Ne touchez pas au Poilu ! | Causeur

Ne touchez pas au Poilu !

Le 11-Novembre, nouveau Memorial Day ?

Auteur

Jérôme Leroy

Jérôme Leroy
est écrivain.

Publié le 22 février 2012 / Société

Mots-clés : , ,

Le législatif ne pouvant plus légiférer sur grand-chose de ce qui fait le quotidien des Français, il a trouvé, depuis deux décennies, un nouveau terrain de jeu : la mémoire et l’Histoire. Il est vrai que l’idée est venue du Président. Est-ce l’effet d’un mimétisme américanophile qui le ferait rêver d’un Memorial Day à la française ? En tout cas, il a fait part de son désir de transformer le 11-Novembre en journée de « tous les morts pour la France ».
Le 24 janvier 2012, le Sénat a donc adopté un projet de loi dont l’objectif est, selon Marcel-Pierre Cléach, sénateur UMP de la Sarthe, de « rassembler dans un même hommage tous les morts pour la France, quelle que soit la localisation du conflit ou la génération du feu concernée ». Quant à la gauche, à l’exception du groupe communiste, elle s’est ralliée à un improbable « principe de non-discrimination des morts pour la France permettant d’intégrer ces soldats ayant perdu la vie en opérations extérieures ».

Je ne veux pas savoir si c’est par électoralisme ou parce qu’il était sous le coup d’une émotion sincère que Nicolas Sarkozy a voulu rendre hommage à nos soldats tués dans un combat douteux en Afghanistan. Je ne veux pas savoir si c’est au nom d’un vieux tropisme pacifiste en vertu duquel tous les morts de toutes les guerres se valent, au bout du compte, que la gauche a approuvé ce texte.

[...]

Acheter ce numéro  /  Souscrire à l’offre Découverte (ce n° + les 2 suivants)  /  S’abonner à Causeur

 

  1. La question de la réhabilitation des mutins de 1917 fit tanguer le gouvernement Jospin en 1998.

  • causeur 44

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 44 - Février 2012

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur 44
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 23 Février 2012 à 12h07

      Alpheratz51 dit

       1 – hathorique, comme d’habitude vous dîtes juste et j’ai vraiment plaisir à vous lire.

      2 – Avec le nouveau film de Spielberg, il faudra, bientôt, commémorer le Cheval Inconnu. Un Horse Memorial Day, en somme.  

      • 23 Février 2012 à 12h45

        hathorique dit

        @ – Alpheratz51 dit

        bonjour à vous, que je trouve trop rare, avec votre humour si décapant   

    • 23 Février 2012 à 0h20

      hathorique dit

      @- Saul on avait convenu, “pas le bouton” à qui il faut livrer une guerre totale. Oui j’entends vos arguments et j’y suis sensible, mais croyez vous vraiment que cette journée spécifique réservée au “poilus” serait véritablement commémorative, pour les jeunes générations, puisque c’est à eux que nous devons passer le flambeau ou ne serait elle qu’une journée de vacances de plus.
      Si pour une fois, nous faisions une journée Nationale d’unité dans la  commémoration,  en hommage à TOUS les morts pour la France, car en voulant distinguer  (je reprends là votre terme) entre les bonnes et les mauvaises guerres : Algérie, Afghanistan. je crains que cette distinction ne rejaillisse comme une discrimination négative envers ceux qui auraient perdu la vie dans ces guerres injustes, d’ailleurs injustes pour qui et pourquoi.

       bonne soirées à tous si il  en reste 

      • 23 Février 2012 à 14h17

        Saul dit

        1. ben oui, on nous saoule tellement avec le devoir de mémoire que paradoxalement on a oublié de l’appliquer pour le 11 nov, en le considérant comme un jour férié et n’expliquant plus la singularité de cette guerre. Or cette guerre, c’est un phénomène unique dans l’histoire de France.
        2. pourquoi pas ? mais à une autre date alors, pourquoi choisir justement celle là ?

