Ce qui est à débattre, ce sont les moyens à mettre en place pour s’en sortir. Qu’on ne soit pas d’accord, je comprends. Que vous soyez très critique envers ceux qui ont eu le pouvoir jusqu’à maintenant, aussi. Mais arrêtez de croire que tous ceux qui ne sont pas totalement d’accord avec vous ont toutes les tares de tous vos contradicteurs.
          Lisez l’article que je vous ai mis au-dessus, mais essayez de vous détacher de vos à priori svp. La division artificielle que certains essayent de créer dans la société ne profite qu’a eux.
          Pour ce qui est des entreprises qui délocalisent tout en faisant des bénéfices, on ne parle pas de la même chose. Ce que vous dites est vrai pour les grands groupes (je lisais récemment une étude qui affirme que la France est un paradis fiscal pour les multinationales), mais pas pour les PME, dont je connais plusieurs ayant fait le chemin inverse, c’est à dire relocaliser en France des activités installées précédemment à l’étranger.
          Travailleurs détachés? Je crois que les divers gouvernements commencent à se réveiller (ou ils ne vont pas tarder à le faire). Dans les pays de l’Est, il y a une pénurie de plus en plus flagrante de main d’oeuvre qualifiée, ça va plus tenir longtemps.
          Les choses bougent, et toutes les dernières élections le montrent, les gens prennent conscience de la gravité de la situation. Mais ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi non plus. Et là, je ne parle pas forcément du FN, mais d’une manière très générale.
          Svp, laissez de côté vos à priori et relisez tout ce que je vous ai écrit, à tête reposée. Je sais que vous n’êtes pas d’accord avec tout, mais vous verrez que tout n’est pas à jeter

      • 18 Décembre 2016 à 12h07

        Rico dit

        “qui vous dit que je sois d’accord avec une immigration sans limite? Avec les accords européens sur les travailleurs détachés? Avec les aides à tout va vers tous les immigrants, légaux ou pas?”

        Qui ne fait rien consent et vous vous faites plus encore a défendre avant le sort de vos compatriotes qui trinquent de leur politique néfaste ceux qui depuis des décennies nous trahissent et n’ont fait que de faire grossir la bête au détriment du pays.

        Il vous faut accepter ces critiques populaires justifiés que j’entend souvent autour de moi et vous aussi surement,car trop facile de discréditer le FN et ceux qui s’en revendiquent “de gauchisme ou communisme voir de mauvaise foi” par ceux la même qui en ont portés les préceptes comme vous en matiere d’immigration,de délinquance,de dictature politique et économique utilisant les hommes ou les femmes comme denrées périssable et jetables.

         

        • 18 Décembre 2016 à 12h20

          durru dit

          1. J’avais voté “oui” en 2005, effectivement. MAIS: en 2008 je me suis senti tout aussi trahi que vous. Et ce n’est pas du tout la première fois que je l’écris sur ce forum.
          2. “ceux la même qui en ont portés les préceptes comme vous en matiere d’immigration,de délinquance,de dictature politique et économique utilisant les hommes ou les femmes comme denrées périssable et jetables”. Là, vous faites erreur sur la personne. Jamais au grand jamais je n’ai été d’accord avec la politique d’immigration actuellement en place, ni avec le traitement de la délinquance, ni avec la manière de traiter “les hommes ou les femmes comme denrées périssable et jetables”.
          Si vous voulez débattre avec moi, regardez mes arguments et mes propos.
          Oui, je vous dis que depuis la montée de Philippot dans la hiérarchie du FN, ce parti est devenu un danger économique si le programme annoncé sera mis en place. Je comprends tout à fait que les autres se sont disqualifiés par leurs actions passées. Je n’ai pas de solution, juste des constats, des craintes et des espoirs.

      • 18 Décembre 2016 à 17h24

        Rico dit

        @durru

        C’est plutôt Zemmour de mon premier com que vous devriez lire et tenez,même le mollasson Bayrou pense la même chose que moi concernant l’ante-sociale politique inadmissible d’un Fillon/Macron.

         C’est vous dire !

