Natacha Polony: “La mission d’Orwell.tv est de proposer une parole libre” | Causeur

Natacha Polony: “La mission d’Orwell.tv est de proposer une parole libre”

La journaliste lance une web TV

Auteur

Daoud Boughezala

Daoud Boughezala
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 20 mars 2017 / Médias

Mots-clés : , , , ,

polony souverainete comité orwell

Natacha Polony, février 2014. SIPA. 00677227_000002

Daoud Boughezala. Quel est le principe d’Orwell.tv que vous lancez avec Jean-Michel Quatrepoint et les autres membres du Comité Orwell ?

Natacha Polony. Orwell.tv est une web TV qui propose de décrypter l’actualité politique, économique, géopolitique, intellectuelle, en faisant apparaître les “infrastructures”, pour reprendre un terme marxiste, les logiques économiques et idéologiques sous-jacentes, celles qui expliquent pourquoi, aujourd’hui, quels que soient les votes des peuples, quel que soit le degré de désagrégation des sociétés occidentales, les élites politiques, économiques et médiatiques imposent une incroyable résistance à tout changement réel. Pour 5 euros par mois ou 50 euros sur l’année, les abonnés pourront découvrir chaque jour des contenus nouveaux: éditos, réponses aux questions qu’ils nous adresseront sur le site, rencontres avec des auteurs, des observateurs rares de la sociétés et de ses mécanismes, des gens qui œuvrent à proposer des modèles alternatifs… Orwell.tv est donc un média parfaitement indépendant, sans publicité ni grand groupe industriel derrière lui, qui ne vivra que de ses abonnés, ce qui est une des conditions nécessaires pour porter une parole parfaitement libre.

Le comité Orwell exige le pluralisme médiatique mais semble exclusivement composé de journalistes souverainistes. Organisez-vous un média pluriel ou comptez-vous en faire un outil au service d’un combat politique ?

Tous les contributeurs d’Orwell.tv se retrouvent sur une idée essentielle: nous estimons qu’il n’y a pas de démocratie sans souveraineté, c’est-à-dire sans la possibilité pour les individus d’exercer leur libre-arbitre, et pour le peuple de choisir son destin. Souveraineté des individus et souveraineté du peuple, et pour que ces deux éléments soient possibles, souveraineté de la Nation, ce qui signifie qu’elle ne doit pas être soumis à une ou des puissances extérieures. Cette idée est à la fois évidente pour tous, pour peu qu’on veuille s’y pencher avec un tant soit peu d’honnêteté intellectuelle (qui peut souhaiter la soumission et l’aliénation, et prétendre qu’elles ne vident pas la démocratie de son contenu?) mais elle ne préjuge pas des choix politiques. Nous sommes profondément pluralistes non seulement parce que nous acceptons et suscitons le débat avec tous ceux qui ne partagent pas nos options politiques, mais surtout parce que tout en partageant cette conviction première, nous couvrons à peu près tout le prisme politique. Certains d’entre nous, par exemple, considèrent qu’il faut sortir immédiatement de l’Union Européenne et de l’euro, d’autres estiment que, même si cette construction est bancale et destructrice, il faut pourtant y rester. Certains défendent la décroissance, d’autres sont plus libéraux, d’autres plutôt étatistes, plus portés sur les logiques industrielles. Certains sont jacobins, d’autres sont girondins. Notre combat politique, c’est l’émancipation des citoyens. Et nous entendons apporter notre contribution par nos analyses, nos informations, nos décryptages, les débats que nous susciterons.

Sur Internet, la réinfosphère connaît un certain succès, avec des canaux audiovisuels souvent classés à droite dont TV Libertés est le vaisseau amiral. La mission d’Orwell TV est-elle de faire le pont entre les grands médias tels que Le Figaro et la Toile ?

