Obamania, la conjuration mondiale des imbéciles | Causeur

Obamania, la conjuration mondiale des imbéciles

Ben Laden vote McCain : retour sur un bidonnage planétaire

Auteur

Marc Cohen

Marc Cohen
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 26 octobre 2008 / Médias

Mots-clés :

Les feuilles tombent, l’heure d’hiver arrive, les températures n’en finissent pas de baisser et mon PEA aussi. Heureusement, la campagne électorale américaine vient égayer cet automne pourri. La campagne ? Disons, pour être plus précis, l’un de ses dommages collatéraux: l’invraisemblable emballement des médias et de l’establishment français en faveur d’Obama. Du Figaro à Libé, de TF1 à Arte, de la droite de l’UMP à la gauche du PS, c’est reparti comme en 14, ou plutôt comme en 2002, quand grâce à la force de conviction de nos éditorialistes et de nos élites, les Français furent convaincus in extremis de barrer la route au nazisme. Ou bien en 2005 quand leur lucidité europtimiste ne fit hélas pas le poids face à l’odieuse campagne de peur des partisans du non. En tous les cas une chose est sûre : dans cette compétition intra américaine, comme dans ces deux précédents franco-français, on aura tout fait pour nous faciliter la vie grâce à une alternative simplifiée. En l’occurrence aujourd’hui, soit on est pour Obama, soit on est contre Mc Cain.

Pour une fois, la presse française, qui ne comprendra jamais pourquoi elle est l’une des moins recommandables du monde (j’imagine que c’est pire au Zimbabwe ou en Biélorussie, mais je n’en ai pas les preuves), n’est même pas risible : elle en devient touchante, dans sa volonté unanime de contribuer à la victoire des forces du Bien. Comme si douze éditos vibrants de Joffrin plus vingt-quatre déclarations dithyrambiques de Frédéric Lefebvre auxquelles on ajoutera quarante-huit sketches apocalyptiques des Guignols allaient convaincre un seul électeur de Minneapolis ou de Sacramento de faire le bon choix. Ils sont trop chou.

Oui, tout cela est touchant et demanderait à être plus finement analysé. Comme on n’a pas que ça à faire, on se penchera avec amusement sur le dernier avatar de cette obamanie compulsive : le fameux appel d’Al Qaïda à voter McCain, martelé en boucle mercredi et jeudi dernier.

Qu’a-t-on pu en lire, par exemple sur le net ? Le Post.fr est l’un des très rares sites français où l’info est manipulée avec des guillemets : “Al Qaïda “soutient” McCain” ; on notera que ces guillemets sont utilisés par la quasi-totalité de la presse belge, ils doivent coûter moins cher là-bas. Le Monde.fr prend déjà moins de précautions : “Un site web proche d’Al-Qaïda apporte son soutien à John McCain.”

Mais c’est tout de même plus mesuré que la plupart des comptes-rendus qui font dans le style sans équivoque du Jdd.fr : “Al-Qaïda vote McCain” ou de Rue89 : “Le message de soutien à John McCain diffusé lundi par Al-Qaïda” ou encore dans le genre tout aussi affirmatif, mais plus fouillé, de Nouvelobs.com qui nous explique doctement : “Al-Qaïda soutient McCain, meilleur garant de la ruine des Etats-Unis. Dans un message publié sur le net lundi 20 octobre, Al-Qaïda estime que le meilleur moyen de ruiner militairement et économiquement les Etats-Unis est d’envoyer John McCain à la Maison Blanche.”

A ce moment-là du récit, peut-être faut-il préciser que tout cela est entièrement bidon : jamais Al Qaïda n’a soutenu McCain, serait-ce avec des guillemets. Jamais non plus un site web proche d’Oussama Ben Laden n’a réellement engagé les Américains à voter pour le candidat républicain.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 12 Novembre 2008 à 14h01

      solitude dit

      @”Barroso, Junker et compagnie qui sont venu nous donner des leçons de patriotisme européen.. (quelle dérision) sur les chaînes de télés françaises avant le référendum.”

      Riposte laïque n°63

      Samedi : LIONEL JOSPIN, ROMANO PRODI, KOFI ANNAN INVITES A UNE CONFERENCE RELIGIEUSE INTERNATIONALE A TEHERAN… ET GRASSEMENT PAYES POUR LEUR PARTICIPATION !
      Ou quand l’Iran fait du lobbying actif(5) pour empêcher les sanctions internationales et que l’on s’étonne, en Europe, de la complaisance des hommes politiques pour l’islam et le régime des mollahs…
      On savait depuis longtemps que les dernières générations d’hommes politiques n’avaient pas d’éthique, on sait, maintenant, en plus, qu’ils sont prêts à brader la République laïque en échange de quelques honneurs et de quelques prébendes…

