Peindre des parcelles de notre existence | Causeur

Peindre des parcelles de notre existence

De jeunes artistes roumains exposent chez Louis-Vuitton

Auteur

Pierre Lamalattie
Écrivain et journaliste.

Publié le 14 décembre 2013 / Culture

Mots-clés : , , , ,

peintres roumains vuitton

L’espace culturel Louis-Vuitton, à Paris, a réuni un choix d’œuvres représentatives des principaux artistes roumains actuels, principalement des peintres. L’occasion de découvrir une école de peinture qui, loin des fantasmes de l’art contemporain, s’intéresse à ces expériences minimes qui constituent le tissu de notre existence.

La Roumanie est sans doute l’un des pays qui contribuent le plus au renouvellement de la figuration contemporaine. La ville de Cluj, en Transylvanie, à proximité de la Hongrie, y joue un rôle déterminant ; si bien qu’on pourrait parler d’école de Cluj, comme il y a une école de Leipzig. Les artistes de ce vivier roumain, la plupart jeunes, paraissent particulièrement dégagés des genres et des manières du XXe siècle. Ils fuient les picturalités tapageuses et les compositions saturées de délires. Leur peinture, apparemment plus sobre, est aussi plus réaliste. Elle pénètre la vie humaine avec probité et, disons-le, avec pertinence.

À l’image de  Serban Savu (né en 1978) qui peint avec bonhomie la vie dans les banlieues héritées d’un collectivisme déchu, ou encore de Sergiu Toma (né en 1987) qui évoque le silence des existences ordinaires avec un lyrisme contenu. Bogdan Vlatudja (né en 1971) lui, brosse, à la manière d’Anselm Kiefer, la noirceur des déraisons urbanistiques, tandis que Mircea Suciu (né en 1978) signe la très belle peinture Leading the blind où l’Histoire se révèle comme coalescence des cécités. Enfin, Adrian Ghenie (né en 1977), malheureusement représenté par une seule toile, donne un aperçu de son talent à nous conduire dans l’intimité de la bestialité humaine.

On ne peut pas dire que ces artistes soient des nostalgiques de la période communiste. Ils semblent, au contraire, nourrir une méfiance instinctive pour tout ce qui est utopies, promesses d’avenir et beaux discours. Pourtant, alors que les savoir-faire figuratifs étaient laminés à l’Ouest, le réalisme socialiste, aussi contestable soit-il, assurait une sorte de transmission minimale des pratiques. Ce n’est sans doute pas un hasard si une bonne part des artistes figuratifs contemporains sont apparus dans d’ex-pays socialistes : Allemagne de l’Est, Russie, Roumanie, Chine, etc. Les artistes exposés à l’espace Louis-Vuitton sont cependant loin d’être réductibles à une filiation locale. Au contraire, ils brillent par leur aptitude à puiser dans des sources très éclectiques. Ici on sent des échos de Vermeer, là des caravagesques napolitains, là de Vuillard, là encore d’Éric Fischl ou de Michaël Borremans. Ces artistes roumains ne se sentent pas limités à ce cher vieux XXe siècle. Ils s’y intéressent, évidemment, mais sans exclusive. C’est ce qui s’appelle avoir une lecture intelligente de l’histoire de l’art.

Leur peinture peut donner l’impression d’un certain classicisme. Cependant, elle ne relève en rien d’un retour sommaire à la peinture d’histoire ou à la peinture anecdotique. Ce n’est pas non plus une de ces peintures de fantasme, comme il y en a eu tant au XXe siècle. Les fantasmes, surtout ceux des autres, à la longue, je trouve cela extrêmement ennuyeux. Les artistes roumains dont il est question s’intéressent plutôt à ces petits moments ou à ces expériences minimes qui constituent le tissu de notre existence. Généralement, on passe si vite sur ces parcelles de vécu qu’on ne s’en rend pas compte. Ces éléments de vie sont tout de suite mélangés à d’autres, pris dans le tourbillon des événements. Ils nous échappent, tout comme la vie elle-même. En s’y intéressant, ces artistes montrent de quoi l’existence est faite. Que demander de plus ? À voir donc de toute urgence…

 

Scènes roumaines, jusqu’au 12 janvier 2014. Espace culturel Louis Vuitton. 60, rue de Bassano ou 101, avenue des Champs-Élysées, Paris 8e.

*Photo : Oana Farcas, “Blue man”.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 16 Décembre 2013 à 22h16

      Bibi dit

      L’expo consacrée à Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume est davantage intéressante et instructive. 
       