         « Mais essayez de vous détacher de vos à priori svp. »

        Je suis au contraire plus que lucide durru et je ne fait que constater la politique que vous continuer a défendre malgré ses travers indiscutable comme le mieux pour nous, alors que vous avez justement des a priori contre un parti démocratique ou un élu pour des raisons que vous soulevez avec gratuité comme un extra lucide.

         Vous jugez sans savoir et moi je constate ce que nous savons tous et semble vous déplaire mais pas au point de changer la donne politiquement pour vous et qui font que vous n’êtes pas en phase avec vos convictions et moi si,alors les a priori …

         « Si vous voulez débattre avec moi, regardez mes arguments et mes propos. »

        Dites donc,je pense avoir été plus qu’explicite au contraire.

          Vous ne convaincrez personne avec votre façon de faire car je répond point par point a vos arguments mais mes réponses  qui veulent dire exactement ce que vous comprenez ne vous plaisant en rien,cela vous offusquent encore au point de faire l’innocent qui veut tout changer dans la continuité et qui ressort en premier lieue de « vos arguments « justement.

         Assez d’hypocrisie et si je suis un électeur FN dont vous êtes le détracteur acceptez de ma part que vous soyez honnêtement un électeur d’une UMP complètement irresponsable et révoltante au point de faire payer les Français les plus modestes pour leurs forfaitures politiques de ces dernières décennies.

         Tenez,même Bayrou a pratiquement le même avis que moi concernant les mesures nanti-sociale d’un Fillon/Macron. Pas du FN lui,non ?

         ”…Philippot dans la hiérarchie du FN”.

        Stupide et caricaturale comme sait le faire l’électorat bourgeois de l’ UMP mais mince alors,vous préfériez le FN de Jean Marie donc?

        • 18 Décembre 2016 à 17h38

          Rico dit

          Le danger économique est deja la pour bon nombres de travailleurs Français  et dois je vous rappeler encore les responsables politiques qui se sont attelés a cette Europe Merdique?

           Allez arrêtez un peu votre cinéma durru et acceptez donc la contradiction en évitant la condescendance du style tous ensemble contre la galère pour oublier bien vite vos compatriotes les moins chanceux en cas de victoire de l’UMP encore une fois pour leur malheur.

          Plutôt que votre frustration,j’aurai apprecié des réponses a mes arguments sur l’emploi,et également sur le chômage avec des travailleurs maintenus plus longtemps en activité ainsi que 500000 sup en plus?.

           Et ma solution ainsi qu’a bon nombre de Français face a des constats avérés plus que vos préjugés anti-Philippot ou contre le FN,reste dans le rejet de l’UMPS et a chacun ses espoirs durru car les vôtres,on a déjà plus que donner avec des résultats catastrophiques qui ne cesseront jamais avec eux,mais s’amplifieront.

           En quel langue faut il vous expliquer que ces gens la méprisent les Français et leur souhait bien normale de reste une civilisation Occidentale,Chrétienne et libre chez eux.

           En quel langue ?

          Je pense avoir été plus que clair sur tous les sujets abordés avec arguments constructifs a la clé,et bien plus honnête que vous qui me reprochez l’honnêteté de mes convictions d’électeur FN quand vous utilisez le langage de l’UMP sans avouer votre préférence politique qui transpire pourtant a chacun de vos arguments.

           Je ne suis pas de ceux qui luttent contre un incendie avec du combustible en ce qui me concerne ni avec des balles a blanc contre les ennemis de la France et des Français.

           Et que faites vous de la logique dans tout cela a poursuivre avec de pareils individus qui ne cessent de nous tromper que diable ?

           J’admire votre constance et puis je n’appartiens pas au Front Ripoublicain moi.

          Merci a vous et la direction pour mes espoirs ne passera jamais par les vôtres durru.