    • 22 Février 2012 à 22h59

      Monge dit

      Merci M. Leroy. C’est digne et bien écrit. Après si certains ne comprennent pas …

    • 22 Février 2012 à 22h53

      Montecristo dit

      Je dois avoir l’esprit mal tourné mais, il me vient une mauvaise pensée : tout mélanger dans une même commémoration n’amène-t-il pas à fondre dans l’ensemble 2 guerres contre nos chers voisins allemands ? Oui, j’ai vraiment de très mauvaises pensées.

      Eric Dufour
       

    • 22 Février 2012 à 17h02

      hathorique dit

      La seule hiérarchisation qui me parait de dignité commémorative envers tous ces morts pour la France , c’est de n’en faire aucune,
      Voyons Monsieur  Leroy, on ne va  pas trier entre les bons et les mauvais morts, juste pour l’exemple entre les communistes morts avant la rupture du pacte germano soviétique ou ceux qui ont choisi de suivre de Gaulle sur le chemin de l’honneur en Juin 1940 et qui sont morts eux aussi, alors qu’à la même époque il y avait une négociation secrète (longtemps niée ) entre le PCF et les occupants nazis pour obtenir, dès juin 40, la reparution de ses journaux et la relégalisation de ses activités.
      Comme à son habitude le P.C s’est encore abstenu, peut être pour faire oublier son appel de Juillet 40 approuvant le pacte germano-soviétique.
       http://camarade.over-blog.org/article-appel-du-10-juillet-1940-du-parti-communiste-fran-ais-53373347.html
      Lorsque vous dites
      “Il y a presque un siècle, les hommes de France quittaient femmes et mères, sœurs et enfants. Ils étaient d’autant plus héroïques que, contrairement à ce que racontent les images d’Épinal, on sait maintenant qu’ils n’avaient guère d’illusions sur ce qui les attendait. Si la mémoire de cette boucherie est aussi vive et même à vif , c’est qu’elle à quelque chose à voir avec l’identité de la France, ici et maintenant. ”
      Ceux de la dernière guerre l’ont fait eux aussi, dans un choix souvent douloureux, conscients qu’ils ne reviendraient peut être jamais et qu’ils risquaient de de mourir anonymes ou considérés comme traitres à la France et non pas honorés par Elle.
      Il me parait inconvenant de faire un tri sélectif entre les morts pour la France qu’ils reposent en paix où qu’ils soient quels qu’ils soient, du soldat inconnu à Missak Manouchian à Henri Louis Honoré d’Estienne d’ Orves aux soldats  d’Afghanistan, partis pacifier ce pays. essayer de faire la paix est aussi noble que faire la guerre et donc à ce titre  ils méritent d’être honorés.
      Par ailleurs si je vous ai bien lu quelle est donc cette identité de la France à laquelle vous vous référez , allez je vous livre ma pensée “L’internationale ouvrière socialiste ” parce que l’Internationale communiste est née à Moscou le 2 mars 1919, donc après la grande guerre.      

      • 22 Février 2012 à 17h53

        Marie dit

        Ce qu’il fallait dire Hathorique est bien dit merci.
        @saul
        Vous pourrez me cite la Fnaca ou autre c’est un mien voisin président d’une association AC qui m’en a parlé le 8 mai donc le tous sont contre ….

        • 22 Février 2012 à 19h51

          Saul dit

          je n’ai jamais que tous étaient contre Marie, n’essayez pas de transformer mes propos please, mais juste que c’était loin de faire l’unanimité chez les anciens combattants.