La mission d’Orwell.tv, c’est de proposer une parole libre. Libre économiquement, libre idéologiquement, hors des sentiers battus et des réflexes convenus. Nous ne considérons pas que le métier de journaliste doit se rapprocher de celui de grand inquisiteur, qu’il consiste à débusquer le Mal et à prescrire le Bien. Allez-y voir: nous serons en accès gratuit pendant une semaine. Vous découvrirez par exemple des analyses économiques sur la politique fiscale de Donald Trump ou sur le rôle de la Chine que vous n’aurez nulle part ailleurs. Parce qu’un média libre est aussi un média qui offre une cohérence intellectuelle, une vision critique de l’actualité. Le mariage entre une éthique journalistique, des compétences dans les domaines que nous traitons et un esprit frondeur, peu enclin à suivre le sens du courant. Nous ne prétendons pas “réinformer” mais analyser, donner à penser, débattre. Nous créons un lien avec nos abonnés en répondant à leur questions, en les informant sur les sujets qui les intéressent, sur les domaines qu’ils veulent voir explorés. Bref, nous voulons retrouver le rôle démocratique des médias.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 24 Mars 2017 à 7h16

      Brice Briselances dit

      Orwell.TV devenue Polony.TV cette nuit. Que s’est-il passé ? La famille Orwell aurait-elle protesté ? Dommage, Orwell.TV s’était bien trouvé. Je propose, Polony oblige et malgré son élégante minceur, de rebaptiser cette TV Big Sister. Mais non ! je plaisante, bien sûr ! Ah, ce démon du mauvais esprit qui m’habite !

    • 22 Mars 2017 à 15h48

      lisa dit

      Je viens de m’inscrire, gratos jusqu’au 26.

    • 22 Mars 2017 à 10h43

      keg dit

      1984 en 2017. C’est le miracle de l’audio, du misérable et de l’indicible….
      Il est des decodex qui veulent s’opposer à ce qui n’est pas eux…. C’est la dictature médiatique….

      http://wp.me/p4Im0Q-1BB

    • 22 Mars 2017 à 8h33

      Angel dit

      Natacha Polony, Pericol Legasse, Notre Elisabeth Levy, JFK, furent vraiement le soleil de l’hebdomadaire Marianne sans oubliez le regrette Philippe Cohen ou Patrick Besson

    • 22 Mars 2017 à 2h17

      Philinte dit

      Natacha Polony reste une référence. Donc….Bonne nouvelle.

      • 22 Mars 2017 à 14h57

        Sancho Pensum dit

        Référence, certes, mais de quoi ?

        • 22 Mars 2017 à 15h37

          lisa dit

          Référence comme dans journal de référence quoi, sauf que là on a confiance plus qu’en la nouvelle pravda.

    • 22 Mars 2017 à 1h14

      chlomo dit

      @ Natachy Polony ,

      bien vu votre projet de tévé indépendante financée par ses seuls auditeurs et non plus des contributeurs venus de la finance , intéressés et au service de buts qui nous échappent .
      D’autres ont mis en pratique ce concept et se font mettre en croix si j’ose dire .
      Même chose pour la presse papier …
      curieusement la libération des ondes en 1981 a débouché sur une fermeture de la liberté de ces mêmes ondes, radio -télévision par leur unanimisme liberticide et propagandiste comme jamais auparavant .

      par ailleurs ,” vrai “et sans flagornerie aucune Madame , l’énergie d’entreprendre , de débattre , de débattre sur quel type de monde nous voulons , nous permettrait d’enfin de respirer et de nous projeter dans l’avenir .
      c’est ma vision de la mondialisation et le numérique comme support d’apprentissage et d’éveil y occuperait une place de choix .

      cordialement M’dame

      • 22 Mars 2017 à 14h56

        Sancho Pensum dit

        Ah le bon vieux temps de l’ORTF !…
        Ha ha ha ha !

    • 21 Mars 2017 à 18h55

      ophyrs dit

      Très bien mais …
      Allez-vous trier les infos ?
      Un autre mot m’inquiète : “décrypter” : ne serions-nous pas capables de nous faire une opinion sans un maître à penser ?…

    • 21 Mars 2017 à 13h22

      Sancho Pensum dit

      “Le comité Orwell exige le pluralisme médiatique mais semble exclusivement composé de journalistes souverainistes. Organisez-vous un média pluriel ou comptez-vous en faire un outil au service d’un combat politique ?”
      E pluribus unum…
      Gageons donc que la parole libre ne le sera pas tant que ça, et le décryptage vendu pour objectif sera en réalité au service exclusif d’une propagande souverainiste.
      L’allusion de DB aux sites de “reinformation”, complotistes pour la plupart, me semble assez pertinente dans ce contexte. Et la phraséologie gloubiboulguesque de NP confirme parfaitement ce diagnostic.