      • 18 Décembre 2016 à 19h15

        durru dit

        @Rico
        Jérémie, 5.21: “Ecoutez ceci, peuple insensé, et qui n’as point de coeur! Ils ont des yeux et ne voient point, Ils ont des oreilles et n’entendent point.”
        Voilà pourquoi j’écris ça:
        “« L’ensemble du monde du travail (du privé) est dans la même barque », Certainement pas durru car comment comparez le pouvoir d’achat et les difficultés entre ces classes sociales bien différentes a l’exemple d’un commerçant ou artisan et un ouvrier ou employé.”
        Ce n’est pas parce que aujourd’hui ça semble encore aller que les autres acteurs du secteur privé (et là, je ne parle pas des cadres sup’ des grandes multinationales, mais de tous les autres) qu’ils ne se rendent pas compte que ça va de moins en moins bien et que pour eux aussi les risques sont importants.
        Chez certains il y a urgence, et je vous le répète encore – je connais ça.
        “vous faites de la démagogie gratuite digne de l’ UMP qui pense que “sa” cause économique passe par une austérité plus importante afin de se rassurer sur sa position sociale.”
        Je ne vois strictement rien dans ce que j’ai écrit qui vous permet d’écrire tout ça à mon égard.
        “face a votre soutien premier du Medef et des nantis”
        Vous me montrez un seul endroit où je défends le Medef et les nantis, svp.
        “d’entendre toujours le même discours qui plaint un haut patronat a la langue de bois mais qui profite des subventions a leur guise,çà me gave,même si je ne suis pas anti-Patron.”
        Relisez ce que j’ai écrit au sujet de multinationales, svp.
        “vous mettez comme l’UMP en rivalité des travailleurs Français plutôt que de dénoncer cette immigration et cette délinquance coûteuse qui ne rapportent rien d’ autres que des problèmes ainsi que les dérives de nos énarques et élus.”
        Ah bon? Syndicalistes qui n’ont jamais exercé, “des travailleurs Français”? Hauts fonctionnaires comme mme Saal, qui se servent dans la caisse, aussi? Politiques type Cahuzac, aussi? De quoi on parle? C’est ça la gangrène!
        Et je peux continuer…

        • 18 Décembre 2016 à 19h20

          durru dit

          Alors voilà, pour toutes ces raisons et d’autres encore, je vous dis que vous avez tort d’écrire cela:
          “je suis au contraire plus que lucide durru et je ne fait que constater la politique que vous continuer a défendre malgré ses travers indiscutable comme le mieux pour nous, alors que vous avez justement des a priori contre un parti démocratique ou un élu pour des raisons que vous soulevez avec gratuité comme un extra lucide.”
          J’ai essayé de vous expliquer mon point de vue sur la manière de faire, qui est le mien, pas celui de l’UMP ou d’un autre parti. Rien à faire.
          Bonne soirée à vous.

      • 19 Décembre 2016 à 10h13

        Rico dit

        bis repetita.

        Quand les maigres meurt les gros ont faim,et par logique les difficultés économiques et sociales frappent plus durement la classes ouvrières et employés. La loi travail qui s’est rajoutés a leurs difficultés dont certaines que j’ai cités parmi tant d’ autres bénéficient bien évidemment aux employeurs et non l’inverse.

        Ne prenez pas votre interlocuteur pour un idiot durru et vous défendez vos idées,certes,mais qui sont celles au mot près de l’UMP et que vous avez toujours défendu fort d’une vision plus encline a ne pas subir les désagréments de de leur politique.

         Vous n’avez même pas le courage d’assumez vos propres choix politiques d’hier a aujourd’hui et je n’ai pas besoin d’être devin pour le deviner car ça transpire chez vous comme a chaque fois que je discute avec cet électorat soudainement atteint d’amnésie après la défaite de Sarkosy démunis en 2012 des voix du FN face a Hollande.

         Vous croyez que ça peut marcher deux fois de prendre les gens pour des idiots tout comme votre discours qui ne rompt aucunement avec celui que l’on entend a chaque échéance et parlant d’austérité supplémentaire.

         Plutôt que de vous justifier inutilement,vous feriez mieux n’argumentez sur vos solutions de lutte anti-Chomage qui s’aggraveront avec la loi travail et les idées anti-salariales,500000 sup,de Fillon.

         Mais tant que vous n’êtes pas visé!

        Inutile de me parler de ces lourdauds et malhonnêtes de syndicalistes encartés toujours a la botte d’une politique UMPS et anti-FN par sentiment internationaliste et idéologique.

         Ce sont vos alliées politiques comme ceux de l’immigration tout çà et pas les miens.

         Je n’ai pas peur d’assumer mon vote car la majorité de mes idées correspondent au FN tout comme vous les vôtres a l’UMP.

