Montebourg: l’Elysée ou rien | Causeur

Montebourg: l’Elysée ou rien

Reportage à Besançon

Auteur

David Desgouilles

David Desgouilles
Blogueur et romancier. Prochain roman à paraître : janvier 2017, aux Editions du Rocher.

Publié le 26 octobre 2016 / Politique

Mots-clés : , , ,

arnaud montebourg hollande primaire

Sipa. Numéro de reportage : 00778171_000010.

Dans la petite salle de la Malcombe, on ajoute une quarantaine de chaises à la hâte. La dernière fois que nous y sommes venus, c’était quelques jours avant l’affaire du Sofitel, et François Hollande y avait laissé l’impression d’avoir le vent dans le dos. Cinq ans plus tard, le vent semble pousser aussi Arnaud Montebourg, qui profite du « suicide politique » du président actuel, comme l’appellent quelques militants socialistes présents. L’enthousiasme n’était pas feint en ce lundi soir. Montebourg a le sourire ; il affiche de l’optimisme et, signe parmi les signes, ses flèches les plus nombreuses sont désormais réservées à Alain Juppé, le favori des sondages. Comme s’il se projetait déjà au premier tour de l’élection présidentielle ; comme si l’affaire était déjà jouée face à François Hollande ou Manuel Valls lors de cette primaire fixée les 22 et 29 janvier prochains. Les sympathisants de gauche « n’ont rien à faire à la primaire de droite ».

Lisez la suite de l’article sur le blog de David Desgouilles

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 27 Octobre 2016 à 9h45

      Hannibal-lecteur dit

      Si Montambour, qui ne fait que du bruit ( plus c’est creux, plus ça résonne ) arrive en tête de la primaire socialiste alors c’est la démonstration que les idées ont abandonné le parti… L’impression, on l’a déjà, la démonstration reste à faire. Patience…

    • 27 Octobre 2016 à 3h44

      Livio del Quenale dit

      &&& Montebourg: l’Elysée ou rien&&&
      -
      pauvre vieux … ce ne sera rien.
      on a eu la capitaine de pédalos,
      pas besoin de son matelot. 

    • 26 Octobre 2016 à 17h45

      oups dit

      Montebourg à l’Elysée…Après Hollande… et pourquoi pas , tout est devenu possible dans ce pays.

      Avez vous bien noté tous les prétendants au titre ? c’est à mourir de rire .

    • 26 Octobre 2016 à 14h57

      Pyrrhon dit

      Je suis tenté de penser comme Sancho Pensum: il ne peut pas sortir des élections de 2017 un président socialiste. Je sais qu’un Président ne peut plus se comporter comme il l’a fait comme ministre, surtout d’un Président mou. Mais il ne devrait pas gaspiller son énergie et son argent dès la prochaine échéance.

    • 26 Octobre 2016 à 14h30

      Sancho Pensum dit

      Montebourg peut être optimiste… pour la primaire ! A la primaire socialiste de 2011, il était arrivé 3ème derrière Hollande, aujourd’hui plus bas que terre, et Aubry, qui ne semble pas vouloir y aller. Little Caudillo avait fini par être surnommé “Monsieur 5 %” avant d’être laminé aujourd’hui par l’exercice du pouvoir. Royal n’avait guère fait mieux.
      A l’élection présidentielle, le candidat socialiste, quel qu’il soit, se cassera la gueule. Macron, qui n’est pas idiot, le sait. Voilà pourquoi il n’est pas socialiste. Seul un non-socialiste peut gagner à la présidentielle de 2017.

    • 26 Octobre 2016 à 12h15

      Pol&Mic dit

      il a réussi AUSSI à berner une femme!…… (mais là , avec des mots ça suffit….. comme pour les “islamistes)

    • 26 Octobre 2016 à 12h14

      keg dit

      Couscous à l”Elysée ou pain sec (sans la moindre multiplication) et eau….. Tel est la calendrier politique de l’avant…..

      http://wp.me/p4Im0Q-1lz

    • 26 Octobre 2016 à 12h12

      A mon humble avis dit

      Que ceux qui croient à son retrait définitif de la vie politique au soir du 1er tour après l’annonce de son inévitable élimination, lèvent la main.

      Personne ? Nous sommes d’accord.
      Bien sûr, sur le moment, il confirmera, mais … Quelques mois après, il prononcera un discours dans lequel il dira se sentir “appelé” par la situation de la gauche et de la France, qui, l’une comme l’autre, auront besoin de lui. Des millions de Français désespérés lui auront fait savoir qu’ils attendaient son retour pour les sauver. Vite !
      Ne pouvant rester sourd à ces appels à l’aide, aveugle face au délabrement de notre pays causé par des élus irresponsables, et insensible à la misère du peuple français, il fera son devoir et assumera ses responsabilités. Super-Montebourg reviendra, vous pouvez être tranquilles.
      Je parie même que son discours de retour est déjà presque entièrement écrit : il ne lui suffira qu’à ajouter des phrases sur le contexte du moment, et voilà.
      Je ne suis pas devin : ils le font tous. Ils ne réussissent pas forcément : Jospin s’est planté, et Sarkozy est en train de se rater.

      • 26 Octobre 2016 à 23h42

        ZOBOFISC dit

        Dites-moi lequel a réussi ?

    • 26 Octobre 2016 à 11h10

      Pol&Mic dit

      lui aussi se fait des illusions apparemment!

    • 26 Octobre 2016 à 9h21

      clark gable dit

      Si demain une chaine TV bas de gamme lui propose un contrat en or , il s`y précipite en courant le Montebourg , oubliant aussi sec toute ces convictions politiques

    • 26 Octobre 2016 à 9h03

      Flo dit

      L’Elysée ou rien. 

      Ils disent tous ça avant. Mais hélas aucune chance que tous ces clowns ne nous lâchent la grappe après.   

      • 26 Octobre 2016 à 21h35

        Hannibal-lecteur dit

        Hélas …         :-))))))