      • 21 Mars 2017 à 19h12

        desi dit

        Mais que faites vous ici au lieu de vous abreuver de “vraies infos” sur des sites de journaux respectables ??
        Hein ??
        Vous venez d’illustrer tout le problème, mon p’tit loup: c’est sur internet qu’on trouve une contradiction féconde , un regard différent sur l’actualité mais qui a été expulsé de la presse officielle.
        D’ou les hiatus quand ça vote, vous voyez.

        • 22 Mars 2017 à 14h55

          Sancho Pensum dit

          Raisonnement typique de la réinfosphère.

        • 23 Mars 2017 à 2h41

          chlomo dit

          @ Dési ,
          ok avec ça !

          je me rappelle du slogan publicitaire d’Orange concernant l’ADSL à ses débuts dans les années 2000 : ” loué soit internet ” .

          vous ne pouvez-vous imaginer la force d’émancipation intellectuelle et culturelle de cette technologie . *
          elle nous a donné une deuxième vie ou une deuxième chance mais témoigner ici c’est pisser dans un violon !!!!

          donc “loué soit internet “, YouTube en particulier

    • 21 Mars 2017 à 12h08

      Pol&Mic dit

      est-ce Vrai ??????

    • 21 Mars 2017 à 10h24

      Armido dit

      Très bonne initiative !

    • 20 Mars 2017 à 22h43

      Martini Henry dit

      Orwell TV? C’est quoi cet oxymore à la con? Foutez donc la paix à Orwell qui se serait peut-être indigné de voir son nom associé à votre TV sur internet…

      • 20 Mars 2017 à 23h09

        Wil dit

        Comment on appelle ce genre de gens qui à chaque fois que tu fais un truc dans ta vie,genre tu pètes un coup il te sort l’Histoire de France?Aaah oui,un boulet.Effectivement.

        • 20 Mars 2017 à 23h22

          Martini Henry dit

          Moi pas comprendre…

      • 21 Mars 2017 à 13h14

        rolberg dit

        Un nom en anglais, même s’il la chose ou la personne n’est pas très connue, ça impressionne plus qu’un vocable français dans la France d’aujourd’hui. 

    • 20 Mars 2017 à 22h16

      lumièr dit

      En dehors d’âneries de certains. N.Polony c’est oui 500 fois une de ses remplaçantes Burgraff ou une autre Léa Salamé! Payées pour mentir et faire du Orwell justement.

      Le talk show de Ruquier, une émission spéciale sur le massacre du Bataclan et puis après on continue comme si presque n’était arrivé avec un drôle de moineau de chroniqueur comme c’est quoi son nom déjà? On oubli ce qui est insignifiant.

      Donc. TV Orwell c’est un service qui veut mettre en valeur la gauche souverainiste et laïque, déjà moins minoritaire qu’il y a trois ans. Lorsqu’on pense à ONPC, ils finiront par détruire leur gauche corrompue.

      Reste donc une sorte d’union entre TV libertés, les gens de Réinformation puisque l’union des souverainistes prime contre ceux qui diabolisent. N.Polony doit savoir que la dispersion des souverainistes dans la présidentielle n’a aucun effet positif.

    • 20 Mars 2017 à 20h19

      Wil dit

      Je vous préviens Causeur,un jour,si l’alcool ou autre ne m’a pas tué avant,je vous attaquerai en justice pour réclamer toutes les “merveilles d’intelligence” que j’ai dites sur votre site et il y en a un paquet je le sais,assez pour en faire un livre qui sera bien évidemment la nouvelle bible de tous ces tarés de laissés pour compte du PS et de la droite molle.
      C’est généralement là qu’il y a le plus de monde ,dans les moux,donc le plus de fric à se faire,donc le plus intéressant pour le casse du siècle nommé Macron.
      En fait,l’élection présidentielle française de 2017 c’est le premier casse de banques mondial,par les banquiers eux mêmes et ils récupèrent l’assurance ne plus.hahaha!
      Ca parait débile à première vue mais c’est la réalité.