      Des invités grassement payés (Kofi Annan : 2,8 millions $) pour assister à une conférence religieuse internationale
      mardi 28 octobre 2008
      Téhéran, le 28 octobre (AKI) – L’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, et l’ancien Premier ministre italien Romano Prodi, faisaient partie des 15 délégués grassement payés pour assister à une conférence religieuse internationale tenue en Iran au début du mois. L’événement a été organisé par l’ex-président réformiste d’Iran Mohammad Khatami, selon ce que rapporte Sobhe Sadegh, le magazine hebdomadaire des Gardiens de la Révolution.
      « Les 15 invités qui ont assisté à la conférence de Khatami ont reçu des sommes considérables. Kofi Annan a reçu à lui seul environ 2,8 millions $ pour y prendre part », écrit le magazine.

      Sobhe Sadegh ne précise pas combien Prodi aurait reçu pour assister à la conférence « Les religions dans le monde contemporain », qui a eu lieu dans la ville natale de Khatami, Yazd, au centre de l’Iran.
      Prodi a également visité la capitale iranienne Téhéran à la mi-octobre, où il a rencontré le leader suprême d’Iran, l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei, et son président radical, Mahmoud Ahmadinejad.
      Prodi a été premier ministre de l’Italie jusqu’à ce que sa coalition centre-gauche soit défaite aux élections générales d’avril par l’alliance conservatrice dirigée par Silvio Berlusconi, l’actuel Premier ministre italien.
      Source : AKI Photo : Iran-Resist
      ________________________________________
      La conférence vue par : Iran-Resist (des extraits)
      Ce fut une semaine diplomatique intense pour le régime des mollahs. Il s’est battu sur tous les fronts pour recruter le plus grand nombre de partenaires susceptibles de l’aider pour empêcher l’adoption de sanctions. Il a convié à Téhéran un certain nombre de candidats pour ce genre de partenariat et il a envoyé vers d’autres pays, des émissaires pour chercher d’autres partenaires. Le tout en images.
      L’événement central de cette semaine de lobbying a été l’organisation d’une conférence à l’initiative de la Fondation pour le dialogue des civilisations fondée par Khatami. Cette fondation comme le club de Madrid regroupe l’ensemble des courants islamistes y compris les frères musulmans et aussi des représentants des Etats démocratiques qui aiment avoir des relations commerciales avec les pays d’où sont originaires ces islamistes. Les représentants occidentaux du groupe sont des ex-chefs de gouvernements très au courant des dossiers ; et il y a aussi des curés américains impliqués dans des processus diplomatiques indirects pour un rétablissement des relations diplomatiques avec des Etats comme l’Iran. A titre d’exemple, quand Khatami s’est rendu à Washington pour négocier une entente avec Bush, son hôte officiel était l’évêque anglican John Bryson Chane (ci-dessous au centre), également présent à Téhéran accompagné par ses 2 adjoints.

      Romano Prodi, dont le pays est le premier partenaire pétrolier de l’Iran. Ce dernier s’est donné en spectacle pour se montrer digne de l’intérêt des mollahs. Non seulement Prodi, mais aussi d’autres invités de premier plan de la conférence ont fait le tour de la ville pour rencontrer les dirigeants du régime dont Ahmadinejad, Khamenei, Rafsandjani mais aussi Ghalibaf, le maire de Téhéran, possible candidat présidentiel aux élections du juin 2009.

      Le patron occulte du régime, Rafsandjani (actuellement sous mandat d’arrêt international pour crime contre l’humanité) n’a reçu que Kofi Annan, dans une ambiance très chaleureuse et très souriante.

      Ci-dessous : Velayati (sous mandat d’arrêt international), un mollah non identifié, Khatami, l’italien Romano Prodi, le révérend Chase, le portugais Jorge Sampaio, le norvégien Kjell Magne Bondevik, l’islamiste soudanais Sadigh Al Mahdi et Khamenei, le guide de la révolution islamique.

      Après ces visites, les invités sont partis à Yazd, ville natale de Khatami, pour rendre hommage à sa carrière : les partisans d’une entente avec Téhéran espèrent qu’il se représentera aux élections du juin 2009 pour succéder à Ahmadinejad, une option que nous jugeons improbable. A Yazd, ceux qui n’avaient pas eu la vedette à Téhéran se sont donnés en spectacle : Lionel Jospin et le révérend Lobbyiste Chase.

      Source : Iran-Resist
      Voir en ligne : Iran : Former leaders ’paid to attend conference’, AKI, le 28 octobre 2008

    • 30 Octobre 2008 à 1h17

      Martine dit

      @ parsifal • 29.10.08 à 15:18

      Intéressant, mais rien compris.
      Pouvez-vous préciser ?