      • 22 Février 2012 à 20h01

        Saul dit

        Hathorique, vous avez mal lu, JL ne parle pas de faire le tri ou de hierarchisation entre les morts, mais de ne pas enlever la singularité de ceux de 14/18.
        et osons le dire, on aura beau clamer que non tous on droit à l’hommage etc, mais c’est un fait : les morts de 14/18, ça parle plus à l’inconscient collectif national, on se sent plus concernés que ceux d’Afghanistan, c’est triste mais c’est comme ça.
        la raison en est simple : la grande guerre a touché toutes les familles françaises dans leur chair, ça a été vraiment la guerre de toute la nation, contrairement aux conflits ultérieurs.
        le 11 nov, c’est la Grande Guerre.
        et si on veut faire un memorial day, pourquoi ne pas prendre une autre date alors…

        • 22 Février 2012 à 22h27

          Jérôme Leroy dit

          Désolé, Saul, je n’avais pas vu que vous aviez déjà dit ce que j’avais à répondre. Merci.

      • 22 Février 2012 à 22h26

        Jérôme Leroy dit

        Je vous rassure, vous m’avez mal lu.
        Ou je me suis mal exprimé.
        Quant à vos remarques hors sujet sur le PCF, si elles peuvent vous faire plaisir…
        En l’occurrence, opérer une distinction n’est pas opérer une hiérarchisation, c’est tout.

        • 22 Février 2012 à 23h13

          hathorique dit

          Non je vous ai bien lu, relu et rerelu,   car votre point de vue est tout à fait respectable mais distinguer n’est ce pas aussi séparer, sélectionner, différencier, séparer plus qu’unir.   
          ce qui me gêne c’est cette distinction ségrégationniste d’entre les morts, dont par ailleurs je ne suis pas sure qu’il en serait tous d’accord.    
          Pour ce qui est du P.C.F, mon coup de patte s’adressait plus à lui qu’à vous,  car pour vous, j’avais mis sur un autre post une bouleversante chanson de Ferré
          @ Saul            
           Le mémorial Day, honore  les morts américains civils et militaires en temps de guerre comme en temps de paix  et c’est là un bel hommage de la Nation à ceux qui sont morts pour qu’elle vive ,  mais je ne crois pas que ce soit l’esprit de la commémoration dont il est ici question.    
          Voici  ce qu’en disait Obama, nouveau crooner  engagé par Mike Jagger pour sa prochaine tournée mondiale.  

          « Nous avons une dette envers tous ceux qui sont enterrés dans cet endroit sacré. Ici reposent des présidents et des simples soldats, des juges de la Cour Suprême et des esclaves, des généraux mentionnés dans les livres d’histoire et des soldats inconnus dont Dieu seul connait l’identité » 
           a affirmé Barack Obama, en rappelant que les Américains rendent chaque année hommage aux disparus à l’occasion du Memorial Day, en temps de paix comme en temps de guerre. 
               

        • 22 Février 2012 à 23h18

          hathorique dit

          je règle ma dette au pluriel que j’ai désaccordé.   

           
          “les morts, dont par ailleurs je ne suis pas sure qu’ilS en seraiENt tous d’accord.”

        • 22 Février 2012 à 23h37

          Saul dit

          oui enfin les ricains font ce qu’ils veulent, et cette réforme me semble pourtant être dans le même esprit.
          mais vous ne comprenez pas ce que je voulez dire.
          posons le sujet autrement :
          il n’y a pas de hierarachisation à faire entre les morts, mais on ne peut mettre dans le même sac toutes les guerres, or la grande guerre n’est pas la même chose que la guerre d’Afghanistan ou celle d’Algérie.
          la grande guerre, c’est la guerre totale au sens littéral du terme : toute la nation mobilisée que ce soit au front ou à l’arrière dans les usines d’armements, 20% de la population totale sous les drapeaux (du jamais vu, c’est la seule fois dans l’Histoire de France qu’il y ait un taux aussi elevé), environ 1,5 millions de tués, soit 10% de la population active masculine (plus les pertes civiles, mais je n’ai plus le chiffre), 1 jeune sur 4 de la classe 1914 (l’avenir du pays…) tué au combat, plus de 4 millions de blessés etc…
          c’est cela aussi que l’on commémore dans le 11 novembre, le souvenir d’une mobilisation totale et d’un sacrifice général.