    • 20 Mars 2017 à 18h15

      joke ka dit

      tout à fait en phase avec Causeur

    • 20 Mars 2017 à 17h38

      floréal50 dit

      C’est quand qu’on lit quoi ?

    • 20 Mars 2017 à 17h34

      IMHO dit

      La mission d’Orwell.tv est de mettre un peu de beurre dans les épinards de
      Natacha Polony, Jean-Michel Quatrepoint, Benjamin Masse-Stamberger, Alexandre Devecchio .

      • 20 Mars 2017 à 17h39

        floréal50 dit

        C’est pourquoi, vous, vous devrez payer 10 euros au lieu de 5 !

        • 20 Mars 2017 à 17h48

          IMHO dit

          Pour ce prix, j’ai Netflix, que je ne regarde pas, c’est de la merde !

      • 20 Mars 2017 à 17h48

        scarlet dit

        IMHO: Je préfère mille fois mettre du beurre dans les épinards de Natacha Polony and co, que pour Pascale Clark and co!
        C’est avec joie que je m’acquitterai de l’abonnement à Orwel TV et cela m’ecoeure et m’indique qu’une saleté de facho comme Pascale Clark soit payée avec mes impots.

        • 20 Mars 2017 à 18h13

          joke ka dit

          tout à fait d’accord avec vous .les émissions avec Polony sont toujours pertinentes ..comme Calvi elle sait poser les bonnes questions avec insistance mais sans agressivité et sait écouter et laisser parler les invités …c’est rare actuellement dans les médias de trouver de si talentueux journalistes

        • 22 Mars 2017 à 1h29

          chlomo dit

          tiens , moi aussi je pense un peu ça !
          mais il y a TV Liberté pas vraiment facho

      • 20 Mars 2017 à 18h30

        isa dit

        Ca a l’air d’un chiant!

        • 22 Mars 2017 à 1h31

          chlomo dit

          ma petite Isa , si c’est chiant , laisse béton l’ordi et va te coucher plus tôt dans la soirée .
          sans méchanceté aucune , c’est vrai quoi ?

      • 20 Mars 2017 à 19h00

        Wil dit

        MHO dit
        “La mission d’Orwell.tv est de mettre un peu de beurre dans les épinards de
        Natacha Polony, Jean-Michel Quatrepoint, Benjamin Masse-Stamberger, Alexandre Devecchio”.
        Ahaha!quand les aficionados de gauche du Monde et de Libé comme IMHO attaquent sur l’argent qui est une attaque vicelarde et qui n’a donc rien à voir avec le fond de la politique quand elle concerne l’avenir d’un pays c’est que Natacha en cuir noir et son club de masos touchent juste.
        Continuez les enfants d’Orwell,vous êtes sur la bonne voie…même si vous n’avez toujours pas tout compris.;-)

      • 22 Mars 2017 à 1h25

        chlomo dit

        on recrute “des diseurs de messes ” partout , ça vous fera un peu de beurre dans les épinards ou dans les patates à l’eau aussi si vous avez une p’tiote retraite !

        faites donc un potager aussi , planter des carottes et élever des poules aussi !
        vous ferez des éconocroques et vous n’aurez plus rien à envier à personne

    • 20 Mars 2017 à 16h54

      Marc54 dit

      Ce qui serait digne d’une démocratie “normale” est que la droite ne soit pas présente uniquement sur des WebTV mais aussi sur les grandes chaînes publiques.
      La droite qui participe à au moins 50% de la richesse publique n’a aucune raison de n’être informée que par des journalistes de gauche.

      • 20 Mars 2017 à 17h24

        pgrand dit

        Absolument,
        et on aurait un peu moins mal aux gencives en payant la redevance.

      • 20 Mars 2017 à 17h34

        Moumine dit

        D’accord avec vous, la situation actuelle est indigne de la démocratie.

    • 20 Mars 2017 à 16h33

      Alex Cordélia dit

      Ahhh ! Enfin une bonne initiative… Il y en a assez des médias tradis qui nous donnent l’info qu’ils veulent en l’ayant passer dans leur filtre.. Bref, j’espère que ce sera de la vrai réinformation…