         Je trouve un peu lourd de vouloir faire croire a son interlocuteur que vous défendez un programme hors famille politique comme si vous alliez a la pèche le jour de l’élection.

         Alors sinon,hormis le FN pour vous…QUI DONC?

        A plus…

        • 19 Décembre 2016 à 12h39

          durru dit

          1. Encore une fois, ce n’est pas l’existence de riches qui pose problème, mais le fait qu’il y a des pauvres. Ce n’est pas en appauvrissant tout le monde qu’on arrive à éliminer la pauvreté.
          2. Je n’ai pas soutenu Sarkozy en 2012, car j’avais la conviction intime que son maintien à la tête du pays aurait été un énorme danger pour la démocratie. Sauf que Mou a été pire que tout, bien plus idéologisé qu’on pouvait imaginer pour le XXIème siècle. Un désastre. Mais, contrairement à mon vote de 2005, je ne regrette pas le choix de 2012.
          3. J’ai du mal à comprendre comment vous pouvez à la fois avoir été un électeur FN convaincu du temps de JMLP, avec son programme économique libéral, et tout aussi convaincu aujourd’hui, avec le programme économique du FN à la sauce Philippot hyper-étatiste. Vous ne trouvez pas qu’il y a une contradiction sérieuse là? Je peux comprendre que vous vous en accommodez, mais au moins acceptez-le.
          4. Arrêtez de répéter sans cesse que je ne suis pas visé par l’une ou par l’autre des mesures difficiles envisagées, vous n’en savez rien sur moi! Je ne suis pas du tout du principe “que les ploucs crèvent”, surtout que j’en connais, des “ploucs”…
          5. Vous êtes gonflé pour m’accuser d’avoir les internationalistes pro-immigration et les idéologues communistes comme alliés politiques. Quand c’est justement ce que je combats depuis toujours.
          .
          Comment voulez-vous que j’argumente sur les solutions de lutte anti-chômage, quand vous refusez de lire mes arguments? Je n’ai fait que ça plus haut, inclusivement en vous parlant de l’ISF… mais rien ne passe. Demandez à JMLP ce qu’il en pense, moi vous allez pas m’entendre.
          Juste un “détail”: contrairement à ce que font dire les statistiques de l’Etat, un fonctionnaire consomme de la richesse, il n’en produit pas. Je ne parle pas de l’utilité de son action, mais simplement de concepts économiques. Si vous n’acceptez pas cette évidence, tout débat autour de la fonction publique est inutile.

      • 19 Décembre 2016 à 19h26

        Rico dit

        @ durru

        Donc vous êtes UMP et pro-Européen de Bruxelles passant de Sarksoy a son ex-ministre.
        Donc que ça vous plaise ou non , vous soutenez:
        Une politique folle d’immigration qui ne remettra jamais en cause l’absence de frontières et la double nationalité.
         Fillon qui fera rien contre le retour de criminels sur le territoire Français et toutes les aberrations concernant l’Islamisme, en passant sur le reste et nos drames liés au terrorisme.
         Fillon qui ne fera rien contre l’AME qui concerne en majorité près de 300 000 étrangers et coûte près d’un milliard d’euros par an.
         
          Mais vous êtes d’accord avec Fillon pour rajouter a la difficulté des Français les bien moins lotis 2% de TVA ainsi que 100 Euros au bas mot de dépenses supplémentaires des soins de santé sans tenir compte des budgets.

            Fillon qui ne fera rien contre l’explosion de la délinquance par le laxisme de notre politique d’immigration et une justice non neutre qui s’oppose idéologiquement avec l’UMPS au FN.

         Mais vous êtes d’accord avec Fillon pour taper sur 500000 Emplois de fonctionnaire (sans préciser lesquels) sous prétexte d’improductivité,et c’est moi l’ouvrier qui doit les défendre face a vous qui êtes prêt a accepter de multiples Naturalisations ou droit d’asile complètement inutile et coûteux.

        Vous avez une drôle de façon de les combattre les internationalistes pro-immigration et les idéologues communistes en leur fournissant des gages politiques a souhait avec l’UMP.

         Fillon ne fera rien contre la déliquescence économique de notre pays via les mesures libérales et immorales en matière d’emploi et de travail d’une politique Européenne qui sacrifient les modestes et honnêtes gens,travailleurs,sans emploi cause licenciement,face a des exigences mondialistes déloyale et des entrées de main d’oeuvre a bas coût.