        • 22 Février 2012 à 23h41

          Saul dit

          rectif, mon clavier a fourché : environ 1,4 millions de tués

    • 22 Février 2012 à 16h32

      sausage dit

      Pour ceux qui veulent se régaler, le tiercé du jour: Tocqueville – Fukuyama et Muray. Concours ESCP 2010, épreuve de synthèse, un corpus de textes sur la fin de l’histoire. 

      http://www.concours-bce.com/pdf/sujets/304-2010-Sujet.pdf 

    • 22 Février 2012 à 16h07

      groschatblanc dit

      Enfin une parole dans ce désert ! Très bel article. Je me permets de signaler ce groupe qui a fait chou blanc, bien évidemment, et peu importe… “Je me souviens”.
       https://www.facebook.com/groups/11novembre1918auxPOILUS/

    • 22 Février 2012 à 15h32

      Saul dit

      totalement d’accord avec ce billet, la guerre de 14/18 a une place particulière dans l’inconscient collectif, son jour de commémoration mérite de garder sa spécificité. En amalgamant tout les morts de toutes les guerres, on dilue la pécificité de la guerre de 14 et on en fait une guerre comme les autres.

    • 22 Février 2012 à 15h20

      Marie dit

      Seconde guerre mondiale pour la France 610 000 morts Ces chiffres ne prennent pas en compte les disparus, les blessés et les juifs exterminés dans les camps de concentration.
      On parle de 14 mais on oublie les guerres précédentes, dont la guerre de 1870 avec une population aussi impliquée et un nombre impressionnant de morts.
      Les anciens combattants ont voulus cette nouvelle forme de commémoration après tout leur avis vaut bien un autre

      • 22 Février 2012 à 15h29

        Saul dit

        pas ceux de la FNACA, ils y étaient opposés…

        • 22 Février 2012 à 15h47

          Marie dit

          mais les autres si! quand à la spécificité de cette guerre personne ne la nie mais un mort de 14 vaut il plus qu’un mort de 40 ou d’Indochine ?

        • 22 Février 2012 à 16h01

          Saul dit

          la FNACA est l ‘asso majoritaire…(il y a aussi l”‘ANACR qui est très réticente)
          quant à l’argument, un mort de 14 vaudrait il plus qu’un autre, personne ne l’a employé, c’est un faux argument.
          mais les regrouper au sein d’un seul memorial day, pour faire comme les ricains, désolé, mais c’est nier lasingularité de la guerre de 14 quoiqu’on en dise

    • 22 Février 2012 à 15h02

      hathorique dit

        

        Pour Jérome Leroy

      http://www.youtube.com/watch?v=zSGH_8Mt8Iw

    • 22 Février 2012 à 14h45

      Marie dit

      C’est une demande des anciens combattants! Mon grand père avait fait 14 et je ne crois pas qu’il aurait vu un problème à commémorer tous les morts pour la France le m^me jour. Quand on voit le nombre de personnes au pied des monuments aux morts que ce soit le 8 mai ou le 11 novembre on se dit que de toute façon les français ne voient à ces dates que un jour de congé!

      • 22 Février 2012 à 14h53

        Patrick dit

        J’ai pourtant l’impression que ces dernières années la fréquentation des cérémonies du 11 novembre sont davantage fréquentées, en tout cas par chez moi.

        • 22 Février 2012 à 15h06

          Marie dit

          chez moi il y aura bientôt plus d’anglais que de français!

      • 22 Février 2012 à 22h30

        Jérôme Leroy dit

        Mes arrière grands pères aussi ont fait 14. Cela confirme juste ce que je dis. Pour le reste, et pour cause, il m’étonnerait que cette demande émane…des anciens combattants de 14. Mais enfin…