      • 16 Décembre 2013 à 16h36

        Bibi dit

        Voici les paroles du chant
        “A născut un fiu frumos / Anume Iisus Hristos / Toată lumea i se-nchină, / Numai jidovii-l îngână. / Jidovan afuristit / Nu l-ar răbda Domnul sfânt / Nici în cer, nici pe pământ.. Numai la corlan, la fum, / Acolo-i jidovul bun, / Să iasă şfară în drum”.

    • 15 Décembre 2013 à 2h04

      nadia comaneci dit

      Salut Fio (ou dulce noapte))
      Les Roumains ont toujours aimé l’Italie, il leur faut de la douceur de vivre, des couleurs pas agressives et du soleil…

    • 14 Décembre 2013 à 21h53

      Lector laetaberis dit

      Très intéressant cet article. Finalement la vraie peinture se fait à l’est. Faut que je ressorte ma vieille chapka. Les peintres russes aussi, font encore de la peinture, Irina Lotova, Olga Akoulina, qui d’une “nature morte en bleu” rappelle Matisse, Youri Krotov, Garik Saakian qui a un petit côté “fauve” ou Nikolaï Baskarov, très féminin, avec des scènes familiales et des enfants de jardin comme dans les tableaux de Mary Cassatt.

      • 14 Décembre 2013 à 21h57

        cage dit

        qu’il me soit permis d’évoquer la gde plasticienne, Irina Shayk.

        • 14 Décembre 2013 à 21h59

          néonéo dit

          accordé!   :)
          (mais c’est bien parce que c’est toi) 

        • 14 Décembre 2013 à 22h09

          Lector laetaberis dit

          connaissais pas mais elle ressemble à ma compagne d’il y a 20 piges, une magnifique eurasienne; oui, je mettais la barre très haut moi aussi, au lever comme au coucher.

        • 14 Décembre 2013 à 22h11

          néonéo dit

          Salut Lector.  :)

        • 14 Décembre 2013 à 22h14

          Lector laetaberis dit

          salut Nova, tu me causes ?

        • 14 Décembre 2013 à 22h18

          néonéo dit

          @ Lector:
          pas sur les sujets sérieux. 
          C’était juste pour dire bonjour/au revoir vite fait. :)
          Je te laisse avec oncle cage et oncle Eugène. 
          Biz.  

        • 14 Décembre 2013 à 22h23

          cage dit

          “oui, je mettais la barre très haut moi aussi, au lever comme au coucher.”
          le double-bind, ya rien de plus terrible… 

        • 15 Décembre 2013 à 6h38

          Lector laetaberis dit

          suivez les métaphores ce sont des sémaphores
          un chemin vers la mezzanine hahaha

        • 16 Décembre 2013 à 13h11

          cage dit

          abnégation, qd tu nous tiens… dur dur…

    • 14 Décembre 2013 à 21h51

      cage dit

      désolé… ds l’oreillette on vient de me dire que Bayrou est de gauche!! 

    • 14 Décembre 2013 à 20h21

      nadia comaneci dit

      Am auzit. Ma bucur o admir.
      Les Roumains ne regrettent pas le communisme, mais la sécurité. Sans jeu de mot douteux.

      • 14 Décembre 2013 à 20h26

        cage dit

        devrait pourtant être peinards vu, en France, le paquet de casse-couilles venus de Roumanie. Il en reste encore?

        • 14 Décembre 2013 à 20h40

          nadia comaneci dit

          Je suis pas sûre de tout comprendre… Les “casse-couilles”, ce sont les Roms je suppose ? Merveilleux musiciens, je vous recommande Fanfare Ciocarlia.
          Il en reste encore ??? Des Roumains ? Heu, oui. En Roumanie et en diaspora. Les universités sont excellentes, une vieille tradition roumaine, et les jeunes diplômés se barrent tous.

        • 14 Décembre 2013 à 20h52

          néonéo dit

          c’est rien, c’était juste l’heure de la blague de l’oncle cage: il fait caca sur deux trois fils et ensuite ça va mieux/ça le détend… PROUT!  :D
          TSOUIN! TSOUIN! 

        • 14 Décembre 2013 à 21h07

          cage dit

          je suis allé en Roumanie ds les années 80; sortir une fille d’aparatchik. Sauver du rouge, grâce à un mariage blanc. Instructif. Mais là n’est pas le sujet. Les Roumains aiment la sécurité? Rapport à la peinture?

