Enfin, un Breivik français! | Causeur

Enfin, un Breivik français!

L’affaire Méric vue par notre correspondant permanent à Boboland

Auteur

Louis Lanher

Louis Lanher
Avocat de formation, Louis Lanher a abandonné sa carrière au barreau pour se consacrer à l'écriture.

Publié le 17 juillet 2013 / Société

Mots-clés : , , ,

antifa meric esteban

« Tu te rends compte qu’au XXIe siècle, on peut encore mourir sous les coups d’un nazi ! » Cette phrase n’a pas été prononcée par un adolescent pré-pubère confondant l’Histoire avec ses petites névroses, mais par un quarantenaire à la pointe de la modernité, qui éduque ses enfants conformément à la théorie du genre, porte à merveille le poncho Manu Chao et occupe un poste à responsabilité dans l’intelligentsia télévisuelle. Un gars talentueux au cerveau aiguisé, qui se trouve par ailleurs être l’un des camarades avec qui je sirote volontiers quelques mojitos sur une terrasse de la place des Abbesses.
L’odieux « assassinat politique » de l’« antifa » Clément Méric devait remettre du baume au sacré-cœur de mes amis « CSP+ mal rasés ». Ils l’attendaient depuis des années, cette parabole du héros terrassé par des salauds. Enfin, ils allaient pouvoir se rouler dans les éditos de Libération comme dans du coton soyeux, avec la fierté du devoir accompli. C’est que, des salons bourgeois où ils jouent à la Résistance, ils l’avaient vue venir avant tout le monde, la tornade fasciste.
Les médias chargés de diffuser la bonne parole allaient pouvoir recycler leur article, d’occasion mais néanmoins définitif, sur le « climat de haine insidieux » et les « idées nauséabondes » (ou « rances », au choix) propagées par une droite « décomplexée », occupée à « faire le lit » de qui on sait. Opportunité inespérée car, en mars 2012, le même article avait dû être, in extremis, ravalé par les rotatives, lorsqu’il avait bien fallu admettre que le tueur de Toulouse et de Montauban n’était pas le skinhead à front bas, le Breivik français dont rêvaient l’intelligentsia bobo, François Bayrou et le candidat François Hollande – lequel en avait profité pour sermonner l’usurpateur : « Il y a des mots qui influencent, qui pénètrent, qui libèrent ; ceux qui ont des responsabilités doivent maîtriser leur vocabulaire. » Le « mariage pour  tous » et la mini-jupe de Frigide Barjot étaient encore dans les cartons, mais on connaissait bien l’identité du fauteur de haine : de la Rolex de Nicolas Sarkozy à la kalachnikov de son bras armé, le lien de causalité était évident.
Et puis, patatras, ce fut Mohamed Merah, au grand dam des journalistes – l’un d’eux avoua, dans un tweet, qu’il était bien déçu. Ces valeureux résistants allaient-ils être contraints de réviser leurs certitudes ? Ils trouvèrent promptement la parade : le tueur était un « loup solitaire », un arbre qui ne cachait aucune forêt. On ne trouva pas trace d’un « climat » délétère ou d’un « terrain » favorable qui l’auraient « décomplexé ». La véritable menace était ailleurs, aussi s’empressa-t-on de dénoncer les « amalgames » et la « stigmatisation ».

[...]

*Photo: Soleil

  • causeur4

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 61 - Juillet-août 2013

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur4
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 19 Juillet 2013 à 16h25

      jirofar dit

      Ce qui est intéressant dans la phrase du bobo cité ( au passage cité par qui ? si ce n’est un bobo lui-mème ? Le bobo n’est ni de droite ni de gauche, il n’assume pas son argent il trahit la socièté au sommet de laquelle il se trouve et le peuple qu’il opprime indirectement, et qu’il singe )(Marie-Antoinette faisait la bergère ) c’est la réduction du garçon tueur à une caricature d’idée politique.
      Le “un des notres” et “l’un d’eux”.

      1ère étape de la guerre totale : déshumaniser.

    • 18 Juillet 2013 à 15h45

      Marie dit

      Je réitère ce que j’ai écrit sur l’autre fil sur e sujet. ce gars est un individu considéré en Norvège comme dangereux , un très beau casier judiciaire le confirme. Il est néo nazi , antisémite notoire. Il a écrit un manifeste pour Breivik et d’autres saloperies il suffit d’aller sur la toile pour s’informer. Il dit ne pas pouvoir renter en Norvège… sans blague !

      • 18 Juillet 2013 à 15h46

        Marie dit

        oups excusez mon erreur ,mon post concerne plutôt l’autre fil.

    • 18 Juillet 2013 à 14h38

      Habemousse dit

      Tout de même bizarre ce pays, la Norvège, où il semblerait que les êtres sont parmi les plus heureux du monde : après la grande prêtresse Eva, aux yeux bagués de vert, qui vient proposer l’indépendance à nos régions, après l’accueil de l’émule de Breivik, on peut se demander si ce beau pays du grand Nord n’a pas passé avec la France un accord pour le retraitement des gens pas catholiques : il était certain qu’elle dirait oui !