            

        • 19 Décembre 2016 à 19h35

          Rico dit

          suite
            La préservation des emplois sur le territoire Nationale et la dignité des travailleurs sont surpassés par l’enrichissement d’une caste de privilégiés et j’insiste avec force en vous rappelant les 20% d’augmentation de salaires des grands patrons et la suppression de l’ISF en faveur des riches qui par logique devrait payer plus dans l’effort des difficultés que nous traversons que les modestes car “ils” ont votés en faveur de l’Europe ceux la.

           Mais le libéralisme politique étant passe par la,on va voir ailleurs en laissant crever sa Nation.

          Quand je vous dit que le fric n’a pas de patrie mais qu’il ne reste que la Nation pour ceux qui n’ont plus rien ou ne peuvent partir.

           Mais vous, vous soutenez Fillon pour tout ça en plus de l’austérité qu’il promet a ceux qui déjà subissent les contrecoup de sa politique Européenne et de sa lâcheté politique a juguler si ce n’est mettre un coup d’arrêt a l’immigration ou aux travailleurs détachés dont  pour 250000 visas,300000 Fraudeurs.

           Quand ce dernier veut supprimer des emplois publique.

          Vous voulez de l’incompétence Filloniste en voila et arrêtez de taper sur les fonctionnaires qui sont majoritairement des gens qui travaillent avec une famille a charge et que vous rêver de virer comme un Fillon pour assainir nos comptes quand celui ci ainsi que vous ,vous complaisez a l’hypocrisie et aux gâchis d’une immigration ruineuse.

           ” Si vous n’acceptez pas cette évidence, tout débat autour de la fonction publique est inutile.”
          Vous pensez bien que je connais le problème des “improductifs” face aux “productifs” dans une entreprise qui pour sa survie ,ne doit pas dépasser un certain quotas.
          J’en aurai tellement a dire a matière d’abus de bureau et des cadres si ce n’est de licenciement économique mais la encore…
           

        • 19 Décembre 2016 à 19h49

          durru dit

          Qu’est-ce que vous voulez que je réponde à tout ça? Je vous laisse à vos lubies… Sinon, vous trouvez plus haut des réponses, si vous le voulez vraiment.
          Je vous dis non à l’immigration, vous continuez à me bassiner avec ça. Je vous dis qu’il faut soutenir les petits patrons et aussi que les multinationales voient la France comme un paradis fiscal, vous continuez à m’accuser de soutenir les grands patrons. Je vous dis qu’il y a un gros souci avec les travailleurs détachés, vous me dites que je défends ce principe. Etc, etc.
          Dialogue de sourds… Moi j’arrête, un tel mur de mauvaise foi, j’ai pas envie de l’escalader.

      • 19 Décembre 2016 à 19h41

        Rico dit

        suite
         5 Millions d’Euros pour l’ISF et 1 Millibars d’Euros déduit du court des irréguliers ou étrangers sans emplois en attente de naturalisations,le coût de la politique d’asile de la France chiffrent le coût global (2015) de l’asile à plus de 2 milliards d’euros par an.
        Vous comptez avec moi j’espère et combien encore si ce n’est celui de la délinquance importé par des Fillon et consort.

        Mais non,tellement plus simple de cogner sur des compatriotes qui vivent d’un labeur honnête et qui ne cassent rien.

         Y’a pas a dire vous êtes d’une logique implacable durru sur ces seuls sujets parmi tant d’autres et je le répète,seul des épargnés ont votre façon de voir les choses.

         ”Sauf que Mou a été pire que tout, bien plus idéologisé qu’on pouvait imaginer pour le XXIème siècle”.

          Non tout autant car Sarkozy comme Hollande sont des signataire binôme en faveur des mesures exigées sans l’aval des peuples par Bruxelles.

        Meme combat car mémé idéologie anti-Nationale qui se moque des frontières comme de notre souveraineté Nationale,donc même responsabilités ainsi que Fillon et tous en faveur de cette continuité Européenne.

         ”J’ai du mal à comprendre comment vous pouvez à la fois avoir été un électeur FN convaincu du temps de JMLP.”