        • 14 Décembre 2013 à 21h08

          Duglandal dit

          c’est caca aussi, l’immigration venue d’europe ?

          ah elle est forte, celle là !!! 

          http://www.youtube.com/watch?v=kvYBedS7ObA

        • 14 Décembre 2013 à 21h15

          néonéo dit

          @ cage:  
          attends/j’écrase une larme/mon héros!   :D
          @ Gégène:
          antisémite!  :D 

        • 14 Décembre 2013 à 21h18

          Duglandal dit

          ouf, tu me rassures, j’ai cru un instant que j’étais musulmanophobe et arabophobe.

          et sur causeur, c’est strictement interdit, on rigole pas avec ça 

        • 14 Décembre 2013 à 21h19

          Fiorino dit

          Bonsoir Nadia,
          Tu sais que la première diaspora roumaine dans le monde c’est en Italie ? 1.000.000 plus une centaine des milliers des moldaves.
          http://en.wikipedia.org/wiki/Romanian_diaspora 

        • 14 Décembre 2013 à 21h23

          cage dit

          Fio:
          et la dernière? (de diaspora)

        • 14 Décembre 2013 à 21h27

          Fiorino dit

          Pour l’Italie ?
          La diaspora algérienne ;) elle est même pas dans le tableaux. 

        • 14 Décembre 2013 à 21h33

          néonéo dit

          @ Gégène:
          ben oui, quoi? Où est passé ton merveilleux sens de l’humour spécial ratonnade/à géométrie variable? :D
          C’est comme la censure et la liberté d’expressioooooooon….
          C’est mieux quand ça va dans ton sens uniquement. 

        • 14 Décembre 2013 à 21h36

          cage dit

          Ce qui signifie qu’Il y aurait encore des algériens aussi en Algérie? 
           

        • 14 Décembre 2013 à 21h38

          néonéo dit

          étonnant, non?  :)

        • 14 Décembre 2013 à 21h40

          Duglandal dit

          dans le sens des voies uniques réservées aux bus ?

        • 14 Décembre 2013 à 21h43

          cage dit

          Farpaitement!!
          Le sens unique est une chance unique pour la France qui nous changera des girouettes du Sud Ouest!! 

        • 14 Décembre 2013 à 21h47

          Duglandal dit

          n’insultez pas bayrou, cage, vous l’adoriez, quand il osait encore dire qu’il était de droite

          -)))))))))))))) 

        • 14 Décembre 2013 à 21h51

          cage dit

          Bayrou? De droite? laissez-moi ri…
          ah ds l’oreillette on me dit que Bayrou est de droite!! 

        • 14 Décembre 2013 à 21h53

          cage dit

          Bayrou est gauchophobe!! Autant pour… 

        • 14 Décembre 2013 à 21h55

          Duglandal dit

          il se cherche, c’est normal, il est timide

          pas facile d’avouer qu’on est de droite 

        • 14 Décembre 2013 à 21h57

          néonéo dit

          Arrêtez de me casser toutes mes illusions, les vieux.
          Déjà que je croyais que le changement c’était maintenant… 

        • 14 Décembre 2013 à 22h01

          cage dit

          ds le Sud West, le changement c’est tjrs maintenant, gamin!!
          Et Duglandal est son prof. 

        • 14 Décembre 2013 à 22h03

          néonéo dit

          gamine.   :)
          Tu confonds pas avec le Far West, oncle cage? 

        • 14 Décembre 2013 à 22h06

          Duglandal dit

          le changement, c’est quand on change les couches aux pépés

        • 14 Décembre 2013 à 22h09

          néonéo dit

          C’est donc vrai, ce que disent les méchants messieurs qu’il faut pas regarder sur Youtube?  :)
          Le changement, c’est dans ton c.. ? 

        • 14 Décembre 2013 à 22h14

          cage dit

          Gamine!! ???
          Désolé “Gamine”, mais désolé bis.
          C’est interdit ds le changement “mainan” made in sud west, Nous reste plus que du gamin 1 ou gamin 2. Au choix.

        • 14 Décembre 2013 à 22h14

          Duglandal dit

          je te rappelle que la prostitution est interdite !!!!

          bon, tu me diras, les électeurs choisissent leurs macs, ça leur donne l’impression d’être des prostituées libres.

          -)))))))))))) 

    • 14 Décembre 2013 à 14h44

      Bibi dit

      Heureusement les peintres roumains ne chantent pas. http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/15903796