      (Roland, 1 h 17 presque 18.)

    • 29 Octobre 2008 à 20h44

      Devlin dit

      Je cite Parsifal.

      Ou comment passe- t’on de la sympathie au soutien et du soutien à la “mania”?

      Et de la mania à la soumission.

    • 29 Octobre 2008 à 15h18

      parsifal dit

      Et si on (ré)introduisait un peu de doute cartésien dans la déontologie journalistique ? Pas seulement face aux “mania” du reste .Bien des “informations” ont l’air de “déformations” tellement elles paraissent brutes , tordues , tronquées , sans recul.
      Ou comment passe- t’on de la sympathie au soutien et du soutien à la “mania”?

    • 28 Octobre 2008 à 23h13

      Martine dit

      Excellent Devlin, «restons vigilants» : vous croyez que ça va suffire ?

      (Roland, j’ai fait le plein de cigarettes, inutile de passer chez Mouzot.)

    • 28 Octobre 2008 à 22h30

      Martine dit

      @ Winston W. • 28.10.08 à 10:08

      Moi qui vous croyais seulement logorrhéique, vous êtes aussi squalide.

    • 28 Octobre 2008 à 17h36

      Devlin dit

      Bon sang pendant que vous débitez vos fadaises… Le monde à faillit chavirer !

      Deux zozos néo nazis voulaient flinguer Obama ! restons vigilant !

    • 28 Octobre 2008 à 12h13

      Bernard dit

      Auto-description de l’auteur : “On le voit souvent au Flore”

      En voilà une précision pathétique… “Attention, moi, môssieu, je fréquente le Flore, lui-même fréquenté par les plus grands !” et vous portez des montres Patek Philip aussi ?

    • 28 Octobre 2008 à 10h08

      Winston W. dit

      Vous êtes toute excusée, Martine, petite fille sage qui portait des jupes si courtes dans les albums de notre enfance (j’arrête ça m’excite)
      Obama est en avance dans les sondages certes mais il n’a que 7 grands délégués d’avance.

    • 27 Octobre 2008 à 23h06

      Ludovic Lefebvre dit

      Il n’est pas impossible que l’on serve la même publicité pour la même pizza outre Atlantique et que cela agace autant les américains que le propagande pour le oui européen les poussant à un vote inverse. La télé et ses apôtres sont peut-être dans la même dichotomie que le peuple et les journalistes français.
      Wait and see !
      Je demande juste que nous ne soyons pas obligé d’avoir Christiane Taubira comme présidente de tous les français sauf ceux qui ne sont pas noirs en 2012 ! J’espère que ce n’est pas trop.

    • 27 Octobre 2008 à 21h55

      Chris du Fier dit

      Mr. Marc Cohen.. Vous savez ce que vous disent les 55% de français qui ont voté contre le référendum en 2005 ?…

      La même chose qu’ ils ont dit à Barroso, Junker et compagnie qui sont venu nous donner des leçons de patriotisme européen.. (quelle dérision) sur les chaînes de télés françaises avant le référendum.

      Ceci dit, on reste certes sceptique sur la soit-disante déclaration d’ Al Quaida… dont vous faites quand même l’ écho, même en la dénonçant. N’est pas coglione qui veut !..

      Et vous parlez d’un site proche de Bin Laden… Il est toujours en vie, celui-là.. Vous qui avez l’ air de bien connaître la situation, nous aimerions en savoir plus au sujet de l’ancien protégé de vos amis américains.

    • 27 Octobre 2008 à 20h26

      Devlin dit

      Laissez donc souffler ce pauvre Rolland cher Martine…

    • 27 Octobre 2008 à 19h51

      Martine dit

      Merci, Devlin.
      Très drôle, votre «renégociassions». Un subjonctif imparfait, on en voit presque plus.

      (Roland, je commence sans toi.)

    • 27 Octobre 2008 à 19h02

      Martine dit

      Pour l’œuf à la coque, je recommande la mouillette et déconseille la tartine.

      Toutes mes excuses si je vous ai blessé, cher Winston.

      (Roland, t’as vu l’heure ?)

    • 27 Octobre 2008 à 18h39

      Devlin dit

      @Martine.

      Je confirme. D’ailleurs il n’y a pas un seul journaliste qui ose dire qu’il est plutôt républicain que démocrate ! et surtout d’avoir la curiosité de se pencher sur le programme d’Obama.

      @Winston.

      Oui 93 % des Français sont pour Obama. Le problème c’est qu’ils oublient le coût pour l’Europe d’un programme économique mené par les démocrates. Renégociassions des accords commerciaux avec l’europe, retour à un ultra-protectionisme etc etc…

      Qui va payer la politique d’Obama ? La vieille Europe évidemment ! mais c’est vrai le Français est tellement généreux…