        Je vous en ai parlé dans mes coms précédent mais vous ne me lisez pas quand moi je lis avec attention vos arguments mais vous voudriez que je n’en tiennent pas compte dans mes critiques d’une UMP aux idéaux semblables aux vôtres.

         Pas besoin d’êtres devin pour moi de l’avoir compris des le début et libre a vous de continuer avec ces gens la mais ne venez pas vous plaindre ou donner des leçons a un électorat qui lui,a finis par comprendre ce que vous ne voyez pas encore. 

        Peut être un jour.

        Bonne soirée a vous durru.  

        • 19 Décembre 2016 à 20h13

          Rico dit

          @durru

          “Je vous dis non à l’immigration”,mais je vote pour avec la politique Européenne via l’UMP molle.

           ”Je vous dis qu’il faut soutenir les petits patrons” mais je critique le FN qui justement les défend souvent par la voix de Marine le Pen et je  préfère Fillon qui cogne sur l’ouvrier et l’employé.

          En quoi ma défense de nos compatriotes les plus malmenés font de moi quelqu’un qui ne défend pas nos petites entreprises dont je fait parti depuis 32 ans bientôt.

          Ce sont les grosses et le Medef gros-patrons sans morale que je critique avec justesse et des faits sur ce sujet. 

          La mauvaise foi durru parmi vos nombreuses incohérences que vous me reprocher d’avoir mises en avant,c’est de soutenir ceux qui vont a l’encontre de vos convictions justement et non comme moi de soutenir un FN qui combat tout ce que je cite a votre attention.

          Je suis rester logique,précis et cohérent avec les miennes de convictions.

          Un homme doit paraître ce qu’il est et non paraître ce qu’il n’est pas. 

          Sans rancune et bonne soirée a vous.    

        • 19 Décembre 2016 à 20h19

          durru dit

          Vous me reprochez des choses que j’ai jamais affirmé, vous arrivez à comprendre ça? Je ne suis pas ce que vous dites, c’est tout.
          Sinon, j’ai rien compris à la réponse sur JMLP…
          Bonne soirée à vous aussi.

        • 19 Décembre 2016 à 20h44

          durru dit

          Je vous conseille vivement de lire l’article sur Pompidou, Valls et la littérature. Vous m’en donnerez des nouvelles…

      • 20 Décembre 2016 à 10h17

        Rico dit

        @durru

        On est responsable de ses choix comme de son vote et également de leurs résultats durru,et je vous fait « entrevoir » plus que vous reprocher de vous êtes trompés plusieurs fois sur vos choix politiques en mettant en avant les échecs qui leurs incombent.
        Mais si reproche je devais vous faire,c’est plus sûrement votre insistance a vouloir encore continuer avec les coupables de ces échecs et ce, malgré certaines convictions semblables aux miennes.
         Comme le dit l’adage : « dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.»
        Et vous correspondez comme beaucoup a cet adage,car vous implorez encore les mêmes causeurs de troubles malgré les effets.

         « Sinon, j’ai rien compris à la réponse sur JMLP… »
         Simple car comme je le précise plus haut dans un de mes com,le « pseudo » libéralisme économique de JMLP se voyait tout bonnement contrarié par sa politique Nationale qui s’attachait prioritairement a la préférence Nationale dans tout les domaines si ce n’est l’emploi et nos petites entreprises ainsi qu’a notre souveraineté Nationale indiscutable face aux Nations étrangères.

         Il prônait un libéralisme non anarchique en matière de circulations des biens et des hommes comme le pratique Bruxelles avec des mesures déloyales,asociales,dangereuses,criminelles (voir Berlin hier encore) et irrespectueuses des états Nations cher a JMLP qui vous fera comprendre une vision bien différentes de vos élus UMP.

         Si JMLP était pour la libéralisation de certains secteurs a titre bénéfiques en matière d’économie,en aucun cas il n’était pour ce capitalisme anti-Patriotique qui défait nos emplois et notre économie Nationale.  

        • 20 Décembre 2016 à 10h22

          Rico dit

          suite

          Et la encore il voyait juste face aux résultats catastrophique que nous traversons et orchestrées par tout ses détracteurs Européens.