      • 19 Juillet 2013 à 21h40

        basta43 dit

        Et l’abandon de la fête nationale du 14 juillet!

    • 18 Juillet 2013 à 9h36

      Bibi dit

      Chez quel opticien est-ce que ces braves buveurs de groseille antioxidante se font-ils/elles fabriquer leurs lentilles?
       

    • 17 Juillet 2013 à 22h29

      Patrick dit

      Merci pour votre article qui, malgré le sérieux du sujet, ne manque pas d’humour.
      Selon le Parisien, la compagne du “néo-nazi” est membre d’un club de tir. Elle “a acheté légalement quatre fusils“, des “carabines 22 long rifle“.
      Bon, moi, je m’inquiète plus des kalachnikov qui prolifèrent dans certaines banlieues. Et des discours de haine qui aliment les “jeunes” qui en possèdent.

      • 17 Juillet 2013 à 22h30

        Patrick dit

        …. qui alimentent les “jeunes”…

      • 18 Juillet 2013 à 8h37

        eclair dit

        @patick parce qu’il est norvégien blond? qu’il serait néo nazi?

        • 18 Juillet 2013 à 9h40

          Patrick dit

          J’ai mis “néo-nazi” entre guillemets : c’est dixit “Le Parisien”.

        • 18 Juillet 2013 à 9h47

          eclair dit

          @patrick
          c’est avant tout un survivaliste.
          En tout cas mettre une femme enceinte en garde à vue  sans motif determiné. humm 

    • 17 Juillet 2013 à 19h14

      CVT dit

      La géographie du boboland change si vite à Paris…
      Le bobo habite aux Abbesses, désormais? Fini le triangle Oberkampf-République-Bastille?
      Faudrait que je remette à la page, on dirait :)…

      • 17 Juillet 2013 à 19h40

        Victoire5678 dit

        Le dix- huitième tout en haut, l’av Junot, le coin des artistes, enfin!

      • 18 Juillet 2013 à 12h07

        saintex dit

        En fait, il croasse et se multiplie. Grâce à des réformes de l’enseignement, il sera majoritaire un jour prochain. C’est alors que maître d’un pays qui édicte des lois surpassant les lois naturelles, qui ne produit plus que des chômeurs et en importe, il sera aussi maître du destin de l’humanité nouvelle. C’est à dire de rien. Et il disparaîtra, se dissoudra dans son néant, en se rendant compte que son essence même n’existe pas.

    • 17 Juillet 2013 à 17h29

      QuadPater dit

      La première citation de l’article peut paraître exagérée.
      Il convient pourtant de la rapprocher de l’annonce sur Tf1 de la mort de Méric :
      “mort sous les coups d’un groupe de skinheads” (sic)

      http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/mort-du-militant-d-extreme-gauche-clement-meric-7998163.html
      (8e seconde)

    • 17 Juillet 2013 à 17h12

      walkyrie dit

      Mais dans les banlieues les vrais terroristes s’activent : drogues, armes, prosélytisme. Les bagnoles brûlent à Strasbourg à Dijon, à Marseille, à Paris… tout va très bien Madame la marquise.
      Alors pour cette probablement minable affaire de Corrèze, il va falloir se montrer prudent pour ne pas retomber dans les travers mitterrandiques. Rappelez-vous les Irlandais de Vincennes.

      • 17 Juillet 2013 à 19h01

        Marie dit

        C’était un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître…

        • 17 Juillet 2013 à 20h22

          walkyrie dit

          et les moins de 30 ans ont de la chance de les avoir. Mais ça ne dure qu’un temps !
          Ô temps suspends ton vol… 

    • 17 Juillet 2013 à 17h05

      L'Ours dit

      Pas de chance, comme l’affirme pourtant le titre, le nouveau Breivik serait lui aussi Norvégien.
      On en est au point où il faut importer les nazillons. Vos amis vont faire la gueule de plus belle!

      • 17 Juillet 2013 à 17h07

        Mangouste1 dit

        Pour une fois que ce n’est pas une importation chinoise, ne boudons pas notre plaisir.

      • 17 Juillet 2013 à 19h10

        eclair dit

        @l’ours 
        même pas la c’est de l’arrestation arbitraire.
        On ne sait pas s’il y a des cibles ou ne sait pas les objectifs en fait on ne sait rien sauf que sa compagne a acheté légalement 4 fusils 

    • 17 Juillet 2013 à 16h59

      kravi dit

      Non, je vais voir l’expo du Jeu de Paume, pour me sentir encore meilleur.

      • 18 Juillet 2013 à 8h31

        Victoire5678 dit

        Inouï que cette expo perdure!
        Aucun manif n’est aisé au royaume de Sectaire 1er!