           Vous ne m’en voudrez pas de vous rappelez la longue liste des forfaits UMPS cités dans mes coms a votre attention et qui ne faisaient pas parti du programme FN de JMLP comme de MLP aujourd’hui.

           Comment les niez mais vous conviendrez avec moi que quel que soit les termes ou formules employées par les uns et les autres ,seuls les résultats nous démontrent leurs efficacités ou pas.

           Et quand certains gagnent beaucoup plus face a une majorité populaire qui perd encore plus qu’avant un système mis en place…il faut l’arrêter et le FN reste la meilleur option face a vos choix politiques pour bon nombres de Français que ça vous plaise ou non.

          Bonne journée.

    • 15 Décembre 2016 à 19h12

      Charles Lefranc dit

      Seguin-Pasqua-De Viliers trucidés par Chirac, passé à la trappe avec Maastricht en 92. Les deux fossoyeurs de la France , Giscard & Chirac , devraient passer en Cour de Justice pour haute trahison.
      Chefs d’ accusation ; 1977 La réunion familiale ,1992 Maastricht ,2005 Traité Constitutionnel Européen .Pour 2017 , le 1er tour sera décisif , si Macron bat Fillon, alors on aura MLP. Il serait grand temps que les bobos-branchés-urban-classes aisées cessent de voter avec leur frivolité habituelle pour Macron come ils le firent pour Bayrou.

      • 15 Décembre 2016 à 19h17

        alain delon dit

        @Charles le flan

        Avec un tel talent prospectif et ce sérieux, vous êtes bon pour travailler chez IPSOS.

      • 16 Décembre 2016 à 10h40

        saintex dit

        “le 1er tour sera décisif , si Macron bat Fillon…”
        Je ne me sens pas trop prophète, mais pour le coup, je trouve cette hypothèse si peu vraisemblable que je me demande si c’est un trait d’humour, une hypothèse pour 2022 ou si Lefranc a encore été dévalué.

        • 16 Décembre 2016 à 13h23

          IMHO dit

          Va-t-en savoir . Il est possible que le premier tour soit un tiercé dans l’ordre Fillon, Macron, Le Pen, vu la baisse actuelle des intentions de votes pour la dernière (et son éclatante incapacité), surtout si le candidat de gauche joue le jeu de Macron .
          Je n’y a crois pas beaucoup, mais en tout état de cause, la droite sans os dans le nez, en y comprenant Ducon-Ggangnan – grâces te soient rendues, Vicomte – n’a que trente-huit pour cent des votes à espérer, au plus .
          Et ce n’est pas l’homme avec un goupillon dans le cul qui va améliorer ça,

        • 16 Décembre 2016 à 13h38

          durru dit

          Faut quand même arriver à comprendre que le nombre de bourgeois/bobos de gauche est quand même largement inférieur à celui de bourgeois/bobos de droite, lui-même inférieur au nombre de prolos. A partir de là…

        • 16 Décembre 2016 à 17h05

          Hannibal-lecteur dit

          …et que le prolo n’est qu’un postulant au bourgeois de droite. Simple.

    • 15 Décembre 2016 à 18h31

      Fioretto dit

      Clementine Autain est en train de s’enfoncer grave elle fait d’abord un tweet se prenant en photo dans le bar de Sevran qui exclue les femmes demandant la vidéo intégrale du reportage au CS. puis elle efface puis un autre tweet sur les juifs pour répondre à Valls qui l’accuse de passer des accords avec les frères musulmans et elle efface encore.

      • 15 Décembre 2016 à 20h00

        Sancho Pensum dit

        Le jour où elle s’enfoncera plus que ce petit con de Valls qui veut supprimer le 49.3 après en avoir surabusé en tant que premier sinistre, ou encor rétablir la défiscalisation des heures sup après avoir plaidé pour leur suppression sous le quinquennat Hollande… vous me ferez signe…

        • 15 Décembre 2016 à 20h20

          Fioretto dit

          Ah oui donc Valls c’est les années 30 et Clementine Autain qui va dans le café de sevran qui exclut les femmes pour se faire prendre en photo elle est féministe.

        • 15 Décembre 2016 à 20h53

          eclair dit

          sancho

          Et encore il plaidait en2012 avant les présidentielles pour sa surpression et quand il était premier ministre il plaidait pour que les lois n’ait pas besoin de passer devant le parlement.

        • 15 Décembre 2016 à 21h31

          Fioretto dit

          Comme quoi facho et islamogaucho tous unis contre Valls.

        • 15 Décembre 2016 à 23h36

          Sancho Pensum dit

          Heureusement pour lui, Valls a les cons de son côté.

        • 15 Décembre 2016 à 23h44

          durru dit

          Même pas! Hollande doit le saboter à tout va. Mais à vous lire dans votre acharnement, sieur Valls devient tout d’un coup bien plus sympathique :)

        • 16 Décembre 2016 à 1h01

          Sancho Pensum dit

          J’ai toujours su, Durru, que vous étiez du côté de Valls…

        • 16 Décembre 2016 à 7h51

          eclair dit

          durru,

          valls n’a pas besoin de hollande pour se saboter il le fait bien tout seul.
          C’est lui qui dis qu’il veut supprimer le 49.3 en précisant qu’il était contre en 2012.

          Cela s’appelle un démagogue.

        • 16 Décembre 2016 à 10h23

          durru dit

          @Sancho
          Les coups de menton, trop peu pour moi. Désolé.
          @Eclair
          Valls est, évidemment, son premier soutien.

        • 16 Décembre 2016 à 10h47

          saintex dit

          Ben quand même, Sancho a raison de pointer une incohérence de Valls. Plutôt qu’incohérence, on peut appeler ça électoralisme mais le résultat reste le foutage de gueule. Sancho ne fait du Sancho qu’en disant qu’il a abusé du 49-3. Il en a usé deux fois quand il ne trouvait pas de majorité à court terme et c’est bien le principe d’usage de cet article.
          C’est bien moins choquant que d’annoncer aux députés PS qu’ils seront exclus du parti s’ils ne votent pas la loi qui est proposée. La transformation de l’Assemblée en chambre d’enregistrement, dénoncée comme telle par Malek Boutih, était bien plus grave puisque ne répondant pas à une règle établie et clairement destinée à l’avènement d’un principe idéologique (renommé sociétal).

        • 16 Décembre 2016 à 10h55

          durru dit

          La comparaison avec l’égérie de l’extrême gauche islamophile est quand même hallucinante. Sans nier le côté électoraliste de Valls, qui n’est pas à ça près.

        • 16 Décembre 2016 à 14h16

          Sancho Pensum dit

          Oui et non, Saintex. Il a utilisé le 49.3 pour deux projet de loi, mais à 6 reprises !!

        • 16 Décembre 2016 à 14h19

          eclair dit

          Saintex démagogique pas électoraliste c est un argument a but démagogique dans le cas present.

        • 16 Décembre 2016 à 14h22

          Sancho Pensum dit

          (parti trop vite)
          Il faut remonter à Edith Cresson et Michel Rocard pour voir ce record battu !
          Surtout Valls l’a théorisé, en nous donnant un cours sur la constitution et la démocratie : le 49.3 est un outil constitutionnel et démocratique, blabla… Et en nous donnant aujourd’hui un cours sur l’inverse : cela n’est pas vraiment démocratique, blabla… Raison invoquée pour un tel revirement : j’ai appris de mes erreurs.
          Quel clown !
          Les supporteurs de Macron avancent aujourd’hui un autre élément : Valls aurait utilisé le 49.3 pour fragiliser Macron, alors qu’il est probable que la loi Macron n’en avait pas besoin…

        • 15 Décembre 2016 à 20h23

          Fioretto dit

          Et bien raté le mouvement ensemble de Autain a bien fait alliance avec les frères musulmans il y a même un membre qui a dit que les attentats de Paris c’était la faute de la France qui a attaqué Daesh. Et après tu veux interdire le burkini ? Mais laisse moi rire. Puis pourquoi Autain a effacé ce tweet ? Elle assume pas ?
          https://twitter.com/Meguini/status/808958484083576836

        • 16 Décembre 2016 à 10h54

          saintex dit

          Eh oui Fio, Autain n’assume pas. C’est tant mieux. Si un jour elle se met à assumer connerie, mauvaise foi et déséquilibre mental, elle deviendra Garde des Sceaux dans un gouvernement socialiste PS.